!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Levée de l'embargo des US sur Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageLevée de l'embargo des US sur Cuba
par marie Jeu 18 Déc 2014 - 1:45

Vers  la Levée de l'embargo des US sur Cuba  ?

je mets un ? car si j'ai bien compris tout ça, la levée de l'embargo dépendra d'un vote ultérieur du congrès, ( si j'ai bien compris)
et c'est amah, ce point précis, qui est le plus important  

J'ai été scandalisée -il ya a très longtemps-mais depuis ça n'a justement pas changé, because ce f... embargo US
de constater à quel point on ne peut " rien trouver la bas" (par ex  trouver une simple cartouche de joint silicone, requiert mult doigté et connections, y compris pour les entreprises cubaines ne relevant pas de la défense / alors que chez nous, on trouve ça dans tous les magasins de bricolage), à cause de ce fichu embargo US
Mais même à la défense, ils ne disposaient pas à l'époque, et loin s'en faut, de tout le matos adéquat, disponible pour réparer un voilier ( y compris en chantier naval, donc d'état )


Et " tout est comme ça"
A cause de cet embargo, les cubains, individus ou entreprises, ne peuvent rien trouver à se fournir que sur le marché local...et tout le monde bosse et vit avec de la "petite ficelle"
Evidemment, et comme c'est un peuple ingénieux, ils y arrivent, mais ça leur prend x fois+ de temps pour "usiner":
J'ai donné l'exemple du joint silicone ( qui est un " détail" ) mais quand il s'agit de " tourner" une barre de métal à la bonne dimension... au lieu de l'acheter à la bonne taille ==> ils y arrivent, mais avec beaucoup plus de temps,
y compris pour un "chantier naval" donc " entreprise d'état" : ceci pour dire qu'ils n'ont pas -eux aussi, et loin s'en faut -"accès  à tout" faut arrêter de dire des gonneries, l'embargo ça s'applique évidemment AUSSI à l'état cubain !


Bref et si cet embargo était vraiment levé, les entreprises cubaines ( d'état ou non )  pourraient enfin bosser avec du vrai matos, et pas des bouts de ficelle !

L'article de Bourso ne prend évidemment pas en compte cet aspect des choses  , ou plutôt que sur le registre des matériaux de construction et des équipements agricoles, ce qui est très réducteur !

Citation :
Les entreprises américaines pourront exporter des matériaux de construction et des équipements agricoles à Cuba pour aider l'émergence d'un secteur privé dans ces secteurs.
"Ce changement rendra plus facile pour les Cubains d'accéder à certaines marchandises bon marché pour améliorer leur niveau de vie et conquérir une plus grande indépendance économique vis-à-vis de l'Etat", a souligné la Maison Blanche.

Sans compter qu'il ne dit pas tout des tractations ( entendues au JT ce soir)
et évidemment la question qu'on est obligé de se poser :
Ce serait très bien tout ça, mais pourquoi ' maintenant" ? alors que ça fait plus de 52 ans que ça dure
Cela aurait'il tout simplement pour but de diviser Cuba de son allié historique  la Russie, ex URSS ?
Au vu  des sanctions actuelles des USA & atlantistes  sur la Russie, on peut se poser la question !

Citation :
Le dégel des relations économiques entre Cuba et Washington attendra un peu

La détente américano-cubaine annoncée mercredi pourrait à terme autoriser les touristes américains à se rendre sur l'île des Caraïbes et à y dépenser légalement de l'argent mais garde pour l'instant sous coupe réglée le commerce et l'investissement.
Après un embargo de plus de 50 ans, la Maison Blanche a annoncé mercredi qu'elle allait relever la limite des fonds que les Américains peuvent virer à Cuba et lever les restrictions s'appliquant aux quelques Américains qui peuvent se rendre à Cuba avec des autorisations spécifiques.
Les voyages touristiques indépendants vers Cuba resteront interdits, bien que les Américains soient aujourd'hui déjà capables de se rendre à Cuba via des visites organisées en passant par des agences habilitées par le gouvernement américain.
Les investissements et le commerce vont rester étroitement contrôlés au titre de l'embargo total décidé en 1962 et le marché cubain ne va pas s'ouvrir immédiatement aux hôteliers, constructeurs automobiles ou compagnies de communications américaines.
Premier signe toutefois des bénéfices qu'Américains et Cubains pourraient tirer de ce dégel, les actions des opérateurs de croisières se sont envolées mercredi à Wall Street.
Le titre du numéro un mondial de la croisière, l'américain Carnival Corporation, a gagné 3,46%, celle de Norwegian Cruise Line Holdings 4,67%,tandis que le numéro deux mondial, l'américano-norvégien Royal Caribbean Cruises Ltd, bondissait de 6,62%.
Présents en Floride, l'Etat au sud-est des Etats-Unis dont les côtes sont à 150 kilomètres de celles de Cuba, ils voient se profiler cette nouvelle destination, très prisée avant la révolution qui avait porté les castristes au pouvoir.
Un dégel total des relations commerciales entre Washington et La Havane pourrait ouvrir entre 5 à 10 milliards de dollars d'investissements pour les entreprises américaines à Cuba, estime Gary Hufbauer du Peterson Institute for International Economics à Washington.
"Ce n'est que le début d'un long chemin vers la normalisation. Pour la plupart, les entreprises américaines sont encore bloquées, non seulement par les sanctions américaines mais aussi par l'interventionnisme étatique à Cuba", rappelle-t-il.
Dans un premier temps, le plafond des virements d'argent autorisés des Etats-Unis vers Cuba va quadrupler à 2.000 dollars par trimestre et les américains autorisés à se rendre à Cuba pourront utiliser leurs cartes de crédits à Cuba dans un certain plafond, même si les modalités restent encore floues.
Les entreprises américaines pourront exporter des matériaux de construction et des équipements agricoles à Cuba pour aider l'émergence d'un secteur privé dans ces secteurs.
"Ce changement rendra plus facile pour les Cubains d'accéder à certaines marchandises bon marché pour améliorer leur niveau de vie et conquérir une plus grande indépendance économique vis-à-vis de l'Etat", a souligné la Maison Blanche.
Les banques américaines pourront également ouvrir des comptes auprès des institutions cubaines pour faciliter les transferts d'argent.
- Le cigare en vedette -
L'industrie des télécommunications devrait aussi en profiter car elle va recevoir l'autorisation de construire des infrastructures de téléphone et d'internet pour améliorer les communications entre les deux pays.
Le Président Obama "a fait pratiquement tout ce qu'il pouvait sans passer par le Congrès", souligne Lawrence Ward, un avocat d'affaires international auprès de la firme Dorsey & Whitney.
"Obama a placé la balle dans le camp du Congrès pour engager des discussions sérieuses sur la levée de l'embargo vieux de plus de 50 ans", estime-t-il.
Gary Hufbauer rappelle que la libéralisation des échanges va prendre du temps, d'autant plus que des questions comme les compensations qui sont réclamées pour la spoliation de biens américains lors de la révolution cubaine de 1959 sont particulièrement difficiles à résoudre.
Parmi les Américains les plus heureux du dégel figurent les fumeurs de cigares. Les "Havanes" cubains ne seront en effet plus interdits aux Etats-Unis en raison de l'embargo.
Les cigares vendus aux Etats-Unis proviennent actuellement de la République dominicaine, du Nicaragua, du Honduras et du Mexique et en plus petites quantités du Brésil, du Perou, de la Colombie et du Venezuela, indique Jay Shapiro, président du club de cigares Cigar Chamber of Commerce à Fort Lauderdale en Floride.
"C'est bien qu'ils autorisent les Américains a rapporter des cigares cubains" lors de leur déplacement à Cuba. "Ils font parmi le meilleur tabac au monde et le plus grand marché du monde pour les cigares va de nouveau pouvoir en profiter", souligne Eric Scism qui tient un blog consacré aux cigares "Stogies on the rocks".
source



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Jeu 18 Déc 2014 - 2:57, édité 3 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
Messageaccord du congrès impératif
par marie Jeu 18 Déc 2014 - 2:36

accord du congrès impératif:

j'avais bien compris, tout ça ne peut se faire sans l'accord du congrès, et c'est pas gagné !
et en plus, c'est pas du tout dans un calendrier immédiat, mais " avant " 2017"

Citation :
La Maison Blanche souhaite que cela se fasse avant 2017, mais il faut pour cela l’accord du Congrès. Une tâche qui semble difficile car beaucoup d’élus américains disent qu’il est trop tôt.  "Où est la liberté de la presse ? La liberté politique à Cuba ?", s’interrogent certains qui pointent du doigt que l'île communiste est toujours dirigée par la famille Castro. Au Congrès américain, des parlementaires démocrates et républicains ont déploré la décision de Barack Obama.../...

http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/rapprochement-etats-unis-cuba-ce-congres-ne-levera-pas-l-embargo-620481

C'est donc un "effet de manche", " du vent"
Du coup, la question du "pourquoi maintenant?"  VS l'actualité des relations US- atlantistes / Russie
se pose vraiment.
Obama jouerait Raul Castro, contre Vlad Poutine, que ça m'étonnerait guère ,  et sans " se mouiller", puisque tout ça n'est qu'effet de manche,
histoire de faire d'avantage, pression sur Poutine, "gratos", comme si "le reste" ne suffisait pas !



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
MessageVers une bipolarisation occident-orient?
par contact.lecteurs Jeu 18 Déc 2014 - 17:42

Citation :
Vers une bipolarisation occident-orient?

Bonjour Marie, Le dégel USA-Cuba est effectivement aussi à considérer dans la globalité géo-politique qui se joue actuellement.
La crise du pétrole déclenchée par les Saudis affecte sévèrement Vlad qui cherche du support du côté des Chinois pour éviter le défaut sur les prochaines échéances de refinancement.
http://www.zerohedge.com/news/2014-12-17/china-prepares-bailout-russia
Obummer essaie peut-être là de jouer un pion dans son arrière-cour. En sachant que le Congrès est loin de laisser passer!
Mais Le tsar est un champion au jeu d'échecs...

Serge


Pour toutes suggestions / questions /  infos à partager sur nos forums publics: Argent Or
N'hésitez pas à m'en faire part Ici  

   contact.lecteurs

  Staff
 Staff

  avatar

  Inscription :   16/03/2005
  Messages :   299

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Levée de l'embargo des US sur Cuba
par g.sandro Ven 19 Déc 2014 - 0:02

Je ne suis un spécialiste, ni de cette question, ni de cette région...

mais... vu de ma fenêtre, c'est aussi un excellent moyen d'acculer le Venezuela...en lui enlevant son allié de proximité, pile poil au moment où la baisse du brut fragilise la révolution Bolivarienne (Le Pétrole occupe une part déterminante dans le budget Vénézuelien et la baisse des cours le plombe); du coup, l'opposition est toute revigorée (notamment à grands coups de subventions US).

Enfin...je dis ça...je ne dis rien...



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageLe dessous des cartes...
par phv Ven 19 Déc 2014 - 13:53

Comme d'habitude, il est prudent de (tenter de) regarder le dessous des cartes pour comprendre
le sens réel des "informations" dont nous abreuvent les merdias...

1) Mise au point qui s'impose face à une affirmation totalement erronée dans une citation d'un post précédent :
Citation:
«La crise du pétrole déclenchée par les Saudis affecte sévèrement Vlad qui cherche du support du côté des Chinois pour éviter le défaut sur les prochaines échéances de refinancement.»
Correction :
Les Saoudiens n'ont rien déclenché du tout : Étant TOTALEMENT sous la coupe des USA, ils ont "pris les décisions"à l'OPEP qui leur avaient été imposées !
(Pour info, l'intégralité des exportations pétrolières d'Arabie Saoudite sont sous contrôle des américains, dans une enclave à laquelle
les Saoudiens N'ONT PAS ACCÈS.)


2) Pour ce qui concerne le dessous des cartes :
(ou comment peut-on imaginer que ce "geste" d'Osama ben Barak soit un hasard dans le contexte actuel anti-Russe)


Deux commentaires trouvés ce matin, qui résument assez bien la situation réelle :

2-a : "Cette opération qui comporte des avantages et des inconvénients pour le pouvoir castriste est une opération essentiellement 
anti-russe qui négocient en ce moment une base de détection.... 
Le deal est: On reprend les relations diplomatiques et commerciales, mais vous ne laissez pas les Russes installer une base d'écoute sur votre île....
A propos, on trouvait aux USA autant de cigares cubains que l'on voulait, ils étaient exportés au Mexique et du Mexique ré-exportés aux Etats-Unis."

2-b : Pour ma part, qui regarde modestement les affaires du monde sans la prétention d'un géopolitologue, 
mais avec un peu de bon sens, ça suffira à se faire une idée, la dessous, il y a de la Russie. 


Pourquoi ?
Il faut juste avoir un peu de mémoire : Le ténébreux Ministre des Affaires Etrangères Russe, Sergei Lavrov, s'était rendu 
officiellement à Cuba en avril 2014.
Suite à cela, la Russie a annulé 90% de la dette Cubaine et a investit 10% à l'intérieur du pays. 
Last but not least, Cuba soutient la Russie contre l'Ukraine. La Russie jouait ses pions, à se rapprocher 
du territoire US, lorsque les US essayaient et essayent toujours d'encercler la Russie par les anciens Etats satellites de l'URSS, 
sous l'égide de l'OTAN, dirigé par les US, avec les caniches Européens, qui vont se trouver avalés dans cette guerre entre deux 
grandes puissances, dont on oubliera pas la Chine, amie de la Russie. 

Alors, vous comprendrez maintenant que l'enjeu se passe entre les USA et la Russie. On peut toujours couiner sa joie, ses extases 
devant ce "fabuleux geste d'Obama" ! 
Ce n'est que de l'enfumage et rien de plus. Il faut vraiment être un journaliste stupide, hébété, déculturé pour ne pas avoir ce minimum 
de réflexion. 
Moscou ne tardera pas de réagir. Suite au prochain épisode !"


Et mon commentaire à moi :
"Pourquoi se priver de prendre les gens pour des cons ?
Ça marche à tous les coups !

   phv

  Barreur
 Barreur

  avatar

  Inscription :   02/03/2009
  Messages :   245

Revenir en haut Aller en bas
Levée de l'embargo des US sur Cuba
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent