!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

version soft de ce que m'inspire le referendum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Messageversion soft de ce que m'inspire le referendum
par jeanbrent Jeu 31 Mar 2005 - 13:05

NON à L’EUROPE BABEL

-
NON à LA CONSTITUTION



Nous croyons sacrifier peu pour récolter concorde et paix dans l’Europe Fédérale qui s’annonce. Ce ne sera que Babel répétée.

RECONNAISSONS que cette Europe là ne sera qu’un outil du marché et qu’elle neutralisera définitivement tout discours subversif.

RECONNAISSONS que les syndicats, les partis institués, les média, sont incapables d’entendre la Société civile et constituent désormais les relais qui n’ont d’autre fonction que d’apaiser les tensions sociales provoquées par l’économie ultralibérale et grâce auxquels l’Europe technocratique mènera à bien son projet d’assujettissement de l’individu en ne servant que la cause du grand capital dont ils vivent.

RECONNAISSONS que cette Europe prétendument laïque et neutre n’est qu’une théologie masquée faisant de la « modernité séculière » la médiocre parodie d’une église sans légitimité.

REFUSONS de faire de cette fausse espérance une paresse et regardons en face la mise en spectacle de l’opinion publique qui sacrifie la personne à l’individu.

REFUSONS cette fuite en avant et cette perversion qui veut faire de l’Europe démocratique un mythe, une doctrine, une religion.

REFUSONS de satisfaire nos envies dans l’ordre policier qui s’avance et garantit nos sécurités, car là sera le règne de la liberté de l’économie c’est à dire la liberté de l’esclave et de la servitude. Cette Europe là c’est le chaos qui vient sous la forme du néant de l’abondance d’objets, de règlements et de lois.

Dissimulés sous le prétendu ordre des choses les maîtres du jour et propriétaires de l’Europe, financiers, ou experts ont la volonté implacable de nous imposer une décision qui ne tiendra que par notre consentement forcé.

NON au CHAOS
-
NON à LA CONSTITUTION


Sortons de l’hébétude ; allons au principe, attaquons nous à l’essentiel, refusons cette fausse Europe.

Pour une Europe enthousiaste

Votez NON


Unionpourlenon@35wanadoo.fr . Comité UNION pour le NON 35700 Rennes.
mitraillette je suis un saint

   jeanbrent

  Matelot
 Matelot

  avatar

  Inscription :   11/02/2005
  Messages :   152

Revenir en haut Aller en bas
MessageExcellent...
par g.sandro Jeu 31 Mar 2005 - 14:04

je suis un saint clap clap ye.s bienvenue ! chez le non ! crane

danseur kelcul votez non !

Mais NON, Mais non....tip tip birribip...Mais NON, Mais non....tip tip Tirri...!

non ! non ! non ! non ! non ! non ! non ! non ! non ! non ! non ! non ! non !



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12334

Revenir en haut Aller en bas
MessageNON au fascisme >
par jeanbrent Jeu 21 Avr 2005 - 13:46

NON AU FASCISME

NON A LA DICTATURE EN EUROPE

NON A LA CONSTITUTION


« Avec la Constitution Européenne se prépare la dictature la plus puissante que les peuples aient jamais connus. » (Ida Magli)

La mondialisation économique et politique s’accompagne d’une mondialisation judiciaire. A ce titre le « mandat d’arrêt européen » est édifiant.

Le 9 Mars 2004 le code de procédure pénale Français s’est mis en conformité avec la nouvelle religion « européenne » au travers de l’article 88-2.

Le mandat d’arrêt Européen attribue à tout juge de tout pays membre de l’union Européenne la faculté de faire arrêter et incarcérer dans ses prisons n’importe quel citoyen de n’importe quel pays pour des faits commis dans n’importe quel pays même si ces faits sont licites dans le pays de résidence dudit citoyen.

Ainsi tout citoyen Français pourra être livré à un quelconque des 24 autres états de l’union pour un fait commis dans son propre pays qui plus est parfaitement licite aux yeux de la loi française. Il suffit que ce fait constitue un délit dans l’UN des 24 autres états. (et demain la Turquie).

QUI NE VOIT que pour gouverner et assimiler des populations si disparates il faudra un pouvoir de répression quasi illimité ?

C’est ce qu ’offre l’Union Européenne au travers de l’euro mandat.

Aujourd’hui les gens sourient des normes européennes concernant la taille des concombres, la couleur des tomates ou les normes d’hygiène imposées à nos agriculteurs. Mais ceux qui s’arrogent le pouvoir de décider ce que nous pouvons manger ou non sous prétexte d’hygiène ou autre, finiront par prétendre régler les autres aspects de notre vie, nos gestes, et finalement nos pensées.
L’ Europe « espace de liberté, de sécurité et de justice » sous prétexte de sécurité et de supervision de la santé publique est en train de devenir
l’Europe du contrôle Universel.


VOTEZ NON orage

   jeanbrent

  Matelot
 Matelot

  avatar

  Inscription :   11/02/2005
  Messages :   152

Revenir en haut Aller en bas
Messageoutche , ça fait frémir ça !!!
par marie Jeu 21 Avr 2005 - 19:09

outche , ça fait frémir affraid affraid affraid ça , Jean !


GRRR gouter du rouleau à GRRR gouter du rouleau à GRRR


votez NON ! non ! non ! non !



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
MessageUn juge irlandais poursuivrait une IVG à Paris?
par g.sandro Jeu 21 Avr 2005 - 23:40

Un juge irlandais poursuivrait une IVG à Paris?

T'es sûr? Ca me paraît quand même un peu gros, c'est donc à creuser pour ne pas être taxé de fantaisiste...en tout cas, j'avoue que c'est "trou blanc".

Un Portugais pourrait aussi...? Tain, ça craint...

un italien pourrait poursuivre un fumeur hollandais...ou espagnol ?

et si je roule à 132kms/h ( ou 161) sur une autoroute allemande?

un juge belge pourrait me poursuivre et me faire incarcérer en Belgique?

tain, ça fait frémir ça...d'ici qu'un juge Turc vous embastille ( j'ignore comment s'appelle la Bastille Turque) pour avoir bu un verre de Morgon en dégustant une tranche de paté...ou de fromage au lait cru...Brrrr..!
tchin chut ! snif ! orage 042 bonnet d'âne fire globe baston compressé

Refusez le coté obscure non ! join the FORCE... angel2 soleil na ! lion



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook



Dernière édition par le Sam 23 Avr 2005 - 16:42, édité 1 fois

   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12334

Revenir en haut Aller en bas
MessageQue faire de la victoire du non ?
par g.sandro Ven 22 Avr 2005 - 11:22

Que faire de la victoire du non ?

Pierre Khalfa


Cette question tend à devenir centrale (voir la une du Parisien du 21 avril) alors que la campagne référendaire est maintenant dans sa dernière ligne droite. Parmi les arguments employés par les partisans du "oui", notamment à gauche, celui de l'inutilité du vote "non" est régulièrement employé. L'argumentation suivante est alors développée : la victoire du "non" ne supprimerait pas la partie III du traité qui correspond peu ou prou au traité actuel, les politiques néolibérales continueront donc de s'appliquer ; de plus, vu les orientations des différents gouvernements, il serait impossible de renégocier un nouveau traité qui serait plus social, le traité constitutionnel étant le moins mauvais traité dans les conditions actuelles des rapports de forces en Europe. Enfin, il y a un grand risque que la construction Européenne se bloque, voire que l'Europe explose. Ces arguments doivent être pris au sérieux si nous voulons convaincre les indécis. Il nous faut donc y répondre point par point.

Remarquons tout d'abord que ceux qui tiennent cette argumentation sont les mêmes qui nous promettent que, sitôt le traité constitutionnel voté, une négociation s'engagerait pour conclure un traité social. La même promesse avait été faite lors du traité de Maastricht et on sait ce qu'il en est advenu. Au-delà du scepticisme que peut aujourd'hui entraîner ce type de promesse, une question se pose. Si ce traité constitutionnel est le moins mauvais possible vu les rapports de forces actuels, en quoi la victoire du oui permettrait de les améliorer ? Et pourquoi, alors même que ce traité néolibéral viendrait d'être d'adopté, des gouvernements néolibéraux accepteraient de négocier un traité social. Bref, si les rapports de force ne permettaient pas de faire mieux, une victoire du "oui" gèlerait la situation au lieu de l'améliorer, alors qu'au contraire une victoire du "non" bouleverserait le champ politique en Europe.

Certes, les politiques néolibérales ne disparaîtraient pas alors comme par enchantement et quel que soit le résultat au référendum, il sera nécessaire d'amplifier nos mobilisations à l'échelle européenne pour peser sur les politiques publiques. Mais une victoire du "non" nous permettra de le faire dans des conditions qui seraient nettement meilleures qu'en cas de victoire du "oui". En effet, comment pourrions nous, dans ce cas, justifier de nous battre contre les politiques néolibérales alors même que le peuple viendrait de les approuver par son vote ? Le rejet de ce texte légitimerait par contre nos combats, aurait un impact considérable chez les autres peuples d'Europe, modifierait les rapports de force en notre faveur et faciliterait notre combat pour "une autre Europe".

Si les citoyens refusent un traité constitutionnel néolibéral, les propositions dont nous sommes porteurs verraient leur crédibilité s'accroître. La preuve serait ainsi faite que c'est le projet néolibéral, refusé par les citoyens, qui met l'Europe en crise alors qu'au contraire nos propositions permettraient de construire une Europe des peuples. Mais ce combat, qui nécessitera des affrontements importants, sera de longue haleine et il est effectivement vain d'attendre de gouvernements libéraux qu'ils reprennent, même si le traité constitutionnel est rejeté, nos propositions.

Alors que pouvons nous attendre au lendemain d'un rejet de ce traité ? Tout simplement que les gouvernements renégocient un véritable traité constitutionnel, c'est-à-dire un texte qui se borne à organiser les pouvoirs publics européens, les institutions européennes. Il s'agit donc de demander immédiatement que les gouvernements européens renégocient un texte qui laisse le choix aux peuples d'Europe du système économique dans lequel ils veulent vivre et des politiques économiques et sociales qu'ils veulent voir mises en ¦uvre. Il faudra donc un texte qui ne fasse aucune référence, à la doctrine néolibérale ni aux politiques qui en découlent. Cette renégociation sera d'autant plus nécessaire que les règles actuelles de fonctionnement de l'Union inscrites dans le traité de Nice, qui a par ailleurs une durée illimitée, ne sont pas adaptées à un fonctionnement à 25 et demain probablement plus. Les gouvernements seront donc obligés de renégocier, et d'ailleurs ils ont commencé à y réfléchir comme le rapporte le Figaro du 19 avril qui évoque un "plan B" en cas d'un rejet du traité constitutionnel.

La construction européenne ne se bloquera donc pas et l'Europe éclatera d'autant moins qu'aujourd'hui les peuples européens sont attachés à son existence. Le débat actuel ne porte pas sur sa nécessité mais sur les modalités de sa construction. Alors qu'une adoption de ce traité nous enfermerait dans le carcan du néolibéralisme, son rejet peut ouvrir des opportunités nouvelles qu'il nous appartiendra de saisir.

Si ce traité constitutionnel est rejeté, notre combat se situe donc à deux niveaux : sur le long terme pour une "autre Europe" ; sur le court terme pour une renégociation d'un texte qui ne nous impose pas la potion amère du néolibéralisme avec les règles de fonctionnement des institutions européennes. Il n'y a évidemment pas de frontière étanche entre ces deux niveaux. Il faudra, lors de la future renégociation, être capable de se mobiliser à l'échelle européenne, pour imposer que soient clairement inscrits dans les valeurs et les objectifs de l'Union un certain nombre de droits fondamentaux présents dans la Constitution française et dans les textes de l'ONU (Déclaration universelle des droits de l'homme, Charte des droits économiques et sociauxŠ). Sur ce terrain, nous pourrons espérer retrouver ceux qui, malgré leur opposition au libéralisme, auront voté "oui", pour faire avancer l'Europe.

21 avril 2005



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12334

Revenir en haut Aller en bas
version soft de ce que m'inspire le referendum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent