!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
MessageAuteur
MessageFukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par g.sandro Ven 11 Mar 2011 - 9:02

Nikkei :  une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.



(CercleFinance.com) - La chute des actions japonaises dépassait déjà
-1,2% quand l'un des plus violents séismes des 50 dernières années (8,9
sur l'échelle de Richter) a frappé le nord-est du pays, suivi d'un
puissant tsunami qui est rentré sur plusieurs kilomètres à l'intérieur
des terres, noyant aéroports, zones industrielles et villes côtières et
provoquant de gros dégâts
dans une raffinerie au nord de Tokyo qui est
placé en alerte Tsunami.

En comparaison de l'ampleur de ce phénomène
tellurique meurtrier susceptible d'impacter désormais l'ensemble de la
zone pacifique, la chute finale de -1,7% du Nikkei (qui clôture au plus
bas à 12.254Pts) apparaît bien anecdotique.
L'indice dévisse au contact de ses planchers annuels du 31 janvier.
En
cas d'enfoncement d'un support majeur tel que 10.200 (MM100), le Nikkei
pourrait chuter sans pouvoir trouver de soutien graphique avant
9.700Pts (ex zénith des 21 septembre et 9 octobre 2010).



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12377

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par Invité Ven 11 Mar 2011 - 16:09

Tout cela ne me dit rien qui vaille

Espérons seulement que cette catastrophe naturelle de plus est réellement naturelle...

Les conséquences (autres que les drames humains) ne sont pas encore mesurables, mais déjà envisageables :

Will The Japanese Earthquake Be The Straw That Breaks Europe's Back?




Two months ago many were scratching their heads when Japan announced it was buying Eurozone bonds.

After all - why would Europe want to have a marginal buyer (or as the case may be seller) of its debt be the country that is known by all to be the most indebted entity in the world? Of course, it became promptly clear that it was not the Japanese government doing the buying, but mostly its financial companies, with an emphasis on its insurance and reinsurance companies.

Fast forward to today when Japanese insurance companies are getting pummeled in local trading on concerns the payoffs to the decimated Japanese infrastructure will be unprecedented. So what will happen? Why a scramble for liquidity of course, just like we saw back in September 2008, when cash stricken companies sold all their liquid assets first, resulting in a toxic loop of self-fulfilling prophecy selling which almost tobbled the $25 trillion shadow banking system.

And what will said Japanese insurance companies sell first? Why the very same Eurozone bonds they acquired with so much pomp and circumstance, by the minions of the insolvent Eurozone, back in January of course.

Furthermore, now that Japan will have no choice but to launch a mini round of Quantitative Easing and flood the market with JGBs, there will be a dramatic spike in supply for sovereign paper, which of course means yields across the board will rise.

Which begs the question: if an earthquake flips its wings in Japan, does the Eurozone go bankrupt, especially in the month when its most insolvent countries face billions in debt rollover requirements, tens of billions in maturity funding needs, even more in deficit funding requirements... and no cash?




http://www.zerohedge.com/article/will-japanese-earthquake-be-straw-breaks-europes-back

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par g.sandro Ven 11 Mar 2011 - 19:59

En effet, la taille énorme des portifs obligataires Nippons a souvent été évoquée (déjà sur mon 1er site en 2001) comme un de mes sérieux motifs d'inquiétude, car leur vente générerait forcément un afflux de papier porteur de tension immédiates et importantes sur les taux longs des pays émetteurs de cette dette...

bon sang , bien sur



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12377

Revenir en haut Aller en bas
MessageLa radioactivité X 1000 et second séisme de 6.7 sur l'autre cote
par g.sandro Ven 11 Mar 2011 - 23:02

La radioactivité a atteint 1000 X le niveau normal sur l'une des centrales nippones...
source BFM à l'instant

Il y a eu un SECOND séisme (je ne parle pas des répliques du 1er là) sur la côte OUEST cette fois...Magnitude 6.7 ...

juste En face il y a les 2 Corées et le sud du littoral russedont les infrastructures d'alerte et de prévention n'ont rien à voir avec celles de l'archipel Nippon, imaginez le bordel, si un tsunami frappe la corée du Nord... affraid



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12377

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par nofear Sam 12 Mar 2011 - 5:16

iodure de potassium à titre préventif ...

C'est comme avec les bagnoles quand le voyant rouge d'alerte s'allume c'est déjà trop tard ...


© Nofear / Hardinvestor / On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits asservis sont la règle. Ce que ceux-ci lui reprochent, c'est que ses libres principes, ou bien ont leur source dans le désir de surprendre ou bien permettent de conclure à des actes libres, c'est-à-dire de ceux qui sont inconciliables avec la morale asservie." (Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain) mon tweet perso: @ghostbikerman

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par g.sandro Sam 12 Mar 2011 - 12:41

Oui, je me suis toujours demandé pourquoi les pays nucléarisés ne distribuaient pas à titre préventif des pastilles d'iode pour saturer la thyroïde des populations vivant dans un rayon de 50 km autour d'une centrale...d'autant que ça ne coûterait rien, ça se conserve semble-t-il très bien...n81 bonnet d'âne orage resssssort



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12377

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par du-puel Sam 12 Mar 2011 - 15:51

g.sandro a écrit:
Oui, je me suis toujours demandé pourquoi les pays nucléarisés ne distribuaient pas à titre préventif des pastilles d'iode pour saturer la thyroïde des populations vivant dans un rayon de 50 km autour d'une centrale...d'autant que ça ne coûterait rien, ça se conserve semble-t-il très bien...

C'était prévu, mais il avait été jugé que la population concernée relèverait la contradiction avec la doxa "nous avons les centrales nucléaires les plus sûres du monde, aucun risque". Ces stocks existeraient sur place (pharmacies ?) mais ne seraient distribués qu'en cas "d'incident".



© Armand Du-Puel /Hardinvestor
reproduction interdite : pas de copier / coller : utilisez un lien vers cet original.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par Invité Sam 12 Mar 2011 - 16:07

du-puel a écrit:
C'était prévu, mais il avait été jugé que la population concernée relèverait la contradiction avec la doxa "nous avons les centrales nucléaires les plus sûres du monde, aucun risque". Ces stocks existeraient sur place (pharmacies ?) mais ne seraient distribués qu'en cas "d'incident".

Est-ce que ce n'est pas contradictoire avec ce qu'écrivait Nofear sur la nécessité d'une prise préalable de ces pastilles ?

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par du-puel Sam 12 Mar 2011 - 17:59

pascalbrutal a écrit:
du-puel a écrit:
C'était prévu, mais il avait été jugé que la population concernée relèverait la contradiction avec la doxa "nous avons les centrales nucléaires les plus sûres du monde, aucun risque". Ces stocks existeraient sur place (pharmacies ?) mais ne seraient distribués qu'en cas "d'incident".

Est-ce que ce n'est pas contradictoire avec ce qu'écrivait Nofear sur la nécessité d'une prise préalable de ces pastilles ?

ça peut l'être effectivement, mais le principal pour lui sera de pouvoir affirmer "le gouvernement agit".



© Armand Du-Puel /Hardinvestor
reproduction interdite : pas de copier / coller : utilisez un lien vers cet original.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par marie Sam 12 Mar 2011 - 19:26

www.lemetropolecafe.com


World economic news:
Japan quake sparks economy fear, budget plan mooted

TOKYO (Reuters) - Auto plants, electronics factories and refineries shut across large parts of Japan on Friday after a powerful earthquake rocked the country, triggering a tsunami, buckling roads and knocking out power to millions of homes and businesses.
Leaders of the ruling and opposition parties pushed for an emergency budget to help fund relief efforts after Prime Minister Naoto Kan asked them to "save the country," Kyodo news agency.
The Bank of Japan, which has been struggling to boost the anemic economy, said it would do its utmost to ensure financial market stability as air force jets roared toward the northeast coast to assess the damage from the biggest quake to hit the country in 140 years.
The 8.9 magnitude quake sent shares skidding in Japan and elsewhere, adding to a slide in global stocks to their lowest level in nearly six weeks.
Several airports, including Tokyo's Narita, were closed and rail services halted. All of the country's ports were closed.
Electronics giant Sony Corp, one of the country's biggest exporters, shut six factories, Kyodo news agency reported.
"There are car and semiconductor factories in northern Japan, so there will be some economic impact due to damage to factories," said Yasuo Yamamoto, senior economist at Mizuho Research Institute in Tokyo.
At least 44 people were killed, Kyodo said, and many were injured in the quake, with fires breaking out from Sendai city in northern Japan to Tokyo. A tsunami 10 metres high hit Sendai port in Miyagi Prefecture, about 300 km (180 miles) northeast of Tokyo, but there were no immediate reports of damage.
Miyagi and its surrounding areas include major manufacturing and industrial zones, with many chemical and electronics plants. But early reports from the area were sketchy and it was not clear if some plants were shut simply due to a lack of power or because of quake damage.
Miyagi, the area most affected by the quake, accounts for 1.7 percent of Japan's gross domestic product (GDP), Macquarie Research said.
"There are two basic economics-related concerns. The first is that the fragile economic cycle is not in a position to withstand significant disruption," Macquarie said in a note.
"The second is that the combination of a softer economy and the additional strain on public finances will put upward pressure on bond yields."
Toyota Motor Corp said it had halted production at a parts factory and two assembly plants in the area, while Nissan Motor Co, the country's second-largest automaker, stopped operations at four factories, media reported.
Two people were reported killed by a collapsing ceiling at a Honda Motor Co factory in Tochigi Prefecture, north of Tokyo, but no other details were immediately available.
QUAKE ADDS TO MARKET WORRIES
The quake occurred as the world's third-largest economy was showing signs of reviving after shrinking in the final quarter of last year. The disaster raised the prospect of major disruptions for many key businesses, at least in the short term.
The yen fell as much as 0.3 percent against the dollar before recouping its losses, while Nikkei stock futures plunged nearly 5 percent at one point.
The disaster also weighed on markets elsewhere, pushing shares in European insurance companies down. Large reinsurers -- Swiss Re, Hannover Re and Munich Re -- were all down more than 4 percent.
World stocks measured by the MSCI dropped 0.4 percent to their lowest level since the end of January.
The quake hit just before the Tokyo stock market closed, so prices didn't fully factor in the scale of the disaster.
"Stocks will probably fall on Monday, especially of those companies that have factories in the affected areas, but on the whole the selloff will likely be short-lived," said Mitsuhsige Akino, a fund manager at Ichiyoshi Investment Management.
Bond futures surged on worries the widespread damage would put further pressure on the economy, while the most active gold contract on the Tokyo Commodity Exchange, February 2012, inched higher.
"We still don't know the full scale of the damage, but considering what happened after the earthquake in Kobe, this will certainly lead the government to compile an emergency budget. We can expect consumption to fall. This could temporarily pull down gross domestic product," Yamamoto said.
With Japanese interest rates already near zero, analysts said the central bank and the government had few options but to inject more money into the economy, even if it risked swelling the already bloated deficit.
"The extent of the damage is hard to tell but it seems devastating for the northern Japan economy. The government must act quickly to announce support packages and the central bank should pump more money into the economy," said Tsutomu Yamada, a market analysts at Kabu.com Securities.
The 1995 quake that devastated Kobe caused $100 billion in damage, though industrial production and financial markets bounced back fairly quickly.
"The government would have to sell more bonds, but this is an emergency, so this can't beavoided," Yamamoto said.
"Given where the Bank of Japan's benchmark interest rate is now, they can't really lower rates. The BOJ will focus on providing liquidity, possibly by expanding market operations."
POWER PLANTS, REFINERIES SHUT
Hokuriku Electric Co said all of three reactors at its Onagawa nuclear plant Japan shut down automatically after the quake, but no radioactive leaks were reported.
Electric Power Development (J-Power) also halted operations of its Isogo thermal power plant in Yokohama, Jiji reported.
Television reported a major fire at Cosmo Oil Co's Chiba refinery, east of Tokyo. JX Nippon Oil & Energy Corp, Japan's top refiner, halted operations at three refineries in Sendai, Kashima and Negishi, while Tonengeneral shut the main units at its Kawasaki refinery, media said.
Japanese media also reported a fire at JFE Holdings Inc's steel plant in Chiba. JFE, the world's fifth-largest steelmaker, said there was no major impact.
Primearth EV Energy Co Ltd, a joint venture between Panasonic Corp and Toyota making batteries for environmentally friendly vehicles, said its Miyagi battery factory had halted production because of power cuts. The extent of any damage was not clear, but a spokesman said it did not appear to be major.
Mitsui Mining and Mitsubishi Material halted operations at zinc and copper
smelters in the region.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par nofear Dim 13 Mar 2011 - 5:01

Juste pour faire suite à mon précédent conseil:

Je ne sais pas si c'est pareil chez vous, je ne sais pas si la cause est ceci ou celà mais ce que je sais c'est que j'ai mesuré chez moi un doublement de la radioactivité avec mon propre compteur geiger. La valeur est de 16 à 20 µrem/h alors que le seuil d'alarme est à 20 et la mesure habituelle oscille entre 0 et 8...

A bon entendeur salut...


MAJ 7h10 : pic à 25 à 6h10 mesure constante aux alentours de 21-22 depuis et alarme qui "gueule"...


On dirait qu'à Munich aussi il se passe des choses...



© Nofear / Hardinvestor / On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits asservis sont la règle. Ce que ceux-ci lui reprochent, c'est que ses libres principes, ou bien ont leur source dans le désir de surprendre ou bien permettent de conclure à des actes libres, c'est-à-dire de ceux qui sont inconciliables avec la morale asservie." (Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain) mon tweet perso: @ghostbikerman

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par Invité Dim 13 Mar 2011 - 8:29

Nofear, je te rappelle que nos frontières sont totalement hermétiques en matière de radioactivité. Tu dois avoir un réacteur nucléaire en train d'exploser chez ton voisin de palier, tout simplement, pas besoin de faire de la parano.

Bon, just in case, les pilules bidules truc au sodium, on les trouve en pharmacie ? Ça s'appelle comment ? Il en faut combien et pour combien de temps ? resssssort

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par nofear Dim 13 Mar 2011 - 8:36

pascalbrutal a écrit:
Nofear, je te rappelle que nos frontières sont totalement hermétiques en matière de radioactivité. Tu dois avoir un réacteur nucléaire en train d'exploser chez ton voisin de palier, tout simplement, pas besoin de faire de la parano.

Bon, just in case, les pilules bidules truc au sodium, on les trouve en pharmacie ? Ça s'appelle comment ? Il en faut combien et pour combien de temps ?

NB ceci n'est pas une ordonnance médicale: les indications données sont les usages habituels. En tout état de cause il convient de consulter son prescripteur "habilité" usuel ou non.

iodure de potassium (pastilles d'iode dit vulgairement) en pharmacie ordinaire ou à défaut internet car en France c'est "géré" par la pharmacie des armées me semble t il...

forme comprimés dosage ** mg */jour * mois

forme liquide: * à * gouttes/jour * mois

diminuer par 2 les dosages pour les enfants

à défaut vous avez aussi la solution lugol * gouttes/jour

Si vous êtes "irradié" demandez conseil au pharmacien la dose à prendre devrait être au minimum * fois plus élevée.

pascal je t'envoie les infos par MP direct


© Nofear / Hardinvestor / On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits asservis sont la règle. Ce que ceux-ci lui reprochent, c'est que ses libres principes, ou bien ont leur source dans le désir de surprendre ou bien permettent de conclure à des actes libres, c'est-à-dire de ceux qui sont inconciliables avec la morale asservie." (Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain) mon tweet perso: @ghostbikerman

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par Invité Dim 13 Mar 2011 - 19:26

Merci.

Deuxième alerte dans une centrale du Japon cet après-midi apparemment...

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par Invité Lun 14 Mar 2011 - 9:32

Hum...ça se précise...


Japon: nouvelles explosions à la centrale nucléaire de Fukushima

il y a 1 heure 12 min

7h30. Le système de refroidissement du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima 1 est «en panne», annonce l'opérateur Tepco, cité par l'agence de presse Jiji.

7h15. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé lundi sa première séance depuis le séisme dévastateur sur un plongeon de 6,18%, les investisseurs redoutant les conséquences de cette catastrophe. L'indice des 225 valeurs vedettes a perdu 633,94 points pour tomber à 9.620,49 points.

http://fr.news.yahoo.com/76/20110314/twl-japon-nouvelles-explosions-la-centra-1a8f422.html



Oui mais bon, ce n'est pas trop pas grave, parce que pendant ce temps-là :


La Bourse de New York a fini en hausse de 0,47% vendredi soutenue par le secteur de l'énergie, le séisme qui a ébranlé le Japon ayant dévasté les capacités de raffinage de l'archipel nippon.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 56,61 points à 12.041,22. Le S&P-500, plus large, a pris 8,97 points, soit 0,69%, à 1.304,08.
Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 14,59 points (0,54%) à 2.715,61.

http://fr.news.yahoo.com/4/20110311/tbs-usa-wall-street-cloture-7318940.html

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par Invité Lun 14 Mar 2011 - 18:48



Zoum thakatchak, je suis Jack Bauer le super agent secret !

Tchakaboum ! je torture les méchants terroristes pour savoir où ils ont caché la bombe !



Euh...ben même pas.



Là ça serait plutôt : rions pendant 24 heures avec les autorités (à lire en sens chronologique de bas en haut) .


Et ce n'est même pas drôle en fait quand on y réfléchit... :

Trois jours après le séisme (de magnitude 8,9) et le tsunami qui ont ravagé le nord-est du Japon, c'est plus que jamais le risque nucléaire qui affole les Japonais et le monde entier.



Samedi matin, une première explosion s'était produite dans la centrale Fukushima-Dai-Ichi 1, au niveau du réacteur numéro 1 ; ce lundi, c'est le réacteur 3 qui a été victime d'une explosion, et le 2, de la panne de son circuit de refroidissement.





18h. « Ca part en dominos », prévient la députée européenne (EELV) Michèle Rivasi. Interrogée par Rue89, elle craint que le réacteur 2 de la centrale de Fukushima prenne le même chemin que les deux autres :
<BLOCKQUOTE>

« Ils sont obligés de dégazer pour éviter l'explosion, sans être sûrs d'y parvenir, et l'explosion reste possible. »
</BLOCKQUOTE>

Les informations en provenance du Japon montrent que Tepco fait tout pour parvenir à refroidir le réacteur, y compris en injectant de l'eau de mer. S'ils n'y parviennent pas, « c'est qu'il semble qu'il y ait des fuites », explique Michèle Rivasi. « C'est sauve qui peut », commente-t-elle. D'autant que l'on ignore les « effets collatéraux que va avoir l'eau de mer sur le combustible ».



La députée se réjouit que l'AIEA soit en train de reclasser l'accident en niveau 5 ou 6, mais déplore que « vingt-cinq ans après Tchernobyl, on n'a pas plus d'accès à l'info : aucun niveau de radioactivité n'est donné par les autorités, c'est incryable. »



17h30. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) veut rassurer. Sur son site web (version anglaise), elle estime que les autorités japonaises ont une la bonne réaction et que « les risques pour la santé publique sont minimes ». De faibles taux de radioactivité ont été mesurés sur 22 personnes résidant à proximité des centrales nucléaires, ajoute l'OMS.



16h55. Des experts expliquent, sur la chaîne de télévision NHK, que le niveau de l'eau est redescendu dans le réacteur 2 de la centrale de Fukushima, ce qui accroît la fusion du cœur.

La situation semble bien incontrôlable, comme le craignait Mycle Schneider. Les barres de combustible seraient en train de fondre dans les trois réacteurs, confirme l'agence AP, citant les autorités japonaises.



16h45. Isabelle, riveraine française installée à Tokyo, raconte l'ambiance ce lundi dans cette métropole de 35 millions d'habitants, où l'électricité est rationnée et, où les combinis, ces supérettes ouvertes 24 heures sur 24, sont prises d'assaut.
<BLOCKQUOTE>

« Les gens font des stocks au cas où il y aurait un nouveau séisme. Chacun sait quand aura lieu la coupure d'électricité qui le concerne. Mais il n'y a pas eu de coupure dans le centre de Tokyo. Beaucoup de gens ne travaillaient pas ce lundi, à cause des problèmes de transports. »</BLOCKQUOTE>



15h30. La Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (Criirad) pousse un coup de gueule contre les données fournies par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), dénonçant « le manque crucial d'information tant sur les quantités de radioactivité rejetées depuis vendredi que sur les niveaux de contamination de l'air ».
La Criirad invite à relativiser :



<BLOCKQUOTE>

« Faute de ces données, il est impossible de se prononcer sur les niveaux de risques radiologiques. Les rares chiffres disponibles empêchent en tout cas de qualifier les rejets de “mineurs” [niveau 4 dans l'échelle INES, ndlr] ou de “faibles” [déclaration télévisée de Nathalie Kosciusko-Morizet dimanche matin].

Si les autorités affirment que les rejets sont mineurs ou faibles, elles doivent le justifier sur la base d'éléments chiffrés, objectifs et vérifiables. »
</BLOCKQUOTE>
Justement, la ministre de l'Environnement a changé son discours. Ce lundi, lors d'un point presse à Bruxelles, rapporté par l'AFP à 14 heures, elle a estimé :
<BLOCKQUOTE>
« Ce qui se passe au Japon est manifestement un accident nucléaire très grave […] et le risque de grande catastrophe ne peut être écarté.[…] Si le confinement du cœur du réacteur ne tient pas, alors on part dans un scénario catastrophe. » S.V.
</BLOCKQUOTE>

15 heures. Quels risques pour la santé représentent les rejets radioactifs provenant de Fukushima ?



Rue89 a interrogé le directeur de l'environnement et de l'intervention à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), Didier Champion :
<BLOCKQUOTE>
« On a eu la confirmation, par l'Autorité de sûreté nucléaire japonaise, qu'il y a eu des rejets après la première explosion : ce sont des bouffées, des pics qui ont duré moins d'une heure.
Comparer la radioactivité à ce moment-là avec la radioactivité naturelle qui est habituellement très basse, et dire que c'est 1 000 ou 10 000 fois plus, ça ne veut rien dire. »
</BLOCKQUOTE>
L'expert reconnaît en revanche qu'autour de la centrale des personnes ont bien été irradiées, soit par inhalation de gaz radioactifs ou d'aérosols, soit par des rayons X qui traversent la matière, y compris la peau.

Rue89 : Jusqu'où ces gaz et particules vont-ils aller dans l'atmosphère ?
L'expert de l'IRSN se veut rassurant, avec l'habituel discours, toujours un peu troublant, qui consiste à dire qu'on mesure pour vérifier que tout va bien. Didier Champion :
<BLOCKQUOTE>
« La radioactivité de ce nuage s'atténue au fur et à mesure que l'on s'en éloigne, ce n'est pas noir ou blanc. Les populations ont été évacuées dans un rayon de 20 km autour de la centrale parce que les autorités japonaises ont estimé qu'au-delà les doses sont suffisamment faibles. »
</BLOCKQUOTE>
Les rejets de samedi et dimanche, quelque part au-dessus du Pacifique, se diluent de plus en plus, et vont rester dans l'hémisphère Nord pour atteindre le continent américain et possiblement l'Europe d'ici une semaine, d'après les prévisions de Météo France. L'IRSN précise :
<BLOCKQUOTE>
« On n'a aucune inquiétude sur la dangerosité de ce nuage très dilué à une telle distance. Malgré tout, on va renforcer la surveillance des poussières atmosphérique, on est obligés pour attester de la véracité de nos discours d'experts, parce que la radioactivité c'est anxiogène. » S.V.
</BLOCKQUOTE>






13h30. Interrogé par Rue89, le consultant international et prix Nobel alternatif 1997 Mycle Schneider estime :
<BLOCKQUOTE>
« Condamner deux réacteurs nucléaires, ça n'est jamais arrivé dans l'Histoire, c'est inimaginable. A Three Mile Island, en 1979, on a eu une fusion avancée du cœur, mais on n'a pas perdu tous les moyens ; là, on perd tous les moyens. On est passés dans une phase palliative. […]
Il faut dire clairement que ça dépasse le pire cauchemar possible, que la situation est très loin d'être stabilisée, que l'on est entrés dans des procédures U, ce qui signifie “ ultime ”.
Quand on abandonne une installation, qu'on dit aux ingénieurs : “ Oubliez votre travail habituel, inventez des procédures où l'objectif est exclusivement de réduire l'impact sur la santé et l'environnement… ” C'est inimaginable. »
</BLOCKQUOTE>






12h15. Tout le monde s'interroge sur les conséquences d'une fusion du cœur : se dirige-ton vers un nouveau Tchernobyl ?

Michèle Rivasi, députée européenne Europe Ecologie, explique à Rue89 que, oui, il y a bien un risque d'explosion de la centrale, comme à Tchernobyl.




12 heures. Selon Tepco, cité par l'agence de presse Jiji, une fusion du cœur du réacteur numéro 2 de Fukushima-Dai-Ichi 1 n'est pas à exclure.


11h30. La VIIe flotte américaine annonce que l'équipage du porte-avions américain Ronald Reagan, arrivé dimanche au large des côtes nord-est du Japon, a été exposé à des radiations, via un nuage provenant de la centrale Fukushima-Dai-Ichi numéro 2.
Les navires et avions américains, sur zone pour une opération humanitaire, ont été éloignés des vents en provenance de la centrale.






10h30. Les secours ont trouvé 2 000 corps sur les côtes de la province de Miyagi. Le bilan des séismes et tsunamis pourrait atteindre 10 000 morts.
L'ambassade de France au Japon est sans nouvelles d'une vingtaine de Français qui se trouvaient dans le nord-est de l'archipel.



9h30. La France aurait-elle enfin des informations ? Ce lundi matin, Eric Besson, ministre chargé de l'Industrie et de l'Energie, a estimé sur France Inter, que « la situation est préoccupante » au Japon. Et juge que l'hypothèse d'une catastrophe ne peut être écartée :
<BLOCKQUOTE>
« La catastrophe, ce serait la fusion du réacteur et surtout la rupture de [l']enveloppe qui enserre le réacteur. »

</BLOCKQUOTE>
9h15. Une autre explosion, due à l'accumulation d'hydrogène, s'est produite au niveau du réacteur numéro 3 de la centrale de Fukushima-Dai-Ichi 1, soufflant le toit du bâtiment sans affecter l'enceinte de sécurité, selon l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). (Voir la vidéo de l'explosion du réacteur numéro 3)



[b]Le nucléaire au Japon
[/b]

55 réacteurs. (Cliquer pour agrandir le détail des centrales et de leurs fournisseurs)



17 centrales. (Cliquer sur la carte pour l'agrandir)








Le circuit de refroidissement du réacteur numéro 2 de la centrale a cessé de fonctionner, a annoncé l'agence de presse Jiji.
L'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco) envisage de percer une ou plusieurs ouvertures, dans le bâtiment qui abrite le réacteur, pour relâcher la pression et éviter une explosion de l'hydrogène accumulé.


9 heures. Selon Koichiro Genba, ministre de la Stratégie nationale, cité par l'agence de presse Jiji, l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle japonaise exclut un accident nucléaire de type Tchernobyl dans la centrale de Fukushima-Dai-Ichi 1.


8h30. Sophia Majnoni, de Greenpeace France, estime que « le Japon se trouve dans une situation d'une gravité inédite. Jamais plusieurs réacteurs d'une même centrale n'ont subi de telles avaries […]. »
<BLOCKQUOTE>
« […] Le réacteur n°3 touché cette nuit fonctionne avec un combustible particulièrement dangereux, le Mox, ce qui donne une ampleur plus importante à cet accident. »


http://www.rue89.com/2011/03/14/japon-nkm-necarte-pas-le-risque-de-grande-catastrophe-194823

(cliquer sur le lien pour avoir aussi les cartes interactives). </BLOCKQUOTE>

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par Invité Lun 14 Mar 2011 - 19:23

Explosions sur la centrale (videos) :

http://www.zerohedge.com/article/video-reactor-3-explosion

Juste effrayant.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par nofear Lun 14 Mar 2011 - 19:48



Radex - Détecteur de radioactivité : compteur Geiger compact


y en aura pas pour tout le monde ...

si vous comptez sur les pastilles françaises vous pouvez toujours crever puisqu'ils vous les distribueront même pas

La preuve ? vu que le nuage "tcherno" s'est arrêté aux frontières pas besoin de pastilles pour la populace ... De plus les distribuer après irradiation à quoi ça sert je vous le demande ? Ils préfèrent que les gens s'intoxiquent plutôt que d'avoir la panique ...

je donne pas d'adresse web pour faire de la pub "intel", et je vais pas vous la tenir aussi ?



© Nofear / Hardinvestor / On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits asservis sont la règle. Ce que ceux-ci lui reprochent, c'est que ses libres principes, ou bien ont leur source dans le désir de surprendre ou bien permettent de conclure à des actes libres, c'est-à-dire de ceux qui sont inconciliables avec la morale asservie." (Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain) mon tweet perso: @ghostbikerman

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par nofear Lun 14 Mar 2011 - 20:10

les pastilles ne sont pas "suffisantes" en cas d'exposition "sévère" , le cesium 137 va sévir :

Du cesium libéré se ballade DEJA dans les airs et il a des dizaines d'années pour venir vous intoxiquer ...

citation :
C’est un produit de fission de l’uranium
et, comme tel, des quantités plus ou moins importantes de cet isotope
ont été relâchées dans l’atmosphère d'abord dans les années 1940 et 1950 lors des essais nucléaires à l’air libre, puis lors d’accidents nucléaires (Voir la Liste des accidents nucléaires). La dernière contamination générale de la biosphère a été induite par la Tchernobyl, le 26 avril 1986
qui reste aujourd’hui la principale contamination radioactive de la
zone interdite et de certaines zones contaminées par le passage du
nuage.

Un gramme de césium 137 pur présente une radioactivité de 3,26 TBq.
Le césium 137 se désintègre en baryum 137 (de courte durée produit de la dégradation), puis en une forme de baryum non-radioactif.
Dans l'environnement, on le trouve rarement seul. Les déchets radioactifs, ou les retombées d'essais nucléaires atmosphériques ou de l'accident de Tchernobyl
peuvent également contenir du césium 135 (à très longue période
radioactive), du césium 134 (période de 2 ans), mais le césium 137
(période de 30 ans) compose l'essentiel des formes du césium libérées à
ces occasions.
Le césium 137 est particulièrement toxique et écotoxique. Il affecte a priori tous les êtres vivants et d'autant plus qu'ils sont jeunes.Sur le long terme, la contamination se fait surtout par ingestion et absorption gastro-intestinale.
Le césium est ensuite transporté par le sang et tend à se fixer à la place de son analogue chimique, le potassium.

THERAPIE :

En cas d'absorption de 137Cs, le traitement chélateur préconisé par la médecine nucléaire est le bleu de Prusse (Radiogardase®) qui permet de décorporer
le 137Cs ingéré et disponible. L’administration interne de pectine est
également testée, notamment chez les enfants et sur le long terme dans
certaines zones contaminées, mais son degré d'efficacité est encore
discuté.

source :http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9sium_137

Mangez des pommes (bio) surtout la peau !


© Nofear / Hardinvestor / On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits asservis sont la règle. Ce que ceux-ci lui reprochent, c'est que ses libres principes, ou bien ont leur source dans le désir de surprendre ou bien permettent de conclure à des actes libres, c'est-à-dire de ceux qui sont inconciliables avec la morale asservie." (Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain) mon tweet perso: @ghostbikerman

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par g.sandro Mar 15 Mar 2011 - 1:11

Citation :
je donne pas d'adresse web pour faire de la pub "intel", et je vais pas vous la tenir aussi ?

sisi, j'ai une tendinite... J'ai besoin qu'on me la tienne...bon sang , bien sur aaarf

vas-y fais pas ta diva, file l'adresse please, au moins en MP

helllo je suis un saint



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12377

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par nofear Mar 15 Mar 2011 - 5:13

Tiens au fait le réacteur 2 a explosé comme c'est bizarre... La mèche de la 4e bombe est à présent allumée, tokyo est déjà officiellement contaminée et les images du direct sont supprimées ce qui est bon signe à votre avis ce blackout ? Si vous n'êtes pas trop c.. vous aurez compris que mon alerte n'était pas "bidon"...

Radiogardase est aussi un médicament "sous clé !"

Citation :

RADIOGARDASE 0,5 g Gélule Boîte de 30

Indications thérapeutiques



Médicaments avec autorisation temporaire d'utilisation nominative, absence d'informations référentielle sur cette spécialité.

Posologie et mode d'administration

Médicaments avec autorisation temporaire d'utilisation nominative, absence d'informations référentielle sur cette spécialité.

Propriétés pharmacodynamiques

Médicaments avec autorisation temporaire d'utilisation nominative, absence d'informations référentielle sur cette spécialité.

Propriétés pharmacocinétiques

Médicaments avec autorisation temporaire d'utilisation nominative, absence d'informations référentielle sur cette spécialité.

http://www.santepratique.fr/medicaments-radiogardase-0-5g-gelule-30-cip-5907839-utilisation.html


par contre pour s'empoisonner avec du mediator pour ne citer que lui en vente semi-libre pendant 30 ans aucun problème ! grâce à la "protection" de vos "responsables" qui vous veulent du "bien" (ou du fric ?) cherchez l'erreur ...

Bon si vous n'avez toujours pas compris , restez "lapins-crétins".

Si un "élu" lit ces lignes , agissez et sauvez des vies, en demandant/ordonnant la disponibilité immédiate de l'iode et du radiogardase sinon vous serez un criminel, vous ne pourrez plus dire "je ne savais pas"...

PS les sites de vente en ligne sont à présent out of stock depuis cette nuit ça va être chaud pour sauver votre peau... En ce qui me concerne je n'ai pas ce problème vu que cette "menace" aujourd'hui réelle était intégrée dans ma "paranoïa" survivaliste depuis bien longtemps...


© Nofear / Hardinvestor / On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits asservis sont la règle. Ce que ceux-ci lui reprochent, c'est que ses libres principes, ou bien ont leur source dans le désir de surprendre ou bien permettent de conclure à des actes libres, c'est-à-dire de ceux qui sont inconciliables avec la morale asservie." (Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain) mon tweet perso: @ghostbikerman

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par g.sandro Mar 15 Mar 2011 - 8:51

Japon : incendie à la centrale nucléaire de Fukushima 1


http://www.lefigaro.fr/international/2011/03/15/01003-20110315ARTFIG00308-japon-explosion-a-la-centrale-nucleaire-de-fukushima.php






Mots clés : séisme, tsunami, menace nucléaire, JAPON, TOKYO, FUKUSHIMA
Par lefigaro.fr
15/03/2011



-[Bouton_s_abonner_apartir8]-[]-[SELECT]-[Bouton_haut_article]]



















Vue aérienne de la centrale de Fukushima 1, dont les réacteurs enregistrent des explosions chaque jour.
Crédits photo : DigitalGlobe/AP




EN DIRECT - L'incendie du réacteur 4 aurait été éteint dans la nuit
mais «le niveau de radioactivité a considérablement augmenté» sur le
site de la centrale, annonce le premier ministre japonais. Une zone
d'exclusion aérienne a été instaurée au-dessus de la région.






• Une troisième explosion à Fukushima 1

La crise
nucléaire s'est aggravée mardi après une nouvelle explosion et un
incendie à la centrale de Fukushima 1. Endommagée lors du puissant
tremblement de terre suivi par un tsunami vendredi, la centrale, située à
240 km au nord de Tokyo, connaît une série d'explosions quasi quotidiennes, dont deux ont atteint mardi ses réacteurs n°2 et n°4. Peu
après 6 heures (minuit à Paris), une «grosse explosion» s'est produite
dans le bâtiment qui abrite le réacteur 2, a annoncé Tokyo Electric
Power (Tepco), qui gère la centrale. Contrairement aux précédentes
explosions sur les réacteurs 1 et 3, celle du réacteur 2 n'a pas été
visible de l'extérieur et n'a pas endommagé le bâtiment externe. Une
autre explosion d'hydrogène a ensuite déclenché un incendie dans le
réacteur 4, qui était à l'arrêt pour maintenance lorsque le séisme s'est
produit. Un bassin de stockage de combustible nucléaire usagé a été
touché par les flammes, selon l'Agence internationale de l'énergie
atomique. Selon l'AIEA, le débit de dose a atteint jusqu'à 400
millisieverts par heure sur le site même. Tepco avait demandé de l'aide
aux forces d'autodéfense (armée japonaise) ainsi qu'à l'armée américaine
pour éteindre l'incendie, qui s'est déclaré après une explosion au
réacteur n°4. Ces explosions sont la conséquence des opérations
d'urgence lancées après la panne des systèmes de refroidissement des
réacteurs provoquée par le tsunami. Depuis, la centrale, construite dans
les années 1970, a été totalement mise à l'arrêt et Tepco injecte de
l'eau de mer pour refroidir les réacteurs, un processus qui entraîne des
rejets radioactifs. En conséquence, «le niveau de radioactivité a considérablement augmenté» sur le site de la centrale, a reconnu mardi le premier ministre japonais, Naoto Kan. (Voir la vidéo CNN de son intervention ci-dessous)
Il a appelé les personnes habitant dans un rayon de 30 kilomètres à
rester calfeutrées «à la maison ou au bureau». Cette mesure s'ajoute à
l'évacuation, ordonnée samedi, des plus de 200.000 personnes résidant à
proximité de cette centrale située au bord de la mer. Des
niveaux entre 30 et 400 millisieverts par heure ont été relevés autour
des réacteurs, ont précisé Naoto Kan et l'AIEA. À partir d'une dose de
100 millisieverts reçue par le corps humain, les observations médicales
font état d'une augmentation du nombre des cancers. Le ministère japonais des Transports a instauré mardi une zone d'exclusion aérienne dans un rayon de 30 km au-dessus de la centrale. » Accidents nucléaires : les risques pour l'homme » Nucléaire japonais : mieux comprendre les incidents » Voyage au cœur d'un pays dévasté • Une radioactivité ressentie jusqu'à Tokyo

Un niveau de radioactivité légèrement supérieur à la normale a
également été relevé mardi à la mi-journée à Tokyo. Néanmoins, les
autorités n'ont pas encore appelé les 35 millions d'habitants de la
mégalopole à prendre des mesures de précaution particulières. À Saitama,
près de Tokyo, le taux de radioactivité mesuré est 40 fois supérieur à
la normale. À Maebashi, à une centaine de kilomètres au nord de Tokyo,
le niveau de radioactivité est jusqu'à dix fois supérieur à la normale. De
son côté, l'ambassade de France au Japon a démenti qu'un nuage
radioactif se dirige vers la région de Tokyo. «Les prévisions
météorologiques indiquent que le vent est en train de tourner : Tokyo
n'est pas menacée par les retombées radioactives», précise un
communiqué. » Tokyo, capitale à bout de nerfs • Les étrangers s'éloignent

Plusieurs
ambassades ont conseillé à leur personnel et à leurs ressortissants de
quitter les zones affectées, les touristes ont abrégé leurs vacances et
des compagnies internationales prévoient de se délocaliser hors de la
ville. Dimanche, la France a conseillé à ses ressortissants habitant la région de Tokyo de «s'éloigner pour quelques jours» s'ils n'ont «pas une raison particulière» d'y rester. Plusieurs
journalistes étrangers, venus couvrir les opérations de secours dans le
nord-est du pays durement frappée par le séisme et le tsunami, font
également leur valise. » Japon : Air France met en place des tarifs spéciaux • L'inquiétude internationale monte, le Japon demande de l'aide

Le risque nucléaire est «extrêmement élevé»,
a déclaré mardi matin le chef de la diplomatie française Alain Juppé,
après une discussion avec son homologue nippon au sein du G8 à Paris. Le Japon a officiellement demandé à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) l'envoi d'une équipe d'experts après les explosions dans sa centrale nucléaire de Fukushima. L'AIEA proposait son aide depuis vendredi. Le Japon a également demandé aux États-Unis une aide sur
les questions liées au refroidissement de réacteurs nucléaires, a
indiqué lundi l'autorité de régulation nucléaire américaine (NRC). Dans
le même temps, le président de l'Autorité française de sûreté nucléaire
(ASN), André-Claude Lacoste, a déclaré que l'agence avait «le
sentiment» que l'accident nucléaire de Fukushima avait atteint un niveau
de gravité «au-delà de Three Mile Island (niveau 5) sans atteindre
Tchernobyl» (niveau 7 sur 7). Le directeur général de l'Agence
internationale de l'énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano a pour sa part
estimé «très improbable» que la crise dans la centrale nucléaire de
Fukushima 1 dégénère en une situation comparable à celle de l'accident
de Tchernobyl. La Commission européenne a par ailleurs demandé
lundi la convocation d'une réunion extraordinaire de l'AIEA, la semaine
prochaine à Vienne. «Il s'agit de faire le point sur la situation,
d'organiser une réponse coordonnée et d'engager une réflexion sur la
sécurité nucléaire», a précisé dans un communiqué le commissaire
européen à l'Énergie Gunther Oettinger. » Les accidents nucléaires dans l'histoire • Les secouristes restent à pied d'œuvre


Des milliers de personnes évacuées ont trouvé refuge dans des centres d'accueil, comme ici à Otsuchi.
L'autre priorité des autorités japonaises est de porter secours aux plus de 500.000 personnes évacuées,
dont beaucoup ont trouvé refuge dans des centres d'accueil. Les 100.000
soldats mobilisés et les secouristes étrangers tentent de répondre aux
énormes besoins en eau potable et en vivres et à remettre en route les
infrastructures (routes, téléphone...). «Nous manquons cruellement
d'eau. Nous avons aussi besoin de couvertures» car les nuits sont
fraîches, a témoigné un responsable de l'hôpital de Kesennuma. Les sauveteurs continuent aussi, sans grand espoir toutefois, à rechercher d'éventuels survivants alors que 2414 décès ont
été confirmés lundi par la police, un bilan appelé à s'alourdir au fur
et à mesure de la découverte de nouveaux corps. On recense également 3118 disparus et 1885 blessés. » EN IMAGES - Des millions de Japonais manquent de l'essentiel » ZAPPING VIDEO - Les secours peinent à retrouver des survivants • Débat sur la sûreté du nucléaire

Dans
ce contexte, Berlin a décidé un moratoire de trois mois sur
l'allongement de vie de ses réacteurs. La Suisse a suspendu ses projets
de renouvellement de centrales, tandis que l'Inde va vérifier la
sécurité de tous ses réacteurs. En revanche, Vladimir Poutine, le
premier ministre russe, a annoncé que Moscou ne comptait pas remettre en
cause ses projets nucléaires, tout comme Nicolas Sarkozy.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12377

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par nofear Mar 15 Mar 2011 - 10:16

Citation :
vas-y fais pas ta diva, file l'adresse please, au moins en MP

ton "dossier" est en partie insider hardin ...cool

mes dernières mesures de radioactivité de
ce matin en extérieur dans la rue :

on ne descend plus en dessous de 15
µrem/h avec un pic déjà toxique à
24 !

convertit en millisieverts ça donne du 2 millisievert/an la norme
maxi étant de 1milliS/an !!!! nous sommes déjà dans les pyrénées au double de la norme
admise...


© Nofear / Hardinvestor / On appelle esprit libre celui qui pense autrement qu'on ne s'y attend de sa part en raison de son origine, de son milieu, de son état et de sa fonction, ou en raison des opinions régnantes de son temps. Il est l'exception, les esprits asservis sont la règle. Ce que ceux-ci lui reprochent, c'est que ses libres principes, ou bien ont leur source dans le désir de surprendre ou bien permettent de conclure à des actes libres, c'est-à-dire de ceux qui sont inconciliables avec la morale asservie." (Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain) mon tweet perso: @ghostbikerman

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par Invité Mar 15 Mar 2011 - 19:29

Depuis ce matin, un étrange ballon dirigeable se promène depuis hier au moins au-dessus de Paris.



Un ami médecin généralement bien informé m'indiquait que ce n'est pas par hasard...


Avéré :

http://www.smartplanet.fr/smart-technology/un-zeppelin-mesure-la-radioactivite-ambiante-a-paris-1043/

Cet ami me confirme également la pertinence des solutions iodées.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
par marie Mar 15 Mar 2011 - 21:47

carte intéractive des vents dans la zone japon

http://www.zerohedge.com/article/interactive-japan-wind-map



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
Fukushima/une secousse de 8,9 ébranle l'économie nippone.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent