!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Newmont paye 37% de premium pour s'offrir Fronteer gold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageNewmont paye 37% de premium pour s'offrir Fronteer gold
par marie Ven 4 Fév 2011 - 15:14

le tout pour 2.3 milliards de $

http://www.reuters.com/article/2011/02/03/us-newmont-fronteer-idUSTRE7124LO20110203



By Steve James and Pav Jordan
NEW YORK/TORONTO | Thu Feb 3, 2011 3:06pm EST

NEW YORK/TORONTO (Reuters) - Newmont Mining Corp (NEM.N) has agreed to buy Fronteer Gold Inc (FRG.TO) for C$2.3 billion ($2.3 billion), extending its presence in the western United States as bullion prices hover near record highs.
The cash and stock transaction - the latest in a string of deals targeting Canadian miners - will add 4.2 million ounces of gold resource to the portfolio of the world's second-largest gold producer.
"This acquisition of Fronteer Gold is in line with some of the more recent acquisitions in the gold space, where major mining companies have been going after very high quality assets," said Adam Graf, a mining equity analyst for Dahlman Rose in New York.
Fronteer shareholders will receive C$14 in cash and one common share in a new company, called Pilot Gold, in exchange for each common share of Fronteer Gold.
The offer represents a 37 percent premium to Fronteer Gold's Wednesday close of C$10.25. Fronteer shares rose more than 40 percent to C$14.40 on Thursday afternoon.
"The reason they are worth so much is because the projects are very robust," Graf said. "The capital costs are low, the operating costs are low and the projects are fairly scalable, and that's what makes it attractive to Newmont."
CANADIAN TARGETS
Canada has spawned some of the world's most successful mining companies, including Barrick Gold Corp (ABX.TO), the No. 1 gold producer. Many of them have become attractive targets for global players looking for growth.
Only last month, Cleveland, Ohio-based Cliffs Natural Resources (CLF.N) offered more than C$4 billion for Canada's Consolidated Thompson Iron Mines (CLM.TO), while Lundin Mining (LUN.TO) and Inmet Mining (IMN.TO), two Canadian base metal miners, agreed to a C$9 billion combination.
Gold mining has become one of the biggest draws with bullion prices near record highs, and with mid-size and larger producers struggling to maintain production profiles or offset declines after years of growth.
Toronto-based miner Kinross Gold (K.TO), with properties primarily in the Americas, completed one of the top Canadian mining deals of 2010 with a $7.1 billion purchase of Africa-focused Red Back Mining, making it the world's fourth-largest gold miner by market capitalization.
Spot gold was trading at some $1,336 an ounce on Thursday, more than five times its price a decade ago. Gold rose to a record of $1,430.95 an ounce in December.
The Fronteer Gold deal, supported by the board, will extend Newmont's presence in the U.S. state of Nevada, where it has operated since the 1960s, adding as much as 400,000 ounces of gold to Newmont's output for the state, currently at some 2.0 million ounces.
Fronteer owns a 100 percent interest in the development-stage Long Canyon project in Nevada, located about 100 miles from Newmont's existing operations in the western state.
"The acquisition of Fronteer Gold will contribute significantly to our anticipated growth profile in North America," Newmont Chief Executive Richard O'Brien said in a statement on Thursday.

Fronteer shareholders are expected to vote on the deal in early April. It requires two-thirds approval.
The two parties have agreed to a C$85 million break fee should either side back out of the deal.
Newmont's financial adviser is BMO Capital Markets, and its legal counsel is Goodmans LLP and Wachtell, Lipton, Rosen & Katz.
Fronteer Gold's financial adviser is RBC Capital Markets, and its legal counsel is Davies Ward Phillips & Vineberg LLP.
($1=1 Canadian dollar)
(Reporting by Steve James and Pav Jordan; Editing by Frank McGurty)



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19722

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Newmont paye 37% de premium pour s'offrir Fronteer gold
par Invité Ven 4 Fév 2011 - 16:57

Je ne connais pas très bien les usages de la bourse de Toronto en la matière.

Mais sur mon expérience, à Londres par exemple un premium de 30 à 40 % est considéré comme normal eu égard aux "usages locaux".

Autrement formulé, si vous ne respectez pas les règles qui permettent aux banques d'affaires de s'engraisser plus que sur les places boursières du continent (où le premium est en moyenne environ deux fois moins important), les autorités de marchés vont vous faire vivre un enfer.

Et d'ailleurs, même si vous le payez on ne va quand même pas se gêner pour vous enfumer et vous enquiquiner, mais ça sera mieux que si c'était pire. Si vous embauchez pour l'opération des gars qui vont aux mêmes écoles (Eton, King's College, etc.) et connaissent un peu par la bande les types des autorités de marchés, alors vous pourrez avec un peu de chance mener votre opération presque normalement. Mais il ne faut quand même pas trop rêver non plus.

Bref, tout ça pour dire que le montant du premium doit aussi être apprécié selon les particularités de chaque place boursière, même si le fait qu'un acquéreur paie 30 à 40 % de premium a forcément une signification sur sa valorisation du titre.


Dernière édition par pascalbrutal le Ven 4 Fév 2011 - 19:15, édité 1 fois

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Newmont paye 37% de premium pour s'offrir Fronteer gold
par marie Ven 4 Fév 2011 - 17:42

d'autant plus Pascal qu'il y a premium et premium ..

imagine le même premium de 37% mais aux plus bas des cours de 2008 .. c'est pas la même chose du tout .. pour les actionnaires de fronteer gold ..

et barrick ne s'est pas géné pour lancer des opas sur des boites dont il avait contribué à miner ( c'est le cas de le dire ) les cours.. en participant aux raids orchestrés sur gold par les suspects habituels, dont il l'un des associés ( en tant que hedgeur de quantités de métal, bien trop importantes pour que ce heding soit qualifié comme de la saine gestion )

on a suffisamment évoqué ici et depuis fort longtemps -les méfaits de barrick, en la matière .. méfaits dont il commence à payer le juste prix...
mais bon .. les petits porteurs auront été prévenus ..


conclusion logique : Nem comme toutes les majors du secteur .. a vraiment besoin de mettre la main sur des réserves .. question de survie ..

et payer un premium de 37% sur une minière produisant une matière 1ere dont le prix est encore largement sous évalué.. est une excellente affaire pour nem .. pas forcément pour l'actionnaire LT de fronteer gold ..



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19722

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Newmont paye 37% de premium pour s'offrir Fronteer gold
par g.sandro Ven 4 Fév 2011 - 18:45

Ma réaction est mot pour mot la même que celle de Marie...hi ! bisou queen
alors...chut ! tchin

et entre nous...37% C'te misère...
j'espère que les porteurs de parts de Fronteer vont refuser, mais je n' y crois guère bonnet d'âne ... remarquez, nous avec Fan, on n'a pas forcément été héroïques non plus...mais faut dire aussi qu'on l'avait pécho pour son Silver et qu'elle l'avait fourgué, non... elle l'avait bradé, à SLW.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12318

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Newmont paye 37% de premium pour s'offrir Fronteer gold
par Invité Jeu 10 Fév 2011 - 15:18

Qui se ressemble s'assemble...

Les Bourses de Toronto et Londres en route vers la fusion

Le PDG du Groupe TMX (T.X), Thomas Kloet, est confiant d'obtenir le feu vert des autorités pour la fusion de son institution avec le London Stock Exchange (LSE) dans le cadre d'une transaction qui donnerait naissance au plus grand marché boursier du monde pour les titres miniers et énergétiques.




M. Kloet a déclaré mercredi aux analystes qu'à son avis, la fusion aurait «des avantages nets importants» pour le Canada et qu'elle obtiendrait l'aval des gouvernements du Canada et des provinces concernées.


Il a précisé que la transaction constituait «une fusion entre égaux» qui ouvrait de nouvelles perspectives aux marchés canadiens des capitaux. Il a fait valoir que les émetteurs canadiens auraient plus facilement accès aux investisseurs européens.

La nouvelle société, dont la capitalisation boursière serait d'environ 6 milliards $, constituerait de plus une porte d'entrée en Amérique du Nord pour les sociétés du Vieux Continent.

M. de Kloet a par ailleurs souligné que les entreprises canadiennes demeureraient sous la coupe des autorités réglementaires des provinces.
Le ministre de l'Industrie Tony Clement a indiqué qu'il demanderait à ses fonctionnaires de se pencher sur la transaction quand il aurait reçu une proposition concrète de la part des parties impliquées.

La nouvelle entité, dont la création a été annoncée dans la nuit de mardi à mercredi, sera dirigée par le grand patron de la LSE, Xavier Rolet.
Le financier a assuré qu'il mettrait sur pied une organisation très «équilibrée» qui resterait près de ses clients en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Le marché des produits dérivés restera à Montréal tandis que les transactions sur l'énergie seront effectuées à Calgary.

Thomas Kloet deviendra président de la nouvelle compagnie. Il restera basé à Toronto, où le groupe TMX a son siège social, mais prévoit voyager beaucoup.

Le projet de fusion prévoit la création d'un conseil de 15 membres pour superviser l'entreprise. Huit de ses membres viendront du LSE et sept, du TMX.

La valeur actuelle du Groupe TMX est estimée à 2,99 milliards $ tandis que celle du LSE est de 3,25 milliards $.

En plus de la Bourse de Toronto, le groupe TMX chapeaute la Bourse de Montréal, la bourse de croissance TSXV, la Boston Options Exchange, Shorcan, Equicom et le Natural Gas Exchange.

La société a réalisé un profit de 196,5 millions $ pour l'exercice 2010, comparativement à 104,7 millions $ l'année précédente.

Pour sa part, le LSE exploite la bourse de Londres ainsi que la Borsa Italiana, de Milan.


http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/bourse/201102/09/01-4368410-les-bourses-de-toronto-et-londres-en-route-vers-la-fusion.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO4_la_2343_accueil_POS1

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
Newmont paye 37% de premium pour s'offrir Fronteer gold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Minières or et argent, pétrolières-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent