!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

la FED manipule les marchés de taux à la baissse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Messagela FED manipule les marchés de taux à la baissse
par marie Lun 18 Avr 2011 - 21:59

cette fois ci c'est officiel et des documents sortis des archives de la FED le prouvent ==>
la fed manipule les taux à la baisse


http://jessescrossroadscafe.blogspot.com/2011/04/how-far-can-fed-go-in-manipulating.html

pour mémo, le marché des dérivés de taux constitue la plus importante partie des dérivés .. et il est dominé par quelques banques d'affaires bien connues .. et par Pimco
j'avais déjà évoqué 'importance de cet aspect dans la file intéraction des taux et du cours de l'or,
ce qui met en évidence , le mobile de cette manipulation des taux long terme



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19752

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: la FED manipule les marchés de taux à la baissse
par g.sandro Lun 18 Avr 2011 - 22:06

Dans mon esprit, et sous réserve qu'il soit intervenu des changements drastiques au cours des 7 ou 8 dernières années, le plus délirante position en dérivés de taux était détenue pas, je vous le donne en 100.000.0000...
.
.
.
.
.

.
.
.

JPM bien sûr...avec des leviers pouvant atteindre ( et ne s'en privant pas) 252 fois la mise...nan, ce n'est pas une faute de frappe... pas 252%, mais bien
25200% requin fire



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12406

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: la FED manipule les marchés de taux à la baissse
par marie Lun 18 Avr 2011 - 22:43

selon le dernier rapport OCC ,
les dérivés de taux représentent au dernier trimestre 2010 , 84% de la totalité notional value des dérivés ..
le marché des dérivés est dominé par 5 banques qui représentent 96% des positions
HSBC n'est plus dans les 5 1eres banques :
il s'agit de JPM, bank of américa, Citibank, Well fargo et Goldman sachs... GS, JPM et Citi, constituant le trio de tête ..
avec un levier de 265 pour JPM... sachant qu'en pleine crise des subprimes, ils ont fait mumuse avec un levier 400

tout les détails, notamment tableaux en page 17 de de pdf



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19752

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: la FED manipule les marchés de taux à la baissse
par marie Mer 20 Avr 2011 - 16:14

tiens donc .. une plainte pour manipulation du libor vient d'etre déposée par 3 fonds d'investissement

les nominés sont .. sans surprise :


Bank of America, Barclays, Credit Suisse, Deutsche Bank, HSBC, JPMorgan Chase, Lloyds Bank, Norinchukin Bank, Royal Bank of Scotland, UBS, and et West LB.


http://www.ft.com/cms/s/0/b2f28160-6a13-11e0-86e4-00144feab49a.html

Investment funds accuse banks of rigging interest rate benchmark


Submitted by cpowell on Tue, 2011-04-19 18:03. Section: Daily Dispatches
By Dan McCrum
Financial Times, London
Tuesday, April 19, 2011

Three investment funds have accused a group of US, European, and Japanese banks of conspiring to manipulate the benchmark interest rate used to calculate the cost of billions of dollars of debt.
The 12 banks named in the suit filed in a New York federal court are accused of harming investors by selling derivatives based on artificial prices between 2006 and 2009.
The suit revolves around the London interbank offered rate, or Libor -- the estimated cost of borrowing for banks between each other set daily by the British Bankers' Association.

FTC Capital, based in Vienna, and two FTC Futures Funds registered in Luxembourg and Gibraltar contend in the complaint that the banks "collectively agreed to artificially suppress the Libor rate."

"During the most significant financial crisis since the Great Depression, U.S. dollar Libor rates submitted by contributor banks did not vary markedly, nor did they increase or decrease sharply," the complaint said.
The plaintiffs are seeking unspecified damages and class action status for derivative investors harmed in a jury trial.
"We believe the suit is without merit," Citigroup said.
The other banks named in the suit either declined to comment or spokesmen could not be reached.
They are Bank of America, Barclays, Credit Suisse, Deutsche Bank, HSBC, JPMorgan Chase, Lloyds Bank, Norinchukin Bank, Royal Bank of Scotland, UBS, and West LB.
The lawsuit comes as regulators in the US, Japan, and UK are investigating whether some of the biggest banks acted in concert to manipulate the benchmark interest rate.
Libor, which measures the rate banks charge each other, is used as a reference for about $350,000 billion in financial products, making it one of the world's most closely watched indices. Very small changes can have a huge knock-on effect on products such as interest rate derivatives and loans that are pegged to the rate.
"Because different banks were experiencing different levels of severe stress, the banks should have been receiving markedly different borrowing rates. None of this was reflected in the Libor rates reported," said the complaint.
The complaint argues that the banks had two motives for suppressing Libor: "to avoid having the market doubt their financial stability" and "to take advantage of insider trading opportunities their inside information would provide in the Libor-based derivative market."
The process to set dollar Libor involves 20 banks submitting their borrowing costs every day at about 11am.
The top and bottom five are discarded and the rate is then calculated from an average of the remaining 10.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19752

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: la FED manipule les marchés de taux à la baissse
par Invité Mer 20 Avr 2011 - 16:49

Sur ce sujet, je ne saurais trop recommander l'analyse de FEKETE que l'on trouve ici (Part I) :

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-produits-derives--la-pyramide-de-l-ombre-i.aspx?contributor=Antal+E.+Fekete.&article=2403497234G10020&redirect=False

et là (Part II) :

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-produits-derives--la-pyramide-de-l-ombre-ii-.aspx?contributor=Antal+E.+Fekete.&article=2403482552G10020&redirect=False

Malheureusement la traduction paraît entachée de certaines approximations puisqu'il y a des contradictions apparentes entre certains paragraphes, mais je n'ai pas pu mettre la main sur le texte original. Connaissant le bonhomme, cela m'étonnerait que la teneur soit la même en VO.

Il demeure que même passé au crible scientifique des pieds nickelés, cela reste tout à fait remarquable.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: la FED manipule les marchés de taux à la baissse
par marie Mer 20 Avr 2011 - 19:05

ils pourraient tout de même indiquer l'url des originaux en vo, chez 24h gold ...ça serait la moindre des choses .. dès que j'ai un moment pour la trouver, je poste les 2 url

une précision d'importance.. Fekete se focalise sur les dérivés de bons trésor us .. alors que comme je le disais plus haut .. tout se joue sur les dérivés de TAUX...


il me semble que ce que décrit Fekete n'est que l'envers du truc ..

pendant que JPM et consorts jouent les dérivés de taux à la baisse .. les spéculateurs, Pimco en tête, jouent les dérivés de bons du trésor us, à la hausse ... les tx d'intérets restent donc artificiellement bas... ce qui est le but de l'opération ... mais sans plonger aux abysses



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19752

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: la FED manipule les marchés de taux à la baissse
par marie Mer 20 Avr 2011 - 19:24

j'ai trouvé .. un seul pdf pour les 2 parties, traduites par 24h gold

shadow pyramid, la pyramide de l'ombre , 2007

http://www.silveraxis.com/commentary/exter.pdf



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Mer 20 Avr 2011 - 19:32, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19752

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: la FED manipule les marchés de taux à la baissse
par Invité Mer 20 Avr 2011 - 19:29

En résumé, et dans la version doublée par Christian Clavier, l'argumentation donne à peu près ça (EDIT : zut ! doublé par la patrouille ! pas grave, j'ai la flemme de recommencer, vous aurez du cassoulet à la place du Xmas pudding) :

Dans un scénario inflationniste, il n’est pas suffisant de contrôler les taux d’intérêts à court terme. Pourtant, c’est la seule chose que la banque centrale a les moyens de faire : elle est assez démunie pour agir sur les taux à long terme. Alors, le gouvernement a recours à un trucage: il essaie d’enrôler les spéculateurs d’obligations pour l’aider à maintenir les taux d’intérêts bas en les laissant enchérir sur les prix des bons du Trésor.

...

Les spéculateurs sont encouragés à emmagasiner de larges stocks de bonds du Trésor et à « couvrir » leur position sur le marché des futures. Voici la partie intéressante. En effet, une couverture simple ne suffit pas. Les couvertures doivent être couvertes aussi.




En fait, le gouvernement légalise les ventes illimitées à terme de bons du Trésor sans couverture et crée ainsi une demande illimitée de ceux-ci. Les demandes en bons du Trésor sont censées tirer les taux d’intérêt à long terme à la baisse. Pour éviter le danger d’une baisse des taux d’intérêts se répercutant sur les prix, la banque centrale se tient prête à arroser le déclin des prix avec de la liquidité. L’incendiaire se déguise en pompier.




En l’absence d’une vente illimitée sans couverture, la valeur des obligations libellées en dollars devrait être dévastée bien avant le dollar lui-même. Mais comme la récente crise des subprimes l’a démontré, ce n’est pas ce qui arrive. Il y a un effet de ricochet à peine tangible sur le marché obligataire même après l’ébranlement de la valeur du dollar. La couverture des obligations fonctionne. La valeur des obligations peut être isolée des vicissitudes du dollar grâce à la structure stratifiée de la pyramide de l’ombre.


...


La parlotte ne va pas convaincre les spéculateurs de continuer à acheter des bons du Trésor. Ils y voient clair et vont vendre les obligations plutôt que d’en acheter, s’ils pensent que les taux d’intérêt vont monter.




Cependant, il y a quelque chose que le gouvernement peut encore faire, même si c’est vicieux. Si le gouvernement peut seulement démontrer que les taux d’intérêts vont continuer leur chute, ce qui équivaut à dire que les prix des obligations vont monter : dans ce cas les spéculateurs vont naturellement converger sur le marché haussier et les prédictions de la hausse de la valeur des obligations vont se trouver auto-satisfaites. Des prix stables des obligations ne suffisent pas. Il est nécessaire que le gouvernement octroie des profits sans risque à ces obligations en hausse. Le soutien d’un régime de taux d’intérêts en baisse est essentiel.




Le problème pour le gouvernement se résume finalement à inventer un biais initial pour faire baisser les taux d’intérêt. C’est le problème de l’amorce. Une fois que la chute a été établie, les spéculateurs vont poursuivre l’œuvre entamée. Ils vont perpétuer la tendance en pariant sur des obligations à la hausse, hausse qui devient automatique. La relance est accomplie « malhonnêtement» en légalisant les couvertures d’ordre plus élevé sur le marché des obligations. La demande de bons du Trésor est alors relancée artificiellement.




Tout comme un schéma de Ponzi est frauduleux et condamné par le Code Pénal, l’autorisation de la prolifération infinie de couvertures d’obligations par des couvertures d’ordre plus élevé est également frauduleuse. Il n’y pas de différence sur le principe entre les deux schémas d’action, il n’y a qu’une différence de forme. Un retour sur investissement est promis à une population toujours plus nombreuse et ne peut pas être honoré. Les deux schémas mènent à une fin malheureuse quand il ne reste plus aucun candidat à la duperie. Cette offre de candidats stupides, quelle que soit sa grande taille, est toujours un nombre limité et il n’y a aucun doute que cette Babélisation des produits dérivés va finalement s’effondrer.




...



Pour récapituler, le marché des produits dérivés a été créé dans le seul but de perpétuer le régime de dollars non-convertibles.



Il représente une demande d’obligations libellées en dollars qui peut être augmentée sans aucune limite, le gouvernement créeant une pyramide infinie de créances qui ne peuvent être liquidées que par une offre limitée d’obligations. Le système du dollar aurait déjà dû s’effriter au cours du 20ième siècle, s’il n’y avait pas eu cette demande artificielle de bons du Trésor. Grâce à la pyramide des produits dérivés, la demande d’obligations est poussée dans une ronde qui semble ne jamais s’arrêter de tourner. Le public n’est pas conscient que les bons du Trésor sont pourris jusqu’au coeur. Ils sont dans les termes de feu Dr. Franz Pick « des certificats garantis de confiscation ».




Il y a longtemps de cela, les bons du Trésors étaient les instruments de placement les plus sûrs qui existaient. Les tuteurs en charge de la veuve et de l’orphelin n’auraient pas recherché une autre forme de placement pour investir l’héritage de leurs protégés. L’épargne était sacro-sainte. Mais, c’était une autre époque : l’âge d’or de l’étalon-or où les taux d’intérêts et les valeurs obligataires étaient stables.




Ce n’est qu’après la décision unilatérale du gouvernement américain de démolir le système de l’étalon-or international que les taux d’intérêts ont commencé à faire du yoyo. A la grande honte du monde universitaire, le chœur des économistes conventionnels à commencer à répéter comme un perroquet la ligne de propagande selon laquelle, il était dans la nature même des taux d’intérêts de fluctuer de manière erratique, tout comme il est dans la nature des biens agricoles de varier selon la loi de l’offre et de la demande, un véritable mensonge. Les bons du Trésor (et ainsi l’héritage de la veuve et de l’orphelin) sont devenus des jetons dans la main des joueurs au casino. Le bien-être d’enfants innocents a été sacrifié sur l’autel du Moloch. Et à la fin des temps, les universitaires et le régime de monnaie non-convertible vont être jugés à la lumière de l’admonition biblique d’épargner la veuve et l’orphelin.



...



Ce qui précède explique comment la spéculation obligataire à la hausse a été rendue pratiquement sans risque grâce à la pyramide inversée des produits dérivés. Le résultat est une tendance à la baisse dans le domaine des obligations à 30 ans, de 16 pour cent en 1981 à 4 pour cent vingt-cinq ans plus tard. Chaque fois que le taux d’intérêt diminue de moitié, le prix des obligations double. Chaque fois que le taux d’intérêt diminue de trois quart, le prix des obligations quadruple, comme il l’a fait approximativement entre 1981 et 2006. C’est impressionnant, tout cela avec un revenu de 16% inclus en bonus. Des gains sur le capital comme ceux-ci ne peuvent pas être ignorés, surtout s’ils sont totalement sans risque.



etc.

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: la FED manipule les marchés de taux à la baissse
par Invité Dim 24 Avr 2011 - 14:53

Le Metropole envoie ce mail avec un lien sur un analyse de Carbonnel se rattachant à l'article de FEKETE :

In commentary posted at 24hGold, market analyst Eric de Carbonnel of MarketSkeptics.com reviews evidence from the Federal Reserve's own minutes that the Fed is manipulating the government bond market using derivatives, particularly the sale of put options on government debt. This, de Carbonnel writes, is a mechanism by which U.S. government bonds are insured against default by the U.S. government itself, which isn't insurance at all but rather a fraud.

The Fed's admission in 2009, as it resisted GATA's demand for access to the Fed's gold records, that it has secret gold swap arrangements with foreign banks (
http://www.gata.org/node/8192), along with the Gold Reserve Act of 1934 (http://www.law.cornell.edu/uscode/html/uscode31/usc_sec_31_00005302----0...), which authorizes the U.S. government's secret intervention in the gold market and other markets through the Exchange Stabilization Fund, combine with much other official evidence in GATA's documentation file (http://www.gata.org/taxonomy/term/21) to make surreptitious market intervention by the U.S. government seem probable in all major markets.

De Carbonnel's analysis is headlined "Fraud: The Fed is Selling Put Options on Treasury Bonds to Drive Down Yields" and you can find it at 24hGold here:

http://www.24hgold.com/english/news-gold-silver-fraud-the-fed-is-selling-put-options-on-treasury-bonds-to-drive-down-yields.aspx?article=3436542330G10020&redirect=false&contributor=Eric+de+Carbonnel

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
la FED manipule les marchés de taux à la baissse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Forum Or, Argent, Métaux précieux-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent