!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageMétaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par Bluedragon Dim 3 Oct 2010 - 18:55

Palladium / Métaux précieux: Etat des lieux





J'étais parti pour faire une étude sur le palladium, suite à l'actualité du mois de septembre sur les stocks russes de palladium.

Voici un article qui résume très bien la situation:

http://www.wealthdaily.com/articles/2011-palladium-investing/2720

A savoir, un risque non négligeable de rupture de livraison de la part du principal producteur mondial, la Russie.

Une demande en augmentation constante avec le boom des marchés automobiles dans les pays émergents, et une technologie qui favorise l'utilisation de 25% de palladium dans les catalyseurs diesel(exclusivement platine auparavant).

Une part des ETF en augmentation sur le métal au détriment du platine pour les raisons évoquées précédemment.

Enfin, sur le graphe mensuel des cours, on observe une tasse + anse depuis 2008 avec pour ligne d'eau la zone des 580$.Si cette figure venait à être validée (cloture mensuelle au dessus de 580$ pour octobre), l'objectif serait les plus haut historiques vers 1000$

   Bluedragon

  Mousse
 
  avatar

  Inscription :   28/09/2010
  Messages :   32

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par marie Dim 3 Oct 2010 - 20:01

merci pour ce topo très bien documenté .. je t'ai mis ta 1ere reco !


ça confirme la prépondérence considérable de la D auto ( 53 %).. reste en effet le pb des stocks russes .. et la possible résurrection du secteur auto, grace à la chine ..

pour l'at, j'ai une tête épaule inversée, dont la ligne de coup est en effet 580 $...

en dehors du physique difficile à acquérir, des calls que j'aime pas trop ( car j'y comprends pas gd chose, et j'aime pas achter ce que je ne comprends pas) , il existe des minières, mais peu nombreuses , notamment swc
http://www.stillwatermining.com

qui est à son plus haut ou quasi depuis 2004 ( comme et de mémoire les autres mines du secteur ),
bref un peu chère, mon fils ..



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Dim 17 Juil 2011 - 15:22, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19755

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par Bluedragon Dim 3 Oct 2010 - 21:02

Merci bien !

Pour le physique, je regarde surtout Ebay (Allemagne, US, Canada).

   Bluedragon

  Mousse
 
  avatar

  Inscription :   28/09/2010
  Messages :   32

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par heureux Lun 4 Oct 2010 - 13:47

Tout comme Marie... je suis les conseils de Warren Buffet : ne pas toucher à ce que l'on ne comprend pas... jamais....

   heureux

  Piano bar
 Piano bar

  

  Inscription :   14/05/2007
  Messages :   688

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par Bluedragon Mer 20 Oct 2010 - 2:30

Je suis tombé sur cet article:

http://www.commodityonline.com/news/Car-sales-to-drive-palladium-prices-up-32688-3-1.html

Ca m'a donné une soudaine envie de sortir la calculette:

4g / voiture, 61 millions de véhicules vendus en 2009, 195000 kilogrammes de palladium produit en 2009.

Si l'on part de l'hypothèse que la moitié du marché auto concerne des véhicules essence (catalyseurs avec palladium):

61 000 000/2=30 500 000

30 500 000*4=122 000 000 gr= 122 000 Kg (ce qui correspond à peu près à 60% du marché).

Il va s'en dire qu'une croissance des secteurs auto dans les pays émergents (Chine, Brésil, Inde, Russie), couplée à une baisse de la production de palladium (voir épuisement du plus gros fournisseur qu'est la Russie), va vite mener les cours au delà de leur record historique de 1095$ en 2001.

J'ai une intime conviction .

A bientôt !

   Bluedragon

  Mousse
 
  avatar

  Inscription :   28/09/2010
  Messages :   32

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par g.sandro Mer 20 Oct 2010 - 8:33

Salut, 3 chtites questions:

1°) T'es sûr que le diesel ne représentée que 50% des bagnoles neuves produites ? (à titre d'exemple, j'ai entendu évoquer, à la radio, à l'occasion de l'actuelle pénurie de Gas-Oil ; que le parc, c'est 81 à 85% en France selon les années, ce qui ne laisserait que 15 à 19% pour les moteurs à essence, depuis les progrès réalisés sur les injections à rampe commune (HDI, DCI, TDCI) la tendance à la "dieselisation" serait constante et durable).
Je sais que le contexte fiscal Franco-Français n'y est pas pour rien, mais comme c'est aussi le cas en Italie, je m'interroge sur la "transposabilité" du chiffre de 50% au marché mondial.

2°)
Quel serait la mine de Palladium la plus réactive et/ou sous évaluée à ton avis.

3°) Connais-tu une (ou plusieurs) mine de Palladium PEAble?

Merci.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12413

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par Bluedragon Mer 20 Oct 2010 - 11:23

Concernant la part du marché pour les diesel:

Les marchés occidentaux (Europe, USA, Japon) c'est le diesel qui est prépondérant et donc l'évolution de ces marchés impacte surtout les cours du platine. Les catalyseurs diesel sont surtout fabriqués à base de platine, mais le palladium prend une part de plus en plus importante dans ces catalyseurs pour ses propriétés physiques et financières (moins de rejet de gaz à effet de serre pour un coût moindre : 1700$ l'once de platine).

Les véhicules essence sont équipés de catalyseurs essentiellement "palladium".
Il se vend en Chine une majorité de véhicules essence, ainsi que dans les autres pays émergents (norme environnementale différente des pays développés).

Pour faire simple, les Emergents représentent surtout les véhicules essence, les pays développés (occidentaux) les véhicules diesel. C'est la suite logique de l'évolution du marché auto et du prix du pétrole en occident.

J'ai lancé cette hypothèse de 50% du marché mondial pour faire un exemple, mais je ne pense pas être trop loin car la demande palladium pour le marché auto est d'environ 55%. Suivant la production de 2009 de palladium cela représente à peu près 107 000 Kg.

Je me suis basé sur un autre article qui annonce qu'en cas de défaut de la Russie, le marché sera en déficit de 200 000 onces soit environ 6200 Kg.
En 2009 la Russie a produit 80 000 Kg de palladium, c'est le principal fournisseur de ce métal via ses stocks Etatiques.

Concernant les mines, le plus gros producteur est Norilsk Nickel en russie, mais 90% des réserves se situent en Afrique du Sud. Je ne me suis pas intéressé aux mines, mais sur le long terme, il me semble normal d'investir sur les mines africaines.

J'essaierais de faire un point sur les mines plus tard.

Pour moi, tant que le marché auto chinois reste très dynamique, que les investisseurs continuent de s'intéresser au palladium (ETF), la hausse sera continue alors que l'offre ne fait que baisser depuis 2006.

Un dernier article:

http://www.commodityonline.com/news/TOCOM-Sep-trading-volumes-up-11-Bullions-lead-32356-3-1.html

EDIT: un lien qui recense pas mal de mines et autres titres du secteur des platinoïdes(en bas de page):

http://www.mineweb.com/mineweb/view/mineweb/en/page35?oid=113168&sn=Detail&pid=35

   Bluedragon

  Mousse
 
  avatar

  Inscription :   28/09/2010
  Messages :   32

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par g.sandro Mer 20 Oct 2010 - 20:35

OK, Impala était dans mon viseur il y a 5 ou 6 ans de ça...
et Xtrata plus récemment.

Sites Sudaf principalement et liées à la conjoncture, c'est ennuyeux, mais ça reste de belles compagnies.

Comme je le redoutais, rien de PEAble sous le soleil donc...



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12413

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par Bluedragon Ven 5 Nov 2010 - 0:35

Des news concernant les mines Palladium:

http://www.mineweb.com/mineweb/view/mineweb/en/page35?oid=114038&sn=Detail&pid=35

Soros qui renforce sa position dans Platinum Group Metals (PLG: Nyse)
PLG et sa junior Western Bushveld Joint Venture devraient devenir les leaders de la production des platinoïdes (l'Afrique du Sud concentre les plus grandes réserves au monde).

http://www.commodityonline.com/news/Palladium-miners-post-big-gains-33173-3-1.html et Stillwater qui affiche des profits en hausse.

   Bluedragon

  Mousse
 
  avatar

  Inscription :   28/09/2010
  Messages :   32

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par Bluedragon Mer 8 Déc 2010 - 15:26

Des nouvelles du côté du Palladium, qui comme les autres métaux précieux ne cesse de grimper.

Un rappel sur l'historique des faits soviétiques de 2001, une constatation que le marché entre en déficit, une analyse sur une minière(North American Palladium, promise à de fortes performances), l'arrivée d'un nouveau fond ETF spécialisé dans les métaux "blancs" (argent platine, palladium) de JP Morgan il me semble, le Sénat qui approuve le "palladium bullion Act".

Bref pas mal d'arguments pour ne pas rater le train.

Enjoy:

http://www.commodityonline.com/news/Palladium-to-the-Moon-PAL-to-the-Sun-34246-3-1.html

Palladium to the Moon, PAL to the Sun
By John Townsend

Many investors are aware of the price movement in gold and silver of late, but have you looked at Palladium? Palladium has exploded right past the entire field of commodities along with the little sister of Gold, which is Silver. Both precious metals have logged sizzling 80%+ gains, year to date. Palladium related mining stock North American Palladium Ltd (PAL:AMEX) has done even better than the little brother of Platinum, with a year to date gain of 90%.

As incredible as both the metal Palladium and the Canadian based miner PAL have performed in 2010, I think their run towards the sky is far from over.

According to the latest data the first year of this decade, 2010 supply and demand for Palladium were in balance. We also note that for the first year in 10 years, supply was not greater than demand.

One of the obvious precursors of significant price appreciation is a shortage of supply, and this development appears to be in the pipeline at this time. For starters, the enormous overhang of a multi-decade surplus of Palladium in Russia is now thought to be virtually exhausted. Secondly, as the primary demand for the metal is related to its use in the exhaust systems of vehicles (catalytic converter), the demand shortage scenario now appears inevitable with the projection of increased car production not only in the United States, but also China and India.

And finally, the demand side of the equation is being aggressively stretched by investment demand, ETFs, coins and jewelry primarily, as the precious metals secular bull market enters its 10th year. As a matter of fact, on November 30th the US Senate unanimously approved the coinage of a $25 face value Palladium bullion coin with a Mercury-head design and a weight of 1 ounce.

And just the past week a new ETF launched that is backed by physical metal and weighted 55 percent in Silver, 33 percent in Platinum and 12 percent in Palladium. This ETF, issued by ETF Securities Ltd. of New York, trades with the ticker symbol WITE on the NYSE Arca exchange.

Investors are increasingly seeking tangible investments that will hedge themselves from the present and increasing ravages of both inflation and the concurrent debasement of their currency. Without a doubt, the creation of new investment vehicles for the investment community will continue to bring in new investment dollars to the precious metal sector, but also effectively take a noticeable chunk of Palladium supply off the market.

This is to say that Palladium that could have been used to make car mufflers, jewelry, dentistry alloys and a host of corrosive resistance applications, will either be sitting in a bank vault in Zurich to back up a new ETF fund or in someone’s coin collection.

The history of Palladium’s price is interesting. Palladium was valued at $35 an ounce, along with Gold, from 1930 to 1961. Its price then slowly gravitated higher until it spiked to $150 in 1974 (Gold simultaneously spiked to $200), after which it resettled in the $60 range.

But Palladium did not stay there long and as Gold made its early 1980 peak of $850, Palladium spiked even higher than previously, to $275. Following a return to the $60 range in 1982, Palladium was range bound between $100 and $150 until 1997. Beginning in 1997, Palladium began a sharp ascent from $100, reaching $400 by January of 2000. During the year 2000, Palladium virtually went parabolic, appreciating nearly 200% in a single year from $400 to well past $1,000 an ounce.

During this same time frame (1997 – 2001), gold was basically asleep, rarely succeeding to even surpass $300 an ounce.
Palladium’s highest price of $1,090 was achieved in January of 2001. This occurred, in large part, due to a threat Russia made to refuse selling its reserve stockpiles in the forthcoming calendar year of 2001.

The Ford Motor Company contributed to the metal’s panic due to this threatened potential shortage in supply, by hoarding Palladium for fear of not having enough Palladium for their car manufacturing usage with catalytic converters.

It turns out that the Russians subsequently and ‘magnanimously’ decided to make their excess Palladium available for sale in 2001 (once they had scared the market price up from an anemic $100 to over $1,000). But then Ford was holding a bag that was filled with rapidly depreciating Palladium, as the Russian decision to provide more supply caused price to plummet. So Ford decided to unload its excess bounty, further driving the price of Palladium all the way down to $150 per ounce by early 2003.

Palladium’s high of March 2008 at $600 (coinciding with a spectacular C wave parabolic in both Gold and Silver) was unsuccessfully matched by the April rally earlier this year. However, the price action of the past three months has successfully taken out that previous landmark. The chart above shows that this important and major break out point ($600) occurred just a few months ago.

It would appear, speaking as a technician that Palladium will now continue to rise until it reaches the 2001 all time high of $1,090. That feat, in itself, will amount to a 45% rise in Palladium price from current levels. Judging by the trajectory of Palladium’s parabolic move in progress, which is now uninhibited by further price resistance levels, I cannot imagine it will be long before price arrives at a new all time high.

That Palladium will appreciate another 45%, considering the current environment of currency debasement and inflationary pressures, is a given in my mind. What is interesting to ponder, however, is the miner North American Palladium Ltd. (PAL:AMEX) as an investment alternative to simply buying the ETF Physical Palladium Shares (PALL:NYSE Arca) or the ‘soon to be minted’ bullion coin.

First off, we know that the price of Palladium is now higher than at any time since January 2001. But curiously, the stock price of PAL is not anywhere near as high today as the numerous $12 peaks in the past decade. In fact, it is barely more than half that price at last week’s close of $6.34.

This observation alone tells me that a price of $12, while roughly a rise of 100% from current levels and commiserate with previous highs, is still not even close to a fair PAL price level, as the underlying Palladium metal is trading at 9 year highs - higher than at any time PAL has previously traded at $12.

I have calculated that the average price relationship between spot Palladium price and PAL stock price for most of the past decade was about 50:1. For example, a stock price of $5 for PAL would roughly equate to a spot Palladium price 50 times greater, or $250. At today’s spot price of around $780, PAL should be trading at $15-16.

But honestly, North American Palladium Ltd (PAL) has not had a single profitable year in the past 5 years, at least. And yet the stock traded up to $10 and $12 on several occasions within this timeframe. Now guess what? This past quarter analysts expected the company to lose 3 cents a share.

Instead, PAL blew out those estimates with a positive performance of 2 cents a share. Analysts are now expecting PAL to earn between 30 and 46 cents per share for 2011E. As PAL share price has a history of reaching $12 with negative earnings, imagine what the share price will be when the company starts logging in a string of explosively profitable quarters.

My hunch is that when Palladium retests its historic high of $1,090, as I believe it will sometime later this spring, PAL should trade at something in the neighborhood of $22. That would be an appreciation of nearly 200% from the current level of $7 per share. And this return would certainly annihilate the 45% anticipated return of simply buying some Palladium coins or the palladium ETF PALL.

I have listened to the CEO’s 20 minute December 2nd presentation at the Scotia Capital Mining Conference in Toronto, Canada. The webcast and accompanying slide presentation are available on the Company's website at www.nap.com. If you have 20 minutes and are interested in doing some due diligence of your own, I highly recommend you give his presentation a listen.

If we take a look at the monthly price chart of PAL and use the True Strength Index (TSI) momentum indicator to assess its prospects for price appreciation, one observes that this stock could very well be in the early innings of a major price move from current levels.

Generally speaking, when the True Strength Index (TSI) indicator is rising above the ZERO Crossover line, price is always rising. Also, when there has been a trend line break of the indicator, as I have drawn using a green line, it signals a significant and extremely reliable BUY opportunity.

My disclosure it that I own some shares of North American Palladium Ltd. (PAL), but not nearly as many as I will after this weekend.

Best wishes for your trading and investment success.

   Bluedragon

  Mousse
 
  avatar

  Inscription :   28/09/2010
  Messages :   32

Revenir en haut Aller en bas
MessagePalladium / étude compléte de Vronsky
par marie Dim 17 Juil 2011 - 15:14

Palladium / étude compléte de Vronsky

voilà qui va faire plaisir aux fans de ce métal !

le palladium est par "excellence" le métal de l'automobile, et donc fortement dépendant de la croissance économique

mais il y a d'autres facteurs à prendre en compte :

-accroissement de la Demande "monétaire"
emergence des ETF, spéculation sur les futures et options, inflation US et Bric
-réduction de l'offre ( via les stocks russes, notamment ) avec une production stagnante
- et donc accroissement du déficit de l'offre / demande

Citation :

CONCLUSION

Global total palladium demand is comprised of the following: Automotive, Industrial (computers, dental, etc), Jewelry, Investment (coins and bullion), and 10 newly created ETFs (which promise to take a giant share in the future). Additionally, the US Mint is planning to issue a Palladium Eagle coin, which will surely be a substantial demand source.
On the supply side is yearly flat mine production and small secondary recovery (ie recycling) processes. As mentioned previously Russian inventory is all but depleted.
How high and how fast the palladium price will inevitably increase is a function of the following:


  • Global growth of the automotive industry - especially in China & India
  • Accelerating supply deficits
  • Emerging ETF demand
  • Growth of investment demand fostered by rising prices
  • Exploding inflationary environment in the US and BRIC nations
  • Market speculators via Futures and/or Options


http://www.gold-eagle.com/gold_digest_08/vronsky071211pv.html



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19755

Revenir en haut Aller en bas
Messagema contribution à cette file
par jojo-lebarje Dim 17 Juil 2011 - 16:08

Le palladium est un élément chimique métallique rare (0,015 ppm dans la
croûte terrestre), du groupe du platine, de symbole Pd et de numéro atomique 46.

Le palladium, personne ne le connait. Pourtant il est essentiel dans le fonctionnement des pots d'échappement catalytiques et des ordinateurs. (voir plus bas)

Le palladium est la cinquième ressource non renouvelable amenée à disparaitre du fait de l'exploitation humaine intensive.


Le stock est estimé à 3480 tonnes dans les gisements exploitables.


Juin 2008 : il reste 15 années de réserve, au rythme actuel de production qui est de 232 tonnes par an.


L'épuisement de ce métal sera donc définitif en 2023.


Cette date est donnée à titre purement indicatif. Elle peut en effet varier selon les sources et l'évolution de notre civilisation.


Outre son usage dans les pots catalytiques (45% de l'utilisation), il sert en électronique (13%), pour réaliser des prothèses dentaires (11%). Joaillerie (20%). Divers (11%).


En électronique, le palladium est principalement utilisé pour la production de condensateurs multicouches en céramique (MLCC) qui entrent dans la fabrication de composants électriques pour les téléphones portables, les ordinateurs ainsi que dans l'automobile ou l'électronique domestique.


D'autres applications du type électrodéposition pour les connecteurs et les composants de puces pour les circuits électroniques, et les circuits intégrés hybrides existent également.


Mais les problèmes engendrés par la disparition du palladium interviendront bien avant la date fatidique.


Bien sûr, le palladium sera encore présent dans le sous-sol, mais sous forme extrêmement diluée et donc inexploitable.


Les sources proviennent essentiellement de L'USGS (le service géologique des Etats unis) http://minerals.usgs.gov/


Ce métal provient de l'explosion de l'étoile dont les débris ont donné naissance au Soleil et à la Terre, il y a plus de cinq milliards d'années.


On ne peut pas synthétiser le palladium et il n'existe aucun substitut. La Lune et les astéroïdes n'en contiennent pas sous une forme exploitable. Et vous vous rendez compte de la dépense d'énergie qu'il faudrait pour en ramener de Mars ou de Vénus!


Il restera le recyclage, mais l'offre sera certainement bien inférieure à la demande, qui ne va cesser de croître avec le développement exponentiel
des pays émergeants.

L'essentiel des réserves connues se situent en Russie et en Afrique du Sud.


vous trouvez à cette adresse l'ensemble des disparitions programmées des ressources naturelles


http://terresacree.org/ressources.htm

Conclusion :

le 21 décembre 2012 ne se produira pas ce jour LA

mais déjà une terre rare va disparaitre et pas des moindres


L'épuisement du terbium devrait être définitif dès 2012.


Il nous manque des données essentielles. Aussi cette date est-elle donnée à titre indicatif.

Usages actuels : Pile à combustible : stabilisateur des cristaux de
ZrO2 dans des cellules.

Écran à rayons X, émission lumineuse verte, substance phosphorescente pour tubes cathodiques, activateur des phosphores verts pour tubes cathodiques sous forme d'oxyde Tb2O3.


Autrement dit la fin de la radiographie des rayons X



http://terresacree.org/terbium.htm


plus personnes ne pourra dire, on ne savaient pas !!!!



Y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir
qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens.
C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume

 

et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je
suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware."JC Van Damme.

soit toi copier moi, toi pas "aware"


   jojo-lebarje

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   25/01/2008
  Messages :   561

Revenir en haut Aller en bas
MessageSans vouloire pouluer cette file
par jojo-lebarje Dim 17 Juil 2011 - 16:27

il est aussi important de comprendre les enjeux futurs

je parle de Nucléaire

mais L'épuisement du hafnium devrait être définitif dès 2018.

certes il reste encore du zirconium


L'utilisation du hafnium est faite, principalement, dans les barres de modération de réacteur nucléaire, ceux des sous-marins, notamment grâce à sa très grande capacité à absorber les neutrons (sa capacité d'absorption étant d'environ 600 fois celle du zirconium).

De plus, il présente de très bonnes propriétés mécaniques et une excellente résistance à la corrosion.

Utilisation pour les filaments de lampe à incandescence classique.

Dans les alliages de fer, tantale, titane.

Dans les processeurs, isolant remplaçant le dioxyde de silicium SiO2

Même si, grâce à des technologies avancées, nous découvrions de nouveaux gisements au cours d'explorations plus poussées de la croûte terrestre, cela ne ferait que repousser l'échéance de quelques années et ne modifierait pas grand chose à la donne.

Le hafnium provient de l'explosion de l'étoile dont les débris ont donné naissance au Soleil et à la Terre, il y a plus de cinq milliards d'années.

On ne peut pas le synthétiser et il n'existe aucun substitut. La Lune et les astéroïdes n'en contiennent pas sous une forme exploitable. Et vous vous rendez compte de la dépense d'énergie qu'il faudrait pour en ramener de Mars ou de Vénus!


voici une carte



l'homme reviendra au temps des corons et des mineurs de fond

en 2030/2050 l'homme refera l'histoire de Germinal bon sang , bien sur



Y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir
qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens.
C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume

 

et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je
suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware."JC Van Damme.

soit toi copier moi, toi pas "aware"


   jojo-lebarje

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   25/01/2008
  Messages :   561

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par marie Dim 17 Juil 2011 - 16:38

Merci Jojo, très interessant, ...

je veux pas casser l'ambiance sur le palladium, mais comparé à l'or et surtout à l'argent, il fait pas la maille
Silver is THE King...et en plus il est encore complétement sous évalué ..
et superformera TOUT les précieux , même en période de faible croissance, voir de récession


Palladium /graphe de très long terme



Hardinvestor /graphe palladium

ratio palladium /or de très long terme

semble former une base depuis le plancher de la crise 2008





Hardinvestor /graphe ratio palladium-or

ratio palladium / argent de très Long terme





Hardinvestor /graphe ratio palladium-argent



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Lun 18 Juil 2011 - 11:25, édité 2 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19755

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par marie Dim 17 Juil 2011 - 17:00

puisqu'on parle de métal industriel, un petit tour sur le "doc", barométre de la croissance économique ... je parle bien entendu du cuivre

comparons le au palladium, pour commencer

ratio palladium cuivre

évidemment JPM est sur le cuivre, mais quand même ... c'est assez stupéfiant, non? cette ressemblance avec les 2 ratios précédents

amah, le palladium devrait se redresser contre le cuivre, et s'il y avait un arbitrage à faire, ce serait celui ci ==> vendre du cuivre contre du palladium si le ratio des 200 est cassé à la hausse


Hardinvestor /graphe palladium-cuivre

ratio argent /cuivre

le combat de JPM contre l'argent est très visible sur ce graphe ... et ça marche de moins en moins bien !


Hardinvestor /graphe argent-cuivre

pour mémo, un graphe LT du cuivre



Hardinvestor /graphe cuivre



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Lun 18 Juil 2011 - 11:28, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19755

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par jojo-lebarje Dim 17 Juil 2011 - 19:11

au delà des ratio OR/Platine/Palladium

Pensons transition énergétique et l'argent devient encore un composant essentiel pour un panneau solaire.

Peu importe la technologie de panneau, pour transférer l'électricité produite par les cellules, il faut un conducteur et l'argent est maître en la matière.

il est donc appliqué une patte fine à basse d'argent.

Le rendement global de la cellule s'en trouve amélioré et serait porté à 24 % au lieu de 17 à 18 avec la technique actuelle du dopage au phosphore et au bore .

produire c'est bien, mais il faut stocker et encore des ressources naturelles.

Alors que les batteries au plomb ont une capacité de 30 Wh par kg , d'autres types se sont développés :

* nickel - cadnium ( Ni - Cd ) 50 Wh par kg
* 1ere filière lithium ( Ni - MH ) 75 Wh par kg
* plomb 2e génération ( 2006 ) 75 Wh par kg
* 1ere filière lithium - ion de 1992 ( Li - Ion ) 90 Wh par kg
* lithium polymère ( Li - Po ) 120 Wh par Kg (encore du pétrole)
* lithium - ion 2e génération ( 2000 ) 150 Wh par kg
* zinc - agent ( 2007 ) 200 Wh par kg
* manganèse - lithium - ion ( 2007 ) 250 Wh par kg
* vanadium redox ou VRB ( 1998 ) : pas de limite théorique de la capacité de stockage , mais avec une limite technique dans la situation actuelle de 100 MWh et actuellement elles sont utilisées pour le stockage de grandes capacités dans l'éolien et sont à l'étude pour le photovoltaïque des logements de particuliers par une entreprise Allemande de solaire photovoltaïque .

Selon une étude menée par l'Institut Fraunhofer de recherche sur les systèmes et l'innovation (ISI) de Karlsruhe, les réserves mondiales de lithium "devraient pourvoir aux besoins énergétiques mondiaux au moins jusqu'en 2050". Le lithium est notamment employé pour la construction des batteries de véhicules électriques.

L'institut Fraunhofer s'est basé sur différents scénarios. Celui qu'il qualifie de plus vraisemblable part du postulat d'un véhicule électrique sur deux mis en circulation en 2050. Il s'en déduit que "seulement 20% des ressources en lithium ser(aient) consommées à cette date", l'étude prenant en compte à la fois le recyclage et l'utilisation du lithium pour d'autres usages. Le recyclage pourrait d'ailleurs couvrir 25% des besoins totaux.

Un autre scénario, bien plus optimiste pour les constructeurs de véhicules électriques, porte sur 85% de véhicules électriques parmi les véhicules mis en circulation en 2050. Là encore, l'épuisement des ressources n'est pas au rendez-vous. Mais, outre le recyclage, il faudrait "développer de nouveaux procédés pour accéder à des ressources supplémentaires, car le lithium accessible avec les technologies actuelles serait alors épuisé".

Martin Wietschel et Gerhard Angerer, à l'origine de cette étude, préconisent d'anticiper la raréfaction du lithium, à la fois par le développement des procédés de recyclage et le recours à des métaux alternatifs (cobalt).

Mais pour faire tourner l'industrie il faut beaucoup plus de puissance que des simples batteries

Le monde se mort LA queue et bientôt la fin de cette civilisation !!!


Alors le crack financier en comparaison à ce que l'épuisement des ressources de cette terre, c'est du pipi de chat.

Voiture, ordinateur, téléphone portable, internet et le reste Z'OU !!!!

retour dans le passé , car on veut relancer la productivité, mais pour avoir de la productivité, il faudrait une deuxième TERRE


et LA on est tous mal barré



Y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir
qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens.
C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume

 

et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je
suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware."JC Van Damme.

soit toi copier moi, toi pas "aware"


   jojo-lebarje

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   25/01/2008
  Messages :   561

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
par marie Lun 18 Juil 2011 - 11:32

oops.. j'avais posté par erreur sur 2 de mes ratios le platine au lieu du palladium, merci à Sébastien de me l'avoir signalé, c'est rectifié



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19755

Revenir en haut Aller en bas
Métaux précieux /Palladium: Etat des lieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Forum Or, Argent, Métaux précieux-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent