!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Monnaies alternatives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageMonnaies alternatives
par GdB Mer 13 Déc 2006 - 12:10



Monnaies Alternatives / Etudes et Expérimentations

insert de l'administration :17 déc 2006
la file suivante traite du sujet des monnaies alternatives, aussi bien des études /recherches effectuées à ce sujet, que des expérimentations menées
pour plus de confort de lecture, toutes les files traitant ce sujet, seront regroupées ici


Margrit Kennedy et Eco-sociétalisme...

Sur les réactions à l'article sur Trichet sur lci.fr, il y avait cité le nom de Margrit Kennedy. J'ai fait une rapide recherche car le message posté par la personne (disant en gros que 50% du prix de nos produits était composé d'intérêts, et que l'intérêt au lieu de lutter contre l'inflation la créait en effet) m'avait interpellé. Donc ne sachant pas si vous connaissiez sur ce forum les travaux autour de ce thème, je donne quelques infos:

Voilà son site:
http://www.margritkennedy.de/index.php?lang=EN

Une de ses conférences traduites en français (cliquer sur le PDF en bas):

http://www.caracoleando.org/spip.php?article102&lang=fr

et un wiki très complet sur ce qu'est l'écosociétalisme (avec une préface de Patrick Viveret auteur du fameux rapport "Qu'est ce que la richesse"):

http://tiki.societal.org/tiki-index.php?page=Sommaire_ES

Une page de ce wiki sur la création monétaire et les ruses (très mal saisies par le quidam) du système actuel...

http://tiki.societal.org/tiki-index.php?page=CreationMonetaire

Je vais essayer de creuser mais ça m'a l'air vraiment très très intéressant.

Ce serait pas mal d'échanger nos points de vue et avis sur la chose...

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 



Dernière édition par GdB le Dim 23 Mar 2008 - 13:10, édité 1 fois

   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Monnaies alternatives
par marie Mer 13 Déc 2006 - 21:51

yep tres interessant avec l'interet majeur d'etre en français car c'est suffisamment ardu comme ça ..

le wilki est particulierement bien fait .. et les id de margrit kennedy aussi .. je ne connaissais pas du tout l'écosociétalisme .. c'est une découverte ! je plane pour toi

effectivement ce qui est terrible avec le systéme en vigueur , c'est que du moment que tu consommes ( et tu ne peux guere ne pas le faire ) tu payes des interets sur des sommes que les autres ont emprunté !!

interessant aussi : la BCE a seule droit battre monnaie ... et représente des interets privés ( c'est pas developpé ... mais on a bien, semble t'il affaire ave le même systeme que la FED) ...


autres liens français sur ce sujet


The United States Is In Deep Doodoo!
excellente traduction en français de Oscar Blais

http://www.hardinvestor.net/viewtopic.forum?t=433

et en anglais , le fantastique


The Real Story of Money Control in America

http://www.wealth4freedom.com/truth/16/prologue.htm



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par le Lun 18 Déc 2006 - 0:37, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19734

Revenir en haut Aller en bas
MessageUn petit topic sur les monnaies fondantes...
par GdB Dim 17 Déc 2006 - 0:43

Un petit topic sur les monnaies fondantes...

Nan, je parle pas des fiat monnaies qui elles enflent au lieu de fondre (même si leur valeur fond finalement aussi..).


Comme suite à mes petites recherches sur d'autres formes de monnaies déjà expérimentées, des articles très intéressants sur Silvio GESELL, qui inventa la monnaie franche (ou encore la monnaie qui "rouille"...):

SILVIO GESELL
Marxisme et capitalisme : les deux faces d’une même monnaie
http://transversel.apinc.org/spip/article.php3?id_article=193

www.silesfemmescomptaient.com/fr/bibliographie/SilvioGesell_7.rtf



et un article de l'époque (paru en 1933 dans l'ILLUSTRATION) qui décrivait l'expérimentation
menée alors avec grand succès dans cette petite ville autichienne au doux nom de Wörgl:

http://fr.wikisource.org/wiki/W%C3%B6rgl_ou_l%E2%80%99%C2%AB_argent_fondant_%C2%BB


Enfin son bouquin traduit en anglais (et introuvable en français, même en version papier), L'ordre économique naturel:

http://www.systemfehler.de/en/neo/

Sur d'autres formes et exemples de monnaies alternatives:
http://www.triarticulation.org/essays/2003-04-001.html

Et un blog assez bien fait:
http://www.cornu.eu.org/news/la-monnaie

avec en prime la fable de l'Ile des naufragés qui explicite la supercherie de la monnaie actuelle:
http://www.prolognet.qc.ca/clyde/idn.htm



GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Messagemonnaies fondantes
par g.sandro Dim 17 Déc 2006 - 22:55

Excellente sélection de liens GdB, tchin notamment le célèbre "l'île des naufragés" posté en Français. Je connaissais bien cette fable, mais seulement en anglais.

ceci étant dit, cette fable de "l'île des naufragés", qui est indispensable à la cukture générale, pour passionnante et très instructive qu'elle soit, ne reflète pas l'autre dimension du problème, quand le banquier imprime encore et toujours plus de billets qui achètent de moins en moins de denrées.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Monnaies alternatives
par GdB Dim 17 Déc 2006 - 23:23

Exact, les deux points illustrés sont le problème de la fuite en avant créé par l'intérêt (et qui amène finalement à ce que tu soulignes, mais ce n'est pas explicite), et le fait que tout repose sur la "confiance" pour ne pas dire l'illusion...

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageMonnaies alternatives, fondantes, citoyennes: Ithaca hour...
par GdB Mar 3 Avr 2007 - 16:56




et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Monnaies alternatives
par GdB Mer 4 Avr 2007 - 11:03

Je rajoute à ce post le synopsis d'un excellent documentaire que j'ai visionné il y a une semaine, "La double face de la monnaie":

http://www.voiretagir.com/fiche_film.php?id=33

Très bonne analyse en aller retour entre le local et le global sur la question de "l'argent" vu comme une drogue dont le système organise la pénurie (pour certains) dans l'abondance (les surliquidités de la sphère financière). Très intéressants exemples de monnaies alternatives complémentaires qui permettent de comprendre à quoi devrait normalement servir l'argent...

Avec Patrick VIVERET (auteur de "Reconsidérer la richesse": rapport d'étude téléchargeable ici www.la-metro.org/fr/developpement/eco_solidaire/rapport_viveret.pdf ) et aussi Margritt KENNEDY dont j'avais parlé dans un autre message sur l'Ecosociétalisme)...

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 



Dernière édition par le Mer 4 Avr 2007 - 18:11, édité 1 fois

   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Monnaies alternatives
par marie Mer 4 Avr 2007 - 18:10

super interessant ..., l'exemple américain notamment ... mis en place en 1991 .... sans que personne n'en parle ...



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19734

Revenir en haut Aller en bas
MessagePas si con Jean-François FAUR, quand on prend le temps d'y songer
par g.sandro Mar 12 Avr 2016 - 3:07


Qu'on l'appelle "revenu de base" ou "revenu universel", le principe séduit de plus en plus de gens, aussi bien à droite qu'à gauche, qu'ils soient économistes ou politiques. Pour autant, il existe encore de nombreux freins à la mise en place ce que certains considèrent encore comme une utopie. Des blocages qui pourraient néanmoins être levés à condition de repenser l'universalité, non pas à l'égard des usages, mais uniquement des individus, grâce par exemple aux monnaies complémentaires.

L'objectif du revenu universel est simple : accorder à chaque citoyen, enfants compris, les ressources suffisantes lui permettant de vivre indépendamment de toute autre forme de rémunération. À chacun ensuite d'exercer ou non une activité en parallèle pour gagner davantage, et vivre mieux. Politiquement, ceux qui prônent l'égalité, la solidarité et la fraternité y trouvent leur compte puisqu'une telle mesure octroie théoriquement un droit identique à chaque individu. Or même les détracteurs habituels de "l'assistanat public" sont également séduits, puisqu'un éventuel revenu universel s'accompagnerait en théorie de l'annulation de toutes les aides et allocations qui, de leur point de vue, ont tendance à maintenir les gens dans l'inactivité.

L'ennui c'est qu'en pratique, on dénombre encore un grand nombre de blocages qui interdisent la mise en place d'un quelconque revenu de base généralisé.

Le revenu universel à l'épreuve de l'inconstance humaine
Ainsi, quelle que soit la somme allouée à chaque individu à l'exclusion de toute autre aide publique (on parle de 800 euros par mois dans le cas le plus absolu, à l'instar de ce que veut tester la Finlande), il s'en trouvera toujours quelques uns qui ne sauront pas gérer leur budget et qui compteront sur la générosité collective pour assurer leur subsistance à long terme.
Dit plus clairement, on ne pourra jamais lutter contre les penchants excessifs, dépensiers et imprévoyants d'une partie de la population qui prendra le revenu universel comme une manne tombée du ciel et qui en profitera au jour le jour, sans se soucier des lendemains, ni prendre la peine de s'assurer volontairement contre les aléas de la vie jusqu'ici couverts par l'État. Et on verra donc forcément très vite, par exemple, des files de gens sans aucune couverture maladie se presser aux portes des hôpitaux pour demander qu'on les soigne.

Un autre effet du revenu universel, qui semblera bénéfique au premier abord, c'est une probable remontée de la courbe démographique. Sans vouloir faire preuve de cynisme, on peut même imaginer que certains ménages envisageront d'avoir davantage d'enfants en vue de percevoir un revenu mensuel plus important. C'était d'ailleurs le vœu premier des initiateurs de l'allocation familiale.

L'ennui, c'est que cette population croissante voudra continuer à bénéficier des mêmes services publics, lesquels risquent fort de devenir alors sous-dimensionnés au bout de quelques années. Crèches, écoles et hôpitaux seront très probablement les premières infrastructures publiques à être touchées par la pénurie de places disponibles, sachant que la situation actuelle est déjà loin d'être satisfaisante.

On pourrait évidemment en construire davantage, mais sachant qu'il est très difficile de répondre à la demande aujourd'hui, qu'en sera-t-il lorsque la main d'œuvre sera moins importante ? Car l'un des objectifs du revenu universel est d'amener les gens à envisager une vie où l'épanouissement ne passera plus nécessairement par le travail.
Si l'idée finit par être adoptée par le plus grand nombre, il faudra ensuite trouver des arguments bien solides pour convaincre les gens d'occuper un emploi aussi peu glamour et épanouissant que ceux proposés par le secteur du bâtiment par exemple. Des arguments qui passeront probablement par les salaires...

Affaiblissement de l'économie classique et renforcement de la pression fiscale
Justement, les salaires, parlons-en.
Avec les fins de mois assurées pour un grand nombre de citoyens, surtout les familles, les candidats risquent de ne plus être aussi nombreux à se précipiter sur les offres d'emploi. À plus forte raison pour des emplois à faible valeur ajoutée ou peu qualifiés qui étaient habituellement payés au salaire minimum. Un minimum que les individus bénéficiant désormais d'un revenu de base souvent équivalent, voire supérieur, ne voudront plus accepter.

Par conséquent, sauf à pouvoir proposer des salaires largement révisés à la hausse, ou même des "golden hello" et autres avantages substantiels pour attirer les candidats, les petites entreprises auront bien du mal à rivaliser avec les grands groupes. Et faute d'avoir les moyens d’embaucher dans ce nouveau contexte, nombreuses seront celles qui ne pourront plus assurer leur développement, voire carrément leur activité pour celles qui dépendront directement d'une main d'œuvre spécialisée (bâtiment, manufactures, artisanat...).

Or, avec la baisse de l'emploi salarié, le financement du revenu universel ne pourra plus être assuré par les seuls prélèvements sociaux. Il faudra donc augmenter la charge fiscale des individus comme des entreprises. Ce qui risque, non seulement d'accélérer la disparition des PME évoquée plus haut mais aussi d'accroître considérablement les dérives vis-à-vis de l'impôt (baisse du pouvoir d'achat, fraude à la TVA, évasion fiscale, etc.)

Une première réponse : les monnaies complémentaires
Face à toutes ces éventualités, l'une des pistes les plus prometteuses se trouve sans doute dans les monnaies complémentaires. En effet, plutôt que d'imaginer un monde où chacun recevrait un certain nombre d'euros (ou de dollars, de yens, etc.) pour continuer à faire tourner l'économie globale, on pourrait au contraire envisager un revenu universel de base affecté à un usage bien précis, distribué à tout le monde mais dans une monnaie complémentaire totalement décorrélée des devises officielles.

Il serait alors parfaitement possible d'orienter les bénéficiaires vers des commerces ou services locaux dont l'économie ne dépendrait plus de marchés mondialisés de plus en plus fluctuants. Avec une monnaie locale complémentaire, uniquement affectée à l'achat des produits et services de proximité, l'impact social et environnemental serait considérable. Le renforcement des circuits courts pour les productions régionales, notamment, mais aussi plus généralement la valorisation d'une économie éthique et durable, permettraient de garantir un certain maintien du pouvoir d'achat des citoyens sur les produits courants, en dépit des turbulences économiques mondiales.

Évidemment, les produits d'exportation ou les services financiers classiques continueraient à être réglés en euros, mais l'objectif du revenu universel sera ailleurs. Véritable rempart contre un éventuel effondrement des marchés internationaux, la monnaie complémentaire pourrait permettre de réguler l'économie intérieure du pays en évitant que des phénomènes extérieurs viennent influer trop brutalement sur le coût de la vie pour les habitants.

Enfin, le recours à un revenu universel distribué dans une monnaie locale, dont la vocation première ne serait plus la thésaurisation mais la consommation, aurait pour incidence de réduire les inégalités en donnant à chacun de quoi acheter des denrées produites localement, utiliser les transports en commun (à énergie propre et durable), bénéficier de services de proximité, mais aussi aller au restaurant, au spectacle... ou tout simplement recréer du lien social et remettant l'individu au sein de la collectivité.

Jean-François FAUR



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12346

Revenir en haut Aller en bas
Monnaies alternatives
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent