!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageLa Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par g.sandro Mer 22 Sep 2010 - 21:19

L'euro évolue au plus haut en 5 mois face à un dollar plombé par la Fed :


http://www.romandie.com/infos/news2/201009221831050AWP.asp


#content2cols p { padding: 4pt; font-size: 14px; }#content-news p img, #content-new td img { margin: 8px; }

Des billets de 100 euros et de 100 dollars
© AFP/Archives Thomas Coex
L'euro poursuivait sa progression mercredi, faisant même une incursion au-dessus du seuil de 1,34 dollar pour la première fois depuis cinq mois, face à un billet vert souffrant des inquiétudes de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur la reprise économique aux Etats-Unis.Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), l'euro progressait à 1,3383 dollar contre 1,3263 dollar mardi à 21H00 GMT. La monnaie unique est montée jusqu'à 1,3440 dollar vers 13H40 GMT, son plus haut niveau depuis le 20 avril, portée par l'ouverture des échanges de devises aux Etats-Unis.La devise européenne progressait également face à la monnaie nippone à 112,92 yens contre 112,76 yens mardi soir.Le billet vert baissait face à la devise nippone, à 84,37 yens contre 85,02 yens la veille, alimentant des spéculations sur une éventuelle nouvelle intervention des autorités japonaises pour enrayer l'appréciation de leur monnaie, dont la force pénalise les exportateurs nippons, moteurs de la reprise économique du pays.La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible et indiqué qu'elle restait prête à agir en cas de besoin, provoquant une intensification des spéculations sur la mise en place d'une nouvelle vague d'achats d'actifs lors des derniers mois de cette année", commentait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.La Fed, comme prévu, a maintenu son taux directeur proche de zéro et répété que la conjoncture plaidait pour le maintien de ce taux à un niveau plancher encore longtemps.Mais la Fed s'est surtout dite "prête à mener un assouplissement supplémentaire si nécessaire pour soutenir la reprise économique et faire revenir l'inflation, au fil du temps, à des niveaux compatibles avec sa mission", à savoir le plein emploi dans un environnement de stabilité des prix.Ce regain de prudence de la banque centrale américaine sur les perspectives de la reprise aux Etats-Unis "a eu pour effet immédiat d'encourager des ventes massives de dollar", observait M. Hewson.Ainsi, le billet vert sombrait face à la monnaie unique européenne, ainsi que face à la devise helvétique, tombant jusqu'à 0,9839 franc suisse pour un dollar, à son plus bas niveau depuis le 18 mars 2008.De son côté, l'euro bénéficiait d'une émission obligataire encourageante Portugal.Comme pour l'Espagne, l'Irlande et la Grèce la veille, cette opération pouvait rassurer les investisseurs sur la capacité des pays en proie à de sévères difficultés budgétaires à se refinancer sur les marchés, mais à des taux toujours très élevés.Vers 16H00 GMT, la devise helvétique progressait face à l'euro à 1,3202 franc suisse, comme face au billet vert à 0,9865 franc pour un dollar.La livre britannique baissait face à l'euro à 85,56 pence pour un euro, évoluant à des niveaux de faiblesse plus vus depuis fin mai, plombée par des commentaires prudents de la Banque d'Angleterre (BoE) sur la reprise économique du Royaume-Uni. La livre se stabilisait face au dollar à 1,5641 dollar,L'once d'or a terminé à 1.293,50 dollars au fixing du soir contre 1.275 dollars la veille, après être monté pour la première fois jusqu'à 1.296,30 dollars vers 13H05 GMT.Le yuan chinois a fini à 6,6910 yuans pour un dollar contre 6,7061 yuans mardi.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12406

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par du-puel Mer 22 Sep 2010 - 21:37

mouais, ça pue l'intox de tous les côtés.

A Jackson-Hole fin août Bernie a clairement menacé de jouer l'inflation, ce qu'il redit ici.

ça fait baisser l'USpeso donc c'est bon pour les exportations US mais comme ils importent davantage ... ça risque de creuser plus encore le trou et Bernie le sait, c'est donc apparemment contre-productif.

par ailleurs les taux longs US chutent alors qu'ils devraient monter si les zinvestisseurs craignaient l'inflation. Mais Bernie imprime de la monnaie pour acheter les Treasuries afin de tirer leur prix et maintenir les taux bas (ce qu'il a aussi dit qu'il ferait), la question est : jusqu'à quand pourra-t-il créer de la monnaie et empêcher la rémunération du risque d'inflation ?

Evidemment ça peut aussi être le signe que les US ont décidé le sacrifice de l'USpeso et de répudier leur dette.

En tout cas je suis très liquide, en €pesos et en métal sonnant et trébuchant mais pas en USpesos, parce que je sens très mal les prochains mois.


   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par du-puel Mer 22 Sep 2010 - 21:46

maintenir les taux bas aussi offre trois avantages pour Bernie :

1. les actions parraissent artificiellement sous-évaluées (rendement vs taux), ce qui aide à les faire monter et à présenter une illusion de richesse aux ménages amerlocains

2. les assurances et autres fonds de retraites voient leur patrimoine obligataire monter du fait des taux bas (encore une illusion)

3. le refinancement des dettes privées et publiques peut se faire à moindre coût.

bref, ça permet d'attendre en espérant que ça va passer ; mais si qque chose coince : Boum !

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par Invité Jeu 23 Sep 2010 - 11:25

du-puel a écrit:

En tout cas je suis très liquide, en €pesos et en métal sonnant et trébuchant mais pas en USpesos, parce que je sens très mal les prochains mois.


Oui, à ceci près que tout doucement et discrètement, les taux grecs, portugais, etc. grignotent à la hausse.

Attendons un peu que les chaînes télé US genre CNBC fassent leurs choux gras de la situation en Grèce ou ailleurs, et l'€uropeso prendra du plomb dans l'aile en même temps que le pesodollar et descendra peut-être pas loin de la parité. J'ai lu des AT sur les vagues d'Eliott qui arrivaient par là dans quelques mois. A voir.

Perso, je suis surtout liquide en semeuses, hercules, naps et 20F suisses. Ou alors quand j'ai les moyens en 50pesos, mais alors des vrais pesos.

Sinon, un signal fort peut-être la difficulté que la Chine a rencontré pour maintenir bas le cours du Yuan il y a quelques semaines.

Si la monnaie chinoise lâche, le dollar tombera très probablement. C'est peut-être ce qui se prépare.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par Invité Jeu 23 Sep 2010 - 13:30

Quelques lignes sur ZH à propos des manoeuvres monétaires US pour/contre le Yuan :

And now the idiot politicians are finally really involved: Reuters reports that the House will vote this coming Friday to pressure China into revaluing its currency (uh... what?).

While it is unclear just what passage of this law will do (send letters full of harsh language signed "Love Schumer", or pretend Americans will no longer buy iPads and Kindles, or better yet, offer to pay a refund to the $840 billion in US bonds held by the Chinese), this will merely accelerate the collapse of world trade into all out protectionism. As we presented a week ago, Goldman's Alec Phillips was right. His conclusion offers some hope that traditional trade relations won't collapse for at least a few more months: "We think that the risk that such legislation is enacted this year is still fairly low.

There is little time left on the legislative calendar, and not yet a clear legislative strategy. That said, we also don’t expect this issue to disappear after the election, given that the current political reaction is driven by the weak economy and labor market as much as it is by the political cycle." Yet with the Democrats calling this vote, it is inevitable that it will pass. What happens next is really anyone's guess.


http://www.zerohedge.com/article/here-comes-protectionism-house-vote-legislation-pressuring-china-revalue-currency

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par du-puel Jeu 23 Sep 2010 - 14:58

pascalbrutal a écrit:

Oui, à ceci près que tout doucement et discrètement, les taux grecs, portugais, etc. grignotent à la hausse.

à mon sens ces taux montent pour payer le risque de défaillance de ces états, et non pas pour risque de dévaluation de l'€peso qu'ils ne contrôlent pas. Ca me semble sain.

Evidemment si tous les états de l'€land se garantissent mutuellement, comme ça en prend le chemin, on devra reconsidérer ce risque à l'échelle de la zone entière (comme aux US) et non plus de chacune de ses entités.

Sinon moi aussi mon peso préféré est la 50pesos.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par Invité Jeu 23 Sep 2010 - 15:41

du-puel a écrit:
pascalbrutal a écrit:

Oui, à ceci près que tout doucement et discrètement, les taux grecs, portugais, etc. grignotent à la hausse.

à mon sens ces taux montent pour payer le risque de défaillance de ces états, et non pas pour risque de dévaluation de l'€peso qu'ils ne contrôlent pas. Ca me semble sain.

Je comprends bien que les taux reflètent bien un risque de défaillance, mais si l'on ajoute une quantités de CDS considérable prise par les banques sur ces dettes, ils ont aussi l'odeur du sang et celui d'une dévaluation pas forcément volontaire, comme on l'a vu au printemps dernier. Merci Soros et Cie.

A vrai dire, je ne serais pas surpris que ce scenario se représente à relativement court terme, car je vois mal les USA laisser couler le dollar sans tenter d'emporter l'€uro avec l'eau du bain.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par du-puel Jeu 23 Sep 2010 - 16:36

certes mais dans ce cas tous les taux de l'€land monteraient pour compenser le risque monnaie (=le risque de défaillance de la zone entière), et d'autres plus encore pour compenser le risque pays s'il peut encore être individualisé.

ce qui n'est pas (encore ?) le cas.

à l'échelle d'une zone monétairement autonome (souveraine) la défaillance se produit non pas par le non-remboursement d'une échéance mais par l'impression de pesos permettant d'échapper à cette obligation.

le coup de Bernie est extrêmement dangereux : il crée de la monnaie afin d'acheter des treasuries de sorte à empêcher la hausse des taux corrélative qu'on devrait observer (et même à en provoquer la baisse) ; dès les premiers doutes, au premières dissipations du brouillard qu'il entretient, le risque est la répudiation de la monnaie (et des treasuries) à la vitesse grand V, plus vite qu'il ne pourrait pratiquement s'en rendre compte.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par Invité Ven 24 Sep 2010 - 10:57

du-puel a écrit:
certes mais dans ce cas tous les taux de l'€land monteraient pour compenser le risque monnaie (=le risque de défaillance de la zone entière), et d'autres plus encore pour compenser le risque pays s'il peut encore être individualisé.

ce qui n'est pas (encore ?) le cas.

Peut-être, mais ce n'est pas ce qui est advenu en avril/mai dernier alors que pourtant le risque de rupture était réel (le gouvernement grec a même annoncé officiellement être en défaut de paiement afin de provoquer le "plan d'aide" qui n'a de fait pas apporté grand chose).

Je ne suis pas certain que la solidarité entre Etats de l'€urozone joue à ce point. L'Allemagne pourrait préférer une scission de la zone plutôt que d'augmenter ses taux directeurs. On verra bien, mais quand on voit la réaction des banquiers Allemands après que Merkel avait cédé à Sarko en mai dernier sur le plan de relance/sauvetage des banques, on peut se poser des questions. A mon avis, la hausse concertée des taux pourrait advenir s'il y a concurrence quasi-"officielle" entre certains Etats afin d'attirer les capitaux. Mais alors ça sentira vraiment le roussi.


du-puel a écrit:

à l'échelle d'une zone monétairement autonome (souveraine) la défaillance se produit non pas par le non-remboursement d'une échéance mais par l'impression de pesos permettant d'échapper à cette obligation.

le coup de Bernie est extrêmement dangereux : il crée de la monnaie afin d'acheter des treasuries de sorte à empêcher la hausse des taux corrélative qu'on devrait observer (et même à en provoquer la baisse) ; dès les premiers doutes, au premières dissipations du brouillard qu'il entretient, le risque est la répudiation de la monnaie (et des treasuries) à la vitesse grand V, plus vite qu'il ne pourrait pratiquement s'en rendre compte.

Pour l'instant, c'est incontestable, mais la zone monétairement autonome en question n'est pas très éloignée du point de rupture, et une fois encore le gouvernement grec avait annoncé son défaut par communiqué, ce qui avait servi de motivation au "plan de relance" si brillamment obtenu par Sarko. Quid la prochaine fois ? Je vois mal l'Allemagne accepter un second plan de relance comme ça, déjà que le premier avait été accouché dans les pires difficultés.

Sur le danger de la politique de Bernie, je suis d'accord, sauf qu'à mon avis elle est parfaitement volontaire et il sait très bien ce qu'il fait. Un spécialiste de la crise de 29 qui reproduit avec une telle science et une telle exactitude toutes les mesures qui ont conduit à la grande dépression ne peut qu'être loué pour son excellence et sa remarquable compétence. Mais bon, je suis paranoïaque alors ne vous inquiétez pas.




   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par du-puel Ven 24 Sep 2010 - 14:19

d'accord sur les deux points ; le taux de chaque pays compte son risque de défaillance propre par sortie de la zone (puisque sinon ce serait un taux uniforme sur le risque global de la monnaie) ; et sur la conscience de Bernie (ou sa science de con ? sa conscience inconsciente ?) qui pourrait ne pas être aussi vive qu'une réaction brutale du marché.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par g.sandro Ven 24 Sep 2010 - 19:33

Salut les experts,

Perso, je diverge un chouilla de votre vision sur la portée de l'attitude "Helicoptèrienne" de Bernie... en effet, j'y vois plus un remake de Weimar début 23 que des causes de 29, (même si l'imbrication des actifs pourraves atomisés un peu partout (qui n'est pas proprement "Bernienne", mais au moins autant "Summersienne" "Rubinnienne" et "Greenienne") n'est pas sans évoquer l'interdépendance de fait des sociétés pyramidales fin 1928 et jusqu'à l'été 29 (point haut), à part ce détail, ok sur tout.

si je me goure thia de me corriger...

@+



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12406

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par Invité Jeu 30 Sep 2010 - 17:25

Ben en fait, rien n'interdit que ça soit les deux en même temps, à savoir dépression + hyperinflation, il suffit que les salaires ne suivent pas l'inflation, et quelque chose me dit que ce type de schémas demeure une hypothèse plausible pour nos impeccables dirigeants et autres banquiers centraux n81 :

Sur ce point, le Telegraph met les pieds dans le plat :

I apologise to readers around the world for having defended the emergency stimulus policies of the US Federal Reserve, and for arguing like an imbecile naif that the Fed would not succumb to drug addiction, political abuse, and mad intoxicated debauchery, once it began taking its first shots of quantitative easing.

My pathetic assumption was that Ben Bernanke would deploy further QE only to stave off DEFLATION, not to create INFLATION. If the Federal Open Market Committee cannot see the difference, God help America.

We now learn from last week’s minutes that the Fed is willing “to provide additional accommodation if needed to … return inflation, over time, to levels consistent with its mandate.”

NO, NO, NO, this cannot possibly be true.

Ben Bernanke has not only refused to abandon his idee fixe of an “inflation target”, a key cause of the global central banking catastrophe of the last twenty years (because it can and did allow asset booms to run amok, and let credit levels reach dangerous extremes).

Worse still, he seems determined to print trillions of emergency stimulus without commensurate emergency justification to test his Princeton theories, which by the way are as old as the hills. Keynes ridiculed the “tyranny of the general price level” in the early 1930s, and quite rightly so. Bernanke is reviving a doctrine that was already shown to be bunk eighty years ago.


Inflation targeting: is Bernanke the new Von Havenstein, head of the Weimar Reichsbank?

So all those hillsmen in Idaho, with their Colt 45s and boxes of krugerrands, who sent furious emails to the Telegraph accusing me of defending a hyperinflating establishment cabal were right all along. The Fed is indeed out of control.

The sophisticates at banking conferences in London, Frankfurt, and New York who aplogized for this primitive monetary creationsim – as I did – are the ones who lost the plot.

My apologies. Mercy, for I have sinned against sound money, and therefore against sound politics.


http://blogs.telegraph.co.uk/finance/ambroseevans-pritchard/100007777/shut-down-the-fed-part-ii/


   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
par marie Jeu 30 Sep 2010 - 17:55

ha ba ça Pascal .. Sandro en est bien conscient .. puisque c'est lui qui évoquait dès 2002, ce scénario qu'il avait baptisé : scénario noir, black et mat : dépression + hyperinflation / stagflation

et son anticipation est fort malheuresement en passe de se réaliser ..



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19752

Revenir en haut Aller en bas
La Fed "a exprimé ses inquiétudes sur l'inflation dont le niveau devient trop faible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent