!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

triple AAA de la france en perdition / fil de news

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Messagetriple AAA de la france en perdition / fil de news
par marie Ven 16 Déc 2011 - 19:36

triple AAA de la france, habile ce chantage à la rigueur des agences de notation US

et bien mieux qu'une dégradation immédiate, si l'objectif est de faire adopter les politiques de rigueur les plus draconniennes, ce dont je ne doute pas un seul instant

ainsi notre note reste AAA+ mais la note Fitch passe de stable à dégradée et Toutou Baroin promet qu'il fera... ce qui est demandé

et comme c'est exactement ce qu'on lui demande , c'est parfait



on lui demande quoi au fait ? parceque chez moi ... la croissance et la rigueur, c'est tout simplement pas possible

alors la rigueur, l'emploi et la croissance ... c'est vraiment se moquer du monde ...

remarque il a dit l'emploi ... pas le plein emploi ..ou plus d'emplois ...sacré Baroin, langue fourchue




Fitch abaisse à "négative" la perspective de la France, Baroin prend acte :


L'agence de notation financière Fitch Ratings a abaissé à "négative" contre "stable" auparavant la note de la dette à long terme de la France, tout en maintenant la note de "AAA", la meilleure possible.

"La perspective négative indique qu'il y a un peu plus de 50% de chance d'un abaissement de la note d'ici à deux ans", précise l'agence de notation.

Le ministre de l'Economie et des Finances, François Baroin, "prend acte" de la décision de l'agence de notation et rappelle la détermination du gouvernement contre les déficits.

"Le gouvernement est déterminé à poursuivre son action au service de la croissance, de la compétitivité, de l'emploi et de la réduction des déficits publics", a déclaré M. Baroin dans un communiqué.



http://www.boursorama.com/actualites/fitch-abaisse-a-negative-la-perspective-de-la-france-baroin-prend-acte-af272f6ae7cb0732f75e8858ed7522af



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Mar 20 Nov 2012 - 1:20, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: triple AAA de la france en perdition / fil de news
par du-puel Sam 17 Déc 2011 - 11:20

Quelqu'un a-t-il copie des déclarations préremptoires de ce clown grotesque et de celles de ses acolytes dans le style "le AAA de la FR n'est pas menacé" -- mensonges qui ne doivent sûrement dater que quelques semaines ?



© Armand Du-Puel /Hardinvestor
reproduction interdite : pas de copier / coller : utilisez un lien vers cet original.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: triple AAA de la france en perdition / fil de news
par du-puel Sam 17 Déc 2011 - 11:26

marie a écrit:
"Le gouvernement est déterminé à poursuivre son action au service de la croissance, de la compétitivité, de l'emploi et de la réduction des déficits publics", a déclaré M. Baroin dans un communiqué

Quelle gaffe ! il a oublié de citer : "... des femmes, des malades, de l'environnement, des pauvres et de nos amis" (quoique pour ces derniers je ne sois pas certain qu'il eût du les citer)



© Armand Du-Puel /Hardinvestor
reproduction interdite : pas de copier / coller : utilisez un lien vers cet original.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
Message S & P dégrade : la france perd son triple A
par marie Ven 13 Jan 2012 - 17:06

S&P dégrade le triple A de la France

selon une source gouvernementale, la France vient de perdre son triple A
super : on va pouvoir emprunter encore plus cher !

qui c'est qui va être content?

EN DIRECT - La France perd son triple A, selon une source gouvernementale :



16H56 - L'euro au plus bas - La monnaie europénne chute lourdement face au dollar ; elle est à son plus bas niveau depuis août 2010.

16H50 - Epilogue - "C'est la fin d'une histoire, c'était une annonce que l'on attendait et on va pouvoir enfin être tranquille et se focaliser sur d'autres choses", tempère aussi Xavier de Villepion, vendeur d'actions chez Global Equities.

16H42 - Modération - Les marchés relativisent. A cette heure, la Bourse de Paris recule de 1,06% à 3.163,84 points et, sur le marché obligataire, le taux de l'obligation française à dix ans ne monte que très modérément à 3,079% contre 3,032% jeudi à la clôture. Les marchés "ont déjà intégré depuis plusieurs semaines une perte du AAA français", commente Cyril Regnat, stratégiste obligataire.

16H36 - Au courant - S&P a informé les gouvernements de sa décision, indique la source gouvernementale européenne à l'AFP.

16H35 - No comment - Comme Standard & Poor's, le ministère des Finances "se refuse à tout commentaire".

16H30 - Paris uniquement - "La France perd son triple A", souligne cette source sous couvert de l'anonymat. Selon elle, d'autres pays vont sans doute subir le même sort mais Allemagne, Luxembourg et Pays-Bas seraient épargnés. S&P ne confirme pas pour le moment.

EN DIRECT - La France a perdu son triple A, dégradée vendredi par l'agence de notation financière Standard & Poor's, a indiqué à l'AFP une source gouvernementale. La note AAA permettait jusqu'ici à Paris d'emprunter à moindre coût sur les marchés de la dette.



http://www.boursorama.com/actualites/en-direct-la-france-perd-son-triple-a-selon-une-source-gouvernementale-a45529a2dd967bba960711ec2666378b



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Mar 20 Nov 2012 - 1:22, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: triple AAA de la france en perdition / fil de news
par marie Ven 13 Jan 2012 - 23:39

super la réponse de baroin, à la confirmation de S and poors AAA à AA+

heureusement qu'il est là pour nous rassurer

et puis, ce n'est qu'un début , le AA+, c'est bien pour nous "encourager" à encore plus de rigueur, sinon AA -, panpan culcul, comme je le disais en introduction du post de tête de file

Dormez braves gens, tout est planifié et bien à l'avance ... et tout le monde y trouve son compte

- certains travailleront plus pour gagner moins

- pendant que d'autres se gobergeront encore d'avantage

tout le monde y gagne je vous dis, et ne soyez pas de mauvais esprit, hein ... c'est de plus en plus mal vu par les temps qui courrent

Citation :
Ce ne sont pas les agences de notation qui dictent la politique de la France", a-t-il déclaré à France 2, au sortir d'une réunion de crise à l'Elysée avec Nicolas Sarkozy, le Premier ministre François Fillon et la ministre du Budget Valérie Pécresse.

ah bon???

je développe pas d'avantage, ces pantins aux ordres commencent à me saouler grave

se contredisent, comme on l'a vu, d'un communiqué à l'autre, et même pas peur

j'ai plus de mots pour le dire ...

en attendant, les "sdb" du président nous couteront encore plus cher, pour le plus gd bonheur des banquiers , tout le monde y trouve son compte, où est le problème?




Standard and Poor's confirme la perte du AAA de la France :






La France a perdu vendredi soir sa note financière AAA, la meilleure possible, désormais abaissée d'un cran à AA+ avec perspective négative, a confirmé l'agence d'évaluation Standard and Poor's sur son site internet, un coup de tonnerre pour le président Nicolas Sarkozy à cent jours de l'élection présidentielle.

"Ce n'est pas une bonne nouvelle" mais ce n'est "pas une catastrophe", s'est efforcé de relativiser le ministre de l'Economie François Baroin, premier à confirmer l'abaissement de la note du pays.

"Ce ne sont pas les agences de notation qui dictent la politique de la France", a-t-il déclaré à France 2, au sortir d'une réunion de crise à l'Elysée avec Nicolas Sarkozy, le Premier ministre François Fillon et la ministre du Budget Valérie Pécresse.

Standard & Poor's précise dégrader la note de la France en raison "de l'aggravation des problèmes politiques, financiers et monétaires dans la zone euro à laquelle la France est étroitement liée", tout en indiquant que la note de la France continue de "refléter son économie saine, diversifiée et solide dont la main-d'oeuvre est hautement qualifiée et productive".

M. Baroin a exclu que le gouvernement lance un troisième plan de rigueur, après ceux d'août et de novembre 2011. Il n'y aura "pas de nouveau plan de rigueur car ce n'est pas une question de rigueur budgétaire", a-t-il estimé, attribuant la décision de Standard and Poor's (S&P) à un "problème de gouvernance" au sein de la zone euro.

Le président Sarkozy a longtemps fait du maintien du "triple A" une priorité nationale y voyant "un objectif et une obligation".

La décision de S&P était attendue depuis début décembre, quand l'agence avait menacé d'abaisser la note de 15 Etats de la zone euro, dont les six notés "triple A", parmi lesquels la France et l'Allemagne. Dans le cas de Paris, S&P avait évoqué la possibilité d'un abaissement de deux crans.

L'agence n'a finalement dégradé la France que d'un seul cran, a indiqué François Baroin. Mais elle a épargné l'Allemagne, qui conserve son "AAA". En clair: sa décision consacre un décrochage entre les deux premières économies de la zone euro.

"Aujourd'hui, la France est une valeur sûre, elle peut rembourser sa dette et les nouvelles concernant notre déficit sont meilleures que prévu", a assuré Valérie Pécresse.

"Notre stratégie économique ne changera pas: c'est le désendettement, la compétitivité et son potentiel de croissance", a affirmé dans la soirée la ministre du Budget dans une interview à l'AFP, jugeant par ailleurs "absolument nécessaire que la convergence franco-allemande se poursuive".




Le président français Nicolas Sarkozy le 13 janvier 2012 à Paris
© AFP/Pool Charles Platiau

"La France est sur la bonne voie", a réagi le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble. "Nous devons tous ensemble tenir les règles, renforcer la compétitivité, nous le faisons tous ensemble", a-t-il ajouté.

Pour l'instant, Paris conserve toujours son triple A auprès des deux autres grandes agences de notation internationales, Moody's et Fitch.

La rumeur de l'imminence d'une dégradation française s'était répandue en milieu d'après-midi vendredi sur les marchés, avant d'enflammer la classe politique.

"Cette perte du triple A sanctionne la politique suivie depuis 2007" a lancé au nom du PS Martine Aubry, pour qui Nicolas Sarkozy "restera le président de la dégradation de la France. Le chef de file des députés socialistes, Jean-Marc Ayrault, a évoqué "un sentiment d'humiliation" et "la rançon d'un quinquennat calamiteux qui a affaibli la crédibilité du pays".

La présidente du Front national, Marine Le Pen, y a vu "la fin du mythe du président protecteur" et la disqualification de "tous ceux" qui ont défendu l'euro.

"Notre statut en Europe va souffrir symboliquement et donc politiquement", a prédit François Bayrou, candidat du MoDem à la présidentielle. "C'est en réalité une double dégradation", à la fois de "notre note souveraine, qui va affecter la réputation de notre pays" mais aussi "par rapport à notre principal voisin, l'Allemagne", a-t-il estimé.

"Les embardées de Nicolas Sarkozy depuis cinq ans, la multiplication des cadeaux fiscaux, les réformes et contre-réformes fiscales n'auront pas répondu ni aux échecs de cette financiarisation de l'économie, ni à la hausse dramatique du chômage", déclarait Cécile Duflot, secrétaire national d'EELV.

L'abaissement de la note de la France, deuxième contributeur derrière l'Allemagne des fonds de soutien aux Etats de la zone euro en difficulté financière, risque d'ébranler ces mécanismes qui peinent déjà à endiguer la propagation de la crise.

Au plan hexagonal, la perte du triple A pourrait avoir des répercussions en cascade, alors que Paris doit émettre pour 178 milliards d'euros d'obligations cette année. Une dégradation de la note financière se traduit en principe par une hausse des taux d'intérêt.

Les places financières en Europe, qui étaient en hausse jusqu'en début d'après-midi dans la foulée de nouvelles émissions obligataires réussies en Italie, signal initialement perçu comme un début d'accalmie de la crise, ont toutes terminées dans le rouge.

Mais les marchés obligataires et les Bourses, qui avaient déjà largement intégré le risque d'une dégradation plus ou moins collective des notes, ont résisté tant bien que mal, Paris perdant seulement 0,11% et Francfort 0,58%.

De son côté, l'euro dégringolait par rapport au dollar, tombant à son plus bas niveau depuis août 2010, à un peu plus de 1,26 dollar.

"Depuis le début de l'année, les investisseurs se focalisent moins sur les commentaires d'agences de notation, mais davantage sur la capacité des Etats sous pression à se refinancer", a expliqué Renaud Murail, gérant d'actions chez Barclays Bourse.

Une autre mauvaise nouvelle est arrivée vendredi d'Athènes, épicentre de la crise de la dette depuis début 2010. Les banques ont annoncé qu'elles suspendaient leurs négociations avec la Grèce sur les modalités de la restructuration de sa dette publique. Elles ont laissé entendre qu'elles pourraient revenir sur leur engagement à en effacer volontairement une grande partie.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
Messageaprès standart and poor's, c'est Moody's qui dégrade la france de son triple A
par marie Mar 20 Nov 2012 - 1:17

après standart and poor's, c'est Moody's qui dégrade la france de son triple A : AAA --> Aa1

avec menaces de "dégradations ultérieures" : la guerre économique bat son plein ...

ces pantins d'agence de notation US dont même monsieur TLM sait à quel point c'est n'importe quoi, depuis l'éclatement des subprimes ,

et qui continuent néammoins à "éclairer le marché " qui décidera de tout ...

c'est même plus une foutaise, c'est un hold up organisé !


on rase tout le monde et c'est au prix fort !
à qui le tour?


***********************



L'agence d'évaluation Moody's a privé lundi à son tour la France de la note financière d'excellence Aaa, dix mois après Standard and Poor's, une sanction aussitôt prise par le gouvernement comme une incitation à appliquer "rapidement" ses réformes.

La dette publique de long terme de la France est désormais notée Aa1 par Moody's, soit un cran en-dessous de la meilleure distinction dont elle jouissait jusque-là. Mais l'agence a aussi assorti cette note d'une perspective négative, ce qui signifie qu'elle menace de l'abaisser à nouveau à moyen terme.

La France "est encore bien notée", a réagi auprès de l'AFP le ministre des Finances Pierre Moscovici, en marge d'un déplacement à Grenoble.

Selon le ministre, "cette décision concerne la situation laissée par nos prédécesseurs: perte de compétitivité, faible croissance, déficit croissant". "C'est une sanction de la gestion du passé", a-t-il dit.

Moody's est la deuxième des trois grandes agences de notation internationales à retirer à la France son prestigieux "triple A". Standard and Poor's (SP) avait dégainé la première, le 13 janvier 2012, en pleine campagne présidentielle française alors même que le chef de l'Etat de l'époque, Nicolas Sarkozy, avait fait du maintien du AAA une priorité.

La troisième agence, Fitch est désormais la seule à noter la France "triple A", même si elle menace aussi de l'abaisser, en 2013.

Les Etats du nord de l'Europe mieux notés

Depuis la décision de SP en début d'année, seuls quatre pays de la zone euro bénéficient encore d'un AAA auprès des trois grandes agences: l'Allemagne, la Finlande, le Luxembourg et les Pays-Bas. Il s'agit d'Etats du nord de l'Europe, ce qui a accentué les divisions politiques, face à la crise, avec des pays du Sud, comme l'Italie ou l'Espagne, mais aussi avec la France.

Pour autant, la décision de SP n'avait pas eu d'effet sur les marchés et, dix mois plus tard, la France emprunte même à des taux d'intérêt historiquement bas, plus faibles qu'à l'époque de la dégradation. L'ouverture des bourses européennes mardi, au lendemain d'un net rebond et alors que la crise de la zone euro traverse plutôt une accalmie depuis l'été, sera donc scrutée avec attention. Cependant les experts interrogés par l'AFP ne s'attendaient pas à un impact significatif.

Pour justifier sa décision, Moody's, qui menaçait d'abaisser la note française depuis le 13 février, a invoqué un "risque" qui plane sur la croissance économique de la France, et donc sur ses finances publiques, en raison de "multiples défis structurels", dont "une perte de compétitivité graduelle mais continue" et "des rigidités des marchés du travail, des biens et des services".

Pour Moody's, des réformes insuffisantes

L'agence salue les réformes récemment annoncées par le gouvernement, et son "fort engagement" à les mettre en oeuvre. Mais elle rappelle que la France a rarement réussi à faire aboutir de telles réformes ces vingt dernières années, et juge que les mesures promises aux entreprises "ne devraient pas, seules, avoir l'ampleur suffisante pour rétablir la compétitivité".

La dégradation "nous incite à mettre en oeuvre rapidement nos réformes" en faveur de la compétitivité et la modernisation du marché du travail, a assuré Pierre Moscovici.

Moody's cite aussi des "perspectives budgétaires incertaines en raison de la dégradation" économiques. Enfin, selon elle, la capacité de la France à résister à d'éventuels nouveaux chocs futurs de la zone euro "diminue", et ce d'autant que son exposition aux pays fragiles de l'Union monétaire, via les liens commerciaux ou bancaires, "est beaucoup trop importante".

Avant l'élection présidentielle de mai, le candidat socialiste François Hollande avait prévenu: si Moody's dégrade la France, il s'agira d'une "note accordée à la gestion de Nicolas Sarkozy".

Sur la scène européenne, la décision de l'agence peut aussi avoir des répercussions.

L'abaissement de la note de la France par SP en janvier a coûté son "triple A" aussi au fonds de secours temporaire de la zone euro, le Fonds européen de stabilité financière (FESF), garanti par les Etats de l'Union monétaire. La situation devrait être un peu différente avec le Mécanisme européen de stabilité (MES), car ce pare-feu permanent dispose d'un capital de 80 milliards d'euros qui lui permet d'être moins sensible aux changements de notation des Etats de la zone euro.



Source



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
Messageagence de notation chinoise dagon : france A+
par contact.lecteurs Mar 20 Nov 2012 - 13:23

Citation :
l'agence de notation chinoise Dagong n'a jamais donné le triple A à la France.
Depuis l'année dernière nous sommes notés A+ seulement (avec perspective
négative) contre AA+ (perspective stable) pour l'Allemagne et AAA pour la Suède.

source :http://en.dagongcredit.com/ratingAnnouncement/countryList_7.html

Cordialement.
Bilbo


Pour toutes suggestions / questions /  infos à partager sur nos forums publics: Argent Or
N'hésitez pas à m'en faire part Ici  

   contact.lecteurs

  Staff
 Staff

  avatar

  Inscription :   16/03/2005
  Messages :   302

Revenir en haut Aller en bas
triple AAA de la france en perdition / fil de news
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent