!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Dubaï en faillite?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageDubaï en faillite?
par stop chorus Mer 25 Nov 2009 - 22:38

L'émirat de Dubaï
au bord de la faillite

Alexandrine Bouilhet
25/11/2009


Dubaï World, la holding publique propriétaire de la fameuse île
artificielle en forme de palmier, demande un sursis à ses créanciers
sur 59 milliards de dollars.

Alors que l'on croyait la crise financière terminée, le feu couve dans
le Golfe. Lesté de 80 milliards de dollars de dettes, Dubaï semble au
bord de la faillite. Mercredi, l'une des holdings les plus importantes
de l'émirat, Dubaï World, propriétaire via ses filiales immobilières,
du gigantesque complexe hôtelier construit sur une île artificielle en
forme de palmier, a demandé à ses créanciers un sursis pour renégocier
l'intégralité de ses dettes, soit 59 milliards de dollars ! Il ne
compte plus rien rembourser avant le 30 mai afin de mener à bien cette
restructuration, ce qui suppose de ne pas honorer les prochaines
échéances (9 milliards de dollars dus dans les quatre mois qui
viennent).

Aussi désespérée qu'inattendue, cette requête a affolé les marchés. Le
prix de la couverture contre un défaut de paiement de la dette
souveraine de Dubaï (CDS) a bondi, hier, de 111 points de base, pour
atteindre 429 points. Le flamboyant émirat pointe ainsi au sixième rang
mondial des États les moins solvables de la planète, d'après l'agence
Bloomberg. Indicateur clé des risques de faillite, le coût du CDS de
Dubaï a plus grimpé en un mois que l'avait fait celui de l'Islande, en
octobre 2008, en pleine tourmente financière.


Les dettes de Dubaï représentent 70% de son PIB

La supplique de Dubai World apparaît d'autant plus inquiétante qu'elle
intervient le jour même où l'émirat annonce avoir levé 5 milliards de
dollars de Bons du Trésor auprès d'Abou Dhabi, son grand frère riche en
pétrole. Les fonds ont été apportés par deux importantes banques de
l'émirat: la National Bank of Abu Dhabi, et la banque islamique Al
Hilal Bank, aujourd'hui surveillées de près par les marchés, alors
qu'elles sont basées dans l'État le plus riches des membre de la
Fédération des Émirats arabes unis. Aussi salutaire soit-il, cet apport
d'argent frais ne suffit pas à éponger l'océan de dettes de Dubaï, qui
représente 70 % de son produit intérieur brut (PIB).

Privé de pétrole, l'émirat qui abrite la tour la plus haute du monde a
bâti sa fortune en moins de dix ans, en misant sur l'immobilier, la
finance, et le tourisme de luxe, trois secteurs aujourd'hui en pleine
déconfiture. Les spéculateurs qui avaient fait flamber les prix à Dubaï
- enrichissant au passage les entreprises d'État propriétaires des
terrains si convoités - ont disparu avec le «credit crunch»,
déclenchant une chute des prix de 47 % sur un an, des défauts de
crédits en cascade, et la méfiance des banques. La crise a également
mis à jour des scandales financiers embarrassants pour l'émirat.
Celui-ci compte plus que jamais sur la solidarité financière d'Abou
Dhabi, qui lui a déjà prêté 10 milliards de dollars cette année.

lien reuters:
http://www.reuters.com/article/ousivMolt/idUSTRE5AO4J820091125

   stop chorus

  Barreur
 Barreur

  

  Inscription :   16/10/2007
  Messages :   293

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Dubaï en faillite?
par stop chorus Jeu 26 Nov 2009 - 12:39

LONDRES (Reuters) - Les actions de plusieurs banques européennes
dégringolent jeudi en Bourse en raison des inquiétudes sur leur
éventuelle exposition à des problèmes de dette à Doubaï.

A 10h15 GMT, l'indice DJ Stoxx des banques européennes recule de 3,5%.

Parmi les plus fortes pertes, Standard Chartered cède 3,7%, HSBC 3,9%, Barclays 3,9% et Royal Bank of Scotland 4,1%.

L'émirat de Doubaï a annoncé mercredi qu'il allait demander aux
créanciers de deux de ses principales entreprises un moratoire sur
plusieurs milliards de dollars de dettes, une première étape dans la
restructuration de Dubai World, le conglomérat qui a piloté son
expansion effrénée ces dernières années.

Cette annonce officielle a suscité des inquiétudes sur la santé
financière de la région, jusque-là florissante, et accru la nervosité
générale sur les marchés financiers à propos de l'état réel de
l'économie mondiale au moment où de nombreux investisseurs souhaitent
également prendre leurs bénéfices pour 2009.

Les contrats sur les emprunts d'Etat de la zone euro ont atteint leur
niveau le plus haut depuis fin avril et ils sont sortis de la marge de
fluctuation qui s'était mise en place depuis fin juin.

Sur le marché des swaps de défaut de crédit (CDS), le coût de la
garantie contre un risque de défaut du Bahreïn a bondi de 37 points de
base à 231,5 points de base pour les CDS à cinq ans et selon des
traders, les CDS de Doubaï ont grimpé jusqu'à 550-550 points de base.

LSE ET PORSCHE ÉGALEMENT TOUCHÉS

Le réassureur allemand Munich Re a fait savoir qu'il n'avait pas
d'investissements à Doubaï et une source a rapporté que Deutsche Bank
n'avait pas d'exposition au niveau des prêts ou des obligations à Dubai
World, ce qui a permis à l'établissement de réduire ses pertes en
Bourse. A 10h15 GMT, Deutsche Bank cédait 4,6%.

Des traders évoquent par ailleurs des inquiétudes sur la situation des
banques grecques en raison de leur dépendance aux financements de la
Banque centrale européenne et de l'impact des difficultés persistantes
de l'économie.

"Il y a des craintes sur l'exposition à Doubaï et sur les difficultés
qui s'étendent, et la question de la Grèce vient s'y rajouter",
explique un intervenant.

Les actions des banques grecques reculent de 4,7%.

Les inquiétudes suscitées par Doubaï pèsent également sur le London
Stock Exchange qui abandonne 4,0% en raison de la participation détenue
dans la société par Bourse Dubai, selon des traders.

Porsche chute par ailleurs de 7,2%. Les investisseurs craignent que
Qatar Investment Authority ne réduise sa participation de 10% dans le
constructeur automobile allemand afin d'obtenir des liquidités.

Daimler perd également 4,2%. La société Aabar Investments de l'émirat
d'Abou Dhabi détient 9,1% des parts dans le constructeur et le Koweït
une participation de 6,9%.

Steve Slater, version française Gwénaelle Barzic

   stop chorus

  Barreur
 Barreur

  

  Inscription :   16/10/2007
  Messages :   293

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Dubaï en faillite?
par marie Jeu 26 Nov 2009 - 15:09

vi, today us fermés, mais ça chauffe sur le cac .. et les bourses européennes ..



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
Messagesuite
par stop chorus Ven 27 Nov 2009 - 13:54

lien pour cotation des sukuks (obligations islamiques):

http://www.sukuk.me/marketdata/sukuk.php?sukid=42 (cotation du jour)

http://www.sukuk.me/marketdata/sukuk.php?op=detailed_chart&sukid=42 (historical chart)

journée du 26 novembre: - 31,11 %


   stop chorus

  Barreur
 Barreur

  

  Inscription :   16/10/2007
  Messages :   293

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Dubaï en faillite?
par marie Sam 28 Nov 2009 - 9:45

un de nos lecteurs ( merci Vincent) nous transmet une vidéo de Max Keiser sur ce sujet

http://www.youtube.com/watch?v=cSWSwhn-AWc



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
MessageUAE central bank creates emergency cash fund for banks
par g.sandro Lun 30 Nov 2009 - 0:25

UAE central bank creates emergency cash fund for banks

Submitted by cpowell on 08:40AM ET Sunday, November 29, 2009.
Section: Daily Dispatches
By Martin Dokoupil and Raissa Kasolowsky
Reuters
Sunday, November 29,
2009
http://www.reuters.com/article/ousivMolt/idUSTRE5AS11O20091129
DUBAI -- The United Arab Emirates' central bank set up an emergency facility
on Sunday to support bank liquidity in the first policy response to Dubai's debt
woes that threatened to paralyze lending and derail economic recovery.
Dubai rocked the financial world on November 25 when it said it would ask
creditors of Dubai World, the conglomerate behind its rapid expansion, and
Nakheel, builder of its palm-shaped islands, to agree to a standstill on
billions of dollars of debt as a first step to restructuring.
As a result, banks face heavy losses and the risk that fearful depositors
could rush to remove cash from the system, and threatening interbank lending
with the second largest Arab economy still facing a downturn this year.
"It might support the market a little bit but I don't think it is enough,"
said Shawkut Raslan, head of brokerage at Prime Emirates brokerage. "I think
some foreigners will take their money of the country and others will be afraid
to put their money into these markets."
The central bank policy move came late on Sunday as Dubai's Supreme Fiscal
Committee gathered to prepare a statement before market open on Monday in an
attempt to reassure investors.
The central bank said it opened a "special additional liquidity facility
linked to their current accounts" at 50 basis points over 3-month Emirates
interbank offered rate (EIBOR), but offered no further details.
The central bank also said the banking system was more sound and liquid than
a year ago, when the global crisis ended the oil and real estate fueled boom in
Arab Gulf, the world's top oil producing region.
The monetary authority said on Saturday it was closely watching events
stemming from the Dubai debt crisis to ensure there is no negative impact on the
UAE economy.
Before the Dubai debt crisis, the UAE economy was seen falling by 1.1 percent
this year before returning to a 2.9 percent growth in 2010, a Reuters poll of
analysts showed earlier this month.
Analysts said the central bank's move was a preventive measure to avoid a
possible capital flight and a run on deposits when markets reopen on Monday
after a four-day holiday break.
"It is important because the main concern is that there might be some panic
behavior by depositors in Dubai and by bankers who want to take deposits out of
the banking system," said John Sfakianakis, chief economist at Banque Saudi
Fransi-Credit Agricole Group in Riyadh.
Senior bankers in Abu Dhabi, Dubai's oil-rich cousin in the UAE federation,
told Reuters on Friday Abu Dhabi banks have built up an exposure to Dubai-based
companies worth at least 30 percent of their loan books.
In reaction to Dubai's debt problems, Fitch Ratings has said it downgraded
Dubai Bank, Tamweel, and Bahrain's TAIB Bank.
The facility "would cover the immediate concerns related to deposits in the
UAE banks," said Ghanem Nuseibeh, senior analyst at Political Capital
consultancy. "It doesn't mean that lending would necessarily ease. It is no
guarantee for depositors. We still don't know the extent of the UAE banks'
exposure to Dubai's problems," he said.
State-run Dubai World had $59 billion of liabilities as of August. A large
proportion of Dubai's total debt of $80 billion and repayment of Nakheel's $3.5
billion worth of Islamic bonds, which were originally due to mature on December
14, was widely expected by the market to be met.
Last year the UAE finance ministry poured $6.8 billion into bank deposits,
the first tranche of a $19.1 billion rescue facility it set up to help lenders
weather the onslaught of the global credit crisis.
It deposited another $6.8 billion into banks in November 2008, but has not
made any statements since regarding the remainder of those funds. This came
after the central bank set up a $13.6 billion emergency bank facility to combat
the crisis.

* * *

Join GATA here:
Vancouver Resource Investment Conference
Sunday and Monday, January 17 and
18, 2010
Hyatt and Fairmont Conference Hotels
Vancouver, British Columbia,
Canada
http://www.cambridgeconferences.com/index.php/vancouver-resource-investm...

* * *
Support GATA by purchasing a colorful GATA T-shirt:
http://gata.org/tshirts
Or a colorful poster of GATA's full-page ad in The Wall Street Journal on
January 31, 2009:

http://www.cartserver.com/sc/cart.cgi

Or a video disc of GATA's 2005 Gold Rush 21 conference in the Yukon:
http://www.goldrush21.com/
* * *
Help keep GATA going
GATA is a civil rights and educational organization based in the United
States and tax-exempt under the U.S. Internal Revenue Code. Its e-mail
dispatches are free, and you can subscribe at:

http://www.gata.org
To contribute to GATA, please visit:

http://www.gata.org/node/16



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12334

Revenir en haut Aller en bas
Dubaï en faillite?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent