!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageLagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par bernand Mar 18 Déc 2007 - 9:57

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_taux.phtml?&news=4949080


Citation :
La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a estimé mardi qu'il faudrait tenir compte du "caractère un peu exceptionnel" de la hausse des taux d'intérêt et de l'inflation pour fixer le montant de l'augmentation de la rémunération du Livret A à partir du 1er février.

Traduction : nous les riches on va bien en profiter avec nos comptes à terme, mais hors de question que les pauvres en bénéficient par un taux décent sur leur petit livret A. Question de principe sans doute. mitraillette

   bernand

  Matelot
 Matelot

  avatar

  Inscription :   26/12/2006
  Messages :   101

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par tripben Mar 18 Déc 2007 - 13:25

t as tout juste ....
meme si 1% de plus pr 100000 et pendant un an c 100e
bref sont pas pres d être riches...les pauvres pauvres...



Que le Gold vous protége !! Y a que la vérité qui compte Wink

 


   tripben

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   07/02/2005
  Messages :   2115

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par du-puel Mar 18 Déc 2007 - 18:10

Ouaip, et ces salauds de pauvres, il va aussi falloir leur supprimer l'exonération sur ces intérêts. Y a pas de raison, CSG/RDS sur les livrets !

Sinon ils vont prendre la mauvaise habitude de s'enrichir en dormant.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par marie Mar 18 Déc 2007 - 18:24

p'tin .... y commencent à gonfler ...à escroquer le monde ....



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19748

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par bernand Mer 16 Jan 2008 - 23:17

C'est fait... 3,5 % bon sang , bien sur mitraillette

Je vide mon Livret A aujourd'hui.

   bernand

  Matelot
 Matelot

  avatar

  Inscription :   26/12/2006
  Messages :   101

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par tripben Jeu 17 Jan 2008 - 13:20

ah c ton banquier qui va rire jaune ..
okkey okkey okkey okkey
le mien il est vert ....
ye.s ye.s ye.s



Que le Gold vous protége !! Y a que la vérité qui compte Wink

 


   tripben

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   07/02/2005
  Messages :   2115

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par GdB Jeu 17 Jan 2008 - 14:37

Encore une illustration de l'asymétrie entre riches et "moins riches" dans le capitalisme financier actuel...

Comme l'asymétrie faite entre emploi/chômage/NAIRU et "inflation" telle que définie de manière favorable non au consommateur du bas de l'échelle mais aux rentiers principaux des marchés financiers (et principalement aux Banques).

Tiens, lisez cet article là en ayant en tête le NAIRU et la pression qu'il implique sur les salariés...

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?news=5040153

S'il s'agit pas de brandir une menace en direction des syndicats je sais pas de quoi il s'agit...

A côté de ça, on trouve sur le même site (BOURSO) et au MEME MOMENT cet autre son de cloche à 180° (!):

Citation :

L'euro était de nouveau en baisse jeudi face au dollar, après avoir fortement chuté mercredi, à la suite de commentaires de membres de la Banque centrale européenne (BCE) laissant entendre que la politique de rigueur de l'institution pourrait évoluer vers plus de souplesse.




http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=5040442

Maladresse? Hummmmm...

Mais c'est pas pour le même public sans doute, ça c'est pour les marchés financiers qui flippent (bourses en baisse, récession US, coûts desemprunts pour spéculer etc.). ET aussi pour faire refluer l'euro!

Faut les rassurer eux aussi.D'ailleursl'euro a reflué, mission accomplie.


Le BCE SPEAK vaut bien le BENSPEAK okkey

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageLagarde va faire investir par l'état 10.5 milliards d'euros dans 6 banques françaises
par marie Lun 20 Oct 2008 - 22:22

10.5 milliards d'euros pour 6 banques françaises qui n'en ont pas besoin... bien entendu !

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=5995320

AFP le 20/10/2008 22h12
France : l'Etat va investir 10,5 milliards d'euros dans six banques

Christine Lagarde (C) entourée de Christian Noyer (G) et Michel Camdessus le 20 octobre à Paris
© AFP Patrick Kovarik
L'Etat va investir 10,5 milliards d'euros dans les six principales banques françaises d'ici à la fin de l'année, a annoncé lundi la ministre française de l'Economie et des Finances Christine Lagarde.

Le Crédit Agricole recevra 3 milliards d'euros, BNP Paribas 2,55 milliards d'euros, la Société Générale 1,7 milliard, le Crédit Mutuel 1,2 milliard, la Caisse d'Epargne 1,1 milliard et la Banque Populaire 950 millions, a-t-elle ajouté.

Cet apport de fonds est rendu indispensable pour que ces banques soient "en mesure de financer correctement l'économie", a précisé la ministre au cours d'un point presse à l'issue d'une réunion avec les dirigeants de ces banques.

Egalement présent, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a souligné que les banques françaises n'étaient pas sous-capitalisées.

Le gouvernement français avait annoncé la semaine dernière un plan de soutien aux banques qui prévoyait notamment une enveloppe de 40 milliards d'euros pour recapitaliser les banques qui en feraient la demande.

Les banques françaises, dans lesquelles l'Etat va injecter 10,5 milliards d'euros, n'ont "absolument pas besoin de fonds propres" ni "d'être recapitalisées", a affirmé lundi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer.

"La commission bancaire considère que toutes les banques françaises, les six groupes dont Mme Lagarde a parlé, ont parfaitement les fonds propres qui sont nécessaires et sont très bien capitalisées", a affirmé M. Noyer à l'issue d'une réunion avec les dirigeants de ces établissements et la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

"Le but de l'opération ce n'est pas de recapitaliser les banques, (...) mais d'accompagner le financement de l'économie et la mise en place de nouveaux crédits", a précisé M. Noyer.

"C'est uniquement cet objectif là et ce n'est absolument pas un besoin de fonds propres, je le dis et je le répète. Le seul objectif c'est d'accompagner le financement de l'économie", a-t-il insisté.

La Banque de France a ajouté dans un communiqué diffusé lundi soir que l'émission de titres subordonnés souscrits par l'Etat permettrait "d'assurer le financement de l'économie et de maintenir un haut niveau de solvabilité, dans une période où l'état des marchés ne leur permet pas de lever les capitaux nécessaires".

Le niveau de fonds propres des banques françaises "est conforme ou supérieur à ce qui a été demandé par la Commission bancaire à chaque établissement", selon la BdF.

"Les banques françaises se comparent très favorablement aux autres banques européennes grâce à la qualité de leurs fonds propres à laquelle la Commission bancaire est particulièrement attentive", ajoute le communiqué.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Sam 17 Mar 2012 - 0:06, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19748

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par GdB Lun 20 Oct 2008 - 22:58

C'est une langue très particulière qu'on ne peut pas comprendre nous pôvres andouilles... L'art de dire deux choses opposées dans une même phrase... Ca s'appelle Noyer le poisson... of course r.ire

Citation :
"Le but de l'opération ce n'est pas de recapitaliser les banques, (...) mais d'accompagner le financement de l'économie et la mise en place de nouveaux crédits", a précisé M. Noyer.

....

C'est uniquement cet objectif là et ce n'est absolument pas un besoin de fonds propres, je le dis et je le répète. Le seul objectif c'est d'accompagner le financement de l'économie", a-t-il insisté.

....

Le niveau de fonds propres des banques françaises "est conforme ou supérieur à ce qui a été demandé par la Commission bancaire à chaque établissement", selon la BdF.



Ce qui est marrant c'est que dans cette autre news, subtilement "similaire bien que différente" n81 on semble comprendre tout de même que le résultat de la manip va être in fine une augmentation des ratios de fonds propres!



Citation :
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=5995402
L'Etat va injecter 10,5 milliards dans les banques françaises

L'ÉTAT VA INJECTER 10,5 MILLIARDS DANS LES BANQUES FRANÇAISES
par Matthieu Protard et Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, annonce que l'Etat français va injecter 10,5 milliards d'euros dans le capital des six grandes banques françaises sous la forme de dette subordonnée d'ici la fin de l'année.

Ce plan français s'inscrit dans le train de mesures exceptionnelles de nationalisation et de recapitalisation des banques décidées en Europe, aux Etats-Unis et dans d'autres pays pour répondre à la tempête financière de ces dernières semaines.

Tous les établissements vont bénéficier de souscriptions d'obligations à long terme.

"La souscription aux émissions de dette se fera via la société de prise de participation de l'Etat", a déclaré Christine Lagarde à la presse à l'issue d'une réunion avec les responsables des établissements financiers.

Le Crédit Agricole recevra trois milliards, BNP Paribas 2,55 milliards, la Société générale> 1,7 milliard, Crédit Mutuel 1,2 milliard, les Caisses d'épargne 1,1 milliard et les Banques populaires 0,95 milliard.

La dette subordonnée entre dans les fonds propres éligibles pour le calcul du ratio tier one, qui mesure la solvabilité des banques. Ce ratio traduit l'obligation faite aux banques de conserver un certain montant de capitaux propres, compte tenu des risques qu'elles prennent en accordant des crédits.
"Les réseaux bancaires ont fait part de leur intention d'émettre d'ici la fin de l'année des titres de dette subordonnée à un taux supérieur d'environ 400 points de base en moyenne au taux sans risque," a indiqué Bercy dans un communiqué.

Le journal Les Echos annonce dans son édition de mardi que les ratios de fonds propres des banques françaises participant à l'opération seraient ainsi relevés de 50 points de base en moyenne.

Cette dernière information a été confirmée par une source proche du dossier.


Dans son communiqué, Christine Lagarde fait part de la "disponibilité de l'Etat pour maintenir ce dispositif ouvert et pour souscrire, si les tensions de marché venaient à persister, à une nouvelle tranche d'un montant équivalent en 2009".

Elle ajoute que "l'accord de principe" conclu avec les banques françaises "sera soumis à l'examen de la Commission européenne".

De son côté, la Banque de France indique dans un communiqué que les six groupes bancaires concernés présentaient actuellement un niveau de fonds propres "tout à fait satisfaisant, conforme ou supérieur à ce qui a été demandé par la commission bancaire à chaque établissement, en fonction de la nature de ses activités et de son profil de risque".

Elle ajoute que les banques françaises "se comparent très favorablement aux autres banques européennes et que "l'émission de titres subordonnés souscrits par l'Etat permettra aux groupes bancaires concernés d'assurer le financement de l'économie et de maintenir un haut niveau de solvabilité, dans une période où l'Etat des marchés ne leur permet pas de lever les capitaux nécessaires".

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, participait à la réunion de lundi soir rue de Lille, à Paris, aux côtés de Christine Lagarde, en présence des représentants des six grandes banques françaises.



Ca doit être juste un hasard fortuit aaarf Une hausse des fonds propres à l'insu de leur plein gré? mdr

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par GdB Lun 20 Oct 2008 - 23:09

Et les communiqués continuent, toujours aussi sybillins! De la haute voltige...



Citation :
France: l'Etat injecte 10,5 milliards d'euros dans six grandes banques

Christine Lagarde (C) entourée de Christian Noyer (G) et Michel Camdessus le 20 octobre à Paris
© AFP Patrick Kovarik
L'Etat va injecter d'ici la fin de l'année 10,5 milliards d'euros dans les six plus grandes banques privées françaises pour qu'elles puissent financer suffisamment l'économie, une décision qui vise aussi à leur permettre de se placer au niveau de leurs concurrents européens.

La première banque française Crédit Agricole va recevoir 3 milliards d'euros, BNP Paribas 2,55 milliards d'euros, Société Générale 1,7 milliard tandis que Credit Mutuel va obtenir 1,2 milliard, Caisse d'Epargne 1,1 milliard et Banque Populaire 950 millions, a annoncé lundi soir la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

Cet apport de fonds est rendu indispensable pour que ces banques soient "en mesure de financer correctement l'économie", a-t-elle précisé lors d'un point presse à l'issue d'une réunion avec les dirigeants de ces banques.

Cette injection se fera via l'émission de titres de dette subordonnée, ce qui signifie que l'Etat ne rentre pas dans l'actionnariat de ces banques, a souligné la ministre.

Le dispositif pourrait être reconduit l'an prochain, pour un montant équivalent, "si les tensions de marché venaient à persister".

En contrepartie, la ministre a demandé aux banques "des engagements de nature économique et de nature éthique". Ils portent notamment sur la rémunération des dirigeants et le volume des crédits accordés aux ménages et aux entreprises.

Ces engagements feront l'objet d'une convention signée avec l'Etat.

Cette spectaculaire injection de fonds s'inscrit dans le cadre du plan de soutien aux banques annoncé la semaine dernière qui prévoyait notamment une enveloppe de 40 milliards d'euros pour recapitaliser les banques qui en feraient la demande.

Soucieux de ne pas renforcer l'inquiétude des marchés sur la solidité des banques, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, également présent, a souligné que ces six banques n'avaient "absolument pas besoin de fonds propres" ni "d'être recapitalisées". "Le seul objectif c'est d'accompagner le financement de l'économie", a-t-il insisté lors du point presse.

Cet apport d'argent public va cependant permettre à ces grandes banques de renforcer leurs fonds propres à un moment où plusieurs de leurs concurrentes étrangères ont déjà bénéficié de mesures de recapitalisation. Elle leur permet "de maintenir un haut niveau de solvabilité, dans une période où l'état des marchés ne leur permet pas de lever les capitaux nécessaires", a souligné la Banque de France dans un communiqué.

A l'étranger, le gouvernement britannique a récemment annoncé qu'il allait investir l'équivalent de 47 milliards d'euros dans trois des plus grosses banques du pays, Royal Bank of Scotland, HBOS et Lloyds TSB.

Jusqu'ici les banques françaises n'avaient pas souhaité dire si elles auraient recours à l'enveloppe mises à leur disposition par l'Etat. Seul le directeur général de la Société Générale, Frédéric Oudéa, avait affirmé mardi dernier que son établissement n'aurait "pas besoin d'utiliser ce +guichet public+". (Ouhhhh legros mensonge bon sang , bien sur ......)

A la différence des trois banques britanniques, mais aussi de la franco-belge Dexia ou de la néerlandaise Fortis, l'Etat ne deviendra pas actionnaire des six établissements français.

Les titres émis par ces banques, puis achetés par l'Etat, ne sont pas des actions mais des obligations, qui ne donnent pas de droit de vote. Mais l'Etat a l'assurance de toucher des intérêts sur ces titres.

Pour Mme Lagarde, "l'Etat ne fait pas de cadeau aux banques", et ces fonds injectés "généreront des revenus substantiels pour l'Etat".



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 



Dernière édition par GdB le Mar 21 Oct 2008 - 1:22, édité 1 fois

   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par marie Mar 21 Oct 2008 - 1:03

chappo chinois GDB..tu lis dans mes pensées...
l'analyse de texte est un très bon exercice pour déjouer ce que je n'appelle même plus la langue de bois



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19748

Revenir en haut Aller en bas
MessageLagarde présente officiellement sa candidature au FMI
par marie Mer 25 Mai 2011 - 13:47

et ne la retirera pas, même si une enquête est ouverte sur l'affaire crédit lyonnais-Adidas

et comme c'est la favorite, on va pas y couper, amah

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=1106b210a86d8aea1a566ff95dafff7a



La ministre française des Finances Christine Lagarde, présentée comme la favorite pour la succession de son compatriote Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI, a officiellement annoncé sa candidature mercredi assurant vouloir recueillir un "large consensus".
"J'ai décidé de présenter ma candidature à la direction générale du Fonds monétaire international", a-t-elle affirmé lors d'une conférence de presse à Paris, à la veille de l'ouverture du sommet du G8 à Deauville.
"Cette décision, je l'ai prise après mûre réflexion et en accord avec le président de la République et le Premier ministre, qui me soutiennent totalement dans cette démarche", a ajouté l'ancienne avocate d'affaires, assurant vouloir "recueillir le plus large consensus".
Pour autant, Christine Lagarde, 55 ans, n'a pas voulu apparaître comme la candidate d'un camp, afin de ne pas braquer les pays émergents qui voient d'un mauvais oeil la nomination éventuelle d'un Européen à la tête de la puissante institution financière internationale.
"Je ne suis ni la candidate de l'Eurogroupe, ni la candidate européenne, ni même la candidate française", a-t-elle insisté, précisant disposer de soutiens "bien au-delà de l'Europe".
Elle a toutefois été immédiatement adoubée par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, qui a déclaré soutenir "pleinement" sa candidature au nom de ses "qualités (...) indispensables".
Depuis sa création au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le FMI a toujours été dirigé par un Européen, selon une règle tacite qui voit parallèlement les Etats-Unis présider la Banque mondiale.
Mais cette fois, une semaine après la démission de Dominique Strauss-Kahn, accusé à New York de tentative de viol et agression sexuelle, les pays émergents, qui font valoir leur poids devenu majeur dans l'économie mondiale, se sont élevés contre cette tradition.
Le groupe des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) a publié mardi une déclaration commune pour réclamer que cette règle soit brisée.
"Etre européen n'est pas un handicap, pas un atout, être française n'est pas un handicap, pas un atout", a insisté Christine Lagarde.
La Française, qui devrait demeurer ministre jusqu'à la nomination du futur patron du FMI attendue d'ici fin juin, a également exclu de renoncer à sa candidature si la justice française ouvrait une enquête sur sa gestion controversée du dossier lié à l'homme d'affaires Bernard Tapie.
"Si l'enquête devait aller plus loin, je maintiendrais ma candidature (...) J'ai toujours agi dans l'intérêt de l'Etat et dans le respect absolu de la loi", a-t-elle martelé.
La justice pourrait se prononcer le 10 juin, jour de la clôture des candidatures au FMI, sur l'éventuelle ouverture d'une enquête pour "abus d'autorité" visant la décision de la ministre de recourir à un tribunal arbritral pour clore ce dossier qui s'était soldé par un chèque de 385 millions d'euros versé par l'Etat à Bernard Tapie.
Désormais en campagne, Christine Lagarde va entamer un tour du monde pour défendre sa candidature en vantant le bilan des premiers mois de présidence française du G20. Elle entend aussi faire valoir sa "connaissance intime" des institutions européennes au moment où la zone euro traverse une crise sans précédent dans laquelle le FMI joue un rôle central.
Relevant que les trois derniers patrons du FMI n'avaient pas achevé leur mandat de cinq ans, elle s'est, elle, engagée à aller jusqu'au bout.
Sans attendre sa candidature officielle, plusieurs grands pays européens, dont l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Italie, lui avaient apporté leur soutien. Mais les Etats-Unis, dont le feu vert est crucial, et le Japon n'ont pas encore exprimé de préférence.
Sur son chemin, Christine Lagarde, très appréciée de ses pairs et qui parle un anglais parfait pour avoir longtemps travaillé à Chicago, devrait trouver plusieurs concurrents, parmi lesquels le Kazakh Grigori Martchenko, soutenu par la Russie, et le Mexicain Agustin Carstens.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19748

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par marie Mer 25 Mai 2011 - 13:58

la ministre aurait dit'on de fort jolies casseroles

source médiapart


REUTERS/Jonathan Ernst

Christine Lagarde est en route vers le FMI, mais des obstacles judiciaires se dressent devant elle. L'affaire Tapie, évidemment, pour laquelle elle n'est toutefois pas encore poursuivie, mais pas seulement. D'après Mediapart, la ministre de l'Economie et des Finances a deux autres dossiers en cours avec la justice.

Le premier concerne Euronext. Selon Mediapart, la justice a estimé que la ministre avait agi de manière illégale en interrompant brusquement, fin 2009, une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), à propos du prix trop élevé des commissions appliquées par Euronext, gestionnaire de la Bourse de Paris, à certains acteurs du marché. La DGCCRF aurait donné raison au plaignant, un ancien agent de la Bourse de Paris, avant d'être stoppée par le directeur de cabinet de Christine Lagarde. Le tribunal administratif de Paris a jugée illégale cette décision en décembre dernier, condamnant Bercy à rouvrir l'enquête, d'après Mediapart.

Le second dossier concerne une ancienne collaboratrice de Christine Lagarde, Lynda Asmani. Cette dernière a assigné la ministre de l'Economie et des Finances devant le tribunal pour "détournement de pouvoir". Chargée de mission de communication à Bercy depuis 2002 et conseillère de Paris, appartenant au Nouveau Centre, Lynda Asmani a été licenciée le 30 juin 2010, indique Mediapart selon qui "elle estime avoir payé ses prises de position au sein de la majorité et juge que son licenciement est entaché d'illégalités".

**************

La première affaire citée par Mediapart a été jugée en décembre par le tribunal administratif de Paris. Le ministère des Finances a été condamné, mais a fait appel.

"La justice a conclu que la ministre avait agi de manière illégale en interrompant brusquement, fin 2009, une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) susceptible d'incriminer la société Euronext, gestionnaire de la Bourse de Paris", explique Mediapart. La DGCCRF enquêtait sur les accusations d'un trader, assurant qu'Euronext avait "augmenté de manière occulte en 2003-2004" les frais d'entrée que les nouveaux traders devaient payer.

En novembre 2008, un procès verbal de la répression des fraudes indiquait que "l'existence d'une discrimination, absence de contrepartie, désavantage dans la concurrence, se trouvent simultanément réunies" dans cette affaire. Pourtant, fin octobre 2009, "le directeur de cabinet de Mme Lagarde, Alexandre de Juniac, indiquait par courrier au plaignant avoir mis en terme à l'enquête".

Dans ce dossier, le nom de Lagarde n'est pas cité directement, mais Mediapart affirme quelle y est mise en cause. La seconde affaire, qui devrait être jugée "prochainement" devant le même tribunal administratif, lui est en revanche directement liée, mais n'est pas de même nature. "Christine Lagarde est assignée devant le tribunal pour "détournement de pouvoir" par l'une de ses anciennes collaboratrices", indique le site d'info. Lynda Asmani, chargée de mission de communication à Bercy depuis 2002 et conseillère de Paris Nouveau Centre, a été licenciée le 30 juin 2010, officiellement pour cause de réduction d'effectifs à Bercy. Or,"elle estime avoir payé ses prises de position au sein de la majorité et juge que son licenciement est entaché d'illégalités". En 2008, assure le site, "les poids lourds parisiens de la majorité n'avaient pas apprécié de voir la jeune porte-parole du groupe se présenter pour la présidence de la fédération UMP de la capitale. A commencer par Rachida Dati et Christine Lagarde, qui avaient un temps songé à se présenter."

La jeune femme a ensuite démissionné de l'UMP, pour rejoindre le nouveau centre. Elle assure s'être plainte de son licenciement auprès des proches collaborateurs de Lagarde, puis en avoir discuté avec la ministre elle-même, mais aussi avec Claude Guéant lorsqu'il était secrétaire général de l'Elysée et avec François Fillon, ainsi qu'avec son chef de cabinet, Franck Robine. Elle regrette manifestement de ne pas avoir été dirigée vers un autre poste.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19748

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par g.sandro Mer 25 Mai 2011 - 14:30

de (TRES) mauvaises langues me sussurent discrètement à l'oreille gauche que, comme ça, les Stazunis auraient à la fois le contrôle de la Banque Mondiale ET celui du FMI...

Où va se nicher la médisance quand même... je vous demande un peu...
Oser dire qu'une associée de Baker et mc Kenzy, spécialiste des marchés publiques d'aviation militaire et lobbyiste du conglomérat militaro industriel US aurait des accointances extra nationales, c'est quand même un peu fort de café, et le fait que les rapports, mails et conversations dans son cabinet ministériel de la République française soient obligatoirement en anglais ne constituerait, même si c'était avéré, même pas un indice... tout au plus une infraction pénale à la Loi Toubon... ( l'homme à l'hélico).

Non, décidémment, on tient là une candidate, une vraie... la mailleure possible ...même à en croire le sondage bourso...



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook



Dernière édition par g.sandro le Sam 30 Juin 2012 - 19:05, édité 1 fois

   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12398

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
par Invité Mer 25 Mai 2011 - 14:35

Et hier, l'Elysée, repris par certaines chaînes télé, a raconté que les chinois soutenaient Lagarde... ben oui, c'est clair qu'elle est leur alliée la plus sincère.

Et ces fourbes asiatiques ont eu le front de démentir :

http://www.zerohedge.com/article/contrary-french-misinformation-bric-block-and-south-africa-demands-non-european-imf-head

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageLAGARDE, QUI FAIT LA MORALE AUX GRECS SUR L'ÉVASION FISCALE, NE PAYE PAS D'IMPÔT!!!
par g.sandro Sam 30 Juin 2012 - 18:58

Citation :
Mardi 29 mai 2012
LAGARDE, QUI FAIT LA MORALE AUX GRECS SUR L'ÉVASION FISCALE, NE PAYE PAS D'IMPÔT!!!
Article paru dans le Télégramme.

http://www.sortirdeleuro.fr/article-lagarde-qui-fait-la-morale-aux-grecs-sur-l-evasion-fiscale-ne-paye-pas-d-impot-105997482.html

C’est le principe de l’arroseur arrosé. Dans une interview au "Guardian", Christine Lagarde a indiqué que "les Grecs devraient commencer par s’entraider collectivement", en "payant tous leurs impôts". Des propos qui ont entraîné une vive polémique en Europe. Mais, en ce lundi, on apprend que la patronne du FMI ne paie pas d’’impôts sur le revenu. Petite explication.
L’information fait tache : "protégée" par son statut de fonctionnaire international, Christine Lagarde ne paie pas d’impôts sur le revenu, comme l’a révélé le site Internet "Tout sur les impôts".
L’information circule d’autant mieux sur les réseaux sociaux que la patronne du Fonds monétaire international (FMI) a déclenché, en fin de semaine passée, une polémique avec ses propos sur les Grecs et le paiement de leurs impôts. Voici ce qu’elle a, en effet, déclaré au journal britannique "The Guardian" : "Les Grecs devraient commencer par s’entraider collectivement", et ce, en "payant tous leurs impôts". Elle s’est, par ailleurs, dite moins préoccupée par leur sort que par celui des enfants d’Afrique...
Mélenchon réclame sa démission
Des propos qui ont donc été critiqués. On peut, notamment, citer Jean-Luc Mélenchon, ex-candidat du Front de Gauche à la présidentielle : "De quel droit parle-t-elle de cette façon aux Grecs ? Ce sont des propos indignes. S’il y avait une morale politique, Mme Lagarde devrait s’en aller du poste qu’elle occupe". François Bayrou, président du MoDem, s’en est, lui aussi, pris à l’ex-ministre française de l’Economie en évoquant des "propos extrêmement choquants".
Un salaire de 380.939 € en 2011
Le site "Tout sur les impôts" a donc divulgué que son salaire, qui se serait élevé à 380 939 € en 2011 (dont 57 829 € de frais de représentation), n’était pas soumis à l’impôt sur le revenu, compte tenu de "son statut de fonctionnaire bénéficiaire de revenus issus d’une organisation internationale". Chose confirmée par le site "France Diplomatie".
Et, on vous l’assure, les réseaux sociaux s’en donnent à coeur joie. Petits extraits : "Polémique : Christine Lagarde, elle non plus, ne paie pas d’impôts" ; "Faites ce que je dis, pas ce que je fais..." ; "Pour les amateurs fiscaux, je rappelle que sur ses 550 000 $ de revenus, Christine Lagarde paie 0 $ d’impôts...". Et cela ne fait que quelques heures que l’information circule...



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12398

Revenir en haut Aller en bas
Lagarde au FMI AIE, ça craint...surveillons la, elle n'a jamais été aussi dangereuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent