!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

(si c'est exact) IL EXAGERE QUAND MEME LE PETIT NON?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Message (si c'est exact) IL EXAGERE QUAND MEME LE PETIT NON?
par g.sandro Mer 1 Sep 2010 - 11:37

IL EXAGERE QUAND MEME LE PETIT NON?
(si c'est exact car cette info n'est ni sourcée ni datée)


Lorsqu'on sait que le petit Louis (dernier de Sarkozy) est
scolarisé depuis septembre à Dubaï, l'article s'éclaire d'un
jour nouveau ! C'est intéressant. Pendant que Le
gouvernement ratiboise les effectifs des profs, Sarkozy veut
imposer une réforme géniale. Il a décidé d'offrir aux
expatriés la gratuité des écoles et lycées français de
l'étranger.
Un cadeau sympa, non ? Sauf qu'il va surtout profiter aux
plus aisés, et que l'addition, pour l'Etat, s'annonce
carabinée. Ces écoles, très cotées étaient jusqu'à présent
payantes. Certains lycées sont des établissements publics,
d'autres, privés sous contrat. En tout 160 000 élèves y sont
scolarisés, dont 80 000 français. Sous la tutelle du Quai
d'Orsay, chaque établissement fixe assez librement ses
tarifs et ça atteint des sommets:

5 500 euros l'année à Tokyo, 6 500 euros à Londres, 15 000
euros à New York et 17 000 euros, le record, à San Francisco.


Au diable l'avarice! Pour les expatriés modestes, un
système de Bourses plutôt généreux est déjà en place. A New
York, par exemple, IL faut gagner moins de 65 000 euros par
an - pas vraiment le SMIC - pour décrocher 4 500 euros
d'aide. Environ un quart des élèves français bénéficient
d'une bourse. Mais pour Sarkozy, ce n'était pas assez.
Depuis l'an dernier et à la demande express de Élysée,
l'Etat prend en charge l'intégralité des frais de scolarité
des élèves français de terminale... Quels que soient les
revenus des parents. Plus besoin de bourse!


A la rentrée de septembre, ce sera le tour des premières,
puis des secondes l'an prochain, et ainsi de suite. "
J'aurais pu commencer la gratuité par la maternelle ", a
expliqué Sarkozy, le 20 juin dernier, devant la communauté
française d'Athènes, mais j'ai voulu commencer par l'année
la plus chère pour que vous puissiez constater la générosité
des pouvoirs publics français."Encore merci ! Mais
générosité pour qui ?


A Londres, l'une des familles concernées par ce généreux
cadeau déclare plus de 2 millions d'euros de revenus
annuels. Et deux autres gagnent plus d'un million.
Jusqu'alors, une partie du financement était assurée par des
grandes entreprises françaises désireuses d'attirer leurs
cadres vers l'étranger. Ces boîtes, comme Darty ou Auchan,
rentrent déjà leur chéquier : pourquoi payer les frais de
leurs expatriés si l'Etat régale ?
Un coût qui fait boum Au Quai d'Orsay, l'Agence française
de l'enseignement à l'étranger a simulé le coût de cette
plaisanterie mais s'est bien gardé d'en publier le résultat.
Lequel est tout de même tombé dans les palmes du "Canard".
D'ici dix ans, appliquée du lycée jusqu'au CP (sans parler
de la maternelle), la gratuité coûterait à l'Etat la
bagatelle de 713 millions d'euros par an ! Intenable !
La vraie priorité, c'est l'ouverture de nouveaux
établissements, pas la gratuité.


Mais pourquoi Nicolas Sarkozy s'est lancé là dedans ?
Peut-être parce qu'il se sent personnellement concerné par
la question : après avoir été annoncé à New York puis à
Londres, petit Louis est finalement inscrit au lycée
français de Doha... Et il va falloir payer !
Auditionné par le Sénat à la fin juin, Bernard Kouchner
n'a pas nié ces menus "inconvénients". Son cabinet songe
d'ailleurs à couper la poire en deux : une gratuité
partielle... mais toujours sans conditions de revenus. Sauf
que, pour le moment, Sarkozy n'en veut pas. "Je tiens
beaucoup à la gratuité", s'entête-t-il à chaque déclaration
à l'étranger. Sans prendre le temps de préciser comment sera
financée cette très généreuse gratuité !

Ce ne sont pas les médias qui nous le
diront.
Et puisqu'il faut faire des économies à l'Education
Nationale et partout, je vous laisse juges. Tout va bien.
Surtout pour certains. Il n'y a plus d'argent ??? Eh oui,
les caisses de l'Etat ne sont pas vides pour tout le monde.


en tout cas c'est pas répertorié en hoax , bien que ça suscite des réactions variées sur hoaxbuster..

suite à un courrier de lecteur, voici le lien


http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=76008




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro
En ligne

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12376

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: (si c'est exact) IL EXAGERE QUAND MEME LE PETIT NON?
par Invité Mer 1 Sep 2010 - 14:06

Je ne sais pas si c'est un hoax (il y a des indications dans l'article qui sonnent un peu bizarre) mais sur le plan général, le Canard de ce matin rappelle que le budget des Affaires Etrangères a été amputé de 20 % en 25 ans, record de tous les ministères, et que celui-ci ne représente qu'environ 1% des dépenses publiques.

La totalité des 140 centres culturels français dans le monde a un budget égal à celui de l'Opéra de Paris.

Alors il y a largement assez de gras pour ce type d'exonérations.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: (si c'est exact) IL EXAGERE QUAND MEME LE PETIT NON?
par marie Mer 1 Sep 2010 - 20:38

Précisions interessantes données par un lecteur gld forum

Posté par s.legasc ·
Hardin Etudes a l'Etanger
Auj. à 20:31
Hardin publie un article a ce sujet.

Il semble que ce soit un article publié la première fois sur "HoaxBuster" le 23 mars 2009, puis sur "Altermonde sans Frontière" et repris régulièrement : "Marianne" septembre 2009.

Les At tias enfants compris, sont restés a Dubaï un an, a partir de l'été 2008 et sont a NY depuis.

Je pense que les articles faisaient suite a celui ci de janvier 2009 :

http://www.fpfre.fr/spip.php?article98
par Léon Werchowski

Comme ceux qui consultent régulièrement notre site le savent, en mars 2007, Monsieur Nicolas SARKOZY, alors candidat au poste de Président de la République, a promis aux Français résidant hors de France dont les enfants, au nombre de 100 000, sont inscrits dans les écoles et les lycées français de l’étranger, que, s’il était élu, la totalité de leurs frais de scolarité serait prise en charge par l’Etat, indépendamment du revenu des familles. Lors des Etats généraux de l’enseignement français à l’étranger du 2 octobre 2008, cette mesure a été applaudie chaleureusement par une partie des participants, à l’appel du Sénateur DEL PICCHIA qui tenait à souligner la générosité, le progressisme et la vision égalitaire et sociale du Président de la République. Les syndicats d’enseignants et les parents d’élèves ne se sont pas associés à ce concert de louanges. En effet, parmi les 450 établissements fréquentés par les enfants de nos compatriotes à l’étranger, figurent de nombreuses institutions privées, simplement homologuées par l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger, dans lesquelles les frais de scolarité sont très élevés. C’est notamment le cas aux Etats-Unis et au Canada où certaines écoles exigent 13 500, voire 20 000 dollars par an. D’autre part, la mise en place progressive de la gratuité, qui devrait s’achever par les cours préparatoires en 2018, commencée dès la rentrée de 2007 par les classes de terminale, poursuivie en septembre 2008 par les premières, coûte d’ores et déjà à l’Etat la modique somme de 40 millions d’euros. Selon les experts, la gratuité coûtera 60 millions en 2010, 94 millions en 2011 et environ 740 millions en 2018, soit 15% du budget du ministère des Affaires étrangères et européennes ! Peut-être beaucoup plus si la Cour de justice européenne, au nom de l’égalité entre élèves français et élèves de l’Union, s’avise de dénoncer la disparité créée par la décision élyséenne ! On imagine aisément quelles seront les conséquences de cette politique somptuaire sur le fonctionnement de l’AEFE : suppression massive de postes de professeurs, de directeurs et de comptables, entraînant une baisse sensible de la qualité de l’enseignement, fermeture d’établissements, notamment en Europe, et gel des réhabilitations et constructions de bâtiments, La Cour des comptes avait souligné en décembre 2007 que la gratuité constituait une gratification pour les familles françaises de l’étranger les plus riches, dont beaucoup n’acquittent pas d’impôt sur le revenu en France, et pour les grandes entreprises françaises qui se dispenseraient désormais de prendre en charge les frais de scolarité de leur personnel. A l’initiative du Sénateur Adrien GOUTEYRON, le Sénat a voté le 5 décembre 2008 un double plafonnement de la gratuité selon les conditions de vie dans le pays de résidence et les ressources des familles. Cet amendement prenait en compte les réserves exprimées par les syndicats et associations, notamment celles de la Fédération des Professeurs Français Résidant à l’Etranger. Mais, dans la nuit du 9 décembre 2008, à une heure du matin, par la procédure du vote bloqué, le gouvernement, exécutant une consigne expresse de l’Elysée, a fait supprimer l’amendement GOUTEYRON !



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
(si c'est exact) IL EXAGERE QUAND MEME LE PETIT NON?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent