!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Messagemort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par g.sandro Lun 1 Nov 2010 - 20:14

Ben Laden est mort en décembre 2001
http://www.reopen911.info/News/2009/12/22/veterans-us-les-etats-unis-reconnaissent-ouvertement-que-ben-laden-est-mort-depuis-longtemps/

Gordon Duff : les États-Unis reconnaissent ouvertement que Ben Laden est mort depuis longtemps.




Gordon Duff, un ancien Marine US parle de sa honte et du déshonneur qu’ont représenté pour lui, et représentent encore aujourd’hui, les continuelles évocations par Bush et maintenant par Obama, de l’ennemi public numéro un, Oussama Ben Laden. Il revient sur le gâchis innommable de cette guerre faite au nom d’un simulacre de chasse à l’homme, puisque les administrations américaines successives, les Services Secrets et tant d’autres personnes même bien moins informées savent depuis longtemps que ben Laden est mort en décembre 2001 après avoir toujours nié être l’organisateur des attentats du 11-Septembre.Des années de mensonge : les États-Unis reconnaissent ouvertement que Ben Laden est mort depuis longtemps.par Gordon Duff, Veterans Today, le 5 décembre 2009Ben Laden absent du rapport de McChrystal et du discours d’Obama : "La traque de ben Laden", une honte nationale.Il y a des années que le commentateur conservateur, l’ancien Colonel de Marine Bob Pappas, explique que Ben Laden est mort à Tora Bora et que l’affirmation du Sénateur Kerry selon laquelle Ben Laden a pu fuir avec l’aide de Bush est un mensonge. Nous savons maintenant que Pappas voyait juste. Entendre la Secrétaire d’État Clinton lors de son passage au Pakistan parler de Ben Laden était terriblement embarrassant. Ben Laden est mort le 13 décembre 2001 et maintenant enfin, Obama, McChrystal, Cheney, et tous ceux qui ne sont pas complètement stupides finissent par avouer ce qu’ils savaient depuis des années.Cependant, puisque nous avons perdu entre 200 et 300 hommes au sein de nos meilleures troupes d’opérations spéciales alors que nous savions Ben Laden mort, quelqu’un va-t-il pour autant passer derrière les barreaux ? Et vu que nous avons dépensé 200 millions de dollars pour ces "Special Ops" à la recherche d’un homme dont on savait qu’il était mort, qui donc ira en prison pour cela ? Bush, Rumsfeld et Cheney, pour des raisons que l’on sait maintenant d’ordre POLITIQUE, parlaient continuellement d’un homme qu’ils savaient décédé, mais qui ira en prison pour cela ? Pourquoi en 2004, des vidéos qui s’avérèrent contrefaites ont-elles été brandies comme des preuves issues du Renseignement pour faire basculer des élections [américaines] à l’issue incertaine ? C’est un acte criminel, s’il en fut.En 66 pages, le Général Stanley McChrystal ne mentionne pas une seule fois Oussama Ben Laden. Il n’y en a que pour "le Mollah Omar" à présent. Lors de son intervention à West Point, le Président Obama n’a jamais mentionné Oussama Ben Laden non plus. Pour le Colonel Pappas, c’est très clair : le vice-président Cheney "a laissé tomber" Ben Laden il y a longtemps. Ce dernier a été tué par des soldats américains il y a plusieurs années.L’Amérique sait qu’Oussama Ben Laden est mort le 13 décembre 2001. Après cette date, son nom a servi moins à unir l’Amérique qu’à la diviser, à piper les dés. Une fois le cas de Ben Laden réglé, nous aurions pu commencer la reconstruction d’une Nation légitime en Afghanistan, au lieu d’affronter une insurrection sans fin que nous avons nous-mêmes inventée.Sans une politique intoxiquée par de fausses informations nous aurions pu apporter une solution diplomatique pour l’Afghanistan dès 2002, ce que nous nous refusons à faire encore aujourd’hui, et investir l’argent dans la reconstruction du pays. Cette dépense-là représente 5 cents sur un dollar, comparé à ce que nous dépensons dans une guerre contre un ennemi que nous avons nous-mêmes créé en exploitant son ignoranceLe mensonge concernant Ben Laden est un des actes les plus honteux jamais commis contre le peuple américain. Nous ne savons même pas s’il était vraiment notre ennemi. En tout cas, il n’a jamais été le personnage dépeint par Bush et Cheney. En fait, les familles Bush et Ben Laden ont toujours été proches, et cela, depuis des années.Quel genre d’homme était Oussama Ben Laden ? L’allié des Américains contre la Russie, fils d’une riche famille saoudienne, il s’est rendu en Afghanistan pour aider les Afghans à défendre leur liberté. L’Amérique l’a alors célébré comme un héros. Les transcriptions des propos du véritable Ben Laden le montrent beaucoup plus modéré que nous le prétendons, fâché contre Israël et contre le gouvernement américain, mais n’affichant aucune colère envers les Américains et ne proférant aucune des menaces alléguées. Tout cela appartient au domaine public, pour qui souhaite s’informer.Dans quelle mesure la tragédie de l’Amérique est-elle liée au destin de ces deux enfants de familles fortunées, longtemps liées par l’argent et l’amitié, les clans Bush et Ben Laden ?L’un des deux fils est mort au milieu de montagnes éloignées de tout, l’autre vit dans une banlieue de Dallas espérant que personne ne soit envoyé pour venir le chercher. L’un est vétéran de combat, l’autre n’a jamais montré de courage si ce n’est depuis son confortable bureau sécurisé. L’Islam a pu voir en Ben Laden un grand leader. À présent on l’a pratiquement oublié.Qu’a décidé l’Amérique à propos de Bush ?Nous le savons : Ben Laden a toujours nié être impliqué dans les attentats du 11 Septembre pour lesquels en réalité il n’a jamais été inculpé. Non seulement quand il était encore en vie a-t-il nié y avoir participé, mais il l’a fait à quatre reprises, et en condamnant vigoureusement ceux qui ont perpétré ces attaques.Cela est du ressort du domaine public, enfin public dans tous les pays sauf le nôtre. Au lieu de cela, nous avons fabriqué des films et payé des acteurs qui devaient ressembler plus ou moins à Ben Laden, lesquels acteurs ont contredit les déclarations connues de Ben Laden, jouant Ben Laden longtemps après sa mort.Ces vidéos ont servi à justifier des budgets, des lois répressives, la torture et le vol pur et simple.Pendant des années, nous avons reproché au gouvernement pakistanais de ne pas pourchasser un individu que tous savaient mort. Dès le 15 décembre 2001 au Pakistan, les journaux font état de sa mort. Comment pensez-vous que notre allié se soit senti alors qu’il se faisait continuellement tirer l’oreille après ses échecs répétés à capturer et à livrer quelqu’un qui n’existait plus ?Quel effet pensez-vous que cela a pu avoir sur la crédibilité de l’Amérique au Pakistan et dans tout le monde musulman ? Étions-nous vus comme des criminels, des menteurs ou simplement comme des imbéciles ? Qu’est-ce qui vaut mieux ?Cela aussi est une trahison.Dans quelle mesure la mort de Ben Laden, la défaite et l’annihilation de la capacité de nuisance d’Al-Qaïda influeront-elles sur les évaluations du Renseignement, partiellement basées sur l’activité de Ben Laden, mais aussi d’Al-Qaïda en Irak qui non seulement n’a jamais existé, mais que l’on savait par ailleurs parfaitement impossible ?Combien d’"experts du Pentagone" sont coupables de ces crimes, tous ces officiers retraités qui ont vendu leur honneur en nous envoyant en guerre pour ce que l’on sait maintenant être un très sale tour de politique intérieure, sans rapport avec la sécurité nationale ?Je ne suis pas toujours d’accord sur tout avec le Colonel Pappas. Je crois que son engagement politique a parfois tendance à obscurcir son jugement. Cependant, si nous sommes d’accord en ce qui concerne Ben Laden, nous ne le sommes pas sur ce que cela signifie. D’après moi, envoyer des hommes se faire tuer au front en se basant sur un mensonge est une trahison.Falsifier des renseignements militaires secrets et dépenser des milliards de dollars pour des opérations militaires inutiles est une abomination. Pensez-y : c’est pure folie que de donner ces milliards pour des contrats à ses amis du Parti républicain afin d’aller remplir les caisses de campagne, et tout cela à partir de renseignements falsifiés. Cela s’est fait pendant des années.Nous avons passé huit ans à poursuivre un mort, dépensant des milliards, envoyant des agents du FBI, de la C.I.A., des Forces spéciales de nageurs de combat de l’US Navy, des Unités de reconnaissance de la Navy, des Unités de Forces spéciales, dont beaucoup y ont laissé la vie, payant le prix d’une campagne politique visant à faire accepter l’explosion de la dette du pays, à enrichir une bande de copains du même bord et des profiteurs de guerre, et à faire applaudir une clique de fanfarons au Pentagone et leurs planqués de patrons à la Maison Blanche.Combien de lois passées grâce à un mort ?Combien de centaines de personnes torturées pour rechercher un mort ?Combien de morts pour rechercher un mort ?Combien de milliards dépensés à poursuivre un mort ?Chaque fois que Bush, Cheney ou Rumsfeld se sont tenus devant des soldats et ont parlé de la traque du défunt Ben Laden, ce fut une honte, un déshonneur. Mentir aux hommes et aux femmes qui mettent leur vie en jeu n’est pas une plaisanterie.Qui donc va répondre aux familles qui ont perdu un proche à cause de ces calculs politiques et financiers cachés derrière le prétexte de la traque de Ben Laden ?traduit par C.Doure pour ReOpenNewsNote ReOpenNews : Gordon Duff est un ancien soldat des Marines, et désormais principal éditorialste sur le site Veterans Today :http://www.veteranstoday.comSource : http://www.reopen911.info 22 décembre, 2009



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12398

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par Invité Lun 1 Nov 2010 - 20:31

Certains cadres de la DST avaient fait fuiter l'info il y a quelques années et Alliot-Marie, Ministre de la Défense, avait démenti furieusement et, surtout, recherché les auteurs de la fuite.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ben-laden-mort-ou-vif_460326.html

Mais Ben Laden ne peut pas être mort : LIBE a fait sa une il y a quelques jours à peine sur son dernier enregistrement audio. C'est BEN LADEN qui aurait lui-même appelé la rédaction depuis une cabine téléphonique de TORA BORA (il a du mérite parce que ça douille à l'international) pour leur expliquer que les français étaient très méchants et ne voulaient pas porter le voile islamique, et que par conséquent on allait bientôt crouler sous les attentats meurtriers au nom d'Allah le miséricordieux. Qui oserait remettre en question une telle qualité éditoriale et une enquête de vérification aussi fouillée de la part de nos merveilleux journalistes ?

D'ailleurs, la preuve c'est que quelques jours à peine avant les élections américaines, les très perspicaces services secrets saoudiens ont déjoué avec leurs petits bras musclés deux attentats aéronautiques.

Si ça ne veut pas dire que BEN LADEN est vivant, je ne sais pas ce qu'il vous faut.

Et maintenant la branche athénienne d'Al Quaeda vient s'attaquer à notre courageux président ! Qu'à cela ne tienne ! Il ne va certainement pas tarder à chausser ses talonettes pour aller lui-même désamorcer les bombes à la moussaka.

http://fr.news.yahoo.com/4/20101101/tts-grece-colis-ca02f96.html

On n'a pas fini d'entendre parler de BEN LADEN, je vous le dis.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par Invité Ven 19 Nov 2010 - 14:21

Bon, la patrie est en danger !


Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a déclaré que les futures négociations sur le sort des cinq otages français, enlevés dans une ville minière du Niger, devaient être menées avec Oussama ben Laden en personne. Le Quai d'Orsay a précisé vendredi que le message était "en cours d'identification et d'authentification".

"La France fait tout ce qui est en son pouvoir pour que tous les otages, où qu'ils soient, soient libérés sains et saufs", a réagi dans un communiqué la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie. "La France ne peut accepter que sa politique soit dictée à l'extérieur par qui que ce soit".

Dans l'extrait audio diffusé jeudi soir sur la chaîne Al-Jazeera, Abou Mossab Abdelouadoud explique que pour assurer la sécurité des otages, les troupes françaises doivent se retirer d'Afghanistan.

"Toute négociation doit être menée avec Oussama ben Laden et selon ses conditions", déclare une voix présentée comme celle de Abdelouadoud, un des responsables de l'AQMI.

Le message ne comporte aucun détail sur la manière dont Ben Laden, qui se cacherait à la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan, pourrait être contacté.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20101119.FAP1227/otages-au-mali-la-france-doit-negocier-avec-ben-laden-selon-l-aqmi.html


Oulalalalalah ! Ca a l'air vachement sérieux.

Mais comment faire donc faire pour contacter notre ami Oussama ?

On n'a même pas sa boite postale à Tora Bora et il paraît que les PTT là-bas sont pas super au point.


Voici cependant quelques pistes de recherche....


La France doit contacter Ben Laden : avec l'aide de Michael Vendetta ?

Si la France veut récupérer les otages enlevés au Niger,
elle devra négocier directement avec Ben Laden. C'est ce qu'a fait savoir la branche d'Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI) jeudi.

C'est bien beau tout ça, mais comment faire pour contacter le big boss du terrorisme ? Voilà quelques bons tuyaux.

Sur son portable

C'est le moyen le plus simple. Encore faut-il avoir son numéro... D'où l'appel lancé par le journaliste Johan Hufnagel sur Twitter ("please RT" signifiant "merci de relayer ce message") :







Humour de Droite note quant à lui la communication boiteuse de l'AQMI, qui "pourrait au moins filer son 06".










En jouant à cache-cache

Ben Laden adore ça. Voilà 10 ans qu'il y joue Au cours d'une partie, la France pourrait se retrouver dans la même cachette que lui. Un conseil : aller "entre la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan", où serait réfugié Ben Laden, rapporte NouvelObs.com.

Pour le dénicher, la France a intérêt à bien se préparer car notre homme n'est rien moins que "le champion du monde de cache-cache". Ce n'est pas nous qui le disons mais 200.000 internautes sur Facebook (ici et là).







Avec l'aide de Michael Vendetta

Le roi de la bogossitude l'a bien rencontré. Si si, c'était en novembre 2008. La preuve en vidéo.

http://www.dailymotion.com/video/x7fpyd_mickael-vendetta-vs-ben-laden_fun

Le détail qui tue : à la fin de la séquence, Oussama élimine Michael. Giuseppe de Qui veut gagner mon fils, autre bogosse de choc, pourrait peut-être assurer la relève ?


Avec l'aide du "ninja américain"

Souvenez-vous. Armé d'une épée ninja et d'une paire de lunettes infrarouges,
cet homme était parti sur la piste de Ben Laden, alléché par la prime de 25 millions de dollars offerte par le FBI.

En juin, Gary Faulkner s'est fait arrêter alors qu'il était dans les montagnes du Pakistan, à la frontière de l'Afghanistan. Peut-être est-il prêt à repartir à la charge ?




capture d'écran Hufington Post



Sur Twitter

Cette piste n'est pas si farfelue que ça. Après tout, en 2009, la CIA a affirmé que Ben Laden utilisait Twitter, selon le journaliste du Borowitz Report.

Si la France s'y colle, un conseil : attention aux faux profils. Les pseudos Ben Laden sont nombreux sur Twitter (exemples ici ou là). L'un d'eux, Benne Ladenne, est même francophone...







Sur Facebook

Les autorités françaises pourraient s'aventurer dans les dizaines et dizaines de profils affirmant s'appeler "Ben Laden". Il y a certes des homonymes, mais une bonne partie d'entre eux se présentent sous le visage du Ben Laden qui nous intéresse.






Quoique...







En le croisant dans la rue

On peut toujours espérer un miracle, au point où on en est. Voilà à quoi il ressemblerait, selon le dernier portrait réalisé par le FBI en janvier :









Avez-vous d'autres idées pour contacter Ben Laden ?





http://www.lepost.fr/article/2010/11/19/2310452_la-france-doit-contacter-ben-laden-avec-l-aide-de-michael-vendetta.html#xtor=AL-235


pfffffff, c'est malin !

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par du-puel Ven 19 Nov 2010 - 18:26

pascalbrutal a écrit:
Avez-vous d'autres idées pour contacter Ben Laden ?
il suffit de confier une lettre au facteur Omar, celui qui fait la tournée des grottes Tora Bora en mobylette.



© Armand Du-Puel /Hardinvestor
reproduction interdite : pas de copier / coller : utilisez un lien vers cet original.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
Messagela photo du "cadavre" de Ben Laden
par marie Lun 2 Mai 2011 - 19:21

décidément, c'est de plus en plus grotesque, cette néme annonce..faite cette fois ci tout de même par Barak Obama en personne ..

à l'appui une photo truquée qui a fait le tour des rédactions du monde entier .. et un corps jeté à la mer .. sans autres formes d'expertises ADN dont on est si friand, dans ce genre de cas ..

on atteint, si cela était possible... les sommets du ridicule .. et de la désinformation


http://www.rmc.fr/editorial/159785/la-photo-truquee-de-ben-laden-mort-a-fait-le-tour-du-monde/



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19748

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par g.sandro Lun 2 Mai 2011 - 23:19

Bah oui, comme je disais à Marie au tél cet aprem, j'ai déjà vu des barbes blanchir pas mal en 10 ans, (à commencer par la mienne bon sang , bien sur ) mais s'assombrir, ça, encore, jamais.

Et puis l'immersion ultra rapide, genre je me débarrasse des preuves comme ça je peux dire ce que je veux...c'est cousu de fil blanc...(ou de fuel noir)...

pas d'autopsie, c'est bien plus simple après tout ...et ...
Pas d'hôte au psy...ni d'auto-psy du coup.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12398

Revenir en haut Aller en bas
MessageLe mystère de la barbe qui rebrunit après avoir blanchit...étonnant !
par g.sandro Mar 3 Mai 2011 - 1:14

Le mystère de la barbe qui rebrunit après avoir blanchit...étonnant !

Impossible de cop coller la "fameuse" image du cadavre... google met un message d'alerte et en effet, ce n'est plus possible...alors je vous mets les plus anciennes, celles qui remontent à avant... qu'il ne brunisse soudainement...ou "Saoud Haine ment"?







   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12398

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par nofear Mar 3 Mai 2011 - 22:27

même pas fait de chronique tellement c'est grotesque .

Concrètement il n'y a RIEN personne aucun acteur des faits, le plus grave c'est qu'il n' y aura jamais de procès , donc omerta totale sur les faits du 9/11 ni vu ni connu aucune preuve tangible à présenter devant un tribunal. LA mystification du siècle à la goebels.

NB le bin laden n'a jamais avoué quoi que ce soit et n'a jamais été jugé même par contumace , bref une "affaire" sans "justice" ça s"appelle comment ? ah oui de la démocratie ?n81


© Nofear / Hardinvestor / On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits asservis sont la règle. Ce que ceux-ci lui reprochent, c'est que ses libres principes, ou bien ont leur source dans le désir de surprendre ou bien permettent de conclure à des actes libres, c'est-à-dire de ceux qui sont inconciliables avec la morale asservie." (Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain) mon tweet perso: @ghostbikerman

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par jojo-lebarje Mer 4 Mai 2011 - 0:38

nofear a écrit:
" ça s"appelle comment ? ah oui de la démocratie ?

nonono !!!

mise en place du nouvel ordre mondial


faut regarder le nombre d'élections présidentielles dans les mois futurs



Y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir
qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens.
C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume

 

et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je
suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware."JC Van Damme.

soit toi copier moi, toi pas "aware"


   jojo-lebarje

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   25/01/2008
  Messages :   561

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par Invité Mer 4 Mai 2011 - 9:49

Nous, on avait déjà tué Ben Laden depuis longtemps, on est bien plus forts qu'Obama et ses guignols ! La preuve :

http://www.hardinvestor.net/t11841-ben-laden-est-mort-en-decembre-2001?highlight=ben+laden


Mais bon, quand même, à ce niveau-là, ils ne font même plus semblant... je ne sais vraiment pas à quelle race de veaux ce genre d'informations peut s'adresser tellement c'est énorme de débilité.

Cela dit, quand on voit les réactions sur le site de RMC (lien du premier post de Marie), on se dit qu'il faut forcément être journaliste pour être capable d'avaler des c... pareilles, parce que manifestement personne d'autre n'y arrive.


Entre la fausse photo reprise par CNN, la BBC et (last but not least) BFMTV , le faux rituel musulman, la pseudo-identification du pseudo-cadavre (quand une analyse ADN prend quelques jours), etc.

Mais bon, tant que la presse française (et autre...) gobe tout sans discuter, pourquoi se priver en effet...

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par nofear Jeu 5 Mai 2011 - 9:55

l'anal- lyse de Gerald Celente:

source


© Nofear / Hardinvestor / On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits asservis sont la règle. Ce que ceux-ci lui reprochent, c'est que ses libres principes, ou bien ont leur source dans le désir de surprendre ou bien permettent de conclure à des actes libres, c'est-à-dire de ceux qui sont inconciliables avec la morale asservie." (Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain) mon tweet perso: @ghostbikerman

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par Invité Jeu 5 Mai 2011 - 9:59

Ce matin, pas moins de deux articles dans LIBE pour dénoncer les odieux complotistes qui osent douter de la version donnée par Obama...


Quand un article (écrit par un autre journaliste) pointe toutes les contradictions et incohérences des versions données par la Maison Blanche en à peine deux jours...


Il doit y avoir une super ambiance à la rédaction...

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par Invité Jeu 5 Mai 2011 - 18:16

Super, on annonce déjà des attentats terroristes à la suite du décès de Ben laden :

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/05/05/youssouf-raza-gilani-les-reactions-des-groupes-djihadistes-vont-etre-tres-violentes_1517627_3216.html

Sans blague ?


Aucun rapport avec le fait que la cote d'Obama, Sarko et Cie doit remonter dans les sondages et que des attentats terroristes pourraient aider à leur donner un coup de pouce bien entendu.

Voire à reporter ou à supprimer les élections le temps qu'il faudra...



Vous ne voulez pas y croire ?

Allez ! Vous ne pourrez pas dire qu'on ne vous aura pas prévenus.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
Message Ca balance pas mal là... il faut lui reconnaitre qu'il dit ça depuis déjà 10 ans
par g.sandro Mar 10 Mai 2011 - 3:17

Ca balance pas mal là... il faut lui reconnaitre qu'il dit ça depuis déjà 10 ans


Mort de ben Laden : Les véritables commanditaires du 11 septembre courent toujours


3 mai 2011 (Nouvelle Solidarité) – Bien que les forces spéciales aient tué
Oussama Ben Laden, les véritables commanditaires des attentats du 11 septembre
2001 courent toujours. En 10 ans d’enquête, sont apparues des preuves
significatives de l’existence d’une structure anglo-saoudienne de plus haut
niveau, organisée autour des contrats d’armement Al-Yamamah, et qui est le
commanditaire final des attaques sur le World Trade Center et le Pentagone.
L’intention de ces milieux était de fournir un prétexte façon « incendie du
Reichstag » pour remplacer l’ordre constitutionnel américain par une dictature
de guerre. S’il est opportun pour une Présidence Obama en pleine débâcle de
pouvoir communiquer sur la mort de l’ennemi public numéro 1, la Maison Blanche
avait décidé le mois dernier, contre l’avis du ministère de la Justice, que le
procès du cerveau autoproclamé des attentats du 11 septembre, Khalid Cheikh
Mohammed, se tiendra dans le huis clos du tribunal militaire de Guantanamo
plutôt que dans la juridiction civile de New York, se débarrassant ainsi de la
pression qu’un jury populaire aurait exercée pour faire sortir toute la vérité
sur la préparation des attentats.
La série de contrats d’armement Al-Yamamah entre
le britannique BAE Systems et l’Arabie Saoudite a débuté en 1985. Le paiement a
été assuré en baril de pétrole compté au prix de production mais revendus
ensuite au prix du marché. La différence a généré le plus grand fonds occulte de
toute l’histoire. Au moins deux milliards de dollars de rétrocommissions sont
revenues dans les poches du prince Bandar bin Sultan, agent britannique formé au
British Royal Air Force College et alors ambassadeur saoudien à Washington. En
poste de 1983 à 2005, il a noué des liens très étroits avec la famille Bush et
la cabale néoconservatrice menée par le vice-président Dick Cheney. Les
rétrocommissions ont été transférées des comptes de BAE auprès de la Banque
d’Angleterre vers les comptes du prince Bandar à l’ambassade, auprès de la Riggs
National Bank de Washington. Entre 50 000 et 70 000 dollars sont ensuite sortis
de ces comptes pour financer deux des terroristes du 11 septembre, Nawaf Alhazmi
et Khalid Almihdhar, via deux officiers des services de renseignement saoudiens
déployés dans la région de San Diego, Oussama Basnan et Omar al-Bayoumi.
Lorsque les enquêteurs du Sénat américain ont trouvé les preuves de ces
versements, le chapitre détaillé de 28 pages qui y était consacré dans leur
rapport a été censuré par la Maison Blanche et est aujourd’hui encore protégé
par le sceau du secret-défense. Les coprésidents de la Commission du Sénat sur
le renseignement, le démocrate Robert Graham et le républicain Richard Shelby,
ont dénoncé publiquement le Bureau fédéral d’investigation (FBI), l’accusant de
vouloir dissimuler les pistes financières de l’enquête. C’est seulement après
que l’on a appris que les deux terroristes basés à San Diego et financés par
Bandar habitaient dans une maison appartenant à un informateur du FBI. Le Bureau
fédéral d’investigation s’opposa à ce que les enquêteurs du Sénat
s’entretiennent avec cet informateur ainsi que ses agents traitants. Les mises
en garde de LaRouche
Le 16 janvier 2001, neuf mois avant les attaques du 11 septembre et quatre
jours avant l’entrée en fonction de George W. Bush, Lyndon LaRouche avait mis en
garde dans un témoignage à la Commission judiciaire du Sénat contre la
nomination de John Ashcroft comme ministre de la Justice, [1] que
l’administration Bush chercherait à provoquer l’occasion d’imposer une dictature
justifié par un prétexte terroriste.
Deux semaines avant le 11 septembre, LaRouche avertissait dans une
déclaration distribuée à grande échelle, [2] d’une menace imminente de
déstabilisation terroriste des Etats-Unis.
Le matin du 11 septembre 2001, à l’heure où se déroulaient les attentats,
LaRouche était l’invité de l’animateur radio Jack Stockwell. [3] Il livra son
analyse à chaud alors que Stockwell lui décrivait les images qui provenait de
New York.
Il avertit immédiatement que « le suspect désigné sera Oussama Ben Laden ;
son nom va apparaître partout ». « Ben Laden est une entité contrôlée, il ne
représente pas une force indépendante. Souvenez-vous comment il a émergé. Ben
Laden est un riche saoudien. Dans les années 1970, sous l’administration Carter,
ou plutôt devrait-on dire l’administration Brzezinski, ce conseiller à la
Sécurité nationale a concocté une opération géopolitique consistant à mener une
guerre à la frontière du territoire soviétique, en Afghanistan. (…) Les
gouvernements américain, britannique et d’autres ont recruté de nombreux
islamistes pour aller combattre le communisme et défendre l’Islam. (…) Oussama
ben Laden était l’un des principaux argentiers de cette opération.
« Le temps passe et maintenant, on réalise soudainement que Oussama Ben Laden
est le suspect numéro 1. Mais avec tout ce qu’il fait, Oussama ben Laden
n’aurait pas pu durer sans avoir de protection haut placée. Et il ne s’agit pas
là de milieux institutionnels au Pakistan ou en Afghanistan. Il s’agit d’autres
gouvernements voulant se servir du savoir-faire de ben Laden.
« Alors bien sûr, maintenant on peut accuser ben Laden, aller le tuer et dire
que le problème est résolu. Mais on ne résout en rien qui l’a créé, qui le
protège, qui l’a déployé et dans quel but. (…) Dans un cas comme celui-là, ne
supposez pas que les personnages popularisés ou donnés par le FBI soient
l’origine du problème. Ils peuvent faire partie du problème (…) Mais nous sommes
dans une période où le mot ’terrorisme’ n’est pas approprié, même s’il fait
partie de la situation. Il faut plutôt parler de ’déstabilisation’. Ce qui pose
problème, de mon point de vue, c’est notre propre gouvernement. »
Jack Stockwell demanda alors comment répondre à ces attaques :
« Les Etats-Unis ont besoin d’un Franklin Roosevelt affirmant que nous ne
devons craindre que la peur elle-même. Oui, il y a des choses à craindre, mais
qui ne représentent rien à comparer à la peur elle-même. Rien à comparer de la
panique elle-même. C’est une période où il faut des gens de sang froid. On ne
gagne pas une guerre en paniquant, en se lançant dans une fuite en avant. Ce qui
est à craindre de cette Maison Blanche c’est qu’à cause de son extrême
faiblesse, elle tendra à fuir en avant.
« En fait, George W. Bush n’est pas vraiment un ancien combattant. Il a peut
être été dans la Garde Nationale au Texas mais ce n’est pas le genre de type que
l’on voudrait voir à la tête d’une armée. En temps de guerre, il faut un homme
de sang froid, un MacArthur, quelqu’un qui ne va pas disjoncter face aux
horreurs de la guerre. Je crains qu’à Washington ils se réjouissent de la
situation et se projettent dans un fantasme sexuel où ils perdent leur maîtrise
d’eux-mêmes ; qu’ils ressortent leur film d’horreur préféré et essayent d’en
rejouer le scénario (…).
« Avant toute chose, le Président des Etats-Unis ou quelqu’un d’intelligent
autour de lui, devrait immédiatement appeler le Président Poutine. A eux deux,
ils devraient aller parler aux principaux dirigeants en France, en Allemagne, en
Italie, au Japon, ainsi qu’en Chine. Les Chinois réagiront à leur manière mais
il faut les intégrer à ce groupe de dirigeants.
« Il faut leur dire : ’voilà ce qui s’est passé aux Etats-Unis. Vous savez
tous ce que ce genre d’évènement veut dire. Remettons ce mauvais génie dans sa
lampe’. C’est ce qu’il faut faire.
« Ensuite, dites au peuple américain ce que vous faites. Dites-leur : ’On ne
va pas tolérer que ce genre de situation, qui a des origines évidentes, prenne
pied. Nous et d’autres nations allons coopérer pour stabiliser la situation.’
(...)
« Poutine accepterait évidemment cet appel de Bush ou de quelqu’un appelant
en son nom. C’est le matin ici mais il fait encore jour à Moscou, donc il faut
appeler tout de suite. Appeler aussi les personnes concernées en Allemagne, en
France, à Londres, en Italie, au Japon, en Chine et quelques autres pays.
Consultez-les, convenez d’un accord. Dites que nous allons arrêter cela
immédiatement. Voilà ce qui est nécessaire maintenant. »
Dans une déclaration publiée hier, Lyndon LaRouche a relevé une étrange
coïncidence : la mort de ben Laden est intervenue au moment même où l’état de
détérioration psychologique du Président – notamment après son altercation avec
Nancy Pelosi – commençait à inquiéter sérieusement les responsables démocrates.
Il a ajouté : « Les renseignements sur ben Laden avaient été préparés depuis
longtemps et sa localisation avait été confirmée durant l’automne dernier, selon
les meilleurs informations que j’ai reçues. On ne peut pas réfléchir sur le
déroulement de l’assaut des forces spéciales sans considérer les facteurs
globaux et les ramifications au niveau stratégique de cette opération. Je
n’exclue pas que l’un des facteurs déterminants du point de vue de Londres et
Wall Street, était qu’Obama se trouvait en plein effondrement mental et qu’il
fallait faire quelque chose pour le soutenir. Mais je doute que l’impact de cet
effort ne dure très longtemps, et la rechute après l’euphorie pourrait être
encore plus grave. Après tout, nous avons affaire à un cas de narcissisme
aigu. »
De par sa politique d’austérité, de démantèlement des services publics, de
renflouement de Wall Street et de sécurité nationale, la Présidence Obama n’est
que le prolongement du coup d’Etat contre les Etats-Unis lancé sous Bush. Obama
doit être évincé et les premières mesures fondamentales du New Deal – en premier
lieu Glass-Steagall – doivent être rétablies pour que les Etats-Unis
redeviennent un pays au service du monde et déclenchent une vague de changements
économiques qui mettrait fin à l’empire monétariste de la City.
Pièces à conviction :

Notes :
[1] La transcription du témoignage de Debra Freeman, porte-parole de Lyndon
LaRouche est disponible ici (en anglais) : http://www.larouchepub.com/other/2001/2803_ashcroft_testimony.html

[2] Disponible ici (en anglais) : http://www.larouchepub.com/lar/2001/2834_jacobin_terror.html

[3] La bande son et le transcription (en anglais) sont disponible ici : http://www.larouchepub.com/pr_lar/2001/010911stockwell.html

Ne soyez plus largué(e), suivez l'actualité sur : www.solidariteetprogres.org
Vous cherchez plus que de l'information ?
Visitez la section « Dossiers » et approfondissez nos
idées




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12398

Revenir en haut Aller en bas
Message21 des 23 SEAL qui ont participé à la traque de Ben Laden sont morts
par Lumiere Jeu 31 Jan 2013 - 13:35

Un mystère entoure le sort des hommes impliqués dans la traque d’Oussama Ben Laden.
21 soldats du SEAL (unité spéciale des opérations de l’US Navy) qui ont participé à l’opération « Trident de Neptune » se sont suicidés ou sont morts dans d’autres missions de combat en Afghanistan.
Les décès couvrent la quasi-totalité de l’équipe qui a trouvé et tué le terroriste saoudien à Abbottabad, au Pakistan, le 2 mai 2011. Parmi eux, Job Price, 42 ans, qui était le commandant de la mission. Il se serait suicidé le 22 Décembre 2012.
Auparavant, le Août 6 2011, un accident d’hélicoptère en Afghanistan a tué 20 soldats qui avaient participé à la mission.
C’est dans ce contexte où quasiment tous les témoins de cette opération sont désormais morts, que devant trois juges de la cour d’appel de Washington, une organisation – « Judicial Watch » – a fait de la décision du gouvernement américain de ne pas publier les photos sur la mort de Ben Laden dans l’objectif final d’obtenir leur publication.

http://www.wikistrike.com/article-21-seal-qui-ont-participe-a-la-traque-de-ben-laden-sont-morts-114430176.html


Merci à Greg

   Lumiere

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/01/2012
  Messages :   874

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
par Lumiere Jeu 31 Jan 2013 - 14:18

Un hélicoptère Chinook de l’armée US s’est écrasé vendredi soir vers 23h, dans une province du centre de l’Afghanistan, après avoir été touché par deux grenades RPG-7 tirées par la résistance afghane. L’attaque a fait 38 morts, dont 30 membres du « Navy SEAL Team 6 » qui avaient participé à l’opération l’ « Opération Neptune’s Spear ».
Sur la mort d’Oussama Ben Laden, il n’y avait ni corps ni photographie. Depuis vendredi soir, il n’y aura plus aucun témoins direct non plus, puisque les membres du « Navy SEAL Team 6 » (1), troupe d’élite » de l’armée américaine, qui avaient participés à l’ « Opération Neptune’s Spear » (2), sont morts dans le crash de l’hélicoptère qui les transportait.
La boucle est… bouclée.
Communiqué de la résistance afghane (3) :
Un hélicoptère bimoteur a été abattu dans la province de Wardak. Les nouvelles qui nous sont parvenues indiquent que lors d’un affrontement sévère après un raid des envahisseurs à l’encontre de civils, durant la nuit dernière vers 23h. Opposant une vive résistance aux forces d’occupation dans la vallée de Tankî, les mujâhidîn sont parvenu à combattre l’ennemi et a faire chuter un hélicoptère après avoir tiré deux roquettes RPG.
Les mujâhidîn ont déclaré que l’hélicoptère ennemi est tombé dans le district de Sidabad tuant tous ses occupants soit 38 soldats dont 31 américain et 7 soldats afghan. Les morceaux de l’épave sont encore éparpillés sur les lieux et la zone a été bouclée par les forces d’occupation pour empêcher toute personne de s’y approcher.
Les morts et les blessés ont été évacués par hélicoptère et 8 mujâhidin ont trouvé le martyr durant le raid aérien lancé par l’ennemi.
Emirat Islamique d’Afghanistan DhabîhuLlah Mujâhid
(1) Selon les officiels US, l’opération avait menée par « deux douzaines d’hommes ».
(2) Le Navy SEAL Team 6 est « l’élite de l’élite » de l’armée américaine. Une unité chargée exclusivement de l’antiterrorisme, sous le commandement de la CIA.
(3) La publication et la diffusion de ce communiqué ne contrevient nullement à la législation suisse en vigueur, ni à aucune des dispositions de « l’ordonnance fédérale instituant des mesures à l’encontre des Taliban » du 2 octobre 2000, ainsi que ses modifications ultérieures. L’objectif de Mecanopolis et ses ayants droit n’est évidemment pas d’adhérer ou de relayer une quelconque idéologie de violence, mais de donner un contre-poids aux mensonges de la propagande des armées d’occupation en Afghanistan, cela dans le but d’offrir le plus large éventail d’information possible afin que chacun puisse se forger sa propre opinion.

   Lumiere

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/01/2012
  Messages :   874

Revenir en haut Aller en bas
MessageV'là que l'écharpe rouge devient Conspi...La version officielle de la mort de Ben Laden est-elle un tissu de mensonges?
par g.sandro Lun 11 Mai 2015 - 20:49

V'là que l'écharpe rouge devient Conspi. 
La version officielle de la mort de Ben Laden est-elle un tissu de mensonges?

L'express a écrit:

Une enquête d'un journaliste américain dénonce la version officielle sur la mort d'Oussama Ben Laden, qu'il estime truffée de mensonges. Selon lui, le Pakistan a coopéré à l'opération militaire.



Que s'est-il passé la nuit de la mort de Ben Laden? Un article controversé publié dans la London Review of Books met en doute la thèse officielle des Etats-Unis. L'auteur, Seymour M. Hersh, est un ancien journaliste d'investigation qui est notamment à l'origine de révélations sur les crimes commis par l'armée américaine. 
Dans ce long article, l'auteur détaille les préparatifs de l'opération qui a conduit à l'élimination du chef d'al-Qaida. Il met notamment en lumière trois points, qualifiés de "mensonges, inexactitudes et trahisons" de l'administration Obama. 

Une opération menée par les Etats-Unis seulement




Selon Seymour Hersh, une poignée d'officiels pakistanais était au courant de l'opération et y a même collaboré en s'assurant que les militaires américains ne croiseraient aucun radar aérien pakistanais.  
Une source anonyme citée par le journaliste explique que les négociations n'ont pas été évidentes et que, si les Pakistanais auraient insisté pour participer à l'opération, les Etats-Unis auraient également fait du chantage pour s'assurer une totale coopération. 

Les Etats-Unis ont localisé seuls Ben Laden




D'après l'enquête menée par le journaliste américain, Oussama Ben Laden ne se cachait pas à Abottabbad, mais il y était emprisonné par le Pakistan. C'est une source pakistanaise, rémunérée 25 millions de dollars, qui aurait confié l'information et la localisation exacte ainsi que des échantillons ADN de Ben Laden pour prouver ses dires. Selon la version officielle, les Etats-Unis ont traqué Ben Laden grâce à ses communications

Le corps a été jeté à la mer



Selon Seymour Hersh, cette version aurait été inventée pour éviter les questions sur l'identification du corps. Une source lui aurait indiqué que la dépouille, mise en charpie par les balles, aurait été dispersée en plusieurs morceaux dans les monts Hindou Koush, entre le Pakistan et l'Afghanistan. 

Une enquête controversée



Le journaliste Seymour Hersh n'est pas le premier à soulever des contradictions dans le dossier Ben Laden. Dans son enquête, il cite notamment des informations du New York Times sur les connaissances du Pakistan. Mais le travail de Seymour Hersh est mis en doute: la majeure partie de son article est fondée sur les déclarations de seulement deux sources. L'une est anonyme et "pas directement liées à l'opération", l'autre est l'ancien chef des services secrets du Pakistan, qu'il a dirigé de 1990 à... 1992 explique Vox (article en anglais)
Le site américain Slate soulève une autre question: si cette enquête est sérieuse, pourquoi n'est-elle pas publiée dans le New Yorker, où Hersh publie traditionnellement? Peut-être parce que cette version des faits contredit le récit de Nicholas Schmidle, lui-même controversé en raison du manque de sources, publié dans... le New Yorker en 2011. 

Read more at http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/la-version-officielle-de-la-mort-de-ben-laden-est-elle-un-tissu-de-mensonges_1678864.html#WWPU26mKaoushV0v.99 





Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12398

Revenir en haut Aller en bas
mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent