!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Inflation ou déflation ? un très bon papier de Gary North

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageInflation ou déflation ? un très bon papier de Gary North
par du-puel Jeu 3 Déc 2009 - 21:12

Sur l'argument des déflationistes selon lesquels la FED (ou toute autre banque centrale) ne peut pas forcer les banques à prêter ; Gary North avance un subtile contre-argument ; il fait remarquer que la FED rémunère les dépôts des banques auprès d'elle (leurs réserves).

Il suffirait donc que la FED ne les rémunère plus, voire facture des frais de garde de plus en plus élevés pour que les banques finissent par choisir --être obligées-- de prêter, au moins pour gagner davantage que ce que leur coûterait la FED.

Il prétend donc que la FED PEUT forcer l'inflation si elle le souhaite. Et que c'est donc qu'elle ne le VEUT pas.

http://www.garynorth.com/public/5745.cfm

A mon avis, les banques sachant les impayés qui les menacent et craignant ce qui peut, en plus, leur arriver préfèrent disposer à l'avance de réserves sur-abondantes par rapport aux contraintes légales : elles en auront besoin pour boucher les trous et ce sera préférable à des opérations "perfusion de capital" dans l'urgence comme ça s'est fait lors du premier choc. Au moins elles pensent survivre sans liquider leurs actionnaires.

Ca leur permet aussi de paraitre fortes et sauvées, donc de demander des sous aux actionnaires et même de spéculer.

Les zautorités et la FED le savent et le redoutent aussi ; d'où d'ailleurs la demande du Trésor que les banques augmentent à 12% leur ratio Bâle II au lieu des 8% réglementaires.

De plus ces réserves excédentaires sont créées en contre-partie d'actifs vérolés (que les banques se refusent entre elles) qui seront impactés par des dépréciations et qui réprésentent déjà des prêts accordés. La FED ne peut pas émettre de la monnaie circulante sur ces "garanties"-là (elle ré-inventerait les CDO-au carré !), ni donc les banques les utiliser pour accorder d'autres prêts, même sans effet de levier d'ailleurs.

Ces "réserves" ne sont qu'une mascarade, un tour de passe-passe comptable pour sortir ces éléments du bilan des banques, ce qui les plomberait, et les faire porter par la FED le temps que ça s'arrange, que le système construise une "réalité virtuelle" à faire croire aux gens et relancer la machine, même cahin-caha.

A ce propos le bilan de la FED parle de lui-même : pour moins de 50 Mds d'USpesos inscrits à son capital, elle a 2 000 Mds d'USpesos au bilan : un effet de levier de plus de 40, pire que celui actuel et apparent des banques (de l'ordre de 12/15), et du même ordre de ce que ces banques faisaient du temps de leur splendeur et folies, telles un banal edge fund spéculatif ; ce qu'est devenu la FED

A mon sens la FED pourrait apparemment forcer les banques à prêter, mais, de fait, elle ne le peut vraiment pas.

J'en conclue que, encore une fois, il faut distinguer la monnaie de base, émise en contre-partie d'une dette d'Etat garantie par le contribuable, et la monnaie bancaire, celle fondée sur une dette privée (les prêts aux personnes) très partiellement garantie par les fonds propres de la banque, ses réserves obligatoires en monnaie de base.

Quant à la faible inflation à laquelle Gary North fait allusion, on peut aussi dire que des prix stables sont en réalité une marque inflationniste masquée lorsque on gagne moins mais que l'on doit payer autant.


EDIT : enfin, il n'aborde pas le sujet important : comment les banques pourraient-elles forcer les personnes solvables à emprunter qui, bien sûr, se contentent d'attendre patiemment que la poussière retombe ? Il reste bien l'Etat, mais est-il encore solvable ? Y'a pas à dire : le largage de billets par hélicoptère c'est vachement plus simple !

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
Inflation ou déflation ? un très bon papier de Gary North
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent