!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageLes conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par GdB Ven 9 Mar 2007 - 1:44

Les premières cartes tombent... D'autres suivront-elles ou pas?


http://www.marketwatch.com/news/story/new-century-said-facing-bankruptcy/story.aspx?guid=%7BCC3F81FC%2D1BDE%2D4410%2D8B0D%2D0E4210E07C52%7D

Le suivi au plus près de la situation ici:

http://www.myrealestatemoney.com/renews/Default.aspx

ou ici:

http://www.foreclosurepulse.com/

et enfin ici avec un décompte des faillites des prêteurs en temps réel (The Mortgage Lender Implode-O-Meter titanic )

http://www.ml-implode.com/



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par du-puel Ven 9 Mar 2007 - 8:25

Je pensais justement à me faire une petite ligne de NFI, NEW ou autre.

vers les 4 en visant 8, 10, 12 ou 15 ... mais il faut être prêt à tout perdre.

L'idée est que seuls quelques emprunts ne seront pas remboursés -- le tout étant d'estimer le "quelques" --, d'autres avec retard, mais l'essentiel le sera.

Faut surveiller le benspeak et les indices de refinancement. Avec la basse récente et le retour vers les trésauries, les taux longs fixes US ont encore rebaissé, redonnant de l'oxygène à ceux qui se noient.

En moins risqué, il y a aussi les paris sur les escros GS, MER & Co.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par marie Ven 9 Mar 2007 - 12:23

olala, t'as le gout du risque, Dup !



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par groler Mer 14 Mar 2007 - 8:00

sur bourso ce matin:

http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?&news=4018121


quand je pense à tout ces gens qui se sont fait embobiné dernièrement par les promoteurs et les banques!
Dans mon bled du Doubs, les promoteurs proposent sans sourcillier encore actuellement de l'appart neuf à 2800 € le m2 et en rassurant les acheteurs que de toute façon cela sera encore plus cher dans 6 mois. (après enquête, il y a des projets qui sont en vente depuis 6 mois sans trouver preneurs)....faudra bien qu'ils lâchent du lest.

@+

   groler

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   762

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par du-puel Mer 14 Mar 2007 - 16:06

Y' sont forts ces Amerlocains. Ils ne résolvent pas les problèmes, il les écrasent.

Et ben là y z'ont juste "délisté" NEW, et bientôt NFI, LEND et tous les autres ; s'arréteront-ils à GS, MER JPM ?

Même plus besoin d'écraser les problèmes, il suffit d'effacer ce qui les cause.

Plus de trace ni d'influence sur les indices. CommeM3.

Trop forts.

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par GdB Mer 14 Mar 2007 - 22:34

Ouais, et la machine à Brouzoufs de Tonton Ben va monter encore un peu plus dans les tours au cas où, afin de gonfler les bouées de sauvetage à destination des éventuelles banques qui se seraient laissées emporter par un impérieux désir de faire du profit un peu risqué...

Quant aux pigeons expropriés, ils iront nicher sur les fils électriques des banlieues cossues, Tonton Ben ne sauve que les rapaces, pas les pigeons...

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par GdB Mer 14 Mar 2007 - 22:41

Groler, je pense que tu connais le site bulle-immo:

http://www.bulle-immobiliere.org/ (y'a du pigeon d'ailleurs !)

Sur leur forum, ils font des enregistrements de conversations téléphoniques bidons passées à des agences immo pour leur faire cracher le morceau sur la réalité du "ralentissement" du marché en France, y'en a des pas mal....

http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewforum.php?f=48&sid=c61e2ccc1afd82a74013b568739de9fe

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par tripben Jeu 15 Mar 2007 - 8:05

le banquier de ma mère (credit agricole dans zone rurale) lui a dis que dans 10 ans les maisons se vendraient pour rien car personne n en voudraient ....
Ou plus exactement plus personne ne pourrait s offrir le crédit sympa sur 50 ans comme aujourd hui ...source Fnaim
Citation :
Emprunter : c'est encore le bon moment

Malgré une légère augmentation, les taux d'emprunt sont encore intéressants pour les particuliers. Les durées d'emprunt, elles, ne cessent de croître.

Les taux d'emprunt restent avantageux pour les acheteurs d'un bien immobilier expliquent Les Échos (13/02). S'appuyant sur une étude du courtier en ligne meilleurtaux.com, le quotidien économique souligne que, dans un contexte de concurrence entre établissements bancaires, les taux d'intérêt « n'ont augmenté que de 0,10% » les cinq derniers mois. Autre tendance : le prêt à 25 ans se généralise. « Le prêt à 15 ans qui constituait la norme en 2002 est désormais l'exception, la durée favorite des Français est actuellement de 25 ans ». Certaines banques proposent même des prêts à 30 ans, voire 50 ans, afin de faciliter l'accession à la propriété des jeunes.

Pour La Tribune (14/02), c'est bien l'arrivée des jeunes sur le marché du crédit immobilier qui « constitue l'évolution la plus marquante de l'année 2006 » et de citer ce chiffre : les 20-25 ans « représentent actuellement 8,5% des emprunteurs ». De plus en plus de jeunes préfèrent devenir propriétaires sans passer par la case location. Une chance pour eux que les banques « n'exigent plus d'ancienneté professionnelle pour accorder un prêt » !
sinon le dernier Bechade ...
http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?&news=4020733



Que le Gold vous protége !! Y a que la vérité qui compte Wink

 


   tripben

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   07/02/2005
  Messages :   2115

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par marie Jeu 15 Mar 2007 - 16:30

Citation :
Groler, je pense que tu connais le site bulle-immo:

http://www.bulle-immobiliere.org/ (y'a du pigeon d'ailleurs !)

Sur leur forum, ils font des enregistrements de conversations téléphoniques bidons passées à des agences immo pour leur faire cracher le morceau sur la réalité du "ralentissement" du marché en France, y'en a des pas mal....

[url=http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewforum.php?f=48&sid=c61e2ccc1afd82a74013b568739de9fe
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewforum.php?f=48&sid=c61e2ccc1afd82a74013b568739de9fe[/quote[/url]]

p'in, j'en ai écouté qq unes ..... EXCELLENT... Pouré a beaucoup de talent pour faire parler les gens ... un vrai talent !r.ire



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par groler Jeu 15 Mar 2007 - 17:52

je vais écouter çà en rentrant ce soir pour me délecter.

@+

   groler

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   762

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par g.sandro Ven 16 Mar 2007 - 0:15

Waow... tu m'étonnes...ça déchire, je viens de m'en passer 4 à la suite, c'est tout à fait en phase avec notre feeling...ça va chouiner dans pas longtemps... bon sang , bien sur r.ire

ceux de pouré sur Nantes et Boulogne notamment sont particulièrement extra.

Merci Gdb, ça vaut largement un bon programme télé... amur r.ire Wink



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par GdB Ven 16 Mar 2007 - 12:57

Un autre article où il faut lire entre les lignes des déclarations de greeny:

http://www.boursorama.com/forum/message.phtml?file=357894930&pageForum=1

Citation :

Les problèmes du "subprime" peuvent se propager/Greenspan
Reuters Trading USA le 16/03/2007 00:05


par Ros Krasny
BOCA RATON, Floride, 15 mars (Reuters) - Alan Greenspan a estimé jeudi que les problèmes induits par l'augmentation des défauts sur le segment du crédit immobilier à faible garantie risquaient de se propager à d'autres secteurs de l'économie.
L'ancien président de la Réserve fédérale américaine, qui s'exprimait devant la Futures Industry Association à Boca Raton, a toutefois concédé qu'il était "difficile de trouver des preuves" de cette possible propagation actuellement.
Pour Greenspan, la baisse du marché immobilier tient davantage aux prix des logements qu'à la qualité des emprunts.
Le "subprime" n'est pas une question à traiter à la légère, a-t-il ajouté, avant de préciser qu'une hausse de 10% des prix des logements règlerait le problème. Le nombre d'incidents de paiements sur le segment à risque, destiné aux acquéreurs sans apport où à profil crédit plus fragile moyennant des taux d'intérêt plus élevés, a fortement augmenté ces derniers mois sur fond de ralentissement du marché du logement et de baisse des prix.
Ce retournement, ajoute Greenspan, fait que certains acquéreurs sont devenus très vulnérables aux hausses de taux dans le cas des crédits immobiliers révisables.

HILLARY CLINTON MONTE AU CRENEAU
Au moins vingt sociétés spécialisées dans le crédit à risque ont arrêté de signer de nouveaux prêts ou purement et simplement déposé leur bilan au cours de l'année écoulée.
Cette crise a provoqué une correction boursière générale en début de semaine, les investisseurs craignant que l'ensemble des banques soit affecté tant les instruments financiers sont aujourd'hui entrelacés par le biais de la titrisation de créances, ce qui répartit les risques à travers l'économie.
Greenspan a précisé qu'en cas de poursuite de la baisse des prix du logement, la situation pourrait se répercuter sur l'ensemble de la machine économique étant donné que les dépenses des consommateurs représentent les deux-tiers de l'activité.
Les craintes liées au "subprime" continuent d'avoir un écho croissant dans la classe politique américaine, et Hillary Cliton, sénatrice démocrate de New York, a appelé à agir contre cette crise. Elle a fait part de son intention de réintroduire une législation visant à modernier l'Administration fédérale du logement, qui garantit les crédits en dernier recours, pour faire en sorte que les bas revenus puissent bénéficier de taux d'intérêt plus faibles. Elle prône aussi des incitations pour encourager les organismes de crédit à identifier les créances à problème.
Si les marchés financiers se sont calmés jeudi, les autorités gouvernementales américaines ont accentué leurs efforts d'investigation auprès des sociétés du secteur pour déterminer si certaines d'entre elles n'ont pas eu recours à des moyens frauduleux pour tromper certains acquéreurs, et leur prêter de l'argent tout en sachant qu'ils ne pourraient pas tenir longtemps l'échéancier des remboursements.
Dans une note, Merrill Lynch a estimé de son côté que les prix des logements pourraient encore chuter de 10% cette année, entraînant alors les États-Unis dans une récession, à moins que la Fed ne baisse ses taux. S&P a indiqué pour sa part que la multiplication des défauts, ajoutée à la baisse du nombre de nouveaux chantiers de logements, allaient probablement peser sur la croissance du PIB. /MB/GG

Bon je crois que c'est clair... Ben oui tiens, une hausse de 10% de l'immo réglerait le problème! C'est quand même pas compliqué...

Je me rappelle d'un article qui disait que la fonction première d'une Banque Centrale ne pouvait se comprendre que de la manière suivante (désolé j'ai pas noté la source, juste la phrase):

Citation :

La Banque Centrale est une agence quasi gouvernementale qui tire ses consignes d’un consensus entre les gouvernements et l’industrie financière dont elle sert les intérêts. Quels que soient ceux qui contrôlent cette BC, sa fonction apparaît de manière clairement limpide une fois que l’on a défriché le jargon opaque des discours et des théories qu’elle produit elle-même : la fonction suprême des banques centrales est de créer toujours plus de monnaie et d’inflation. La création d’inflation contrôlée est en effet un outil précieux pour l’industrie financière.

La lutte contre l'inflation? Tu parles Charles, ça dépend laquelle!

Citation :


The last duty of a central banker is to tell the public the truth." -- Alan Blinder, Vice Chairman of the Federal Reserve

"Allo Ben, bon tu lances la photocop' à brouzoufs? Et mets moi quelques "lignes " de côté car là j'ai des clients en dépendance grave..."

La monnaie est une drogue dure.

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par GdB Ven 16 Mar 2007 - 13:46

M3 US (reconstituée) est à près de +12% sur un an... Y'a fort à parier qu'il va y avoir un nouveau boost après les propos du vieux ci-dessus...

http://www.nowandfutures.com/key_stats.html

M3 euros est à +9,8% quand même aussi... Ca monte!

Politique restrictive qu'ils disent, certains? Non, c'est juste que le pognon nouveau va dans certaines poches et pas dans d'autres, nuance! La rigueur est sélective...

Les voies de la monnaie nouvelle sont impénétrables... Enfin presque!


GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par GdB Ven 16 Mar 2007 - 13:58

Je ne peux que vous conseiller la (re)lecture de cet excellent article de Walter John Williams sur l'histoire du CPI:

http://www.shadowstats.com/cgi-bin/sgs/article/id=343

Citation :

The Boskin/Greenspan argument was that when steak got too expensive, the consumer would substitute hamburger for the steak, and that the inflation measure should reflect the costs tied to buying hamburger versus steak, instead of steak versus steak. Of course, replacing hamburger for steak in the calculations would reduce the inflation rate, but it represented the rate of inflation in terms of maintaining a declining standard of living. Cost of living was being replaced by the cost of survival. The old system told you how much you had to increase your income in order to keep buying steak. The new system promised you hamburger, and then dog food, perhaps, after that.


L'image est excellente. Avec la crise immo US et sa résolution selon la méthode Greeny/Benny, certains vont pas tarder à devoir apprécier la bouffe à chiens...

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par GdB Ven 16 Mar 2007 - 15:30

Ben voilà, y'avait qu'à le dire, les pompiers arrivent...

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=4024790

Citation :

Le marché a par ailleurs été soulagé par les dernières nouvelles sur le front du crédit immobilier à risque, le "subprime", dont la crise menace de s'étendre à d'autres secteurs de l'économie.

Accredited Home Lenders bondit ainsi de 30% à 12,33 dollars après l'annonce d'un accord de vente de 2,7 milliards de dollars de créances avec une forte remise afin de soulager les pressions liées aux appels de marge.

Son concurrent Fremont General prend 18% à 8,72 dollars après avoir annoncé une augmentation, à un milliard de dollars, de la ligne de crédit que lui a ouverte Credit Suisse.

Allez, remets moi une ch'tite ligne, Ben!

Moi je dis que Sarko a raison, y'en a marre de cette société d'assistés qui appellent au secours dès qu'il faut éponger leur misère... Vive le libre marché que diable!
pinochio

GdB

PS:"Accord de vente de 2,7 milliards": mais à qui au fait?

PS2: jetez un oeil sur la vidéo de CNN à droite:

http://money.cnn.com/2007/03/14/magazines/fortune/sanon.fortune/index.htm?ref=myrealestatemoney.com/RENEWS

j'aime beaucoup le commentaire de la nana qui dit "Mais attention il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain car ces crédits subprimes ont permis à des gens qui n'avaient pas les moyens d'accéder à la propriété"

!!!!!!! mitraillette
C'est touchant le social version capitalisme financier quand même!requin
Que ce soient aussi ces crédits qui sont à l'origine de la bulle des prix qui fait que les gens ne peuvent acheter sans enprunter dans des conditions de fous, ça non elle peut pas le reconnaître. Et propriétaire de quoi au final? De dettes et d'esclavage.

Travailler plus pour gagner plus pour pouvoir rembourser plus, voilà le programme de ces enflures!



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 



Dernière édition par le Ven 16 Mar 2007 - 16:36, édité 2 fois

   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
par marie Ven 16 Mar 2007 - 15:34

pftt vive le marché libre, comme tu dis ! sont vraiment écoeurants ... à un point ...no comment !



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19731

Revenir en haut Aller en bas
MessageAnecdote sur la bêtise de ceux qui gobbent le discours FED
par g.sandro Ven 16 Mar 2007 - 21:44

Citation :
la fonction suprême des banques centrales est de créer toujours plus de monnaie et d’inflation. La création d’inflation contrôlée est en effet un outil précieux pour l’industrie financière.


Et quand j'entends les 3 candidats ( surtout Sarko) dire que l'€uro est trop fort...je ne peux pas m'empêcher de repenser à une réunion profs/parents d'élèves il y a quelques semaines au bahut de mes gamines, il y avait la queue, mais grave, et deux pères sapés bourge+++ discutaient très doctement d'économie (j'étais mort de rire, des gros nases qui se la pétaient pro) consensuels, insipides, "ovins", ils répétaient des lieux communs et les théories du 20h00...mais en parlant assez fort et en vérifiant bien du coin de l'oeil que les autres parents les entendaient...bref, des caricatures de cadres de la banlieue ouest.

J'écoutais...discretement, (mort de rire en dedans)...et soudain, le plus pédant des deux (et le plus con aussi d'ailleurs, ce qui n'est guère surprenant) déclame un truc du style: bah de toute façon, c'est la faute de la BCE...!!!

Interpelé par cet improbable et imprévisible éclair de lucidité, je le laisse développer...

"L'€uro est beaucoup trop fort , c'est ça qui nous plombe" lâcha-t-il en guise de sentence, sur un ton méprisant qui n'appelait pas de réplique...

Là, (vous connaissez ma grande gueule) n'y tenant plus je lui ai asséné 2 phrases cinglantes:

"Si l'euro était fort, Monsieur, le prix de votre caddy baisserait !"

après environ 4 secondes de répit , j'ai enchainé avec:

"S'il suffisait d'avoir une monnaie faible pour être prospère, le Burkina Faso aurait supplanté la Suisse depuis belle lurette!"

Et après un temps de silence destiné à mettre en évidence son incapacité à me contrer, je me suis engouffré dans la salle ...le sourire des autres parents était perceptible, et il est resté sans voix. r.ire r.ire r.ire



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
MessageJ'ai demandé son avis de notre spécialiste Immo
par g.sandro Lun 19 Mar 2007 - 1:37

J'ai demandé son avis de notre spécialiste Immo incontesté

De Piovesa 1

Citation :
salut sandro
tu peux le publier ou tu veux
pour les taux ils devrait être aux alentours de 5 % A LA FIN 2007 pour des durée au delà de 20 ans pour l'immobilier

voila mon avis sur le marche immobilier
ont a actuellement une chute du nombre des transactions et un allongement des délais de vente (doublement ) c'est ce qu'il ressort des constatations faite sur le terrain chez mes potes agents immobiliers et chez les notaires les prix sont toujours haut mais les acheteurs commencent a faire des offre 10 % en dessous des prix proposés les vendeurs font de la résistance ce qui provoque la non adéquation entre l'offre et la demande et qui fait que les transactions ne ce font plus d'où la chute du nombre de transactions et l'allongement des délais
lorsque les vendeurs seront pris a la gorge pour diverse raisons notamment un rachat avec un prêt relais ils accepteront les offres et la ont pourra constater la réelle baisse des prix
cependant les taux restent bas ce qui soutient les prix pour l'instant s'il devait monter rapidement cela aurait un effet de vase communiquant et ferait baisser mécaniquement baisser les prix
quoi qu'il en soit tout les gros promoteurs de la place anticipent une baisse des prix pour cette année
nous n'auront pas une baisse comme cela est intervenue en 1991 jusqu'en 1997 cela constituait une anomalie de marché en effet il était possible a cette période d'acheter des biens immobiliers avec des rentabilités de 25% MALHEUREUSEMENT après la chute des marché boursier en 2001 les investisseur se sont aperçues qu'ils pouvaient tout perdre en bourse sans possibilité de retours a meilleur fortune or ils ont compris qu'avec l'immobilier lorsque tu acheté avec une rentabilité de 10% si ton bien perd de la valeur ta rentabilité reste la même et tu perçoit toujours ton loyer jusqu'à ce que la valeur de ton bien reaugmente
moralité le marché sera soutenu par les investisseur et un taux de rentabilité qui sera de 5 ,6, ou 7%
donc pour conclure ont aura pas une forte chute de l'immobilier peut être 10 a 20 % CAR IL Y AURA DE FACTEURS DE SOUTIENT les investisseur et des taux d'intérêts bas et des durée de financement qui s'allonge



Ce à quoi j'ai répondu ceci:


--------------------------------------------------------------------------------

OK thx

Je suis plus pessimiste que toi...un relèvement des taux est incontrôlable, on nous bassine à longueur d'antenne avec les taux courts ( administrés) mais c'est la demande ou l'absence de demande pour la dette qui fait monter les taux longs, les "vrais taux", ceux qui comptent dans les projets à long terme, cruciaux pour toute activité économique...aussi, sans emballement, plutôt que ton -10/-20% maxi, je songe plus à un -17/-35%.

Mais en cas de crise monétaire hyperinflationniste, comme on pourrait commencer par une courte dépression liée à une flambée des taux, je pense que ça pourrait même chuter plus fort (45%?)avant de remonter naturellement car une course vers les biens réels commencerait alors et l'immobilier ne pourrait qu'en profiter...je parle là de l'immobilier de résidence, car sur le locatif, en revanche, je ne suis pas du tout convaincu que les loyers pourraient suivre, et ça altererait sévèrement la rentabilité réelle (déflatée) des baux.

@+



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12339

Revenir en haut Aller en bas
Les conséquences de l'explosion de la bulle immo US...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent