!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageGS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par marie Mar 16 Fév 2010 - 1:16

GS fortement impliqué ds les bidouillages de la grèce, et plus largement au coeur des tripatouillages et autres maquillages de la réalité qui déstabilisent la zone euro
..
et le tout, pour leur plus grand profit, évidemment ... le maquillage de bilans, payé au prix fort !

non pas que la zone euro se porte comme un charme..c'est pas le pb, vous l'aurez compris ..

à quand un bannissement de GS pour bosser avec les gouvernements de la zone euro
comme ça avait été le cas il y a 20 ans pour Salomon Brothers?

et surtout et accessoirement, interdire à GS l'accès à certains marchés sensibles, style CDS sur la dette des états souverains

3 articles font le point en détail sur ce phénoméne .. et ça chauffe pour GS !!


http://www.nytimes.com/2010/02/14/business/global/14debt.html?hp

chez jesse

</A>http://jessescrossroadscafe.blogspot.com/2010/02/simon-johnson-goldman-faces-special.html

qui reprend le topo original de Simon Johnson

Citation :
But the affair is now out of Ben Bernanke’s hands, and quite far from people who are easily swayed by the White House. It goes immediately to the European Commission, which has jurisdiction over eurozone budget issues. Faced with enormous pressure from those eurozone countries now on the hook for saving Greece, the Commission will surely launch a special audit of Goldman and all its European clients...

...Goldman will probably be blacklisted from working with eurozone governments for the foreseeable future; as was the case with Salomon Brothers 20 years ago, Goldman may be on its way to be banned from some government securities markets altogether.


If it is to be allowed back into this arena, it will have to address the inherent conflicts of interest between advising a government on how to put (deceptive levels of) lipstick on a pig and cajoling investors into buying livestock at inflated prices.

http://baselinescenario.com/2010/02/14/goldman-goes-rogue-%e2%80%93-special-european-audit-to-follow/

et même le figaro en cause, c'est dire !


Citation :
D'après le New York Times, la banque américaine aurait proposé à la Grèce des outils financiers lui permettant de renflouer ses comptes tout en dissimulant les transactions. La banque aurait empoché au passage près de 300 millions de dollars.

http://www.lefigaro.fr/societes/2010/02/15/04015-20100215ARTFIG00484-godlman-sachs-aurait-aide-la-grece-a-camoufler-sa-dette-.php
</A>



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Mer 17 Fév 2010 - 2:16, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19753

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par nofear Mar 16 Fév 2010 - 9:26

oui c'est bien joli de désigner un coupable. La ficelle est toujours la même, GS n'est pas la seule à avoir le Q sale car ce n'est pas elle qui a pris, signé les décisions et autres lois... les politiques décideurs corrompus serpents psychopathes drogués avides de pouvoir et criminels se cachent derrière le lampiste exécuteur "intouchable", et ne remettent nullement en cause leur système soit disant démocratique. Ils ont trahi le mandat qui leur a été donné.

Je ne défends nullement les pourris banksters mais il s'agit de rester lucide et objectif; pendant qu'on diabolise les uns, le système reste toujours le même...

Citation :
Le budget devrait être équilibré, les finances publiques devraient
être comblées, la dette publique devrait être réduite, l’arrogance de
l’ administration devrait être abolie et contrôlée, et l’aide aux
pays étrangers devrait être diminuée de peur que Rome ne tombe en
faillite. Les gens doivent encore apprendre à travailler, au lieu de vivre sur
l’aide publique . »
Cicéron – 55 AVANT JÉSUS CHRIST -

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par du-puel Mar 16 Fév 2010 - 11:52

j'irai même plus loin : c'est en fait les « Nous Le Peuple » qui les ont mandaté, sans les surveiller, en se laissant aller aux promesses des candidats (une France de propriétaires). Le peuple est co-responsable.

Evidemment, les élus complices, voire les traites, comme tu le dis bien, sont davantage responsables encore.

Quant aux mafieux de GS et aux truands de JPM, ils ne sont pas que des exécutants, je les soupçonne d'être les instigateurs. J'inverserais ta proposition : les élus devenant les marionnettes, lucides et consentantes, des exécutants donc.

En tout état de cause, une chose est effectivement claire : le système est bel et bien pourri.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par g.sandro Mar 16 Fév 2010 - 21:50

Citation :
Quant aux mafieux de GS et aux truands de JPM, ils ne sont pas que des
exécutants, je les soupçonne d'être les instigateurs. J'inverserais ta
proposition : les élus devenant les marionnettes, lucides et
consentantes, des exécutants donc.

Reco Dup, pas vraiment le genre lampistes ascendants fusibles nos usual suspects, dès qu'il y a un sale coup, bah, il faut qu'ils en soient...ils utilisent les politicards et optimisent le système corrompu en le corrompant encore plus; il suffit de voir le montant de leur soutien aux campagnes électorales des deux camps, quel que soit le vainqueur, il aura été élu "un peu" grâce à eux et en sera redevable...

C'est du marionnettiste de haute volée ça, pas du pantin de bas étage !

Kulés.!!!



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12406

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par GdB Mar 16 Fév 2010 - 22:56

Merci Marie pour ces articles qui montrent que ces affaires ne datent pas d'aujourd'hui. Nos élites sont-elles amnésiques ou ont elles des oeillères volontaires?

Remarque ça n'empêche TOUJOURS PAS les banquiers de se la péter avec une arrogance insupportable, la preuve:

http://www.wsws.org/francais/News/2010/fev2010/banq-f13.shtml
http://www.wsws.org/francais/News/2010/jan2010/banq-j27.shtml

(elle est bien cette icône pour se défouler sur la tronche des banquiers )



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par GdB Mar 16 Fév 2010 - 23:53

Un autre article de l'Expansion sur le sujet:

http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/tricher-sur-les-chiffres-du-deficit-un-sport-europeen_226849.html

Les revenus des parkings d'aéroports et de la loterie nationale grecque partent donc chez GS, de même que des revenus des musées nationaux italiens, mais ces pays ne sont pas les seuls à pratiquer le maquillage...

C'est quand même invraisemblable de penser qu'ils tentent de se libérer de menottes qu'ils se sont eux mêmes imposés... Quand je dis eux-mêmes, c'est aussi en fait aux "NOUS le PEUPLE" avec notre assentiment et nos votes...



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par marie Mer 17 Fév 2010 - 0:01

Citation :
C'est quand même invraisemblable de penser qu'ils tentent de se libérer de menottes qu'ils se sont eux mêmes imposés... Quand je dis eux-mêmes, c'est aussi en fait aux "NOUS le PEUPLE" avec notre assentiment et nos votes...

merci GDB,

eh oui .. on contourne par tout les moyens, et pas seulement en grèce ou en italie ..mais aussi en allemagne et en france
voir ce § qui fait froid dans le dos

pour le plus gd bénéfice de.. GS , JPM ou Deutsch bank

Citation :
Mais l'Italie et la Grèce ne sont pas les seuls à recourir à des emprunts masqués pour satisfaire les critères de Maastricht. En 2004, Goldman Sachs et Deutsch Bank ont réalisé un montage financier pour l'Allemagne appelé "Aries Vermoegensverwaltungs". Selon l'économiste Felix Salmon, l'Allemagne aurait ainsi emprunté à des taux largement supérieurs à ceux du marché, uniquement pour éviter que la dette n'émerge dans les comptes publics. La France n'est pas en reste. Selon Henri Sterdyniak, "au début des années 2000, elle a émis des emprunts et a inscrit le remboursement des intérêts à la fin d'une période de 14 ans."

c'est sûr quà Davos, ils doivent bien rigoler.. vu que now et étant au coeur du maquillage ..ils connaissent les faiblesses de chacun ( états ) que les autres ( états / politiciens) ne peuvent qu'imaginer..
c'est pas vraiment glop pour la cohésion de politiques européennes saines ça ..

bref .. je rejoins tout à fait Dup, et les autres

Citation :
Quant aux mafieux de GS et aux truands de JPM, ils ne sont pas que des
exécutants, je les soupçonne d'être les instigateurs. J'inverserais ta
proposition : les élus devenant les marionnettes, lucides et
consentantes, des exécutants donc.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19753

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par marie Mer 17 Fév 2010 - 1:09

j'avais oublié la meilleure .. concernant l'europe, GS et Mario Draghi, au moment des faits

le vice-président pour l’Europe de Goldman Sachs à l’époque était un certain Mario Draghi , actuel président de la Banque Centrale d’Italie et actuel candidat à la succession de Jean-Claude Trichet à la tête de la Banque Centrale Européenne


si c'est pas clarissime avec ça .. la collusion des politiques européens avec les GS et co au plus haut niveau ... tout comme aux usa.
sauf que "normalement" on est pas aux usa .. ya quelquechose qui tourne pas rond.. du tout dans l'europe du traité de maastricht, puis du traité de lisbonne ... dont j'ai jamais voulu .. ! et dont on a arraché le consentement aux français ..



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19753

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par nofear Mer 17 Fév 2010 - 11:03

Il est puéril de chercher "l'instigateur" banquier ou politique ... En recherchant les généalogies de ces oiseaux, vous constaterez qu'ils sont tous plus ou moins "cousins" et famille par alliance. Ils changent même de nom de famille pour vous "enfumer"...

je blague ? prenez le cas des "windsor" voir un peu et de leur vrai nom d'origine en ligne directe avec les mérovingiens...

2e exemple: la dinasty bush avec l'arrière grand père banquier de qui ?...

Ils se transmettent les manettes entre "potes". Et même ouvertement pour la 1ere fois de père en fils pour les bush...

Finance et pouvoir c'est le même fumier avec 2 masques de carnaval différents.

"Santa barbara" et "dallas" ne sont que de pales caricatures de la réalité.

Quand au "bon peuple" il n'est pas complice, il est ignorant et bête. Il espère à chaque "élection" bidon que X va lui augmenter ses alloc à 12000 balles avec ses 6 moufflets diversifiés, ou son rmi/rsa, que son job sera garanti ad vitam eternam et que tout va être "gratuit" et qu'il va pouvoir vivre en parasite à rien branler devant son match de foot.

Quand à d'autres ce sont aussi des parasites profiteurs:

il me suffirait d'avoir 1 femme officielle et 2 concubines dans un taudis. 3 gnomes par génitrice. Chaque mère "célib" aura ainsi ses alloc ordinaires + mère seule + logement social prioritaire + etc . Moi en tant que père indigne et sans boulot pas de pension à payer car insolvable , les alloc de mes gosses "officiels" sont pas saisissables. Voyez le topo ? 20 ans de "retraite" à l'oeil et avec du pognon de coté en plus. Et si je magouille au noir à droite à gauche et que je suis pas trop "con" en mettant à l'ombre quelques vraies pièces jaunes...
Vous êtes "sûrs" que ça n'existe pas ?
je vous passe les fausses embauches, les arrêts maladie de complaisance, les grèves du vendredi chroniques, les parti déjeuner pendant les heures d'ouverture, les délégations pour activité syndicale, les études préliminaires de faisabilité, les séminaires, les "pillage" des dépôts/entrepôts/réserves, la prime au racket pour les inspecteurs de tout poil (fisc, douane, police...), la prime à la délation (fisc) etc.
Plus vous êtes glandeur et pourri et mieux ça paye.


Dernière édition par nofear le Mer 17 Fév 2010 - 11:59, édité 1 fois

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par GdB Mer 17 Fév 2010 - 11:42

Oups, Merci Marie pour avoir croisé avec ces infos sur Draghi! C'est écoeurant...

Je rajoute en outre ce "détail" d'autant plus écoeurant:

Le même Mario Draghi a de 1993 à 2001 présidé en Italie le Comité pour les privatisations en tant que Directeur Général du Ministère du Trésor chargé des privatisations!

C'est quand même des recoupements d'intérêts qui devraient interroger des tas de gens sur l'intégrité de ces élites, tout comme aux US en ce qui concerne la consanguinité chronique entre grosses banques (GS entre autres), FED et sommet de l'Etat (The "Goldman Sachs Government").

On n'est pas loin des oligarques russes et du vol pur et simple des actifs publics des cityens soviétiques après la chute de l'URSS par des mafieux bien placés (ex cadres du parti!).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mario_Draghi



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par nofear Mer 17 Fév 2010 - 19:24

toutes les routes ne mènent plus à Rome mais à GS

par Rob kirby

allez voir les fonctions gouvernementales de toute cette volaille VIP...

Citation :
High Profile Goldman Associates – Notable or Notorious?
John Whitehead
Robert Rubin
Henry Paulson
John Thain
Robert Steel
Edward Liddy
Stephen Friedman
William Dudley
Josh Bolten
Reuben Jeffrey
Arthur Levitt Jr Former
Securities and Exchange Commission [S.E.C.] Chairman and senior advisor
to the Carlyle Group began advisory role with Goldman Sachs in June
2009.

Rahm Emanuel
Gavyn Davies
Gerald Corrigan
Duncan Niederauer
Lawrence Summers
Jon Corzine
Gary Gensler
Robert Zoellick
Neel Kashkari
Mario Draghi
Mark Carney

http://news.goldseek.com/GoldSeek/1266345000.php
.



Vous croyez vraiment au père noël avec vos bulletins de vote bidons pour élire vos "délégués de classe" ...

Citation :
Les
banques proposent par exemple aux Etats [size=24]un procédé qui consiste à
utiliser des actifs publics pour garantir des obligations d'Etat, ce
qui permet de ne pas faire apparaître celles-ci dans la comptabilité
nationale.[
/size]

Une banque encouragerait par exemple un pays à adosser ses obligations à de futures taxes d'aéroport à percevoir.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=30bb29d34c61809a7db37485c622f8c6

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par marie Jeu 18 Fév 2010 - 1:34

excellent Nofear

dans le style collusion des politiques avec les banksters, faut pas oublier Tony Blair.. qui "pointe" désormais chez JPM pour 50.000£ par semaine ... moyennant un petit passage ds leurs bureaux 1 fois par mois ..



quand on songe à

- la période 1999-2001 où avec son copain G Brown ( qui le remplace d'ailleurs à la tête du pays) où il a bradé les réserves d'or de l'angleterre

- qu'il était pressenti pour être le patron de l'europe ..

ça fait froid dans le dos



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19753

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par GdB Jeu 18 Fév 2010 - 18:02

Suite de la polémique Mario Draghi...

Ca commence à faire quelques remous son CV, au point de devoir "démentir". Draghi est un pion important du jeu il me semble...

http://www.news-banques.com/grece-draghi-na-rien-a-voir-avec-les-operations-de-goldman-sachs/012117040/

On apprend par ailleurs ici qu'il "préside le Forum de stabilité financière qui a été transformé par le G20 en Conseil de stabilité financière. En d'autres termes, il a la main haute sur les réformes de la régulation"... Ce qui vous avouerez est tout de même ENCORE UNE FOIS un étrange mélange des genres après son passage chez Goldman Sachs!

http://www.forex.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=1892&Itemid=50



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
par marie Mar 23 Fév 2010 - 1:07

la suite des révélations GS sur la grèce avec cet article du wall street journal où on en apprend des vertes et des pas mûres sur une société paravent ..Titlos crée à Londres, spécifiquement pour cela ..

entres autres ça, mais je vais pas tout vous citer .. tout fait dresser les cheveux sur la tête !!

Petros Christodoulou... ENCORE un ex GS.. + appointant à la banque nationale de Gréce .. VIENT d'être nommé au gouvernement grec, comme responsable de la dette !

Citation :
Goldman, the National Bank of Greece, and the Greek government have long had close ties. Last week Greece named Petros Christodoulou, who worked at both Goldman and the National Bank of Greece, as the government's new debt chief.

voici l'article en question, in extenso

http://www.gata.org/node/8359

London firm was created to route cash


Submitted by cpowell on Mon, 2010-02-22 19:23. Section: Daily Dispatches
By Carrick Mollenkamp
The Wall Street Journal
Monday, February 22, 2010
http://online.wsj.com/article/SB1000142405274870379150457507990390397198...
Greece's fiscal woes, the exposure of the European financial system to them, and the role played by Wall Street in hiding the problems all converge in a fifth-floor office near London's Liverpool Street station where a company called Titlos PLC was created in early 2009.
Just 22 days after Titlos was born, the National Bank of Greece SA and Goldman Sachs Group Inc. arranged for the company to sell E5.1 billion, or about $6.96 billion, in notes, according to U.K. and U.S. documents.
But Titlos wasn't a real company and the notes weren't designed for ordinary investors. Titlos doesn't make anything and its only directors are two British executives who work for a firm that specializes in the formation of corporations and the sale of pooled assets.
Instead, Titlos, descendent of a 2001 deal to help Greece hide debt, was set up to take advantage of a European Central Bank effort to inject cash into a banking market hobbled by the financial crisis. Titlos' notes were designed to be pledged for that program, according to filings by Titlos and the National Bank of Greece, and the buyer was the bank itself.
The history of Titlos also illustrates how bank and government dealings, often deeply intertwined, can complicate efforts to unclog a global banking system.
Gustavo Piga, a professor at the University of Rome Tor Vergata, says the opaque derivative trades that Greece and other countries engaged in "tarnishes the reputation of government" as it tries to police financial markets.
"There is this huge mortal embrace between the government and the banks," Mr. Piga says. "It creates huge conflicts of interest in the actions of government."
Behind Titlos and the notes sale are Goldman and the National Bank of Greece, a 169-year-old institution whose operations span Eastern Europe into Turkey, Serbia, and Romania. The bank isn't the country's central bank, though the government owns a 12% stake through its pension system.
Goldman, the National Bank of Greece, and the Greek government have long had close ties. Last week Greece named Petros Christodoulou, who worked at both Goldman and the National Bank of Greece, as the government's new debt chief.
Titlos's origin dates to 2001 and a complex transaction that at its crux called for Goldman to loan Greece E2.4 billion. The structure permitted Greece to lower the debt it had.
Over the next decade, the structure would prove to be malleable -- and legal. In total, from 1998 to 2000, Goldman structured 12 currency-swap agreements with Greece, leading up to the 2001 transaction.
Greece's finance minister last week said the original transaction met with the legal standards of the European Union's statistics watchdog. Moody's Ratings Service rated the 2009 deal.
"This was a unique deal," says Christoforos Sardelis, the head of Greece's debt-management agency from 1999 to 2004. "It was made public, and there was no violation of any rules."
To hedge its credit risk, Goldman carried out a transaction with a small Dublin firm. The investment bank also agreed to a new deal with Greece that was structured as a way to hedge interest-rate risk. That deal compensated Goldman for losses it was experiencing from the currency swap, according to a person familiar with the transaction.
Goldman then exited from the interest-rate-swap deal in 2005 when the National Bank of Greece replaced Goldman as Greece's trading partner, according to people familiar with that transaction.
In late 2008, with the financial crisis peaking and banks struggling to borrow from one another or sell pooled assets, Goldman and the National Bank of Greece identified a way to turn that interest-rate transaction into an asset that could be pledged at the European Central Bank for money as part of a program the ECB had set up to exchange bank collateral for billions of euros in loans.
The program ended up offering a way for banks to easily make money because they could use the ECB's cheap money to obtain or hold higher-yielding assets in what is known as a carry trade. The moves then freed up liquidity for banks, including those in Greece that have been big users of the ECB program.
"There were a very large number of securitizations done during the financial crisis, of toxic waste, that were designed precisely for the purpose of creating collateral for ECB repo loans," said Darrell Duffie, a Stanford University finance professor and derivatives expert. "The ECB knew this was happening and decided that they wanted to play along in order to get liquidity out there."
An ECB spokeswoman declined to comment.
U.K. documents show that Titlos, which filed its incorporation records on Feb. 4, 2009, is housed in a London financial district office occupied by Wilmington Trust SP Services (London) Ltd., a firm that caters to corporation formations and securitizations. Both Titlos directors work for U.S. bank Wilmington Trust. One director, who describes his occupation as a "director of special purpose companies for financing transactions," also serves as a director of nearly 200 other enterprises, the U.K. documents show.
To finalize the deal, the National Bank of Greece transferred, or novated, its role as counterparty to Greece to Titlos, which now meant that cash flow from Greece would be running through Titlos and that Titlos would sell notes that then could be pledged to the ECB.
On Feb. 26, just 22 days after Titlos filed corporation records with the U.K., Titlos sold E5.1 billion in notes maturing in 2039. The notes, rated "A1" by Moody's Investors Service, then were repurchased by the National Bank of Greece through a private placement, according to a National Bank of Greece securities filing.
According to that report, "the notes will be used as security for obtaining liquidity from the ECB." It isn't known if the notes currently reside at the ECB. Those collateral pledges have been subject to a haircut, or charge, levied by the ECB.
One question today is whether a party to the transactions remains at risk of a large collateral payment following a ratings-agency downgrade. That concern stems from what happened in 2008 when U.S. insurance giant American International Group Inc. nearly failed because its own counterparties, including Goldman, demanded payments AIG couldn't cover.
A Titlos prospectus indicates that Greece isn't on the hook for a collateral payment to Titlos if Greece is downgraded. The National Bank of Greece, which remained in the transaction to provide hedges for Titlos, is responsible for collateral payments if the bank is downgraded to certain levels, according to Moody's.
The notes remain tightly intertwined, though, with Greece. In December, Moody's downgraded the notes to "A2," midway between the ratings agency's highest triple-A rating and its first junk-bond grade, from A1 after the ratings agency had downgraded Greece to A2 from A1.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19753

Revenir en haut Aller en bas
GS fortement impliqué dans les bidouillages de la grèce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent