!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Messageinterdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par marie Mar 18 Mai 2010 - 18:50

interdiction de la vente à nu en allemagne





on apprend également via reuters
http://www.reuters.com/article/idUSBAT00546220100518

que le ministre des finances allemand envisage une interdiction de la vente à découvert, pour minuit, ce soir ..


nul doute que - et si cette info se confirme - l'nterdiction portera sur nos habituels suspects - protégés .. banques et institutions financières.. comme ça avait été le cas auparavant pour l'interdiction de vente à découvert sur les bourses us



rappel : la vente à découvert consiste à vendre un titre que l'on ne posséde pas , pour spéculer sur la baisse du titre en question.

La vente à nu est de toutes façons illégale, et consiste à ne pas emprunter au préalable, les titres que l'on va shorter ( vendre à découvert )



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Mar 21 Fév 2012 - 18:19, édité 3 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par marie Mar 18 Mai 2010 - 22:22

bingo ! voila la dépeche

comme aux us, lors de la crise de 2008 ==> interdiction du naked shorting ( cad de la vente à découvert sans avoir emprunté les titres, au préalable ).. pratique qui est entreparenthése interdite , de toute façon ..


- pour les emprunts d'état de la zone euro , et les cds adossés à ces obligs
- et les 10 +importants institutions financières du pays

- avec effet à minuit et jusqu'au 31-03-2011


pour mémo, interdiction similaire de 07-2008 sur les bourses us

http://www.hardinvestor.net/les-hard-investors-f7/emergency-order-contre-le-naked-shorting-des-financieres-de-w-street-t8679.htm?highlight=naked+short+selling

***********

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=45fa78aafd1a75f82cc596722bd80bc2


L'Allemagne interdit les ventes à découvert à nu :

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne va interdire à partir de mercredi les ventes à découvert à nu sur les dix plus importantes institutions financières du pays, déclare un porte-parole du ministère des Finances.

Cette interdiction concerne également les emprunts d'Etat de la zone euro et les CDS adossés à ces obligations, a précisé ce porte-parole.

"L'interdiction prend effet à minuit", a-t-il dit.

La vente à découvert consiste à emprunter des titres et à les revendre tout de suite dans l'espoir de les racheter plus tard à un cours plus bas afin d'empocher une plus-value avant de les restituer. La vente à découvert "à nu" consiste à vendre des titres qu'on n'a même pas empruntés.

S'exprimant peu après le ministère des Finances, la Bafin, les autorités de marchés financiers allemandes, a précisé les noms des dix institutions financières couvertes par l'interdiction, où l'on trouve Allianz, Deutsche Bank, Commerzbank ou encore Deutsche Postbank.

Sur cette liste figurent encore Munich Re, Hannover Rück, Deutsche Börse, Generali Deutschland, Aareal Bank et MLP.

A la suite de cette annonce, l'euro est tombé à nouveau plus bas de quatre ans face au dollar, passant sous la barre 1,22 dollar.

Cette annonce a provoqué une hausse des contrats sur indices sur les Bunds allemands qui ont avancé de 80 points de base. Les obligations américaines ont également gagné du terrain.

Sur le marché des CDS (credit default swaps), le coût de l'assurance pour se prémunir contre le défaut d'un pays a reculé pour la plupart des pays de la zone euro, les CDS à cinq ans allemands reculant ainsi de 5 points de base à 44, ce qui signifie que cela coûte 44.000 dollars par an pour assurer 10 millions de dollars de dettes.

Les CDS à cinq ans grecs ont reculé de 58 points de base à 607, selon Markit, les CDS portugais de neuf points de base à 271 et les italiens de six points de base à 136.

INTERDICTION JUSQU'AU 31 MARS 2011

La Bafin a précisé que l'interdiction qui prendra effet dès minuit aura cours jusqu'au 31 mars 2011, soulignant que cette décision avait été prise au vu de l'extraordinaire volatilité du prix des obligations d'Etat dans la zone euro.

Les autorités de marchés financiers allemandes ont ajouté que des mouvements de ventes à découvert massifs auraient pu mettre en péril la stabilité du système financier.

Cela fait plusieurs mois que le gouvernement allemand planche sur une nouvelle loi destinée à renforcer la protection des investisseurs et à améliorer le fonctionnement du marché des capitaux.

Ce texte, qui se veut une réponse à la crise financière, devrait être finalisé par Berlin d'ici la mi-juillet et avoir force de loi en cours d'année une fois son adoption par le Parlement acquise.

Selon des sources proches de la coalition au pouvoir, Wolfgang a mis en place l'interdiction des ventes à découvert à nu via un décret.

Tim Ghriskey, directeur des investissements chez Solaris Asset Management, s'est montré sceptique au sujet de l'efficacité de cette décision de Berlin.

"Les investisseurs pourront aller ailleurs pour vendre à découvert. Donc, à moins que l'interdiction soit étendue au monde entier, cette dernière, à nos yeux, n'aura guère d'effet. Ce sera peut-être un peu plus difficile (pour les investisseurs) mais qui veut peut", a-t-il souligné.

Selon Robert Savage, directeur général chez Track.com, il ne s'agit nullement d'un geste désespéré de la part de Berlin.

"C'est juste une autre outil que les autorités européennes essaient d'utiliser en vue de contenir la crise (...)."

Andreas Rinke, Nicolas Delame pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic et Benoît Van Overstraeten



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par marie Mar 18 Mai 2010 - 23:23

pendant ce temps là, l'euro sombre de plus belle .. comme quoi à moins d'etres de parfaits abrutis, c'est toujours et encore pas le sauvetage de l'euro .. qui est la priorité de ces "braves gens"

d'ailleurs il n'y a quà regarder la liste des actions "protégées" pour voir qui en est le 1er bénéficiare .

*************
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=639ae804c6a9d82bf11e670878eea8b3


L'euro a plongé mardi à son plus bas niveau en quatre ans face au dollar, sous 1,22 dollar, après que l'Allemagne eut relancé les inquiétudes des marchés concernant la zone euro en annonçant vouloir s'attaquer à la spéculation.
Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro valait 1,2206 dollar contre 1,2394 dollar lundi soir.
La monnaie unique européenne baissait face au yen à 112,57 yens contre 114,66 yens la veille.
Le dollar reculait face à la devise japonaise à 92,21 yens contre 92,51 yens lundi soir.
La jeune monnaie européenne, en hausse en début de journée, a rechuté jusqu'à 1,2162 dollar, son plus bas niveau depuis le 17 avril 2006. Ce décrochage est intervenu à l'annonce que le régulateur allemand des marchés financiers s'apprête à interdire certaines ventes à découvert --technique de spéculation à la baisse--, notamment sur des emprunts d'Etat de la zone euro.
Certaines ventes à découvert sont dites sans contrepartie en actions ("naked") -- et c'est précisément celles que vise l'interdiction imminente en Allemagne.
Cette mesure "ne semble pas prête, et pas vraiment aboutie, et cela instille le doute quant à la crédibilité des pouvoirs publics européens", a jugé Win Thin, de Brown Brothers Harriman.
En outre, "si les Européens essayent de supprimer des véhicules d'investissement légitimes, les investisseurs qui sont négatifs sur la Grèce ou le Portugal disposent de peu de moyens pour réagir, le principal étant tout simplement de vendre des euros", a-t-il ajouté.
La monnaie européenne avait bénéficié en début de journée du versement de la première tranche des prêts européens promis à la Grèce, d'un montant de 14,5 milliards d'euros. L'opération permet à Athènes de rembourser un prêt obligataire de neuf milliards d'euros, qui arrive à échéance mercredi.
"La confiance du marché (envers l'euro) est très fragile", a commenté Vassili Serebriakov, de la banque Wells Fargo.
"Il y a probablement 100 raisons de vendre l'euro en ce moment: la question de la crédibilité de la Banque centrale européenne, les inquiétudes pour la croissance, le manque de message clair délivré par les différents hommes politiques en zone euro", a énuméré l'analyste. "La seule raison d'acheter, c'est que le marché détient déjà d'importantes positions à la baisse sur la devise".
"La tendance sur l'euro reste fondamentalement à la baisse", ont estimé les analystes de Standard Chartered. "La croissance aux Etats-Unis surpasse (celle de l'Europe, ndlr) et la zone euro se trouve dans un imbroglio politique".
"Et s'il y a des signes d'une sortie de la récession dans les pays du nord de l'Europe, aidée en partie par l'affaiblissement de l'euro (qui rend plus compétitives les exportations de ses membres, ndlr), l'activité économique des pays du sud de l'Europe reste très faible et devrait encore s'affaiblir du fait" des mesures d'austérité qu'ils doivent mettre en place, ont-ils poursuivi.
Signe des inquiétudes des investisseurs, le baromètre Zew, indice de confiance des milieux financiers sur la conjoncture allemande, a reculé plus que prévu en mai pour s'établir à 45,8 points contre 53 points le mois dernier.
Vers 21H00 GMT, la livre britannique montait face à la monnaie européenne, à 85,12 pence pour un euro, mais baissait face au billet vert à 1,4335 dollar.
La monnaie helvétique progressait face à l'euro, à 1,4002 franc suisse pour un euro, mais baissait face au dollar à 1,1470 franc suisse.
La monnaie chinoise a terminé à 6,8274 yuans pour un dollar contre 6,8277 yuans la veille.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
Messagebof
par du-puel Mer 19 Mai 2010 - 12:01

l'euroPeso à 1.20 est encore à +50% au-dessus de ses plus bas de sa très courte histoire et 25% en-dessous de son plus haut.

Il n'y a que la vitesse du mouvement qui peut inquiéter ou plutôt perturber.

C'est tout bon pour nos exportations, réduira nos importations par l'augmentation des prix de ces produits(Chine) ; quant aux produits pétroliers l'éco européenne est très économe (vs la Chinoise et l'amerlocaine), donc l'inflation ainsi importée sera raisonnable.

selon moi, c'est globalement plutôt positif, c'est beaucoup plus emmmernuyeux pour UK dont la zone euro est un gros débouché : leurs marges vont fondre ou leurs marchés disparaitre et comme ils ont déjà 3% d'inflation, la dévaluation compétitive sera très difficile à mener.

A mon sens la prochaine cible sera UK.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par Invité Mer 19 Mai 2010 - 14:20

A mon sens, pour l'€uropeso comme pour toutes les pesomonnaies, il faut bien distinguer entre valeur absolue (par rapport à l'or) et valeur relative (par rapport aux autres monnaies).

Le second est certainement un indice important concernant les échanges internationaux, mais le premier est probablement le plus pertinent pour ce qui est de tracer le degré de confiscation des richesses nationales par le mécanisme de l'inflation.

Et je pense que dans le contexte actuel, les variations du second sont d'une influence de moins en moins sensible sur le plan macroéconomique au regard de celles du premier.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par du-puel Mer 19 Mai 2010 - 14:45

claro Pascal ; pour reprendre la métaphore de Sandro le parachutiste avec son parachute en dapeau se réjouit parce qu'il voit l'autre, sans parachute, chuter. Le choix de la référence, or ou terre ferme, donne l'information critique.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par Invité Mer 19 Mai 2010 - 16:54

Le FT commente le plan de rigueur budgétaire de l'Allemagne pour les pays de la zone euro :

Forget the short-selling ban, Germany’s plan to tackle budget transgressors (as outlined in Wednesday’s Handelsblatt), is what we should be REALLY worried about, according to RBS.
Before we get to that, here are the highlights of the draft document as seen by the paper:
1. Failing to comply with deficit reduction means temporary loss of EU Structural Funds.
2. Possible irrevocable loss of EU Structural Funds.
3. For serious budget failure voting rights in the European Council could be withdrawn.
4. As a last resort, a managed insolvency proceeding for bankrupt states.
Now, RBS’s Harvinder Sian thinks this plan would take the crisis to another level and would be a clear flag to get out of euro assets in general:
<BLOCKQUOTE>
The last part is gunpowder, gelatine, dynamite with a laserbeam. To see this consider the most likely defaulter: Greece. If Greece can not manage the austerity then it will be pushed into a possible new insolvency proceeding, with markets back to trading recovery prices for bonds.
Government bond investors will naturally see that Greece is not that unique in EMU and that Portugal, Spain & Ireland also have large structural adjustments that look very tough. With a template and roadmap for default in place, investors (not just speculators) will begin to trade these bonds on a recovery price. That can be handled by ECB intervention.</BLOCKQUOTE>
<BLOCKQUOTE>
The problem is the private sector debt that needs to be rolled. A decade of EMU has seen current account deficits in Southern Europe financed abroad. The total non-resident private debt in Spain & Portugal alone is EUR 1.5 tln, and the German proposal will make the crisis more self-fulfilling as this funding dries up. After all, it does not take great vision to see increased vulnerability for the periphery on an EMU exit clause. The banking systems will systematically weaken and the ECB balance sheet may have to be expanded with outright QE to avoid defaults, but even here avoidance of financial vulnerability by private investors can easily migrate to Italy, the rest of EMU and then as a global issue. </BLOCKQUOTE>
<BLOCKQUOTE>
In short, the German exit-clause proposal, while superficially sensible, was something perhaps necessary a decade ago but would now take the crisis to another level. It would be another clear flag to get out of EUR assets in general. Like it or not, the destiny of Germany has been wedded to the Euro area, and there is no way to exorcise members without disaster.</BLOCKQUOTE>
http://ftalphaville.ft.com/blog/2010/05/19/236066/germanys-plan-to-deal-with-budget-transgressors/#comment-1024828


On s'amuse bien en ce moment.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par Invité Jeu 20 Mai 2010 - 16:27

Merkel fait dans la dentelle : elle annonce qu'à défaut de vote du plan de relance par le Bundestag l'Union monétaire va à la catastrophe.

C'est sans doute la raison pour laquelle elle a refusé de le voter pendant des semaines...

ZH cite le commentaire d'un analyste de Goldman.

http://www.zerohedge.com/article/market-plunge-guaranteed-critical-german-vote-tomorrow-merkel-votes-emu-failure-if-bundestag

Citée par l'AFP, elle en rajoute une bonne louche en proposant de supprimer le droit de vote des mauvais élèves européens, de les punir en les privant de subventions et en dernier recours de mettre un mot pour leurs parents sur leur carnet de notes :

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jLHQoAXppCWvsK8aaU3S89QoGZkw

Il est amusant de voir après la décision prise la semaine dernière à la fois Merkel et les banquiers allemandes prendre des positions inverses de celles adoptées par eux jusqu'à présent pour des raisons de basse politique interne.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par Invité Ven 21 Mai 2010 - 15:37

Ayé, le Bundestag a voté le plan de relance de l'Union monétaire.

L'€uro est donc sauvé ainsi que la stabilité financière de la zone.


On l'a échappé belle !

Germany’s upper house of parliament, the Bundesrat, which represents the 16 states, Friday passed a bill authorizing the country’s share of the financing in the EU rescue plan for fiscally troubled member states.

Given that Germany’s share of the loan guarantees will come out of the federal budget, the Bundesrat would have had only the right to temporarily delay the bill. But it did not object to the bill.

The lower house of parliament, the Bundestag, already approved the bill earlier today. It will now become law after having been signed by the German President.

EU finance ministers agreed earlier this month on a special fund to raise up to E440 billion over three years through a “special purpose vehicle” to aid fiscally troubled member states. Eurozone countries are to guarantee the loans, and the amount each country has to guarantee will be calculated based on its share in the capital of the ECB.

Germany’s share will be up to E123 billion in loan guarantees plus up to 20% on top of that in the case of “an unexpected and irrefutable need,” the government’s bill states. This means that Germany’s full share of the aid package could rise to around E148 billion in the worst case scenario.

However, should that need arise, the budget committee of the Bundestag would have to approve any loan guarantees beyond the E123 billion.


http://www.zerohedge.com/article/german-bundesrat-upper-house-approves-europe-rescue-bill







Oh ! attendez....

Quand on lit bien les conditions générales écrites en allemand médiéval du 13ème siècle et en caractères microscopiques au verso de la page 837, on découvre ceci :

In its bill, the government points to a worsening of financing conditions in some EU member states over a very short period which cannot be explained by fundamental data.

“A further escalation of the situation would put the solvency of these states at risk and would lead to a serious danger for financial stability in the currency union,” it warned.


Bah c'est comme dans les contrats, il faut toujours tout prévoir, même ce qui n'a aucune chance d'arriver.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageBerlin veut interdire les ventes à découvert à nu sur toutes les actions :
par marie Mar 25 Mai 2010 - 18:57

Berlin veut interdire les ventes à découvert à nu sur toutes les actions :

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=ad766bd8ea65219fe37f5e9e78d10db6


Le gouvernement allemand envisage d'étendre à toutes les actions l'interdiction de ventes à découvert "à nu" décidée la semaine dernière, selon un document de travail du ministère allemand des Finances dont l'AFP a eu connaissance.
L'Allemagne avait annoncé il y a une semaine l'interdiction jusqu'en mars 2011 des ventes à découvert "à nu" portant sur les emprunts d'Etats de la zone euro, sur certains types de CDS (Credit default swaps, soit des couvertures contre le risque de faillite d'un pays ou d'une entreprise) et sur les actions de dix institutions financières (banques et assurances).
Mais le ministère souhaite étendre la mesure à toutes les actions et d'interdire également les produits dérivés sur l'euro qui ne visent pas à s'assurer, précise le document consulté par l'AFP. Ceux au contraire dont le but est de s'assurer contre des risques propres continueront d'être autorisés.
En outre, Berlin veut introduire un "système de transparence" qui oblige à signaler explicitement certaines transactions, soit directement auprès de l'autorité des marchés financiers (BaFin), soit si elles sont d'un ordre plus important via une communication officielle, d'après ce document du ministère.
Le projet pourrait être discuté dès la semaine prochaine en conseil des ministres, selon l'agence Dow Jones Newswires.
"Certaines transactions qui représentent une menace pour la stabilité des marchés financiers vont être interdites avec ce projet de loi", précise encore le document de travail du ministère.
Le ministère n'a pas voulu faire de commentaire sur le détail des mesures envisagées.
Les ventes à découvert sont une technique boursière qui permet à des opérateurs de marché, grâce à des mécanismes financiers sophistiqués, de vendre des titres qu'ils ne possèdent pas encore, avec l'espoir de les racheter à un moindre prix. Quand elles sont "à nu", elles permettent à l'investisseur de vendre à terme un actif sans l'avoir emprunté auparavant ou s?être assuré de sa disponibilité.
Les ventes à découvert ont été à de nombreuses reprises montrées du doigt depuis le début de la crise financière. Elles ont été plusieurs fois suspendues, ou limitées, dans les grandes places financières du monde.
La décision allemande la semaine dernière avait semé le trouble sur les marchés boursiers et provoqué l'irritation des autorités françaises, mais elle avait été saluée par Bruxelles.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Mar 21 Fév 2012 - 18:20, édité 2 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par Invité Mar 25 Mai 2010 - 19:08

C'est bien d'interdire, mais c'est bien aussi de prévoir une sanction...

Or à ce jour je n'ai pas lu ce qui était prévu à ce titre.

Sur l'autre partie du forum, on avait cité cette terrible décision de l'AMF sanctionnant sans pitié d'une amende de 50.000 € une opération de naked shorting qui en avait rapporté 777.000...

http://www.amf-france.org/documents/general/8726_1.pdf

Et encore, c'est vraiment parce que la société y a mis de la mauvaise volonté en ne produisant pas les titres dans un délai de 3 jours...

Avec tout ça, je pense qu'on n'entendra plus parler des CDS avant un bon moment...

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par marie Mar 25 Mai 2010 - 19:23

absolument Pascal .. une interdiction sans sanction, c'est pipeau ..

mais dans l'exemple que tu cites .. la sanction est dérisoire au regard du bénéfice réalisé frauduleusement .. HELAS !!



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageLe point G20
par Invité Ven 4 Juin 2010 - 11:41

Notre irremplaçable ministre des finances lance un programme de grande envergure sur la coopération européenne en matière de réglementation financière

Article de l'AGEFI

Bercy veut une meilleure coordination sur la réglementation financière
Par Antoine Landrot - 03/06/2010

http://www.agefi.fr/articles/Bercy-veut-meilleure-coordination-reglementation-financiere-1139349.html

Alors que le G20 Finance débute vendredi en Corée, la ministre Christine Lagarde appelle la Commission européenne à accélerer ses travaux
Le prétexte était double hier pour la ministre de l’économie Christine Lagarde, lors de la conférence organisée à Bercy. La prochaine réunion du G20 Finance, qui se déroulera vendredi et samedi à Busan, en Corée, aura pour thème central la réforme du système financier international. En outre, le 10 juin débutera la présentation à l’Assemblée nationale du projet de loi de régulation bancaire.


Le G20 coréen sera également l’occasion de balayer les sujets issus du G20 de Washington en novembre 2008. «Toutes les questions de régulation financière, de renforcement des capitaux propres et de taxation des banques seront à l'ordre du jour», a déclaré Christine Lagarde. Figurent notamment au menu le contrôle des agences de notation, l'encadrement des bonus des traders, la régulation des marchés de dérivés (en particulier les CDS), la lutte contre les paradis fiscaux et la surveillance des hedge funds.

Christine Lagarde a insisté sur une coordination européenne dans ces dossiers. Elle a en particulier demandé à la Commission d’accélérer ses travaux sur les ventes à découvert (interdites en France sur les valeurs financières depuis fin 2008), qui visent notamment les CDS. Une pierre dans le jardin de Berlin, qui a voté hier en Conseil des ministres de manière unilatérale leur interdiction pour les CDS nus. Sur les dérivés, Bruxelles présentera avant la fin de l'été ses propositions pour les encadrer.

La ministre défend une position identique sur les «testaments bancaires» (living wills), défendus par le Royaume-Uni. «Je souhaite que nous avancions en Européens». Quant à la taxe bancaire, rien n’est à attendre en France avant la fin de l’année. «Il faudra d’abord se mettre d’accord à l’échelle européenne, puis décider du véhicule de transposition».

Par ailleurs, pour ne pas froisser l’Allemagne, la France fait preuve de prudence sur la «fédération budgétaire» évoquée par Jean-Claude Trichet, le gouverneur de la BCE. «Pour être efficace, la zone euro a besoin d’une gouvernance appropriée lui permettant d’être une véritable zone économique et monétaire… Je n’ai pas dit budgétaire», a-t-elle déclaré, ajoutant qu’il s’agissait d’une «conviction personnelle» et non française. Le président du Conseil européen Herman van Rompuy, dont le groupe de travail planche sur un projet de gouvernance économique, s’est déclaré hier favorable à un tel mécanisme.



J'espère au moins que les petits fours seront bons.

Tout de même, j'aimerais bien savoir si ils croient vraiment à leurs inepties, même un tout petit peu, ou si c'est juste pour se moquer du monde.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par marie Lun 14 Juin 2010 - 17:06

alors celle là, c'est la meilleure !
les britanniques s'oposeraient à toute interdiction européenne de la vente à découvert à nu..
ils sont pas dans l'euro, donc ils s'en foutent complet, qu'on puisse l'attaquer par ce biais .. à minima !

Citation :
Mais, selon plusieurs sources européennes, les Britanniques ont mis leur veto à toute restriction venant de Bruxelles sur les échanges de dette souveraine ou de swaps de défaut de crédit (CDS) sur des titres d'Etat, et en particulier à toute interdiction des ventes à découvert à nu.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=7f9e82f441fd43fb1a5999a10f42423d

Pas d'interdiction européenne de ventes à découvert à nu en vue :






par Julien Toyer
BRUXELLES (Reuters) - Malgré l'ouverture lundi d'une consultation sur cette question, la Commission européenne n'envisage pas de proposer une interdiction des ventes à découvert à nu dans l'ensemble de l'UE car les Etats membres sont très divisés sur le sujet.
La semaine dernière, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel avaient écrit à José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, pour lui demander de présenter avant le conseil EcoFin de juillet l'ensemble des pistes envisageables en vue de cette interdiction.
Mais, selon plusieurs sources européennes, les Britanniques ont mis leur veto à toute restriction venant de Bruxelles sur les échanges de dette souveraine ou de swaps de défaut de crédit (CDS) sur des titres d'Etat, et en particulier à toute interdiction des ventes à découvert à nu.
Conscients de la difficulté à faire émerger un consensus sur cette question, les services du commissaire européen au Marché intérieur, Michel Barnier, prévoient donc de diriger leurs efforts vers le renforcement des pouvoirs d'intervention de la future autorité européenne de supervision des marchés.
L'idée serait de doter cette dernière de la capacité d'interdire temporairement l'ensemble des ventes à découvert en cas d'urgence, par exemple lorsque les marchés sont soumis à un stress intense.
"Les options du document de consultation prévoient de donner aux autorités compétentes le pouvoir d'imposer des restrictions temporaires sur les ventes à découvert et les échanges de CDS en cas d'urgence", est-il indiqué dans le texte de la consultation.
"Il est également important de noter que les actions prises selon les différentes options envisagées sont destinées à être de nature temporaire et seulement dans des situations d'urgence", est-il encore écrit.
RESTRICTIONS TEMPORAIRES, EN CAS D'URGENCE
La consultation est ouverte jusqu'au 12 juillet 2010. A cette date, Michel Barnier devrait présenter de premières orientations politiques mais la proposition en bonne et due forme de la Commission ne sera pas présentée avant début septembre.
A l'heure actuelle, huit Etats membres de l'UE sur 27 ont interdit les ventes à découvert à nu sur leur territoire.
Il s'agit de l'Espagne, du Portugal, du Luxembourg, de la Lituanie, de la Grèce, de l'Autriche, de la Belgique et de l'Allemagne. En France, les ventes à découvert à nu sont interdites sur l'ensembles des valeurs financières.
"Tous les Etats ne veulent pas la même chose. Un consensus est possible sur des pouvoirs d'urgence pour l'ESMA (le futur superviseur européen des marchés) mais une interdiction pure et simple me semble plus difficile", dit une source communautaire.
"Certains veulent une interdiction européenne permanente, d'autres sont en faveur d'une interdiction temporaire (...) Pour certains, aller sur cette voie n'est pas optimal mais d'autres pensent différemment", explique encore cette source.
En dehors d'un pouvoir d'interdiction ou de restriction en cas d'urgence pour le superviseur européen, la Commission européenne devrait donc s'en tenir à un cadre étroit.
Celui-ci devrait contenir trois dimensions : des règles visant à accroître la transparence; une obligation de dévoiler au superviseur les positions importantes; enfin, une harmonisation des règles avec les Etats-Unis en matière de règlement-livraison des titres.
Lundi, la Commission a également lancé une consultation sur sa réforme du marché européen des produits dérivés, qui doit elle aussi être présentée début septembre.
L'exécutif communautaire souhaite notamment avancer vers un passage obligatoire en chambre de compensation de tous les produits dérivés "standardisés" échangés de gré à gré afin d'améliorer la transparence à ce marché.
Edité par Marc Angrand

© 2010 Reuters Limited. Click for Restrictions.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par g.sandro Lun 14 Juin 2010 - 19:30

Hongrois rêver en effet

Citation :
les Britanniques ont mis leurveto à toute
restriction venant de Bruxelles sur les échanges de dette souveraine ou
de swaps de défaut de crédit (CDS) sur des titres d'Etat, et en
particulier à toute interdiction des ventes à découvert à nu.

Mais pour mettre un VETO, a fortiori SON VETO... il faut déjà avoir un VETO... Bawi,, je sais, c'est Lapalissadesque...n'empêche, je ne vois pas d'où ils (les gibis) le tiennent, ce fameux véto...et la véritaable question: s'ils en ont un, qui a peu être assez demeuré (ou corrompu) pour le leur filer alors qu'ils se sont tenu soigneusement à l'écart de l'€.

Et comme aurait dit Maguie Tatcher...I want my véto back !!!



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12377

Revenir en haut Aller en bas
Messagel'union européenne se décide enfin à légiférer
par marie Mar 21 Fév 2012 - 18:13

c'est pas encore le nec plus ultra, mais en ce qui concerne la vente à nu, il semble qu'il y ait une amélioration ...

évidemment, on ne prévoit tjs pas de sanctions aux contrevenants, ce qui limite grandement les effets de ce nouveau dispositif



on notera l'opposition de Londres, comme par hasard

et le fait que l'allemagne est jusquà présent le seul état européen à interdire totalement la vente à nu,(c'est à dire de vendre à découvert des titres, sans les avoir empruntés au préalable ,) sur TOUTES les actions, et pas seulement les "financières",
notion différente de la vente à découvert, qui implique l'emprunt préalable, des titres vendus à découvert



***************





Ventes à découvert : l'Union européenne limite les possibilités de spéculation



L'Union européenne a approuvé mardi une réglementation pour encadrer et limiter les risques liés aux ventes à découvert, une pratique interdite dans plusieurs pays et jugée en partie responsable des mouvements spéculatifs sur les marchés.

Le Royaume-Uni, très réticent, s'est abstenu lors de l'examen de cette réglementation, permettant son approbation lors d'une réunion des ministres de l'Economie et des Finances à Bruxelles.

Elle donne "temporairement" le pouvoir aux autorités de marché nationales "d'imposer des restrictions à la vente à découvert en cas de situation exceptionnelle menaçant la stabilité financière ou la confiance des marchés dans un Etat ou dans l'Union".

Elle oblige en outre les opérateurs qui recourent aux ventes à découvert "à nu" sur les actions et les obligations d'Etat à fournir des garanties qu'ils pourront livrer les titres qu'ils promettent.

La réglementation vise à résoudre les problèmes posés par l'existence de mesures divergentes au sein de l'UE.

"L'approche fragmentée au sein de l'UE limitait l'efficacité des mesures adoptées et conduisait à des arbitrages réglementaires" car les investisseurs tiraient profit des différences existant entre les réglementations, a souligné le communiqué publié à l'issue de la réunion.

La vente à découvert consiste à emprunter un actif dont on pense que le prix va baisser et à le vendre, avec l'espoir d'empocher une différence au moment où il faudra le racheter pour le rendre au prêteur.

Elles peuvent prendre une forme plus poussée, dites "ventes à nu" quand l'investisseur vend un titre qu'il ne possède pas.

Cette pratique financière a été mise en cause pendant la crise financière de 2008 et aux débuts de la crise de la dette souveraine.

Quatre pays européens - la France, l'Italie, l'Espagne et la Belgique - ont décidé d'interdire cette pratique sur certaines valeurs financières.

L'Allemagne a pour sa part interdit les ventes à nu sur toutes les valeurs cotées depuis mai 2010.

Le communiqué rappelle toutefois que la pratique des ventes à découvert à une utilité pour "garantir le bon fonctionnement des marchés financiers, en particulier pour assurer la liquidité du marché et contribuer à l'efficacité du processus de formation des prix".



http://www.boursorama.com/actualites/ventes-a-decouvert-l-union-europeenne-limite-les-possibilites-de-speculation-5d23f66ee9a2b4870750d162afa0b2b3



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par g.sandro Mar 21 Fév 2012 - 20:03

Citation :
Le communiqué rappelle toutefois que la pratique des ventes à découvert à une utilité pour "garantir le bon fonctionnement des marchés financiers, en particulier pour assurer la liquidité du marché et contribuer à l'efficacité du processus de formation des prix".

Bah il a tort le communiqué...ça ne garantit rien du tout, si ce n'est la commission des brokers.
La formation des prix DOIT ne pouvoir naître QUE de la confrontation de l'offre avec la demande (et lycée de Versailles).
Dès lors, toute manœuvre ayant pour effet et a fortiori, comme en l'espèce, pour objet, de doper artificiellement l'une des deux composantes peut et DOIT être regardée comme manipulatoire.
Pas la peine de discourir, c'est juste un fait brut et les tergiversations et autres atermoiements sur ce point constituent rien moins que des preuves de complicité objective avec des pratiques moralement répréhensibles et illégitimes qui devraient être illicites et très lourdement condamnées au plan pénal.

je propose une amende minimale de 25 X le gain en cas de débouclage positif de l'opération et 10 X la perte en cas de moins value.
Ces minima pouvant être multipliés par 10 en cas de circonstance aggravante (soit 250X et 100X) comme une fermeture d'entreprise qui en résulterait, même partiellement ou indirectement.

Dans tous les cas et donc en tout état de cause, par exemple en cas de transaction à l'équilibre, l'amende MINIMALE ne pourrait pas être inférieure à 3 X la somme des capitaux misés (effet de levier inclus pour les dérivés ou le règlement différé), avec possibilité pour le tribunal, de multiplier ce minimum par 10 (soit 30X la mise) dans les mêmes conditions qu'expliqué au dessus.

Dans tous ces cas, je propose que la somme ainsi collectée par le Trésor Public soit conservée par l'Etat à hauteur de 20% pour tenir compte des frais de justice et de recouvrement et que le solde de 80% soit nanti sur fond dédié, au profit des salariés victimes du licenciement y consécutif; dispositif étendu au profit du personnel des sous-traitants à hauteur de 33%, sous forme de majoration de la durée de leurs allocations de perte d'emploi et, ou de leur aide à la création d'entreprise (ACRE).

baston fffuck siffflet

Combien on parie que ça calmerait les ardeurs des pillards? bonnet d'âne bienvenue ! requin compressé r.ire aaarf
Il va de soi qu'en cas de récidive (peu probable à mon avis) les minima visés plus haut seraient doublés et que le signataire de la transaction (le délégataire si son pouvoir a été délégué, pour ne pas s'en prendre au lampiste de service, on la connait celle là) ainsi que le titulaire du compte (bénéficiaire in fine) encourraient respectivement une peine de privation de liberté de 6 mois minimum pour le premier et de 12 pour le second et de 3 ans maximum pour le premier et 5 pour le second au titre de recel aggravé.

Moraliser la finance?
Pfff Fastoche, c'est juste une question de volonté politique.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12377

Revenir en haut Aller en bas
Message+1 Sandro
par marie Mar 21 Fév 2012 - 20:32

l'argument de la liquidité, toujours évoqué pour justifier la vente de titres que l'on ne posséde pas, ne tient pas la route



Enrevanche, il faut être conscient que si tu interdis la VAD ( vente à découvert ), tu dois parallèlement interdire l'opération inverse, à savoir l'achat à découvert, ce qui reviendrait par ex pour la France, à supprimer totalement le SRD

perso, je suis pour...



mais bon, et pour remettre les choses en perpective, si on interdisait déja TOTALEMENT, comme c'est déja le cas en allemagne,

toutes les ventes à découvert à nu, ce serait un très bon début,

et surtout si on se donnait les moyens réels de cette interdiction, avec un volet de Controle efficace, et de pénalisation des contrevenants

et ça c'est pas gagné, vu le mécanisme totalement opaque des chambres de compensation

autrement dit, on interdit telle ou telle pratique, mais on ne se donne aucun moyen de controle et donc de pénalisation ...

et pourtant ils savent le faire, puisque ponctuellement, la vente à découvert ( à nu, ou pas ) à été totalement interdite sur certaines valeurs financières, en tout cas pour le SRD et donc les petits porteurs, qui ne pouvaient plus vader telle ou telle action financière

ils se foutent du monde ...



pour aller plus loin sur ce sujet



http://www.hardinvestor.net/t8679-emergency-order-contre-le-naked-shorting-des-financieres-de-w-street?highlight=naked+short+selling



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
par g.sandro Mar 21 Fév 2012 - 20:50

Tu as raison poser le problème car j'ai manqué de clarté par crainte d'être trop long je désaprouve déjà la VAD simple, mais surtout je voudrais que soit pénalisée pénalement la vente à découvert à nu (naked short) ET l'emprunt de titres (via le broker) à l'insu de leur propriétaire.
ce n'est pas tant le SRD couvert par un intermédiaire contre rémunération (comme feu le bon vieux règlement mensuel) (ça c'est juste du crédit et à la limite ça passe encore) que, j'insiste, le fait pour un investisseur de voir SES propres titres, qu'il a acheté parce qu'il y croit de bonne fois et pour du long terme le cas échéant, ce qui n'a rien de malsain, se retrouver confronté à une baisse due à la vente par un tiers et à son insu, de SES propres titres contre ses intérêts avec la complicité MAFIEUSE DU BROKER QUI EN APPELLE à SA CONFIANCE... et ça, ça me dégoûte PLUS QUE TOUT.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12377

Revenir en haut Aller en bas
MessageItalie / vad valeur financières : levée de l'interdiction
par marie Ven 14 Sep 2012 - 21:01

Italie :levée de la VAD sur les financières, ( mais pas de la vente à découvert à nu )



on passera sur le terme d'amélioration dont parle le texte ...

les marchés sont contents, ils vt avoir hyper inflation ... un désastre

je m'étends pas, chacun sait ici ce que ça signifie

http://www.hardinvestor.net/t7-inflation-hyper-inflation-hyper-stagflation-le-spectre-de-weimar-infos-en-continu


*****************


Banques-L'Italie lève son interdiction des ventes à découvert :



MILAN, 14 septembre (Reuters) - La Consob, autorité italienne des marchés financiers, a annoncé vendredi qu'elle ne prolongeait pas son interdiction des ventes à découvert sur les valeurs bancaires et de l'assurance au vu de l'amélioration du marché après le plan de rachats d'obligations d'Etat annoncé par la Banque centrale européenne (BCE).

Cette interdiction, mise en place pour la première fois le 23 juillet alors que l'aggravation de la crise de la dette en zone euro entraînait de lourdes pertes sur les marchés, notamment sur les valeurs financières, prenait fin vendredi.

Les ventes à découvert sont une stratégie courante des gérants alternatifs ("hedge funds"), ainsi que d'autres investisseurs, pour jouer la baisse des cours.

L'interdiction des ventes à découvert "à nu" - c'est à dire sans que le vendeur n'ait emprunté les titres qu'il vend - reste en place, a précisé la Consob dans un communiqué.

(Danilo Masoni, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

((Service économique)(+331 49 49 52 21)(Reuters Messaging: Juliette.Rouillon.thomsonreuters.com@reuters.net))



source



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
interdiction de la vente à nu en europe / actualités en continu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent