!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
MessageAuteur
MessageControverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par g.sandro Jeu 29 Mar 2007 - 23:54

FRAUDE sur les causes du réchauffement climatique
Attention les jeunes, ça tape comme vous n'avez pas idée:


voici des articles qui remettent en cause la thèse, présentée comme vérité première par un consensus trop unanime pour être désinteressé, selon laquelle le réchauffement ( par ailleurs indéniable) serait imputable à l'activité humaine...


De très nombreux scientifiques de renomée mondiale montent au front pour contester (avec véhémence, mais dans l'indifférence quasi unanime des médias) la FRAUDE médiatico politique du siècle.

La vidéo est excellente, c'est le contre poison du célebrissime "une vérité qui dérange" (an unconvenient truth)
d' Al GORE voir en bas de mon post.


vous trouverez dans les liens qui suivent de quoi réfléchir et contrebalancer l'intoxication dont, volontairement ou non, nous sommes bombardés à longueur de JT et dont nos gosses sont désormais nourris dès la maternelle...

C'est PASSIONNANT...


commençons par planter le décor avec cet article:
http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article.php3?id_article=2698



voyons maintenant comment on démonte la thèse du C2 coupable de tous les maux:

http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article.php3?id_article=2647

et voici la vidéo sous titrée en FRANCAIS

http://video.google.fr/videoplay?docid=-4123082535546754758&hl=fr



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook



Dernière édition par g.sandro le Sam 22 Jan 2011 - 12:35, édité 1 fois

   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageFRAUDE sur les causes du réchauffement ?
par g.sandro Ven 30 Mar 2007 - 1:10

FRAUDE sur les causes du réchauffement?
FORUM | HARMONY GOLD
De g.sandro (g. sandro) - | + d'infos sur g.sandro | Boursomarquer g.sandro | Ignorer g.sandro

01:07 30/03/07 Recommander ce message 0


FRAUDE sur les causes du réchauffement climatique?

De nombreux scientifiques de renomée mondiale montent au front pour contester (avec véhémence, mais dans l'indifférence quasi unanime des médias) la FRAUDE médiatico politique du siècle.

La vidéo est excellente, c'est le contre poison du célebrissime "une vérité qui dérange" (an inconvenient truth)
d' Al GORE voir en bas de mon post.


vous trouverez dans les liens qui suivent de quoi réfléchir et contrebalancer l'intoxication dont, volontairement ou non, nous sommes bombardés à longueur de JT et dont nos gosses sont désormais nourris dès la maternelle et selon laquelle le CO2 serait l'ennemi public N°1 en tant que cause du réchauffement...alors qu'il en est une conséquence....ce qui change tout...

Attention, cette antithèse ne nie pas que nous traversons un réchauffement...mais que les explications qui nous sont martelées, sont FAUSSES et que les moyens suggérés ( imposés bientôt si on laisse faire les talibans verts) pour lutter sont, en fait, pires que le mal.

Quand omissions délibérées, argumentation sélective et couverture médiatique forcenée font "LA" vérité, comme si une telle "évidence" n'était pas assez évidente pour affronter la contradiction, ce n'est plus de la science, c'est de la propagande...


Pourquoi la question cruciale du cycle solaire n'est-elle pas abordée par les médias, les écolos etc...?

C'est passionnant, et le Web va certainement s'en saisir...

Un débat entre les tenants de la décroissance, du Malhusianisme le plus cynique, les réinventeurs du moyen âge et les tenants de cette vidéo aura-t-il lieux?

Vont-ils relever le gant?...Le politiquement correct empêchera-t-il les libres penseurs de s'exprimer?
C'est passionnant et à mon humble avis, on a pas fini d'en parler, ce truc est hautement détonnant


et , comme promis, voici la vidéo sous titrée en FRANCAIS


http://video.google.fr/videoplay?docid=-4123082535546754758&hl=fr

Alors, ça tape hein?

...ça va chauffer...si j'ose dire ...LOL...

http://www.boursorama.com/forum/message.phtml?file=358522168&pageForum=1



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par GdB Ven 30 Mar 2007 - 12:34

Bon, quelques commentaires non définitifs:

1) la question du réchauffement climatique est un sujet d'une extrême complexité, et dépasse de manière évidente la capacité des grands médias à rentrer dans les nuances de cette complexité. On est là dans des batailles d'experts dont le commun des mortels ne peut entrevoir que l'écume. Je me permets de préciser cela car j'ai commencé à m'intéresser et me documenter sur le sujet en 1999 lorsque le grand public n'avait que peu entendu parler du phénomène. Ayant eu à animer une table ronde sur le sujet à cette époque (j'ai un troisième cycle dans le domaine de l'Environnement), j'ai confronté à l'époque les thèses et arguments disponibles. Je dois dire que dans les contre thèses avancées, en menant un peu l'enquête, je n'ai trouvé à l'époque que des sources qui provenaient de lobbys industriels pénalisés par la question du réchauffement climatique (notamment les pétroliers et le puissant lobby du charbon aux US). Ce n'est que quelques années plus tard que l'affaire a vraiment fait irruption dans les médias, le film de GORE (et avant le refus des US de signer Kyoto) ayant accéléré le processus de médiatisation de la thèse officielle actuelle.

2) certaines affirmations de la "contre thèse" sont connues depuis longtemps (mais il est vrai pas toujours correctement précisées dans les médias comme expliqué plus haut): les variations locales ne permettent pas de conclure sur les tendances globales (évident!!), le climat a toujours varié (certes, bien sûr), la question du rôle des nuages et de la vapeur d'eau est essentielle (et entre autres la question du feed back négatif possible: si T augmente, évaporation augmente, couverture nuageuse augmente, donc la réflexion des rayons solaires vers l'espace augmente, etc. A ma connaissance, ceci n'a jamais été caché, la preuve c'est que je connais ces points depuis plus de 7ans...).

3) Des points non abordés ou abordés de manière légère par la contre-thèse existent:

-l'influence d'autres gaz à très fort effet de serre (comme le méthane, mais aussi certains polluants de synthèse comme les CFC et leurs substituts les HCHC (gaz de clim pour faire vite)

-l'influence potentiellement importante du dégel du permafrost en régions polaires et sub polaires (mention rapide pour dire "ça a déjà existé par le passé": c'est court...)

-la question de la RAPIDITE de la variation climatique (qui pose plus de problème que la variation elle-même).

- l'argument selon lequel le CO2 ne représente qu'une faible fraction de l'air et ne serait donc pas si influent que cela est lui totalement stupide. Car les influences dans ces mécanismes complexes sont indépendantes des chiffres absolus mais des variations relatives. Le problème est que bien que l'eau (et surtout la vapeur d'eau) soit certes plus majoritairement présente et influente, il n'en reste pas moins que l'extraction importante et en un laps de temps court (de l'échelle du siècle) des ressources fossiles (en gros le carbone fossile, piégé dans le sous-sol comme charbon, gaz, pétrole) et son relargage dans l'atmosphère peuvent(je dis peuvent) décaler l'équilibre actuel, car en valeurs relatives, les variations ne sont pas négligeables...


BREF, LE SUJET EST COMPLEXE, et comme ses enjeux sont considérables, il est assez normal et sain qu'il fasse l'objet de débats et de controverses...

4) Ceci étant rappelé il y a des affirmations "lourdes" dans cette contre-thèse (et dont les fondements DOIVENT DESORMAIS ETRE VERIFIES, ETAYES, DEBATTUS,et non pas saisies comme une nouvelle vérité évidente, car s'il est un sujet sur lequel depuis plus de 7 ans j'ai saisi l'importance des nuances et des incertitudes, c'est bien celui de ce "changement climatique" de portée assez globale (qui rappelons le bien n'est pas contesté même par cette contre-thèse, car les effets sont eux observables...).

a) falsification des données historiques sur le CO2... Les partisans de la thèse officielle doivent désormais répondre, et on DOIT LIRE leur réponse. C'est une accusation lourde face à laquelle on ne peut qu'attendre des développements...

b)décalage en sens contraire des courbes historiques CO2/T° (si j'ai bien entendu dans le docu: T° précéderait de 800 ans CO2 (relation causale inverse, un grand classique de l'indétermination scientifique en cas de corrélation!). Làencore, réponse attendue et à lire de l'autre camp...

c) corrélation taches solaires/ T°. Là encore, je suis ouvert à toutes les thèses mais j'attends une contre-argumentation du camp adverse. Je me pose simplement une question: il est dit je crois dans le docu que sur les 400 dernières années,il y aurait eu cette corrélation, et je me demande juste comment on fait pour mesurer l'activité des taches solaires... depuis 400 ans (c'est une question...) .

d) Kyoto est inefficace: OUI, BIEN SUR,mais toute personne un peu informée sur le sujet le sait!!! Car les objectifs sont dérisoires! En clair soit il y a un problème sérieux dont nous sommes responsable et ce n'est pas Kyoto qui va y changer grand chose, et on en subira les conséquences en disant "inch allah", soit, y'a pas de problème et dans ce cas on dit aussi "inch allah"... C'est une posture possible...

Certes, une récupération malthusienne dure est un risque majeur face à ces changements. Le risque totalitaire est probable et il faut être vigilant à cela, d'un côté comme de l'autre d'ailleurs. Et ceci est vrai sur le point que je soulève ci-dessous pour conclure (de manière non définitive).

Car il y a un autre MAIS que je voudrais préciser:

le problème principal que nous allons avoir à affronter à COURT terme n'est à mon avis pas le problème climatique mais le problème de l'épuisement des ressources pétrolières (peakoil ou pic de Hubbert) dont on semble feindre de ne pas percevoir les conséquences (énormes, sinon rédhibitoires) sur notre système économique et nos sociétés.

Le point limitant de la croissance sans fin et du système actuel réside là AVANT (en termes d'échelle de temps et d'impact) d'être dans le changement climatique...

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 



Dernière édition par le Ven 30 Mar 2007 - 16:41, édité 2 fois

   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par RobertConrad Ven 30 Mar 2007 - 15:36

"une video excellente" et qui "tape" certes sandro
mais que ceux qui veulent s'en sevir en contrepoint
d' "une vérité qui dérange" daignent avant tout voir le film.

   RobertConrad

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   07/02/2005
  Messages :   3123

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par GdB Ven 30 Mar 2007 - 16:29

Un élément de réponse au film par une des personnes qui apparaît dans le film et explique que de par le montage effectué, le message donné est à l'opposé de ce qu'il a voulu dire... Il a ecrit un courrier à Channel 4 pour le dénoncer:

Citation :

An example where my own discussion was grossly distorted by context:
I am shown explaining that a warming ocean could expel more
carbon dioxide than it absorbs -- thus exacerbating the greenhouse
gas buildup in the atmosphere and hence worrisome. It was used in the film, through its context, to imply that CO2 is all natural, coming from the ocean, and that therefore the human element is irrelevant. This use of my remarks, which are literally what I said, comes close to fraud.

http://www.realclimate.org/index.php/archives/2007/03/swindled-carl-wunsch-responds/#more-417

La lettre est en commentaire 109 de cet article, en bas, l'article reprend d'ailleurs certains arguments du film et engage un contre débat, à lire donc:

http://www.realclimate.org/index.php/archives/2007/03/swindled/#comment-27434

Vous allez vite vous rendre compte que mélanger du noir et du blanc donne du gris... Bref, sujet complexe.

Personellement, sur un plan technique, il y a quelque chose qui me gêne dans le montage des séquences de ce film (plans courts, coupes un peu à la hache, mise en scène 3D des courbes qui deviennent illisibles de manière posée, etc.) et il semblerait que le montage n'ait pas été tout à fait neutre vis à vis des idées exprimées par certains participants. Un film peut ne pas être neutre et prendre partie, c'est le cas de ce film et c'est en soi acceptable et même intéressant, mais si une idée transmise devient contraire à la volonté de son émetteur, c'est plus gênant...

D'ailleurs les débats ont commencé sur certains (autres) forums, alors ouvrons le bal avec celui-ci:

http://www.eco-citoyen.org/Forum/documentaire-the-great-global-warming-swindle-vt2095-20.html


Histoire d'alimenter le débat et le contre-débat, comme toujours cool



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 



Dernière édition par le Ven 30 Mar 2007 - 17:51, édité 1 fois

   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par GdB Ven 30 Mar 2007 - 17:34

La fin du documentaire me choque profondément. L'usage qui y est fait de la "pauvreté" africaine pour justifier la poursuite d'une croissance aberrante dans les pays riches et à mon avis très manipulatrice (je précise juste que pour avoir passé pas mal de temps en Afrique dans des zones rurales, la "misère" présentée ainsi et instrumentalisée pour justifier un style de vie qui se contrefout de ces gens comme de leur première chemise me fait dresser les poils...).

Démontrer qu'avec des panneaux solaires on peut allumer soit une lampe soit un frigo est aussi à la limite du canular. Au Mali l'année dernière, j'ai été choqué de voir que les seuls panneaux solaires du coin avaient été installés dans un projet financé par des américains de la BM pour... alimenter un nouveau centre touristique avec 8 chambres tout confort dans lesquelles le touriste n'avait pas à choisir lui entre lampe et frigo!!! MAis il faut dire qu'il y avait un peu plus de deux panneaux solaires... Ah oui, la BM avait été grand prince quand même: un petit panneau solaire au sommet d'un mât pour que les gens du village puissent venir... recharger leur batterie!!! Je passe sur le fait que le chef du village m'a expliqué qu'ils ont installé les bâtiments à proximité du village malgré son refus appuyé!

Ouais...

La question qui se pose est celle de la modération ici pour modérer les inégalités ailleurs, or la fin du reportage ne semble pas m'inspirer cela...

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par marie Ven 30 Mar 2007 - 22:22

oui ... beaucoup de choses "ennuyeuses " ds cette vidéo que j'ai pris le temps de regarder attentivement ..

GDB en a soulevé pas mal ..

le ton, le montage ... les courbes qu'on nous montre sans nous montrer ...tout ça est difficilement imputable à de la maladresse .. Wink

et le bouquet qui tue .. amah est en effet le topo sur l'unique panneau solaire de la clinique africaine !!
l'énergie solaire , c'est comme le reste .. tout dépend du nb de kw heure fournis ... et un seul pannea, c'est nettement insuffisant ... 7 tout ce que ça prouve ... et rien de plus !
ce point la est particuliérement choquant .. pour ne pas dire plus ..

ça m'ennuie beaucoup ... car c'est seulement ( n'étant pas du tout experte en climatologie ) à ce genre de détails falsifiés, erronés, mensongers, réducteurs ( choisissez le terme qui convient le mieux ) que je peux mesurer la véracité de ce type de documents ...

le témoignage du gars interwievé , relevé par GDB, va dans le même sens ...

il semble bien que des 2 cotés, on ait besoin de falsifier les interviews ... c'est génant ... pour les 2 théses en présence !

maintenant sur le théme plus général, ecologie contre pays en voie de dvt ... il faut bien comprendre AUSSI que des populations affamées.. ne voient pas les choses à LT et sont ds l'urgence de résoudre immédiatement leur pb ...
un simple exemple ...coté chasse marine et protection des espéces ...
va interdire ou réglementer la peche de la langouste ( qu'ils ont tjs pratiquée ) à un pauvre gars qui plonge de plus en plus profond pour en trouver .. au mépris de sa vie ( narguilé ) le tout pour vendre aux touristes de passage ... par contre

je n'entends aucune voix s'élever contre la monoculture intensive ...issue du colonialisme..car c'est bien elle qui est entre autres une des causes de la pauvreté des pays en voie de dvt ... on incite à produire pour exporter .. au détriment de l'autoproduction de produits locaux ... et on paye peanuts les produits en question ... la réside amah l'arnaque fondamentale ... qui n'a rien à voir avec le" progres" ou l'écologie ...

== > puisque on n'a plus de production pour satisfaire aux besoins locaux ( donc on doit la payer ) et ce qu'on a à vendre se vend pour rien ...
la partie de ce doc qui se voile la face par omission sur ce sujet ... laissant entendre que le SEUL pb des pays en voie de dvt est l'acces à l'industrialisation .... on se moque de ki la ?


interdire c'est "bien", encore faut'il , avant , proposer une solution de rechange.. pour régler ce pb ...
il me semble que la démarche écolo ne se soucie absolument pas de ça...
autrement dit , la planete est à tous ..
si les ressources et les moyens ne st pas à tous .... pas mon pb ...



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par marie Mer 4 Avr 2007 - 14:09




© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
Messagecet article
par jeanbrent Mer 4 Avr 2007 - 16:10

suinte malheureusement le "politically correct"

Mi chèvre mi chou .

"tous des intégristes sauf moi"

Pauvreté de l'argumentaire et primat du "consensus mou".
Diktat du relativisme appliqué à la methode scientifique .


C'est bien dans cet "esprit du temps " qui se manifeste de manière pitoyable dans cet article qu'il faut chercher ...
Good luck

   jeanbrent

  Matelot
 Matelot

  avatar

  Inscription :   11/02/2005
  Messages :   152

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par marie Mer 4 Avr 2007 - 17:57

ba tout de même ya des points génants ..

en dehors des menaces de proces de l'océanologue interviewé...ce qui ne fait tt de même pas propre sur soi ...

-1Depuis, même Wikipédia a rétabli la vérité sur les arguments chocs formulés par The Global Warming Swindle, précisant au passage que l'auteur, Martin Durkin, avait reconnu que les graphiques montrés étaient aux mauvaises échelles ou avaient été invalidés par des études plus récentes.

-2 Quant à la principale thèse du film, selon laquelle le réchauffement serait imputable aux seules variations du rayonnement solaire, le film ment par omission: il ne précise pas que cette thèse a, depuis, été contredite;

je ne m'attache pas au ton de l'article volontairement insultant ... mais à ces points précis ...



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par GdB Mer 4 Avr 2007 - 19:12

Disons que ça confirme un peu ma première impression rapidement exprimée dans cette file, plus haut... Sur des points de fond mais aussi de forme et de montage.

Encore une fois c'est tout le poblème de la "vulgarisation" de situations complexes. Pour ma part j'ai trouvé le fil de Gore assez bien fait, ce qui n'empêche que l'histoire de sa conso d'électricité reste réelle et qu'elle illustre à mon avs assez bien mes plus grandes réserves (et je peux dire plus...) sur les 15 dernières minutes du film dans lesquelles on dit en gros consommez mais faites des gestes "durables"... Ouais, un peu comme vouloir éteindre un feu avec du kérosène, y'a comme une contradiction...

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par RobertConrad Mer 4 Avr 2007 - 19:41

bien d'accord avec toi GdB ; moi aussi j'ai bien aimé le film de Gore
à quelques détails près bien sûr.
par contre "le geste durable"
s'il paraît dérisoire, et même s'il l'est dans un premier temps,
peut devenir pour beaucoup l'amorce d'une prise de conscience,
et le chemin vers d'autres gestes , d'autres pensées plus fortes
et grossir les rangs de ceux qui veulent agir.
vrai c'est une toute petite pierre apportée par chacun à un édifice
immense à batir, où l'on attaque tout juste les fondations,
et où le temps paraît compté.
je pense personnellement que chacun à son niveau compte,
de même que pour une élection il y a paradoxalement ce sentiment
que son vote est une goutte d'eau, mais aussi que chaque bulletin compte.

   RobertConrad

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   07/02/2005
  Messages :   3123

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par GdB Jeu 5 Avr 2007 - 1:56

Je te suis totalement sur cette analyse des choses, d'ailleurs je dis souvent, pour être un peu provocateur, que chez nous, lors des élections (sauf le 2e tour en 2002...) c'est en quelque sorte la minorité qui décide: en clair les voix en plus ou en moins (souvent 1 ou 2%) qui font pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Qu'on pense à l'élection de Bush et on perçoit bien que peu de voix (donc de décisions individuelles importantes) peuvent orienter les choses dans une direction ou une autre.


En revanche je me méfie du fétichisme du geste à priori citoyen: certes il peut y avoir sensibilisation et engagement, mais il peut y avoir aussi l'aspect "je trie donc ça va", là où en fait le bon déchet est celui que l'on ne produit pas... PAssé un certain point, c'est la structure du système qui doit être remise en cause.

MAis pour cela il faut une "masse critique" de gens sensibilisés et engagés dans cette (r)évolution, on est bien d'accord!

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageS et P se saisit du dossier avec des liens+++
par g.sandro Mer 11 Avr 2007 - 22:12




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par GdB Jeu 12 Avr 2007 - 0:08

Je vais essayer de trouver des éléments sur les points essentiels soulevés par les "sceptiques": lien T et CO2, influence solaire, questions des mesures de CO2 polaires...

En attendant, sur le forum écocitoyen déjà cité:

http://www.eco-citoyen.org/Forum/documentaire-the-great-global-warming-swindle-vt2095-40.html

un des membres "Alain b" a commencé à pister les intervenants du film et à tenter de voir leurs appartenances à certains réseaux ou lobbys.

Lire à ce sujet ce rapport (en pdf) dans lequel il est mentionné que le Marshall Institute a clairement reçu de l'argent des lobbys pétroliers (et notamment exxon). C'est d'un plan de bataille et de com qu'il s'agit, façon "Tobacco industry"...

http://www.ucsusa.org/news/press_release/ExxonMobil-GlobalWarming-tobacco.html

Or le docteur John R Christy qui apparait dans le film est apparemment chercheur dans ce Marshall Institute:

http://www.marshall.org/experts.php?id=146

Lord Nigel Lawson est aussi épinglé pour être très clairement proche des lobbys pétroliers:


Citation :
Lord Lawson (Ancien Ministre des Finances sousThatcher est très certainement la plus grosse erreur de ce film au niveau de la crédibilité.
Ce n’est pas un Scientifique, surement utilisé pour convaincre la très « Distinguished » Aristocratie Britannique.

On lui accorde plus de temps de parole que Nir Shaviv, ce qui est du point de vue argumentation la faiblesse majeure de débat.

Son appartenance aux grands lobbies énergétique est flagrante


Citation:
How retired from active front line politics he is the President of the British Institute of Energy Economics and a member of the International Advisory Board of Total.


http://www.speakers-uk.com/profile.phtml?id=180&act_id=1&sid=18

http://en.wikipedia.org/wiki/Nigel_Lawson

Lawson est donc (ou a été?) Président de la BIEE (the British Institute of Energy Economics)

http://www.biee.org/

http://www.iaee.org/fr/conferences/2002.aspx (confirmation que Lawson a été président de cette BIEE)

Ce qui est particulièrement intéressant est de visiter la page “Sponsors » de cette organisation, la BIEE

Cette page de sponsors que je ne peux reproduire ici est une belle liste de compagnies pétrolières...

Ca ne prouve rien, mais ça laisse supposer certaines choses.
GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessagePour s'opposer aux gigantesque bourrage de crâne en cours
par jeanbrent Ven 13 Avr 2007 - 15:25

Des infos sur

http://www.climat-sceptique.com/


à diffuser largement car la bataille contre les retrogrades va être difficile .

ça a commencé par le tri des déchets at home je me souviens de cette injonction passée dans les foyer


c'est quoi cette tyranie ??



Et mon gamin à l'ecole se fait bourer le mou avec ce genre de propagande .

Là ça me ......chauffe!







Et y en encore qui vont voter Voynet .

   jeanbrent

  Matelot
 Matelot

  avatar

  Inscription :   11/02/2005
  Messages :   152

Revenir en haut Aller en bas
MessageRéchauffement climatique :un mensonge qui arrange
par g.sandro Mer 24 Oct 2007 - 23:23

affraid Tain...!!! ça déchire... affraid
Choquant, effrayant, inattendu...

On m'aurait menti? A l'insu de mon plein gré?
Et si tout ça ( aussi) n'était qu'une vaste escroquerie?

Il m'est d'avis que les esprits libres y verront surtout une indispensable antithèse de la monomanie actuelle...


Page cruciale pour pouvoir parler du réchauffement climatique en ayant eu les deux sons de cloche. Ensuite seulement ,vous aurez un avis, votre avis, qui sera peut être (on parie?) autre chose que le bêlement que les gouvernants et leurs médias serviles attendent de vous...

Ici, sur hardin, on se plait à dire qu'on est inconditionnel de personne...mais qu'on revendique le droit au débat...

c'est pourquoi, face aux enjeux inédits de cette polémique planétaire, nous estimons impossible de faire l'économie de la thèse musellée par ceux qui semblent avoir un étrange intérêt à ce que vous pensiez "bien comme il faut".

Pour pouvoir vous faire votre propre avis, écoutez aussi l'autre thèse...en cliquant ici :


Toute la rubrique :


Regardez le sommaire: ça devrait susciter au moins de la curiosité, non?

16 octobre 2007 - 18:56

LES OURS POLAIRES SONT PLUS INTELLIGENTS QU’AL GORE

14 octobre 2007 - 16:39

LA JUSTICE BRITANNIQUE JUGE LE FILM D’AL GORE : ERREURS, ALARMISME ET EXAGÉRATIONS

3 octobre 2007 - 18:47

DERRIÈRE LES MARCHÉS DU CARBONE : ROHATYN ET SHULTZ

3 octobre 2007 - 16:50

BIOCARBURANTS : UNE MENACE STRATÉGIQUE POUR LE MONDE

3 octobre 2007 - 14:08

L’EMPIRE BRITANNIQUE VEUT LE BARIL DE PÉTROLE À 150$ ET DU BIOCARBURANT

27 septembre 2007 - 12:27

LA CHINE A COMPRIS : LA FRAUDE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE SERT À LA CONTENIR

7 septembre 2007 - 17:40

UN NAVIGATEUR BRITANNIQUE FORCÉ DE SE CONVERTIR AU PATIN À GLACE
27 juillet 2007 - 00:00

A PROPOS DE L’ENGOUEMENT FRANÇAIS POUR AL GORE : LA VÉRITÉ SUR AL « CARBONE »

16 juillet 2007 - 18:40

DES ARGUMENTS SCIENTIFIQUES VIENNENT ENTRAVER LE BATTAGE CLIMATIQUE

9 juillet 2007 - 18:55

UN SERVITEUR DE LA COURONNE BRITANNIQUE VA PILOTER LE « GRENELLE DE L’ENVIRONNEMENT »

4 juillet 2007 - 13:59

LES MENSONGES DE GORE FONDENT COMME NEIGE AU SOLEIL

21 juin 2007 - 10:33

LE FONDS MONDIAL DE LA NATURE (WWF) PART EN GUERRE CONTRE LA DÉSALINISATION DE L’EAU

21 juin 2007 - 10:12

LA CHINE IMPOSE UN MORATOIRE SUR CERTAINS BIO-CARBURANTS

5 juin 2007 - 00:10

SARKOZY REPREND « LE FLAMBEAU DU COMBAT » D’AL GORE

28 mai 2007 - 16:06

L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ SOUTIENT LA VIE À L’ENCONTRE D’AL GORE ET DU GÉNOCIDE GLOBAL

23 mai 2007 - 19:32

LE SOIR DE SON ÉLECTION, NICOLAS SARKOZY A DÉCLARÉ QUE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE « SERA LE PREMIER COMBAT DE LA FRANCE. »

16 mai 2007 - 21:28

UN ACCUEIL DÉCEVANT POUR AL GORE EN ARGENTINE
17 avril 2007 - 00:00

AL GORE : UNE CÉLÉBRITÉ QUI S’ÉMOUSSE DÉJÀ
3 avril 2007 - 00:00

AL GORE PROMEUT LE RACISME ET LE GÉNOCIDE
3 avril 2007 - 00:00

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE : DES EXPERTS MONTENT AU CRÉNEAU
3 avril 2007 - 00:00

LE JOURNAL BILD MET EN CAUSE LA THÈSE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

30 mars 2007 - 00:00

FRAUDE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE : EMISSIONS TOXIQUES AU CEA, JOUZEL ET JANCOVICI INTERPELLÉS
27 mars 2007 - 00:00

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE : AL GORE DÉMASQUÉ À WASHINGTON ET AU CANADA
27 mars 2007 - 00:00

COMMENTAIRE DE LAROUCHE SUR AL GORE ET LE CULTE OLIGARCHIQUE
27 mars 2007 - 00:00

L’OLIGARCHIE FINANCIÈRE DERRIÈRE L’ARNAQUE ÉCOLOGIQUE
27 mars 2007 - 00:00

LA CHAÎNE BRITANNIQUE CHANNEL 4
20 mars 2007 - 00:00

NOUVELLE BULLE BASÉE SUR LES TRANSACTIONS SUR LE CARBONE

20 mars 2007 - 00:00

LE RÉCHAUFFEMENT GLOBAL D’AL GORE : INSTRUMENT D’UN NOUVEL IMPÉRIALISME ENVIRONNEMENTAL
20 mars 2007 - 00:00

L’IMPOSTURE DU RÉCHAUFFEMENT GLOBAL : UN FILM À NE PAS MANQUER
13 mars 2007 - 00:00

RÉCHAUFFEMENT GLOBAL : UNE ESCROQUERIE QUI CACHE LES VRAIS DANGERS
6 mars 2007 - 00:00

LAROUCHE RÉVÈLE AU GRAND JOUR L’ESCROQUERIE « ÉCOLOGISTE » D’AL GORE
6 mars 2007 - 00:00

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE : C’EST L’ASTROPHYSIQUE, ANDOUILLE !



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par g.sandro Jeu 12 Juin 2008 - 9:08

http://www.solidariteetprogres.org/article4065.html



Le regel de la banquise arctique marque la fin d’un mythe

18 avril 2008



Gregory Murphy


Après les mises en garde catastrophistes sur la
disparition de la glace arctique à cause du dioxyde de carbone (CO2)
produit par l’homme, on assiste à un regel massif de l’Arctique et à
des chutes de neige record dans l’Antarctique.



La dernière histoire d’épouvante répandue par Al Gore
veut que la calotte glaciaire de l’Arctique soit en train de fondre
très rapidement, provoquant une montée catastrophique du niveau de la
mer et la disparition de l’ours polaire – tout cela à cause du réchauffement climatique prétendument dû à l’homme.


Après avoir largement répercuté cette « nouvelle », les médias n’ont toutefois pas pris la peine d’informer leurs lecteurs du regel record qui a re-transformé entre-temps toute cette eau en glace ! (Figure 1.)






















Figure 1a.
Fonte « record » de la mer Arctique cette année…

Le
11 septembre 2007, des chercheurs ont enregistré la plus importante
fonte de la glace de mer dans l’Arctique depuis 1978, première année
d’observations par satellite de la région. Cette image satellite, où la
glace apparaît en blanc, a été produite par le nouvel Advanced
Microwave Scanning Radiometer.



(Sources : International Arctic Research Center et Japan Aerospace Exploration Agency)


























Fig. 1b.
… et regel record en mer Arctique cette année

Cette
image satellite de l’Arctique, datée du 4 décembre 2007, montre en gris
sombre et gris les concentrations de glace. On constate le regel à un
taux record des glaces de mer ayant fondu quelques mois auparavant.






Sans cacher sa mauvaise foi, l’Administration
océanographique et atmosphérique américaine (NOAA) a déclaré, en
réponse à un scientifique, n’avoir pas l’intention de mettre à jour ses
statistiques (ni ses communiqués de presse) pour tenir compte de ce
regel.




Que dire du New York Times, pour ne
citer qu’un exemple de quotidien américain de référence ? Un article de
Nicholas Kristof, paru le 16 août 2007 sous le titre « La grande
fonte », et deux autres d’Andrew Revkin (1er mai et 21 septembre 2007),
ont semé la panique, mais sans dire un mot des facteurs scientifiques
qui interviennent dans le cycle glaciaire arctique, responsable de la
fonte record de la glace de mer cette année.


Ces articles s’appuient sur l’étude du modèle climatique publiée dans l’édition de mai 2007 des Geophysical Research Letters (revue
de l’American Geophysical Union), rédigée par Marika M. Holland et al.
L’objectif principal de cette étude est de montrer que la glace de mer
de l’Arctique va fondre à un rythme plus rapide que prévu, pour
conclure que la glace aura complètement disparu vers 2030.


Notons qu’ils ont mis un peu d’eau dans leur vin
depuis : à la place de l’expression « une mer sans glace d’ici 2030 »,
on lit désormais « l’Arctique connaîtra des étés sans glace d’ici 2030 », marche arrière dont les médias n’ont même pas fait état.
Des modèles peu fiables


On pourrait citer aussi un exemple de la presse britannique. Dans le Guardian du 3 juillet 2007, George Monbiot titrait sa chronique : « Réchauffement climatique : le changement d’état soudain ». « En lisant un article scientifique dans le train ce week-end, écrit-il, j’ai
découvert, à mon étonnement, que mes mains tremblaient. Ceci ne m’était
jamais arrivé auparavant, mais je n’avais jamais lu une chose
pareille. »
L’article dont il est question a été rédigé par une
équipe dirigée par James Hansen, un chantre du réchauffement planétaire
à la NASA, qui prétend que les estimations sur le niveau de la mer
diffusées par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution
du climat (GIEC ) ne sont pas suffisamment alarmistes parce que la
glace arctique peut subir un changement rapide et fondre très vite.
(Hansen prétend par ailleurs que l’administration Bush l’a bâillonné,
bien qu’il ait déjà accordé plus de 2000 interviews à propos du
réchauffement climatique.)


Comme le note Monbiot, l’article de Hansen affirme
qu’il y a 25 millions d’années, alors que les températures étaient de 3
à 5 degrés plus élevées qu’aujourd’hui, le niveau des mers était monté
de 25 mètres, sans comparaison avec le malheureux
petit mètre de hausse prévu par le GIEC d’ici une centaine d’années.
Monbiot martèle ces données pour faire croire au lecteur effrayé que le
GIEC sous-estime largement le problème. Mais comme Hansen s’appuie sur des modèles climatiques non fiables, ses données ne sont absolument pas valables.


Dans le même numéro des Geophysical Research Letters qui
publie l’article de Holland et al., on trouve un document d’Ian
Eisenman, du département des Sciences terrestres et planétaires de
Harvard, démontrant que les modèles climatiques globaux (GCM) ne sont
pas adéquats pour simuler les conditions glaciales de la mer Arctique.
En effet, ils ne permettent pas de modéliser correctement les
changements des formations de nuages, ni même les effets de l’albédo de
la glace (le degré auquel elle reflète la lumière), et ne peuvent donc
pas fournir de prévisions crédibles du développement futur.


Eisenman déclare : « Ces résultats donnent à penser que
la plupart des GCM de pointe simulent la couverture de glace actuelle
conformément aux observations, parce que les erreurs de modèle
associées à la nébulosité simulée sont compensées par des paramètres de
réglage tel l’albédo de la glace. Autrement dit, on introduit des
erreurs de valeurs de paramètres dans les composantes de la glace de
mer des GCM, afin de compenser les erreurs de simulation dans les
composantes atmosphériques. Par conséquent, le recul, tant anticipé et
médiatisé, de la glace de mer dans l’Arctique ne peut être soutenu de
manière crédible en s’appuyant sur des prédictions de GCM en tant que
telles. »


Lors de la réunion du 30 octobre 2007 de l’American
Association for the Advancement of Science, à Washington, le Dr Richard
Alley, climatologue à l’Université de Pennsylvanie, affirma que la
seule manière de modéliser les flots et le miroir glaciaires consiste à
les présenter comme une grande masse blanche non couplée à l’océan et
qui ne bouge pas ! En réponse à une question sur la modélisation des
calottes, Alley avoua qu’elle ne correspond pas à la réalité – bonne
raison pour ne pas s’y fier, surtout pour prendre des décisions
politiques.


Il faut garder à l’esprit que la fonte « record » du
niveau de la mer dont on nous rebat les oreilles repose uniquement sur
les 29 dernières années de surveillance par satellite. Or, pendant une
partie des années 1930, l’Arctique était de 2 à 5 degrés plus chaud
qu’aujourd’hui. La température effectivement mesurée
dans les années 30 est plus haute que celle projetée par le GIEC pour
les cent ans à venir !



Avant l’ère de la surveillance électronique, les
informations sur la glace de mer provenaient essentiellement de
journaux de navigation et de systèmes de surveillance par bouée. La
construction du sous-marin nucléaire au cours des années 50 permit pour
la première fois d’effectuer une cartographie sonar de la banquise
arctique, une méthode beaucoup plus précise. En regroupant toutes les
données antérieures, il y avait une importante marge d’erreur, alors
que pour les données recueillies par satellite, la marge n’est que de
10%. Cela ne fait que 29 ans que les chercheurs disposent de données
fiables sur la banquise arctique, ce qui est insuffisant pour
déterminer le cycle naturel de la glace. Limités à des données sur une
période de temps aussi courte, comment les modèles informatiques
pourraient-ils prévoir la taille de la banquise dans une cinquantaine
d’années ?
La vraie science climatique


Maintenant que nous avons soulevé l’inexactitude des
modèles climatiques et la propagande faite autour, considérons la
véritable science qui détermine le climat arctique. Voici une petite
présentation des découvertes que j’ai faites en cherchant une réponse à
cette question. Bien que la réponse soit complexe, si on regarde
l’Arctique du point de vue dynamique, on voit clairement que la
propagande est sans fondement et qu’il existe plusieurs facteurs qui
déterminent le rythme auquel la glace fond ou se forme.


L’un des principaux est l’activité solaire, qui semble
correspondre à la température de l’air au-dessus de la mer Arctique.
Cette corrélation est examinée dans le document d’un astrophysicien de
Harvard, Willie Soon, publié dans les Geophysical Research Letters du
27 août 2005 (titre : « Variable Solar Irradiance as a Plausible Agent
for Multidecadal Variations in the Arctic-Wide Surface Air Temperature
Record of the Past 130 Years »). Le Dr Soon montre que l’activité du
soleil compte pour beaucoup dans le cycle glaciaire, contrairement au
rôle relativement minime joué par le CO2 produit par l’homme (Figure 2).






















Figure 2.
Le soleil (et non le CO2) en corrélation avec la température arctique

On
voit ici (en pointillé) les anomalies de température surface-air
moyenne dans toute l’Arctique, comparées en (a) à l’activité solaire
(irradiation solaire en watts par m2) et en (b) au CO2 en parts par
million. La forte corrélation avec le Soleil et la très faible
corrélation avec le CO2 indiquent le rôle marginal du dioxyde de
carbone dans le climat de l’Arctique.





Un autre facteur important est l’oscillation arctique,
une variation de la configuration météorologique ayant un cycle
d’environ une décennie. L’oscillation arctique présente une « phase
négative », marquée par une pression relativement haute au-dessus de la
région polaire et une pression basse aux latitudes plus tempérées
(environ 45° nord), et une « phase positive » où les caractéristiques
sont inversées (Figure 3).






















Fig. 3.
Dans la phase positive (chaude) de l’oscillation arctique, la pression
atmosphérique sur l’Arctique est plus basse que la normale et plus
forte que la normale sur l’Atlantique central, ce qui amène l’air plus
tempéré vers le nord et l’eau plus tiède de l’Atlantique dans le bassin
arctique.

Dans
la phase négative (froide) de l’oscillation arctique, la pression
atmosphérique sur l’Arctique est plus haute que la normale et plus
basse que la normale sur l’Atlantique central, ce qui pousse l’air plus
frais vers le sud. Lors des périodes plus fraîches, de forts vents de
surface maintiennent, dans le bassin arctique, un puissant mouvement
dans le sens des aiguilles d’une montre, empêchant l’entrée des eaux
plus chaudes de l’Atlantique.







Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par g.sandro Jeu 12 Juin 2008 - 9:08

SUITE...

Au cours de la phase positive, la plus forte pression
aux latitudes moyennes chasse les tempêtes plus au nord dans l’océan,
ces changements de circulation assurant un temps plus humide en Alaska,
en Ecosse et en Scandinavie, et un temps plus sec dans l’ouest des
Etats-Unis et en Méditerranée.


Pendant cette phase positive de l’oscillation arctique,
l’air froid hivernal pénètre moins le centre de l’Amérique du Nord que
pendant la phase négative. Par conséquent, une bonne partie des
Etats-Unis à l’est des Rocheuses est plus chaude que d’habitude, tandis
que le Groenland et Terre-Neuve sont plus froids. De manière générale,
la phase positive de l’oscillation explique les hivers relativement
plus doux aux Etats-Unis ces deux dernières années.


Selon un astrophysicien britannique avec qui j’ai
discuté, des recherches et des études plus poussées sur l’Arctique
permettraient sans doute de constater une relation directe entre le
cycle solaire de onze ans et l’oscillation arctique qui semble, d’après
les données, coïncider avec un cycle décadaire.
Cycles d’oscillation


Les oscillations planétaires suivent un cycle d’une ou
de plusieurs décennie(s). Les plus importantes, comme celle de
l’Arctique, semblent se jouer sur une décennie. Igor Polykov, chercheur
polaire à l’International Arctic Research de l’université d’Alaska, à
Fairbanks, a découvert ce qu’il appelle une oscillation de basse
fréquence (OBF) qui semble avoir une périodicité de 30 à 80 ans. Elle a
également une phase positive ou plus chaude et une phase négative ou
plus froide, mais son rôle est plutôt de contrôler le flux de l’eau de
l’Atlantique dans le bassin arctique (Figure 4).














Fig. 4.
L’oscillation de basse fréquence de l’Arctique (cycle de 30 à 80 ans)

Lors
de la phase positive de l’oscillation de basse fréquence, l’eau de
l’Atlantique entre dans le bassin Arctique et le mouvement de l’air se
fait dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Lors de la phase
négative, de l’eau plus froide de l’Atlantique entre dans le bassin
Arctique et l’air se déplace dans le sens des aiguilles d’une montre,
apportant de l’air plus froid dans l’Arctique.



(Source : Igor Polyakov, 2004.)



En phase de réchauffement, l’OBF amène de l’eau plus
salée venant de l’Atlantique. En raison de cet accroissement de la
quantité de sel dans le bassin arctique, moins de glace de mer se forme
en hiver. En été, lorsque la glace fond, l’eau plus tiède provoque ce
que les alarmistes qualifient de « plus importante fonte » de
l’histoire.


Au contraire, dans sa phase négative, cette oscillation
ralentit l’arrivée de l’eau plus salée et permet à l’eau froide du
Pacifique d’entrer dans le bassin arctique. Le Dr Polykov a découvert
cette oscillation alors qu’il compilait une base de données des
températures de l’Arctique. En comparant la température à la surface de
l’eau et la pression au fond de la mer, il découvrit que dans la
période 1930-40, l’Arctique se trouvait dans un mode positif
d’oscillation, avant de passer, de 1950 à 1975, à un mode négatif.


Le Dr Polykov souligne que si la découverte de cette
OBF représente une percée, il reste à la définir plus précisément en
s’armant de davantage de recherches et de meilleures données.


Dans un document rédigé pour l’Année polaire
internationale en 2007, mais jamais publié, Polykov esquisse une autre
découverte fort intéressante sur la manière dont le tourbillon
océanique sub-polaire influence le climat dans l’Arctique. Il s’agit
d’un courant océanique qui fonctionne comme un branchement de voie (un
aiguillage pour le rail). Lorsque la pression au fond de la mer
augmente, le tourbillon change de voie et contribue à faire entrer
l’eau plus tiède de l’Atlantique. Lorsque la pression diminue, le
tourbillon laisse entrer plus d’eau froide du Pacifique.


Il reste encore du travail à faire pour déterminer sur
quelle échelle de temps opère ce tourbillon. Des recherches plus
poussées provoqueront de nouvelles questions, du genre : quel est le
rôle de l’activité solaire dans l’« aiguillage » du tourbillon
sub-polaire ? Ces recherches font peser de sérieux doutes sur le
consensus cité par le GIEC et par Al Gore, selon lequel la science
aurait dit son dernier mot.


La fonte et le regel de la mer arctique peuvent être
comparés à une grande symphonie de plusieurs oscillations naturelles
ayant des cycles d’une ou plusieurs décennie(s).


Le vent participe aussi de cette symphonie. Le 7
octobre 2007, la NASA a publié une étude qui affirme que la fonte
record de cette année est due en partie au changement de comportement
des vents arctiques. Plus les recherches avancent, plus le rôle joué
par le CO2 anthropogénique dans le climat arctique diminue. Au cours
des deux derniers hivers, selon cette étude de la NASA, le changement
des vents a déplacé la glace arctique plus au sud. La banquise s’est
ainsi retrouvée en contact avec de l’eau plus chaude venant de
l’Atlantique, provoquant la diminution de la quantité de glace
saisonnière et produisant, ces deux dernières années, des fontes record
de glace arctique.
Ignorer l’histoire


Les médias ont également semé la panique en prétendant
que la fonte des glaces constatée cette année est différente de celles
du passé, et qu’elle a même permis « pour la première fois »
l’ouverture du Passage du Nord-Ouest (reliant l’Atlantique et le
Pacifique par les îles du nord du Canada), qui pourrait devenir
permanente. En réalité, ce passage fut navigable à plusieurs reprises
dans le passé récent :


  • En 1906, l’explorateur norvégien Ronald Amundsen et ses six
    coéquipiers traversèrent le passage d’est en ouest, devenant ainsi les
    premiers à le franchir complètement en bateau.
  • En 1940, et à nouveau en 1944, un groupe de Canadiens,
    conduit par Henry Larsen, un officier de la Gendarmerie royale du
    Canada, empruntèrent le passage.


Lors de ces trois expéditions, l’Arctique était plus
chaud qu’aujourd’hui. Ces périodes plus clémentes, dues à des cycles
naturels, précédaient bien évidemment la prétendue augmentation du CO2
anthropogénique.


En étudiant le climat, on doit prendre en compte
l’histoire de la science et de l’exploration, et examiner toutes les
sources de données disponibles, y compris les journaux de navigation et
de bord. Les journaux de la compagnie de la baie d’Hudson révèlent
qu’au XIXe siècle, une partie du Passage du Nord-Ouest était navigable,
pour les bateaux restant en dessous de certaines latitudes.


Cela permet également de relativiser la fonte des
glaces constatée cette année. Le maximum de la glace de mer en hiver
est d’environ 14 millions de km2 en moyenne, et la fonte moyenne varie
entre 6 et 10 millions de km2. Cette année, la fonte était de 12
millions de km2, ce qui n’est pas inconcevable et reste dans les
limites de la variabilité naturelle. Au 4 décembre 2007, environ 9
millions de km2 étaient gelés, ce qui veut dire que l’eau avait regelé
sur 6 millions de km2 depuis son niveau le plus bas en octobre.


Dans un blog sur le site du sénateur Inhofe, Igor
Polyakov conteste l’affirmation selon laquelle la glace de mer serait à
son minimum historique ; dans les années 30, l’Arctique était plus
chaud qu’aujourd’hui, mais nous n’avions tout simplement pas de
satellites pour l’observer.


Cependant, les extrémistes du climat refusent de tenir
compte de l’histoire. Prenons le cas de la présidente du Pew Center for
Climate Change, Eliseen Claussen, qui déclara le 12 novembre devant une
session plénière de l’American Nuclear Society à Washington, que la
fonte de la glace de mer cette année était « la plus importante de tous
les temps ». Sachant que la terre est passée par plusieurs âges
glaciaires et interglaciaires, parfois marqués par l’absence totale de glace dans l’Arctique, ses propos sont pour le moins irresponsables.


De manière générale, pour maintenir le climat de
psychose, les médias ont à peine mentionné le fait que l’Antarctique a
connu cette année des niveaux record de chutes de neige et d’extension de la glace de mer.
Ceci reflète la circulation de l’humidité dans l’atmosphère terrestre ;
en raison de la fonte de la glace de mer dans l’Arctique, une partie de
cette humidité est absorbée dans l’atmosphère pour retomber sous forme
de neige dans l’Antarctique.


Autre exemple : on terrorise les gens en affirmant que
la fonte rapide du miroir de glace du Groenland se traduirait par une
montée catastrophique du niveau des mers. En réalité, géologues et
océanographes estiment que le niveau monterait certes légèrement, mais
le surplus d’eau créerait à son tour dans l’Antarctique la plus forte
chute de neige de l’histoire !


Si nos populations n’avaient pas perdu tout sens de
l’histoire et si elles étaient moins hostiles à la science, elles ne
tomberaient pas dans le piège de la propagande sur le changement
climatique, dont les chantres visent en fin de compte une réduction
drastique de la population mondiale. Par conséquent, le meilleur
antidote aux arnaques déguisées sous un consensus scientifique est de
faire en sorte que les jeunes s’intéressent aux découvertes
scientifiques fondamentales, en étudiant Kepler, Leibniz, Gauss, etc., comme le fait notre mouvement de jeunes.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageMish sur l'escroquerie du réchaufement climatique
par du-puel Dim 22 Nov 2009 - 11:00

Ca déchire et c'est très grave ... une manipulation des données par des chercheurs-escrocs pour étayer leur thèse.

http://globaleconomicanalysis.blogspot.com/2009/11/hackers-prove-global-warming-is-scam.html

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par marie Dim 22 Nov 2009 - 15:31

houla ! un climate gate ...

quelques éléments en français, sur agora vox
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/explosion-d-une-bombe-dans-le-65413



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
MessageRECHAUFFISME GLOBALISTE ESCROQUERIE
par nofear Dim 22 Nov 2009 - 16:10

encore une confirmation de l'escroquerie intellectuelle et financièrement juteuse du "global warming".

Citation :
La BBC confirme cette information qui a mis la blogosphère anglophone en ébullition, et commence à toucher la grande presse. Un pirate aurait réussi à pénétrer
les ordinateurs du Hadley Center (parfois désigné sous le vocable de
CRU, Climate Research Unit), le centre d'études climatologiques de
référence du GIEC, vertement critiqué par Vincent Courtillot dans ses vidéos pour refus de communiquer ses données brutes, et dont je vous entretenais des soupçons de fraude scientifiques qui accompagnaient son directeur, un certain Phil Jones.

la suite:

http://www.objectifliberte.fr/2009/11/explosif-les-ordinateurs-du-hadley-center-pirates.html
.

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par g.sandro Lun 23 Nov 2009 - 20:38

ENORME...!!!




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par jojo-lebarje Mar 24 Nov 2009 - 0:55

il y a plusieurs raisons sur ce réchauffement.

primo :les activités humaines qui ont fait naitre une concentration de CO² avec une courbe exponentielle

deuxio : l'activité volcanique qu'il elle aussi bat les records de CO² sur 100 ans

tercio : le surplus de CO² dans les grands Océans, c'est aussi traçable depuis plus de 70 ans

de plus en regardant TFI ce soir qui a fait un reportage sur les appalaches ( usa) et les mines de charbon à ciel ouvert

enfin les gens peuvent entendre que les USA dans leur bouquet énergétique le charbon représente 50%

mais peu de personnes savent que la chine elle est à 70 %, la pologne à plus de 80 %, l'Afrique du sud à 90 %, il suffit de savoir qui n'a pas ratifié le protocole de Kyoto et regarder leurs consommations de charbon pour comprendre


que suivant les charbons c'est 7 à 4 fois plus de CO² par Mtep que le pétrole ou 8 à 15 fois de plus qu'un Mtep de gaz

nier le réchauffement à cause du CO², c'est comme nier les problèmes des crises financières


de 1980 nous sommes passés de 1 500 Mtep à 3 500 Mtep en 2008

à elle seule la chine est passée de 250 mtep à 1 400 Mtep dans la même période, elle va passer la barre du 1 000 Mtep en 2000


   jojo-lebarje

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   25/01/2008
  Messages :   560

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par g.sandro Mar 24 Nov 2009 - 1:37

J'ai déjà évoqué plusieurs fois que selon mon humble avis de non scientifique, ce sont les variations de l'activité solaire qui constituent le facteur le plus puissant...

il est prouvé qu'il y avait une forte activité vinicole et viticole au Groenland entre 1100 et 1250...Groenland, ("Green land"), je ne cesse de le rappeler signifie "terre verte"... et pas vaste étendue de glace... alors? Ce nom, il est dû à quoi?

Tout simplement au fait que la glace actuelle qui le recouvre n'existait pas à l'époque ... et ce réchauffement là, il avait quelle origine? Les pots d'échappement des Drakkars? Ou le Soleil? ( dont l'activité augmenta fortement...ce fut le pic médiéval).

Il peut très bien y avoir un réchauffement ( ce qui commence à être très contesté), admettons...sans que, pour autant, ce réchauffement soit lié à l'activité humaine ( anthropique).

Les volcans, je l'ai souligné aussi plusieurs fois sont d'énormes vecteurs de gaz à effet de serre... je ne sais plus si c'est l'éruption du Kracatoa ou celle du Pinatoubo qui fut la plus émettrice de C02 , (les deux ont été énormes) .
CHACUNE d'entre elles aurait, à elle seule, relâché PLUS de CO2 en une seule éruption que tous les moteurs thermiques depuis leur invention.


Bref, la problématique énergétique est réelle, il est donc normal qu'on s'interesse aux économies d'énergie et aux énergies renouvelables en complément des énergies fossiles qui se raréfient...mais on nous vend un réchauffement pas démontré et sans lien avec les causes qu'on lui attribue pour, à la fois, créer de nouvelles taxes, saper les bases des états nations, avec des problématiques supra nationales rendant utiles (incontournable même) une gouvernance mondiale...idem pour la Grippe, le terrorisme...



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent