!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageMail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par GdB Mar 29 Jan 2008 - 13:15

Suite au message que j'ai posté sur le site de contacts des élus pour tenter de faire pression sur leur vote du 4 Février, je vous mets ci-dessous l'échange de mail que j'ai eu avec Roland Ries, sénateur PS local. Sa réponse puis MA réponse...

--------------------------------------------------------------------------------------------

Monsieur Ries,

je vous remercie pour votre réponse rapide.

Cependant quelques points me surprennent fortement. Il me semble, sauf
erreur de ma part, que votre candidate à la présidentielle, Ségolène
Royal, avait fait comme promesse de campagne de re-soumettre tout nouveau
projet à référendum du peuple si elle était élue. Ce qui signifiait
qu'elle était donc, en tant que candidate du PS, opposée à l'adoption d'un
tel texte par voie parlementaire (ou sinon je ne comprends plus rien...).

Première question: Cela signifie t-il que vous considériez que cette
promesse et cette position étaient une erreur de campagne du PS et que
vous vous en désolidarisiez?

Deuxième question qui en découle: Si Ségolène Royal avait été élue, auriez
vous milité en interne au PS CONTRE cette promesse de ratification par le
peuple, juste pour éviter un "nouveau blocage" du fonctionnement européen,
blocage assumé éventuellement par une majorité de français eu égard à la
forme scandaleuse que prend de plus en plus la construction européenne?

Encore une fois, vous savez très bien que si la volonté avait été de JUSTE
permettre le fonctionnement minimum des institutions européennes, le
supposé "mini-traité" (qui ne l'est pas!!!) aurait pu se limiter à ces
points précis. Or il n'en est rien...

Pour ma part j'ai voté pour Ségolène Royal au second tour afin d'éviter
l'élection de Nicolas Sarkozy, mais je vous avoue que la position des élus
du PS qui vont s'abstenir au Congrès suite à cette promesse (et donc
laisser la voie à ce nouveau Traité scélérat qui n'a de simplifié que le
nom) me choque au plus haut point. Si une certaine conception de la
politique consiste désormais à raconter des "histoires" (lisez donc le
livre de Christian SALMON "STORYTELLING") avant une élection pour
ensuite agir de manière différente ou incohérente par rapport à ces
positions, je crains que la crédibilité des politiques, déjà bien
attaquée, n'en ressorte encore plus ternie. Ce n'est pas ma conception de
la politique et c'est pour cela que je n'accepte pas ce type de
comportement de la part d'un élu représentant du peuple.

Je souligne ici par ailleurs (après avoir rappelé la promesse de campagne
de la candidate PS) que la position de Ségolène Royal qui apparemment
votera OUI à la révision de la Constitution et Oui au Traité est
INCOMPREHENSIBLE sauf à considérer qu'elle se moque du monde et de ses
électeurs!

Le point essentiel est que cette construction européenne se fait de plus
en plus en retirant des mains des politiques et des élus tout levier
d'action réelle. Lorsque les choix de politique économique se trouvent
verrouillés dans des textes placés au sommet des pyramides juridiques
(comme c'aurait pu être encore plus le cas avec la partie 3 du TCE),
lorsque les marges de manoeuvre budgétaires sont de facto retirées des
mains des Etats par des critères érigés en dogme, quand enfin le pouvoir
régalien de battre monnaie est cédé à des entités hors de tout contrôle
démocratique, alors la politique ne peut plus se résumer qu'à une
observation passive et béate d'un scénario joué d'avance, qu'à un exercice
d'impuissance masquée pour ne pas paraître idiot devant le peuple, ou
encore -et de plus en plus semble t-il- qu'à une mission de "pédagogie
contrainte" à destination des foules pour expliquer pourquoi "il n'y a pas
d'autre choix possible".

Ceci n'est pas ADMISSIBLE. C'est pourquoi je ne l'admets pas, et je ne
comprends pas comment le monde politique (et en particulier une partie du
monde politique qui n'y avait aucun intérêt à priori) a ainsi pu (et
continue à) se tirer une balle dans le pied depuis de nombreuses années
déjà.

En particulier, (mais les points de désaccord personnel avec ce texte
demanderaient bien plus d'un mail pour les exposer) je n'accepte pas que
l'on continue (à la suite de Maastricht dont je n'avais pas bien perçu les
enjeux je crois à l'époque!) à confirmer l'indépendance arrogante de la
BCE vis à vis des pouvoirs politiques et démocratiques, indépendance
manifestement beaucoup moins marquée vis à vis des marchés financiers dont
le public découvre de plus en plus les "exploits" ces derniers temps.

Mais qui fournit le carburant de ces bulles financières, si ce n'est le
système bancaire lui-même par la création débridée de monnaie par les
crédits avec au sommet de la pyramide des crédits les banques centrales,
et notamment la BCE, qui cautionne une croissance de la masse monétaire M3
en Europe de près de 12% par an ces dernières années? Ou va tout cet argent
si ce n'est dans les bulles spéculatives successives (bourse, finance
"créative" mâtinée de subprimes et de dérivés de crédits ou de dette
titrisée, et bien sûr immobilier; tous actifs je le précise non inclus
dans la supposée mesure de l'inflation par les Indices des Prix à la
Consommation retenue par Eurostat et la BCE...)?

Juste un exemple particulièrement d'actualité. En cas de faillite bancaire
(qui n'est plus à exclure vu le contexte!), les dépôts des clients des banques sont - à priori-
garantis par le Fonds de Garantie des Dépôts à hauteur de 70 000 euros.
Mais bien sûr ce fond n'est pas doté de moyens suffisants pour parer une
crise systémique (faillites par effet domino). Dans ce cas, c'est l'Etat, comme ce fut le cas en
Angleterre(qui a gardé le contrôle de sa monnaie, ELLE!), avec la Northern
Rock, qui devra intervenir et éventuellement absorber les pertes subies
par les citoyens épargnants. Mais avec quel budget? Avec quel argent? Les
Etats européens ayant ratifié Maastricht et continuant dans cette voie
sont TENUS d'emprunter au... SYSTEME BANCAIRE!!!! Vous saisissez le léger
problème potentiel? Dois-je retirer immédiatement les sommes de mes
comptes en banque?

Il y aurait tant à dire sur cette "politique de l'impuissance" organisée
(pour reprendre le titre d'un livre de Jean- Paul FITOUSSI).

A titre d'information, je vous joins deux documents:

-l'un (en pièce jointe) concernant le chômage et l'emploi tels que
considérés dans notre Constitution et tels que considérés à l'époque dans
le TCE (mais rien n'a changé à ce sujet depuis)

-le second est ni plus ni moins le seul garde fou prévu pour garantir la
supposée indépendance non de la BCE mais plus précisément de SES MEMBRES
DECIDEURS (les gouverneurs) vis à vis de toute collusion, tout conflit
d'intérêt, ou tout "biais d'appréciation": j'ai nommé le "code de conduite
des gouverneurs"...

http://www.ecb.int/ecb/legal/pdf/c_12320020524fr00090010.pdf
http://www.ecb.int/ecb/legal/pdf/c_01020070116fr00060007.pdf

Lisez le attentivement et dites moi si mes questions sont légitimes:

Qui a déterminé ce code?
Qui en assure la bonne exécution?
Comment les points abordés sont-ils vérifiés/audités?
Par qui?
Y'a t-il vérification OBLIGATOIRE et fouillée de l'absence
d'enrichissement personnel ou de la famille à l'issue des mandats (comme
pour le Président de la République en France)?
Faut-il croire à une blague lorsque je lis au point 7 "Le conseil des
gouverneurs nomme un conseiller pour les questions d'éthique
professionnelle chargé de donner des orientations aux membres du conseil
des gouverneurs." (!!!!!!!)? On croit rêver...
Y'a t-il infraction avec ce code (si minimaliste) lorsque je constate que
Monsieur Trichet participe régulièrement aux réunions opaques du Groupe de
Bilderberg, qu'il est toujours membre d'honneur en tant que Président de
la BCE du très libéral Institut Aspen(think tank) (voir ici
http://www.aspenfrance.org/fr/publications/CO_fr.pdf) et je pourrais
allonger la liste...

Quand on connaît l'influence ENORME que le moindre des mots des
Gouverneurs peut avoir sur les marchés financiers (qui scrutent leur
discours comme en son temps le faisait la Pythie de Delphes pour cerner
l'humeur des Dieux), on peut avoir légitimement des doutes en lisant un
tel "code de conduite"!

Il me semble que c'est aussi le rôle des élus d'amener ces points dans le
débat public et d'agir, en tant qu'élus, d'une manière conforme aux
engagements pris pendant une campagne (un minimum) mais aussi d'une
manière conforme à l'intérêt d'une démocratie qui est supposée passer par
des élus eux mêmes supposés influents sur la marche de la société et sur
l'économie.

Voter NON ou S'ABSTENIR dans le débat qui vient sera donner une caution
pour remettre définitivement en cause ces principes et laisser le pouvoir
à d'autres milieux.

Veuillez agréer, Monsieur le Sénateur, mes salutations (encore) cordiales.



28 Jan 2008 17:18:00 +0100, r.ries.senateur <r.ries.senateur@wanadoo.fr> a
écrit:

Monsieur,

Votre courriel dans lequel vous me faisiez part de vos préoccupations
concernant les modalités de ratification du Traité de Lisbonne a retenu
toute mon attention.

Permettez-moi tout d’abord de vous dire, qu’en tant que fervent partisan de
la construction européenne, j’enregistre avec satisfaction les avancées que
contient ce traité simplifié en matière de fonctionnement démocratique des
institutions européennes.

En effet, en ce qui concerne la Commission, le système qui entrera en
vigueur à partir de 2014 permettra sans doute de sortir quelque peu des
logiques nationales qui structurent sa composition. De même, en ce qui
concerne le Conseil européen, le Traité apporte une importante innovation
avec la création d’une présidence stable. Elu à la majorité qualifiée par le
Conseil européen, le président pourra – enfin ! – donner une voix et un
visage à l’Union européenne. Il pourra assurer la représentation de l’Union
sur la scène internationale et présidera les travaux du Conseil européen.
Avec le Traité de Lisbonne, le Parlement européen se trouve, lui aussi,
renforcé tant en matière législative et budgétaire qu’en matière de contrôle
politique. Il investira le Président de la Commission sur proposition du
conseil européen « en tenant compte des élections du Parlement européen ».
On ne peut que se réjouir du fait que les choix politiques des électeurs
lors des élections des députés au Parlement européen pèseront davantage sur
la vie politique européenne.

Venons-en maintenant à votre préoccupation principale – les perspectives de
ratification de ce traité dans l’année qui vient, puisqu’en principe le
traité devrait s’appliquer au 1er janvier 2009. A ce jour, seule l’Irlande a
annoncé qu’elle procèderait par referendum. La loi irlandaise en fait une
obligation. Les autres pays ont soit le choix, comme la France, soit une
interdiction, comme l’Allemagne.

Le problème spécifique à la France est, vous le savez, que nous avons opté
en 2005 pour la ratification par referendum du TCE et, qu’en principe, la
décision souveraine du peuple enregistrée à l’occasion de cette consultation
ne peut être modifiée que par une autre décision du peuple consulté selon la
même procédure.

C’est donc cette procédure qui a ma préférence, étant entendu que dans cette
perspective un second vote négatif du peuple français ne pourrait plus
constituer un veto pour les autres peuples et qu’ils seraient fondés à
poursuivre le projet de construction européenne sans la France.

Mais je dois ajouter, pour être honnête sur cette question, que le Président
de la République Française avait annoncé pendant sa campagne électorale
qu’il soumettrait la ratification au Parlement. Qu’on le regrette ou non, il
faut reconnaître que l’engagement était clair et net. En ce qui me concerne
donc, je voterai positivement au Sénat sur le fond pour ne pas risquer un
nouveau blocage dans la construction de cette Europe démocratique, sociale
et pacifique mais, étant en désaccord sur la forme de cette consultation
pour les raisons que j’ai indiquées, je m’abstiendrai lors de la réunion du
Parlement en Congrès à Versailles le 7 février 2008.

Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes respectueuses
salutations.

Roland Ries

-----Message d'origine-----

Envoyé : lundi 28 janvier 2008 16:01
À : r.ries@senat.fr
Objet : [CNR] Nous voulons un referendum

Madame la députée, Monsieur le député
Madame la sénatrice, Monsieur le sénateur


Vous êtes certainement conscient(e) de l’importance que représenterait pour
notre pays le nouveau traité européen signé à Lisbonne par les chefs d’Etat
et de gouvernement.

Ce traité aurait une répercussion considérable sur la vie économique,
sociale et politique de la France et de chacun de ses citoyens. D’ailleurs
sa ratification exige préalablement une révision de la Constitution
française.

Lors du précédent référendum sur le projet de traité constitutionnel,
certains ont voté oui, d’autres ont voté non, mais en France, le peuple
s’est prononcé librement, ce qui est tout à l’honneur de notre pays.

Comme une majorité de nos concitoyens, je considère que le nouveau traité
doit également être soumis à référendum. Et cela dépend aussi de vous.

En effet, pour que ce traité s’applique, il faut passer par deux étapes
successives, dont la première concerne la révision de notre Constitution,
avant celle concernant l’adoption proprement dite du traité. Si cette
première étape ne recueillait pas la majorité requise des 3/5 des membres du
Congrès, le président de la République sera contraint de recourir au
référendum. Beaucoup de voix venues de tous horizons se sont élevées pour
qu’il en soit ainsi.

Quelle que soit votre opinion sur ce traité, je vous demande donc
solennellement de voter contre la révision constitutionnelle lors de ce
premier vote, puisque, compte-tenu de la décision du président de la
République, c’est la seule façon d’obtenir que le peuple français tout
entier puisse s’exprimer. Ce que le suffrage universel a décidé ne peut être
tranché à nouveau que par le suffrage universel. C’est pourquoi je vous
demande de ne pas prêter votre concours à ce qui serait un grave déni de
démocratie.


Comptant sur votre accord, et en attente d’une réponse de votre part, je
vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes respectueuses
salutations.



Cordialement



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par GdB Mar 29 Jan 2008 - 14:06

Sur le point que je mentionne dans le mail concernant la garantie des dépôts affichée, lisez ce rapport du FDG qui montre que seuls 1,5 milliards d'euros sont disponibles pour l'indemnisation à l'heure actuelle, provenant des cotises des adhérents, les banques...

http://www.garantiedesdepots.fr/spip/article.php3?id_article=140

Autant dire que à la moindre faillite d'une banque même pas énorme c'est plouf plouf et l'état devra intervenir... en empruntant aux Banques???? bon sang , bien sur n81

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par du-puel Mar 29 Jan 2008 - 17:03

J'attends sa réponse détaillée avec impatience ; comme tu le soulignes parfaitement, une version "mini" destinée à permettre un fonctionnement et éviter un blocage par un seul pays aurait convenu, comme l'indique le député.

Concernant l'autre post, l'état lévera une taxe, un impôt, ou créera une structure de défaisance ...

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par g.sandro Lun 4 Fév 2008 - 23:56

Il est très bien ton mail...j'y ai retrouvé plusieurs de mes formules "choc" ... je plane pour toi tchin

C'est vraiment des connards hypocrites ces socialos... bonnet d'âne no comment ! à part les quelques uns qui ont eu la cohérence et les couilles de voter contre.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12406

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par GdB Mar 5 Fév 2008 - 22:07

Deux points:

1) J'ai pas eu de réponse de Ries à mon deuxième mail (rien, Nada!) je pense que j'ai eu une réponse formatée toute préparée au premier. Il semblerait qu'il ne ne soit même pas déplacé au Congrès (à vérifier) puisqu'il était à Strasbourg à 18h30 pour une réunion. On a le TGV maintenant mais quand même...

2) Suite à une réunion du comité local hier soir, j'ai insisté pour obtenir un lien vers les votes NOMINATIFS des parlementaires et sénateurs au Congrès de Lundi.

Voici ce lien:

http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo9000.asp

Lors de notre discussion il semblerait que certains élus qui s'étaient engagés à voter contre ou à s'abstenir n'aient pas tenu leur engagement... A vérifier aussi.

Pour ma part je vais essayer de me fendre d'un mail de félicitations acerbes pour tous les socialistes ou verts qui en s'abstenant ou en votant oui ont permis au traité de passer (les adresses mails sont sur l'autre site que j'avais donné:

http://www.nousvoulonsunreferendum.eu/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=17&Itemid=33 )

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par g.sandro Mar 5 Fév 2008 - 22:50

Ca me branche aussi de leur dire ce que je pense à ces batards

requin aaarf



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12406

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par marie Mer 6 Fév 2008 - 0:00

ptin .. merci pour la liste ...ds mon departement, 2 députés PS:.. un sénateur non votant ( s'est même pas déplacé ) et un député absentionniste

je vais leur écrire que nos 2 votes, c'est TERMINE ... ça leur fera les pieds ..



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par le Mer 6 Fév 2008 - 3:06, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19753

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par marie Mer 6 Fév 2008 - 3:05

j'oubliais, je suis d'accord avec toi, GDB, "ton" député t'a envoyé une réponse formatée au 1er mail ( quand à ton 2eme, excellent .. nul doute qu'il reste sans réponse ) ..en tout cas ça y ressemble fort ..

tu n'es pas le seul, heureusement, à soulever le point BCE et ses incroyables priviléges..
Etienne Chouard ... magnifique "résumé" des enjeux .... mais now on l'a ds le Q ....profond la balayette GRRR


http://www.rue89.com/2008/02/04/etienne-chouard-on-se-fout-de-nous-avec-le-traite-europeen



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19753

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par GdB Jeu 7 Fév 2008 - 16:15

Nouveau mail envoyé ce jour à "mon" sénateur....

------------------------
Citation :
Monsieur RIES,

Je suis au regret de constater qu'au delà d'un simple mail de réponse (certes rapide) mais manifestement formaté et standardisé, aucune réponse personnalisée ne m'est parvenue suite à mon mail en retour pourtant argumenté et développé il se semble (joint de nouveau ci-dessous). Ceci me surprend.

Monsieur le sénateur, je fais partie des 55% de français qui ont refusé le TCE lors du référendum, et ceci pour des raisons motivées et en partie développées dans mon mail précédent.

Monsieur le sénateur, je fais aussi partie des 59% qui selon certains sondages récents voulaient un référendum pour la ratification du nouveau Maxi "MiniTraité".

Monsieur le sénateur, j'ai fait partie des 47% de français qui ont (par quasi obligation pour ma part compte tenu de mon dégoût profond pour les orientations de l'UMP et du Sarkozysme ambiant) quand même voté pour Ségolène Royal.

Monsieur le sénateur, aujourd'hui je suis TRES EN COLERE.

Je suis choqué de constater comment des élus du peuples se mettent à agir et à voter CONTRE le peuple qui l'a pourtant élu, ou voté pour ses candidat(e)s sur la base de promesses FAITES PUBLIQUEMENT, un peuple supposé je pense ignorant ou inculte ou irresponsable en la matière par une frange d'élites. Il est vrai que les avocats (et certaines autres professions surreprésentées en politique) sont avant tout et par habitude les défenseurs de leurs clients avant d'être ceux de la majorité des citoyens. Songez tout de même qu'au prorata du taux de chômage, et que pour être correctement représentés, il devrait y avoir ainsi au minimum une cinquantaine de chômeurs députés à l'Assemblée depuis 25 ans! Des chômeurs dont M. Trichet et la BCE sont largement responsables de par la politique monétaire que les politiques européens dont vous faites partie ont décidé de reconduire en ratifiant ce Traité...

Ceci est un déni de démocratie et un coup d'Etat qui ne dit son nom, comme le dénonce cet article par exemple dans un des rares médias qui exerce encore son rôle de sentinelle de la démocratie:

http://www.rue89.com/2008/02/04/etienne-chouard-on-se-fout-de-nous-avec-le-traite-europeen

Je tiens à vous féliciter personnellement pour votre participation (par abstention) à cette dérive dans le cas présent. Je me permettrai d'en tenir compte à l'avenir, y compris par une "abstention utile, à défaut du "vote utile" tant clamé par le PS notamment.

Vous m'avez démontré que ne pas voter c'était aussi participer activement à un changement de société.

Pour un élu du peuple cela peut surprendre sans doute. Mais j'en viens stupidement (encore que) à espérer que suffisamment de citoyens strasbourgeois (et d'autres plus généralement) penseront eux aussi à l'abstention comme moyen utile d'élection de leurs supposés représentants.

Salutations distinguées par politesse principalement.


PS: Sachez que je fais partie des personnes qui étant en colère le font savoir à pas mal d'autres en général, ici et là, à diverses occasions. Les professionnels en marketing et en communication (vous en avez certains sur votre liste) appellent cela des "faiseurs ou des leaders d'opinion" en jargon technique. Je me contenterai de parler de citoyen (plutôt de gauche) TRES en colère pour ma part...



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par g.sandro Jeu 7 Fév 2008 - 16:42

Je kiffe... chinois chinois chinois chappo aaarf tchin ye.s r.ire



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12406

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par marie Jeu 7 Fév 2008 - 17:12

idem chappo chinois chappo chinois chappo clap clap chappo okkey okkey okkey



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19753

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par marie Jeu 7 Fév 2008 - 19:29

trouvé sur les forums du CNR ce petit calcul , concernant le vote pour la modif de la constitution ...

http://forums.nousvoulonsunreferendum.eu/viewtopic.php?id=24


instit, mess 155
Lundi 4 février, 741 parlementaires ont voté. Il y a eu 741 suffrages exprimés.

Pour empêcher la révision constitutionnelle, il aurait fallu 2/5 des suffrages exprimés.

Pour empêcher la révision constitutionnelle, il aurait donc fallu 297 suffrages exprimés pour le NON.

Malheureusement, il n’y a eu que 181 suffrages exprimés pour le NON.

180 parlementaires du PS n’ont pas voté NON.

- 17 députés PS ont voté OUI.
- 94 députés PS se sont abstenus.
- 3 députés PS n’ont pas voté.
- 15 sénateurs PS ont voté OUI.
- 49 sénateurs PS se sont abstenus.
- 2 sénateurs PS n’ont pas voté.

Maintenant, imaginons.

IMAGINONS QUE TOUS LES PARLEMENTAIRES SOCIALISTES AIENT VOTE POUR LE NON HIER A VERSAILLES.

Le score du NON aurait été de :
181 + 17 + 94 + 3 + 15 + 49 + 2 = 361.

Le score du NON aurait été de 361.
Le score du OUI aurait été de 380.

La révision de la constitution française n’aurait pas eu lieu.

Si le traité de Lisbonne est ratifié, les 180 parlementaires du PS qui n’ont pas voté NON seront responsables.


*************

edit de 20h

RIEN sur le vote du traité de lisbonne au journal de A2.. ( pas plus que sur celui de la modif de la constit, d'ailleurs )

le vote de la HONTE



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19753

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
par GdB Jeu 7 Fév 2008 - 22:53

Merci Marie, je cherchais justement un bilan détaillé comme celui-ci.

Sinon, sur les propos d'Etienne Chouard sur RUE89, et notamment l'opacité du système bancaire et monétaire, je ne peux résister à l'envie de reposter ici cette video insuffisamment vue et commentée de la réplique de Juncker à Sarkozy à Bruxelles en Juillet 2007, un Sarkozy qui commençait à un peu trop titiller la BCE:

http://www.dailymotion.com/video/x2i5vj_lentente-cordiale-nicolas-sarkozyje_business

"etant entendu que ces controverses doivent avoir lieu dans des chambres assombries pas des volets qui empêchent les autres d'y regarder de près".

C'est clair non?

Enfin non, justement!

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Mail envoyé au sénateur PS local concernant le Mini Traité..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent