!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Comment l'Union européenne nous prend pour des imbéciles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
MessageAuteur
MessageComment l'Union européenne nous prend pour des imbéciles
par g.sandro Lun 20 Déc 2010 - 1:05

Français: Comment l'Union européenne  Vous prend pour des c......


du 6 au 8 décembre 2010
:

Regardez ceci: alors que la Chine dispose de 800 milliards en réserves
de change dus à son excédent, l'Europe (donc vous et moi) prête à la
Chine 500 millions d'euros pour "lutter contre le changement
climatique.

Ce prêt doit permettre de financer des investissements dans
des énergies renouvelables et améliorer l'efficacité énergétique de la
Chine. Une première tranche de ce prêt, déjà de 500 millions d'euros,
avait été versée par la banque en 2007
". Merci à Mr Rozenne.
Euh... depuis quand l'Europe fait des prêts à la... Chine?

C'est pour
cela que Herman Van Fripouille veut imposer un impôt sur les
Européens... Ben voyons.
Et notez aussi que les fonds européens ont été
utilisés pour encourager, financer les multinationales à déménager leurs
usines des pays européens riches vers les pays européens pauvres...


C'est le FT qui le rapporte: "Millions of euros in subsidies have been given to relocate factories from western to eastern Europe".


Donc ne vous étonnez pas que votre usine aux fin fonds de la Creuse ou
de la Lorraine a été déménagée en Slovakie ou en Lettonie. Ils ont été
payés, en plus, pour cela par l'Union Européenne. Génial, non?


Merci
pour le traité de Lisbonne passé en force par Nicolas Sarkozy, au moins
les Français se sont fait rouler dans la farine deux fois, y compris par
notre propre président.
Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageBrevet : moi, prof d'histoire-géographie, j'ai été choquée par le sujet proposé
par g.sandro Dim 1 Juil 2012 - 22:47

Pour lire l'article entier, c'est là
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/583048-brevet-moi-prof-d-histoire-geographie-j-ai-ete-choquee-par-le-sujet-propose.html
Je vous mets le passage qui tape:
Citation :
L’épreuve de cette année est un outil d’instrumentalisation politique

Pourtant, ce matin, l’examen ne ressemblait à rien. Dans l’épreuve d’histoire, on ne demandait pas d’"argumenter" - comme cela doit se faire – mais de "raconter" "la vie des Français au front et à l'arrière pendant la Première Guerre mondiale".

Le programme, qui a été renouvelé en 2008, porte sur l’intégralité du XXe siècle pourtant dans 70% des cas, les élèves tombent sur l’une des deux Grandes Guerres ou sur de Gaulle et la Ve République.

En éducation civique, il fallait parler des pouvoirs du président de la République française. J’ai été particulièrement choquée par l’illustration montrant Nicolas Sarkozy "prêchant la bonne parole" aux soldats en Afghanistan.

Je suis effondrée par ces choix. Je pense que cette épreuve est, sur bien des points, un outil d’instrumentalisation politique. Ce matin, les élèves devaient aussi plancher en géographie sur "la puissance économique et commerciale de l'Union européenne", accompagnée de documents ventant exclusivement les aspects positifs de l’Europe.

Comme si l’euro attirait tout le monde ? Comme si la crise n’existait pas ? On ne propose pas aux élèves de réagir, mais de soutenir l’énoncé proposé. On n’essaye pas de former un citoyen doté d’un regard critique, mais de former un citoyen français européen.

Je suis bien consciente que les élèves de troisième n’ont pas forcément une réflexion sur ce sujet, mais ici on ne leur laisse aucune chance de formuler des réserves.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageQuoi ? L'Union Européenne, Nobel de la Paix? Pincez-moi, c'est un cauchemar?
par g.sandro Ven 26 Oct 2012 - 19:26

Toujours rien au journal de Jean-Pierre Pernault ?

Une vidéo assez significative de l'"ORDRE NOUVEAU" 2.0...

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=RZKQUaVM4rA#!

Quoi !? L'Union Européenne, Nobel de la Paix - sociale, économique et démocratique -


Citation :
Le Nobel de la Paix décerné à l'Union Européenne

«L'UE contribue à promouvoir la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'Homme en Europe», a justifié le président du comité Nobel. Sa décision suscite de nombreuses réactions.

Ce n'est pas une personnalité qui a reçu le prix Nobel de la Paix cette année, mais un projet. Dans une période de crise économique dans la zone euro, le comité norvégien a choisi de récompenser l'Union européenne pour son rôle dans l'unification du Vieux Continent depuis 62 ans.

«L'UE et ses ancêtres contribuent depuis plus de six décennies à promouvoir la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'Homme en Europe», a déclaré le président du comité Nobel norvégien Thorbjoern Jagland. C'est l'UE qui décidera qui viendra en personne recevoir le prix à Oslo le 10 décembre prochain, date-anniversaire du fondateur du prix, l'industriel et philanthrope Alfred Nobel.

Martin Schulz, le président du parlement européen s'est dit «profondément ému et honoré» par cette distinction. «La réconciliation est l'essence même de l'UE. Cela peut être une source d'inspiration. L'UE est un projet unique qui a remplacé la guerre par la paix, la haine par la solidarité», a-t-il réagi sur Twitter.

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy , s'est déclaré «très fier»: l'Union européenne constitue la «plus grande force de paix de l'Histoire» , selon lui. De son côté, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a parlé d'un «grand honneur pour l'ensemble de l'Union européenne, pour ses 500 millions de citoyens».

«C'est une distinction qui aurait dû être attribuée depuis longtemps» , estime Jean-Dominique Giuliani, le président de la Fondation Robert Schuman, du nom de l'homme politique français qui posa l'acte fondateur du projet par sa déclaration éponyme de mai 1950.

La Norvège, par la voix de son premier ministre Jens Stoltenberg, a félicité l'UE pour son prix mais a exclu une nouvelle fois une adhésion de son pays au projet européen.
Catégorie :
Actualités et politique




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Comment l'Union européenne nous prend pour des imbéciles
par g.sandro Ven 26 Oct 2012 - 20:04

Pour PARIS, celle là est assez édifiante aussi...
Comment tu dis? Forces de quoi? Hein? Ah, oui...De l'ORDRE ...!

Bah putain... qu'est ce que ce serait si c'était du désordre...

devinette 1: Qui sont les voyous violents là?
Non, je demande, parce que j'ai hésité...

devinette 2: au nom de qui déjà....?

Ah oui... au nom du Peuple Français... Je suis con... , mais bon, faut insister, parce que, parfois, ça ne saute pas aux yeux.







Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageWhat does Peace in Europe mean to EU?
par g.sandro Lun 3 Déc 2012 - 1:50

What does Peace in Europe mean to EU?

qu'est ce que la paix en europe signifie pour l'union européenne?




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageQuelle est la place d'un député européiste à l'Assemblée nationale?
par g.sandro Sam 8 Déc 2012 - 18:07

Quelle est la place d'un député européiste à l'Assemblée nationale?


http://contrelacour.over-blog.fr/article-quelle-est-la-place-d-un-depute-europeiste-a-l-assemblee-nationale-113202337.html

Plus généralement, ce blog est juste excellent

http://contrelacour.over-blog.fr/

Citation :
Description : Ce site vise à éclairer le débat politique français à la lumière des décisions prises au niveau européen. Vous trouverez de nombreux articles consacrés à la réforme de la gouvernance économique européenne. Des textes plus généraux, liés à l'actualité, seront également publiés.
Merci d'avance à tous ceux qui publient/relaient mes articles.
Merci de sélectionner un extrait et de mettre le lien vers l'article original! Very Happy



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageEurope : l’intégration mène au néolibéralisme et au despotisme
par g.sandro Sam 8 Déc 2012 - 18:21

Europe : l’intégration mène au néolibéralisme et au despotisme

http://forumdemocratique.fr/2012/12/07/europe-lintegration-mene-au-neoliberalisme-et-au-despotisme/



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageLa BCE, illégitime monstre technocratique sans contrôle (1 vidéo en FR de 4 minutes qui déchire +++)
par g.sandro Lun 7 Jan 2013 - 8:35

La BCE, illégitime monstre technocratique sans contrôle
(1 vidéo en FR de 4.40 minutes qui déchire +++)

C'est un EXTRAIT de :
http://french.ruvr.ru/2012_12_24/Journal-hebdomadaire-de-Voix-de-la-Russie-24-decembre-2012/




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageMIRACULEUX: UN CHIEN DE GARDE QUI SE LACHE: 2 minutes de franchise
par g.sandro Dim 27 Jan 2013 - 16:19

==MIRACULEUX: UN CHIEN DE GARDE QUI SE LACHE... ==
*****************************************************

www.youtube.com

BILDERBERG,Trilatérale - Christophe Deloire chez TADDEI ,où se situe le vrai pouvoir
2 minutes de franchise



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageL'UE investit pour troller internet et modifier les opinions avant les élections de 2014
par g.sandro Lun 4 Fév 2013 - 0:45

selon le telegraph: l'ue investit pour troller internet pour les élections 2014 et modifier les opinions:

Ah? Tiens? Je croyais que le pognon était rare moi....faut croire qu'il en reste pour les "vrais" sujets...

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/eu/9845442/EU-to-set-up-euro-election-troll-patrol-to-tackle-Eurosceptic-surge.html

EU to set up euro-election 'troll patrol' to tackle Eurosceptic surge - Telegraph
www.telegraph.co.uk
The European Parliament is to spend almost £2 million on press monitoring and trawling Eurosceptic debates on the internet for "trolls" with whom to debate in the run-up and during euro-elections next year amid fears that hostility to the EU is growing.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageExcellent tract du M'PEP contre l'ANI, et la collaboration Medef/CFDT
par g.sandro Sam 2 Mar 2013 - 10:33

Citation :

Contre l’accord MEDEF-CFDT,

contre la loi en préparation.

Depuis maintenant 21 mois consécutifs, le nombre de chômeurs ne cesse d’augmenter. Nos gouvernants de droite comme de « gauche » affirment que la raison en est le coût du travail, soi disant trop élevé. Et avec un bel ensemble, ils affirment qu’il faut le baisser, c'est à dire que les salariés doivent travailler plus et gagner moins. C’est ce que prévoit l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier signé par trois organisations syndicales minoritaires qui représentent à elles trois aux dernières élections (TPE) 28,1% des suffrages (CFDT 19,3 %, CGC 2,3 et CFTC 6,5) contre 44,8 % pour la CGT et FO (non signataires de l’accord).

Le gouvernement et le MEDEF voudraient transformer cet accord en loi. Renault a déjà montré la finalité de l’ANI : que les travailleurs acceptent des augmentations du temps de travail et le gel des salaires en échange de quoi le patron promettra de maintenir des sites de production pendant un an ou deux.

Les mesures d’austérité ont porté le chômage à 27% en Grèce et en Espagne, à 17% au Portugal. Voilà l’Europe que nos élus nous préparent.

Le chômage n’est pas une fatalité, il est voulu par le patronat car c’est une arme contre les revendications. Les subventions aux entreprises et la baisse de leurs impôts ne font pas baisser le chômage, elles ne font qu’arondir les dividendes des actionnaires.

Il y a d’autres solutions !

Le M’PEP propose l’introduction d’un droit opposable à l’emploi, comme il existe un droit opposable à l’éducation. Il pourrait être financé par le versement de ces subventions à la collectivité, par la suppression des allégements de cotisations décidées par Raffarin en 2004 et par la suppression de niches fiscales (http://www.m-pep.org/spip.php?article3176#outil_sommaire_92). L’argent récupéré pourrait être investi dans la création d’emplois dans le secteur non-marchand (la santé, l’éducation, la justice, etc.). Le M’PEP a calculé qu’il serait possible de créer trois millions d’emplois payés au salaire moyen. Voilà qui relancerait la machine économique, alors que les subventions aux entreprises sont directement transférées aux actionnaires, sous forme de dividendes.

Le patronat affirme que les salaires français sont trop élevés. Effectivement l’ouvrier français gagne 15 fois ce que gagne l’ouvrier chinois, 10 fois ce que gagne l’ouvrier marocain, 5 fois ce que gagne l’ouvrier roumain, 3 fois ce que gagne l’ouvrier tchèque. Et tout naturellement, le patronat va délocaliser dans un pays où le coût du travail est plus faible.

Renault fait construire une usine ultra-moderne dans la zone franche de Tanger, les voitures produites seront vendues en France, et conformément à la logique patronale des sites français fermeront. La part de l’activité de Renault en France n’est plus que 19%, elle diminuera encore quand l’usine de Tanger sera en service. La part de PSA en France est de 44%, il est probable qu’elle diminuera quand PSA-Aulnay fermera : tous les analystes financiers reprochent à PSA de s’être insuffisamment « internationalisée », c'est à dire qu’elle n’a pas assez délocalisé à l’étranger.



Arnaud Montebourg s’attriste de la désindustrialisation de la France. Mais que peut-il faire ? La nationalisation lui est interdite par les ministres libéraux. La France ne peut dévaluer la monnaie unique ce qui favoriserait les exportations (76 milliards de déficit du commerce extérieur en 2011 dont 5 milliards sur les automobiles). L’Union européenne dont le dogme est le libre-échange, interdit l’application de droits de douane aux importations. Ce serait pourtant la seule solution pour qu’un produit chinois (ou roumain) et son équivalent français coûtent le même prix. Le consommateur n’aurait plus de raison d’acheter le produit chinois (ou roumain).

Certains disent qu’il ne faut pas priver de travail les Chinois. Pourtant s’ils ne pouvaient plus exporter, ils ne travailleraient plus pour l’exportation mais pour leur marché intérieur. Leur gouvernement serait obligé d’augmenter le niveau de vie afin qu’ils puissent consommer. Les droits de douane leur rendraient donc service.

Que les salariés dont l’entreprise est menacée de fermeture luttent pour de meilleures indemnités est compréhensible. Cela ne résout pas leur problème à long terme, car comment retrouver un emploi dans la situation actuelle qui, sauf mesures radicales, ne va pas s’améliorer ? La solution est politique :

Refusons le libre-échange !

- Sortie de l’euro et dévaluation du franc,

- Sortie de l’Union européenne et mise en place de mesures protectionnistes,


- Loi contre les licenciements boursiers,

- Création d’emplois grâce à la récupération des allégements de cotisations patronales et des subventions.

Ne remboursons pas la dette !

L’Union européenne nous contraint à l’austérité pour réduire le déficit public. Or la dette est illégitime, elle représente pour sa plus grande partie le cumul des intérêts des emprunts contractés auprès des banques privées. Le remède est la possibilité pour le gouvernement d’emprunter gratuitement à la Banque de France comme avant 1973.

Manifestation CGT, FSU, Solidaires, FO

Contre l’ANI

Le mardi 5 mars à 14h.

Du Châtelet à l’Assemblée Nationale




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageLa pétition pour la sortie de l'UE démarre, et plutôt fort...faites tourner !
par g.sandro Dim 3 Mar 2013 - 11:54

La pétition pour la sortie de l'UE démarre, et plutôt fort...faites tourner !

427 signatures en 4 jours, c'est prometteur car ça représente déjà 9% du chiffre nécessaire, et 9% en 4 jours, c'est bien, mais si chacun relaie à son carnet d'adresses, ça peut aller super vite et super haut

http://article50.wesign.it/fr

Citation :
arce que l'Union Européenne a pour vocation de devenir un État au dessus des États, ce qui a pour conséquence la perte de la souveraineté des nations, dont la France.
Nous demandons un débat national citoyen et parlementaire sur la sortie de l'Union Européenne par le biais de l'Article 50 du traité de Lisbonne.
Seule manière légale et loyale, respectant les traités signés par la France, de sortir de l'Union Européenne.
Cette future Europe fédérale, en cours de construction, est anticonstitutionnelle par rapport au droit français, et même au droit international.
Voici pour rappel quelques extraits de la Constitution française:
Article 2 :...........gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
Article 3: La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum................
Article 4:..........Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.
Article 5: (président de la république)...........Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.
Nous ne pouvons pas désobéir aux traités, donc à l'heure où notre souveraineté est transférée à d'autres, l'Article 50 apparaît comme le seul moyen pacifique et légal de retrouver notre indépendance, et notre souveraineté.

La Révolution française s'est d'ailleurs déclenchée car le peuple voulait contrôler son budget: ce que nous sommes en train de perdre au profit de la Comission européenne via le MES.
Cette pétition, si elle réunit 5000 signatures, sera proposée sur la plateforme Parlement-et-Citoyens afin de pouvoir lancer un débat au Parlement français ou par toute autre forme de présentation de la dite pétition.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
Message" Alliance de crasses" Communiqué sur l'ANI du Front Syndical de Classe (partenaire de l'UPR et du M'PEP dans le CNR 2.0)
par g.sandro Dim 3 Mar 2013 - 23:17

Communiqué sur l'ANI du Front Syndical de Classe (partenaire de l'UPR et du M'PEP dans le CNR 2.0) Un véritable syndicalisme, ça fait du bien dans un pays ou la majorité des syndicats sont compromis avec une CES aux ordres de la Commission qui les finance grassement...



Citation :

Alliance de crasses

http://www.frontsyndical-classe.org/

François Ruffin
27 février 2013

« La fin du CDI » ? Il y a un an, les financiers en rêvaient. Aujourd’hui, Hollande le fait. Avec la bénédiction de la CFDT.

Le vendredi 11 janvier au soir, le Médef et la CFDT signent un « accord sur l’emploi ». « Un tournant majeur du quinquennat de François Hollande », salue Libération, « une première victoire sur la scène nationale », une « négociation [qui] apporte une bouffée d’air au dialogue social dans un pays au bord de l’asphyxie », etc.

Laurence Parisot, aux anges, déclare que « ce soir, les partenaires sociaux ont placé la France en haut des standards européens en matière de marché du travail et de relations sociales », que c’est un « accord historique parce que son contenu est profondément innovant, parce qu’il couvre un champ très large de la vie du travail, de la vie sociale, parce qu’il va transformer la gestion des ressources humaines ».

Pourquoi la patronne des patrons jubile-t-elle ainsi ? Parce que ce texte va « déjudiciariser la procédure de licenciement ». Et donc les faciliter. Ce qui est une priorité, c’est logique, dans un pays qui compte – officiellement – plus de trois millions de chômeurs, plus 10% en un an.

Je repense, alors, à Nicolas Doisy

C’est le « chief economist » de Cheuvreux, une société de courtage qui conseille 1 200 « investisseurs institutionnels », des fonds de pension anglo-saxons. Nous l’avions rencontré l’an dernier, juste avant la présidentielle. Dans notre journal (n°55), à la radio avec Là-bas si j’y suis et en vidéo avec Les Mutins de Pangée, nous avions fait connaître « le plan de bataille des financiers ».


Dans une note, il prédisait :

« La nécessité d’une libéralisation du marché du travail est le résultat direct d’une appartenance de la France à la zone euro, aussi ne peut-on avoir l’une sans avoir l’autre. Avec l’Allemagne qui a libéralisé son marché du travail récemment (et l’Espagne et l’Italie qui suivent maintenant), François Hollande n’aura guère de choix. »

A l’oral, il se montrait plus précis :

« Aujourd’hui, le modèle français, le modèle du fameux CDI, est en train d’arriver en bout de course. Le CDI tel que nous l’avons connu, nous ne le connaîtrons plus, normalement. Le prochain président de la République, quel qu’il soit, va devoir faire ce travail », « permettre une plus grande flexibilité », « réduire substantiellement un grand nombre de garanties dont bénéficient les titulaires de CDI », etc.

Ce samedi 12 janvier au matin, me vient cette curiosité : était-il aussi satisfait que le Médef ? Je l’appelle et laisse un message à sa secrétaire.

Je lui envoie un courriel, aussi :

« Est-ce que l’accord sur la “flexisécurité” correspond bien à vos attentes sur “la fin du CDI, tel qu’on le connaît” ? La présidence de François Hollande, dans l’ensemble, répond-elle à vos attentes ? »


Il m’adresse une assez longue réponse. Mais mentionne – en majuscules :


« JE NE SOUHAITE PAS QUE CES LIGNES SOIENT REPRISES D’UNE QUELCONQUE FACON DANS UN QUELCONQUE MEDIA OU SITE INTERNET ».


On résumera donc : il est content. C’est un pas dans la bonne direction. Même si, d’après lui, il faut encore aller plus loin.

Je repense, aussi, à Corinne Gobin

C’est une politologue belge, qui étudie, notamment, le discours de la Confédération européenne des syndicats (CES) – dont la CFDT est un membre historique.


En visite à Bruxelles, elle m’avait expliqué d’où venait tout ce baratin de « dialogue social » et de « partenaires sociaux ». Ça date des années 80, de Jacques Delors, un chrétien « de gauche », proche de la CFDT. Et là, je recopie un extrait de ses publications scientifiques :

« De nombreuses stratégies furenô déployées par la Communauté européenne en vue de còéer un large soutien au projet de “Marché unique”. » Et notamment « un nouveau lexique qui accoípaçnait, décrivait, justifiait et donnait sens au projet de “grand marché”. » Ainsi de « dialogue social, partenaires sociaux, cohésion sociale, dimension sociale du marché intérieur, Europe sociale, modèle social européen »...

Ces mots, et les idées qu’ils portent, d’abord lancés par la Commission, ont essaimé dans le discours syndical. à son congrès de 1985, la CES résistait encore : son rapport d’activité stipulait que la Confédération n’était pas prête « à se laisser imposer une politique de régression systématique, que ce soit sous les vocables de flexibilité, de compétitivité ou tout autre terme qui peut encore être inventé ». Et, de fait, toutes ces expressions étaient totalement absentes des résolutions. Dix ans de delorisme plus tard, en 1995, ces « vocables » sont adoptés, les délégués de la CES en ont plein la bouche : « compétitivité » (11 fois), « flexibilité » (7 fois), « partenaires sociaux » (24 fois), « dialogue social » (10 fois), « cohésion » (9 fois)… Et la « politique de régression systématique » semble se répandre :

« Le rôle de l’Union, explique la résolution générale de la CES, doit être de stimuler l’essor et la modernisation de l’industrie et des services européens en renforçant leur compétitivité et en recherchant la qualité globale. » Une décennie : de l’hostilité à l’acceptation, le chemin ne fut pas si long. « Et le pire, sans doute, conclut la chercheuse, c’est que ces raisonnements, ce lexique, ces reculades se propagent depuis la CES jusque dans ses syndicats membres. Vous allez retrouver, dans les discours de la CFDT, de FO, le vocabulaire de la Commission : formation tout au long de la vie, partenaires sociaux, etc. »

Je repense, enfin, à Jean-Claude Feite

C’est un ancien militant de la CFDT à Longwy, du temps où coulait l’acier. Quand je passe chez lui, il cite souvent cette phrase, avec une fureur lassée : « Il faut retirer les hauts fourneaux de la tête des sidérurgistes lorrains. »

C’est une maxime de Jacques Chérèque, un « ouvrier devenu ministre », comme le titre le bulletin de la CFDT, et sa carrière fulgurante renseigne sur l’éternelle prime aux renégats. Ce cadre cédétiste a vécu Mai 68, en Lorraine, comme « une partie de plaisir, la fiesta partout, la grande euphorie démocratique » – nous informe son autobiographie. Permanent de la CFDT, il participe, en 1973, à « l’affaire Lip », pendant laquelle les ouvriers occupent leur usine et prennent en charge la production. « L’autogestion est le thème à la mode », commente-t-il. Mais à la fin des seventies, la « mode » bouge et Jacques Chérèque avec : dans sa région, contre une CGT combative, il se fait le chantre du « réalisme », de la « restructuration », « des solutions de remplacement ».

Et là, en 1984, « coup de théâtre » écrit le périodique (mais en est-ce vraiment un ?) : le voilà préfet délégué pour le redéploiement industriel en Lorraine, nommé par Laurent Fabius. Les grands esprits se rencontrent. Quatre ans plus tard, sous Rocard, il est promu secrétaire d’état à l’Aménagement du territoire et à la Reconversion industrielle. Avec les résultats que l’on sait pour la « reconversion industrielle ». En revanche, côté « reconversion personnelle », tout se passe bien : il sera élu conseiller général et conseiller régional, socialiste ça va de soi. Son fils François a pris la relève.

Aussitôt signé « l’accord sur l’emploi », Chérèque junior entre au service du gouvernement, intègre l’Inspection générale des affaires sociales, hérite d’une mission sur la pauvreté. Juste rétribution, pour services rendus à ses alliés socialistes.


Une belle leçon pour les travailleurs : « Mon Dieu, gardez-moi de mes amis, quant à mes ennemis je m’en charge »...





Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
Message un bon article de gauche, c'est devenu trop rare pour être boudé:Pour combattre le capitalisme et l’extrême droite : se réapproprier l’idée de nation
par g.sandro Jeu 7 Mar 2013 - 1:15

un bon article de gauche, c'est devenu trop rare pour être boudé:C'est le M"'PEP qui s'y colle et ça fait un bien fou.


Pour combattre le capitalisme et l’extrême droite :se réapproprier l’idée de nation

C’est un fait, prononcez le mot nation et vous serez qualifié de ringard, tout de suite soupçonné de « nationalisme ». Sortez un drapeau tricolore ou défendez la langue française et immédiatement vous apparaîtrez chauvin, cocardier etc. Et bien sûr vous serez en plus soupçonné d’être sympathisant… du Front National !

Vous voulez passer pour quelqu’un de moderne, progressiste, ouvert sur le monde ? Alors parlez de de « libre échange », de « mondialisation », de « construction » européenne. Soyez contre tout cela et on vous accusera de prôner le repli nationaliste et d’être… pour la guerre !

Pour imposer le système capitaliste et son modèle de société ses défenseurs mènent une véritable guerre idéologique. En disqualifiant l’idée de nation, en la rendant « has been », voire dangereuse… les classes dirigeantes souhaitent en finir avec la nation, devenue un cadre trop gênant pour l’expansion de leurs profits.

Elles ont en effet compris que la nation constitue le seul et unique espace de souveraineté des peuples. Il n’existe pas de souveraineté populaire sans souveraineté nationale. Par conséquent, faire disparaître la nation c’est faire disparaître la démocratie… c’est limiter la capacité d’action des peuples à décider de leur avenir.

Ils s’y emploient donc activement. La gauche les regarde sans réagir, elle-même empêtrée dans un rêve « alter » mondialiste (qu’elle confond avec son idéal internationaliste) où la nation est remplacée par une hypothétique « gouvernance mondiale ».

Guerre culturelle


Faire disparaître la nation passe donc par un travail idéologique qui consiste à en faire une idée du passé. Cela passe aussi par un impérialisme culturel qui consiste (entre autres) à imposer la langue des affaires (l’anglais) comme la langue « naturelle », via des productions culturelles standardisées réalisées par les multinationales anglo-saxonnes (Voir à ce sujet les excellentes analyses et initiatives de l’association C.O.U.R.R.I.E.L (www.courriel-languefrancaise.org))

Guerre institutionnelle

Pour mettre en œuvre leur stratégie de « mondialisation » qui consiste à réorganiser la production à l’échelle de la planète afin de maximiser les profits, les classes dirigeantes doivent détruire les espaces qui ont permis les conquêtes sociales. En effet, l’Histoire nous apprend qu’aucune lutte sociale n’a jamais abouti en dehors des cadres nationaux. Aucune conquête sociale n’est possible sans indépendance nationale.

Pour remplacer la nation, elles ont donc inventé des institutions supranationales : l’OMC, le FMI, l’Union Européenne. Toutes ces institutions fonctionnent en effet de manière anti-démocratique : les peuples n’ont jamais voix au chapitre. Pour s’en convaincre il suffit de se poser la question : à quel moment la voix des peuples a-t-elle été prise en compte dans cette fameuse « construction européenne » ?

D’ailleurs une démocratie pourrait-elle émerger au niveau européen alors qu’il n’existe pas de peuple européen, qu’il n’existe pas de nation européenne ? Autre question : serait-il souhaitable d’avoir un gouvernement européen ? Et pourquoi pas un gouvernement mondial… ? Voilà un scénario orwellien peu désirable.

La gauche en déshérence idéologique


Les positions de la « gauche de gauche » sur ces questions sont très inquiétantes. En effet, elle semble elle-même engluée dans ce discours idéologique dominant. Ainsi, pour certains dirigeants du Front de Gauche une éventuelle explosion de l’Union européenne et de la zone euro conduirait à « un retour des nationalismes en Europe ». Mais c’est déjà le cas ! La montée des partis d’extrême-droite dans les pays membres de l’UE en témoigne ! Les causes principales sont les politiques d’austérité qui mettent les peuples dans la misère et les mettent en concurrence. Alors, est-ce le fait que les peuples retrouvent demain leur souveraineté qui constitue un risque de guerre, ou bien le fait que l’Union européenne continue à exister et à imposer ses politiques d’austérité ?

Ces inquiétudes reposent en réalité sur une chimère idéologique construite par les classes dirigeantes et ressassée à longueur de temps dans les grands médias et qui pourrait se résumer ainsi : « l’Union européenne c’est la paix. Le retour aux nations c’est la guerre ».

Quand la nation est associée au Front National

Alors que la droite et l’ensemble de la gauche sont devenues mondialistes et européistes, que les gaullistes ont disparu, que le Parti Communiste n’ose plus associer le drapeau tricolore au drapeau rouge, le Front National peut s’approprier à lui seul l’idée et les symboles de la nation. Et réciproquement l’idée de nation finit par être assimilée… au Front National !

Or le FN défend une vision étriquée de la nation réduite à sa seule dimension identitaire. Ce discours identitaire sert avant tout à dresser les citoyens les uns contre les autres pour éviter de pointer les véritables responsables de la crise. Le rôle du Front National dans la vie politique française est donc clair : finir de diaboliser l’idée de nation, masquer les vrais problèmes et diviser le peuple. Loin d’être un parti anti-système, comme il prétend l’être, il est en réalité un agent au service du système et des classes dirigeantes !

Il n’empêche que la montée du vote Front National est bien réelle. L’insécurité sociale et psychologique dans laquelle sont plongés les citoyens (une insécurité permanente organisée par les classes dirigeantes) les amène à rechercher des repères, des « valeurs sûres ». La nation fait partie de ces repères. Il y a donc toutes les chances pour que le FN continue de progresser en se faisant le chantre de la défense nationale, et en se camouflant derrière un pseudo discours social !

La gauche doit se réveiller !

Face à ce danger, la gauche doit se réveiller. Elle doit se réapproprier l’idée de la nation. Elle doit comprendre (comme Marx l’avait démontré il y a déjà fort longtemps) que le capitalisme n’a aucun intérêt à voir les nations continuer à exister… tout simplement parce que leur existence gêne sa propre expansion. Comme nous le proposons au M’PEP, la gauche doit s’émanciper du mythe du libre échange et repenser les relations internationales entre des nations libres et indépendantes, coopérant entre elles, sur les bases de la Charte de la Havane.

Concrètement il s’agit de sortir des institutions supranationales que sont l’OMC et l’UE pour reprendre notre souveraineté (monétaire, industrielle, écologique, culturelle etc.). Les classes populaires qui souffrent des politiques néolibérales mises en œuvre par l’OMC et l’UE, n’ont, elles, rien à perdre.


Pour aller plus loin :

>
Placer la souveraineté des peuples au centre du débat politique
http://m-pep.org/spip.php?article508

Souveraineté, démocratie et institutions internationales
http://www.m-pep.org/spip.php?article3196
Le webmestre de la fédération de Paris du M'PEP,
Mouvement Politique d'Emancipation Populaire (www.m-pep.org)



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
Message Le pointage des députés européens, Scandale financier au Parlement Européen '
par g.sandro Mer 10 Avr 2013 - 22:04

Scandale financier au Parlement Européen : Le pointage des députés européens... c'est ENORME et savoureux,
mais n'oubliez pas que c'est avec vos impôts et ça fait tout de suite moins marrer




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
Message'L'UE prépare une loi pour dupliquer la solution chypriote en cas de crise bancaire'
par g.sandro Sam 20 Avr 2013 - 1:54

19 avr. 2013
'L'UE prépare une loi pour dupliquer la solution chypriote en cas de crise bancaire'

http://www.express.be/business/fr/economy/lue-prepare-une-loi-pour-dupliquer-la-solution-chypriote-en-cas-de-crise-bancaire/189318.htm

Citation :
Der spiegel rapporte en effet que Michel Barnier, le commissaire européen au Marché Intérieur et aux Services, prépare une loi qui permettra de mettre à contribution les investisseurs bancaires et les détenteurs de comptes bancaires avant qu’une aide de la part du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) ne soit envisagée, a affirmé le journal allemand Süddeutsche Zeitung le weekend dernier.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageSandro, tu ne crois pas si bien dire !!!
par phv Mar 23 Avr 2013 - 1:58

Chypre: le président accuse l'UE d'avoir utilisé son pays comme cobaye

Le président chypriote Nicos Anastasiades, s'exprimant devant les chefs des Parlements européens, a accusé l'Union européenne d'avoir traité Chypre comme
un cobaye" en imposant pour la première fois dans le cadre d'un plan d'aide une ponction sur les comptes bancaires.

Les ministres de la zone euro ont avalisé le 12 avril un plan de sauvetage prévoyant un prêt de 10 milliards d'euros de l'UE et du FMI en faveur de Chypre,
qui doit de son côté trouver 13 milliards d'euros afin d'éviter la faillite.

La majeure partie de la contribution chypriote va provenir d'une ponction allant jusqu'à 60% sur les comptes au-delà de 100.000 euros dans la principale
banque du pays, et encore plus lourde dans la deuxième, une décision sans précédent qui fait polémique.

"Chypre a été traitée comme un cobaye dans une expérience destinée à tester la théorie économique consistant à imposer une ponction sur les comptes
bancaires et à évaluer les répercussions qui s'ensuivent", a fermement protesté M. Anastasiades lors d'un sommet rassemblant à Nicosie le président des
Parlements nationaux des pays de l'UE.

Cela a été décidé en dépit du fait qu'il y a eu "une surveillance inefficace du système bancaire en général", a-t-il poursuivi, selon le texte de son discours
dont l'AFP a obtenu une copie.

"J'espère sincèrement que ce précédent à Chypre ne va pas être mis en application ailleurs en Europe, bien que, nous le savons tous, la principale raison
d'être d'un précédent est de servir à établir des normes et des règles qui seront appliquées à maintes reprises et dans le monde entier", a-t-il averti.

"Chypre ne demande pas un traitement de faveur, mais un traitement juste et équitable, basé sur les mêmes termes et conditions que ceux dont ont
bénéficié tous les autres partenaires de l'UE en difficulté", a-t-il par ailleurs déclaré.

"Nous ne réclamons que ce à quoi nous avons le droit: la solidarité", a martelé le président conservateur.

"Il est regrettable que ce principe fondamental de l'Union européenne n'ait pas été respecté. Au contraire, les décisions sur lesquelles les parties
intéressées se sont mises d'accord en amont ont été imposées par la force", a-t-il déploré.

Le président chypriote n'a pas précisé à quelles parties il faisait allusion, mais des Chypriotes furieux des contreparties du plan de sauvetage UE-FMI
ont pointé du doigt l'Allemagne comme étant à l'origine de ces mesures.

http://www.boursorama.com/actualites/chypre-le-president-accuse-l-ue-d-avoir-utilise-son-pays-comme-cobaye-b5e970bd7c2f57bd8c0a7c2321dd18d8

   phv

  Barreur
 Barreur

  avatar

  Inscription :   02/03/2009
  Messages :   245

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Comment l'Union européenne nous prend pour des imbéciles
par du-puel Mar 23 Avr 2013 - 9:16

de même tous les peuples sont cobayes des expériences des docteurs Knock, ou plutôt Folamour vu la puissance de leur pouvoir de nuisance, de leur banque centrale, qui prescrivent leurs remèdes selon le dogme monétaire du jour : une saignée rigoriste de-ci, un bouillon d'assouplissement de-là.



© Armand Du-Puel /Hardinvestor
reproduction interdite : pas de copier / coller : utilisez un lien vers cet original.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageLe monde fait mine de se réveiller
par g.sandro Jeu 25 Avr 2013 - 1:09




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageLa future “chypriotisation” des comptes bancaires est déjà programmée
par marie Jeu 25 Avr 2013 - 1:17

Je recopie ici article posté dans une autre file ==>



La future “chypriotisation” des comptes bancaires est déjà programmée

à lire très attentivement ===> ils sont en train de refaire toute la réglementation ces s ... !

http://la-chronique-agora.com/chyprioti…bancaires/



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19734

Revenir en haut Aller en bas
MessagePierre Lévy : « Les dirigeants européens ne supportent plus la démocratie »
par g.sandro Dim 28 Avr 2013 - 16:45

Pierre Lévy : « Les dirigeants européens ne supportent plus la démocratie »

http://www.michelcollon.info/Pierre-Levy-Les-dirigeants.html

Remarquable de lucidité...



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
Message"vent de panique"LE PARTI DE NIGEL FARAGE OBTIENT 23 % DES VOIX AUX ELECTIONS LOCALES !
par g.sandro Sam 4 Mai 2013 - 11:30

"vent de panique" LE PARTI DE NIGEL FARAGE OBTIENT 23 % DES VOIX AUX ELECTIONS LOCALES !

Percée historique des souverainistes anglais
Avec 23% des voix aux élections locales, le parti europhobe Ukip soulève un vent de panique chez les conservateurs. tchin aaarf r.ire

Forcément, Le figaro hurle avec les loups pour le traiter de tous les noms... mais ça traduit bien l'embarras des merdias....

http://www.lefigaro.fr/international/2013/05/03/01003-20130503ARTFIG00584-percee-historique-des-souverainistes-anglais.php

Bon, vous connaissez mes réticences envers le bonhomme, elles sont importantes et nombreuses; non ! mais vous savez aussi que ces réserves n'ont d'égal que mon respect et mon admiration pour son charisme, son éloquence et l'embarras dans lequel il plonge l'occupant...

Rien que pour le spectacle de la tronche déconfite de "Barre au Zoo", "Schultz" ou "Van Fripouille" qu'il nous offre si souvent, il mérite des applaudissements ye.s ;

Notons au passage que du Front de Gauche au Front National, tous les faux rebelles qui se font élire prétendument pour taper sur l'UE ne sont pas capables, à eux tous réunis, d'un 100 ème de ce que lui fout dans les gencives des oligarques corrompus...mais sont au contraire d'une discrétion parlementaire qui confine à la complicité...et ça, ça devrait quand même interpeler les frontistes des deux camps... bonnet d'âne pinochio

Et entre nous soit dit, un homme condamné à la peine maximum pour avoir insulté Hermann Van Fripouille en le traitant de:
(Notre "Président" élu par personne, que personne ne connaît et qui a le charisme d'une serpillière humide) ne peux pas être foncièrement mauvais
tchin aaarf r.ire ye.s chinois chappo chappo chappo

Pour le florilège de ses brillantes interventions depuis 2010, un véritable morceau de bravoure 20 vidéos toutes plus saisissantes, désopilantes, jubilatoires et savoureuses les unes que les autres, c'est là:

http://www.hardinvestor.net/t12644-nigel-farage-une-lucidite-et-un-franc-parler-qui-font-trembler-l-mpire?highlight=farage

Et juste pour le plaisir, puisque l'infraction est prescrite fffuck , on se remémore le fameux passage na ! aaarf r.ire :

Citation :
"Je ne veux pas être impoli, mais vraiment, vous avez le charisme d'une serpillière humide et l'aspect d'un petit guichetier de banque!"
"La question que je veux poser... Qui êtes-vous ? Je n'avais jamais entendu parler de vous!"
"On n'a jamais entendu parler de vous!"
"Personne en Europe n'avait jamais entendu parler de vous"
"Je veux vous poser une question Président, qui a voté pour vous ?"
"Et quel mécanisme (vous a fait élire ?)"
"la démocratie n'est pas populaire avec vous.."
"Les peuples d'Europe doivent vous démettre de votre poste"
"Est-ce que c'est ça la démocratie européenne ?"
"Je sens que vous êtes compétent, capable et dangereux"
"Je n'ai aucun doute sur le fait que votre intention est d'être l'assassin de la démocratie européenne et de toutes les nations européennes"
"Vous ne savez pas ce qu'est un pays uni car vous venez de Belgique, qui est plutôt un non-pays"
"Mais depuis que vous êtes là, on a vu la Grèce réduite à devenir rien de plus qu'un protectorat
"Monsieur, vous n'êtes pas légitime à ce poste"
"Je peux dire avec confiance que je parle au nom de la majorité du peuple anglais: On ne vous connaît pas, On ne vous veut pas, Plus tôt vous partirez mieux cela sera"



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Comment l'Union européenne nous prend pour des imbéciles
par du-puel Lun 6 Mai 2013 - 12:12

g.sandro a écrit:
Et entre nous soit dit, un homme condamné à la peine maximum pour avoir insulté Hermann Van Fripouille en le traitant de:
(Notre "Président" élu par personne, que personne ne connaît et qui a le charisme d'une serpillière humide)
(...)
"Je ne veux pas être impoli, mais vraiment, vous avez le charisme d'une serpillière humide et l'aspect d'un petit guichetier de banque!"

Ah ! tout s'explique : en fait, il a du être condamné pour l'insulte envers les guichetiers de les avoir comparés au Pdt de l'UE !



© Armand Du-Puel /Hardinvestor
reproduction interdite : pas de copier / coller : utilisez un lien vers cet original.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
Message9 mai, fête de l'€urope
par g.sandro Ven 10 Mai 2013 - 0:50




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageLe Congrès du parti de gauche reste dans le flou. Une analyse très pertinente du MPEP sur les faux rebelles du PG et du FDG
par g.sandro Sam 11 Mai 2013 - 1:53

Le Congrès du parti de gauche reste dans le flou.

Une analyse très pertinente du MPEP sur les faux rebelles du PG et du FDG

http://www.m-pep.org/spip.php?article3309

Citation :
Sommaire
LE CONGRES DU PARTI DE GAUCHE RESTE DANS LE FLOU
Texte complet
I.- LES SILENCES DU PG SUR L’EMPLOI, LA QUESTION SOCIALE, LES SERVICES (...)
A.- Le plein-emploi n’apparaît pas comme un objectif du PG
B.- Rien sur la question sociale
C.- Les services publics sont absents
D.- La domination des marchés financiers n’est pas évoquée
E.- Le système de propriété dans la société est abordé, mais il n’y a pas de (...)
II.- LE PG PERSISTE A CROIRE QU’IL EST POSSIBLE DE TRANSFORMER L’UNION (...)
A.- Pour le PG, la nocivité de l’Union européenne serait nouvelle
B.- Les mesures européennes préconisées par le PG sont confuses, inefficaces (...)
C.- Le programme du PG sur les questions européennes est faible et (...)
III.- UNE AVANCÉE AMBIGUË SUR LE PROTECTIONNISME
IV.- LE JEU DES MONTAGNES RUSSES AVEC LE PS
A.- Il y a plus de 30 ans que le PS n’est plus de gauche
B.- La notion inadaptée d’ « autre gauche »
Conclusion



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
Comment l'Union européenne nous prend pour des imbéciles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent