!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

la parole à nos lecteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Messagela parole à nos lecteurs
par contact.lecteurs Ven 22 Avr 2005 - 9:25

nouvelle rubrique pour vous faire part des "meilleures feuilles" que nous recevons de la part de nos lecteurs clap clap bienvenue ! soleil

aujourd'hui et de Suisse , coup de gouter du rouleau à sur le tout derniers discours de Greeny :

*************

Greenspan: le budget américain est "sur une voie intenable" à terme
WASHINGTON - Le budget américain est "sur une voie intenable" et la spirale de déficits qui s'annonce, avec le départ à la retraite des baby-boomers, risque de "faire stagner l'économie voire pire", a estimé jeudi le président de la Réserve fédérale (Fed) Alan Greenspan.

Les dépenses d'assurance santé et vieillesse risquent de représenter 13% du produit intérieur brut (PIB) d'ici à 2030, contre 8% aujourd'hui, a souligné M. Greenspan devant une commission parlementaire.

Et la croissance des coûts de santé risquent d'être plus forte que celle de l'économie dans son ensemble, ce qui "exercera des pressions intenses sur le budget", a-t-il ajouté selon le texte de son discours diffusé par avance.

"Ces projections soulignent clairement que le budget fédéral est sur une voie intenable", a-t-il assuré.

En effet, les déficits risquent de représenter une part toujours plus importante du PIB, a souligné le patron de la Fed.

"A moins que cette tendance soit inversée, à un moment ou à un autre les déficits risquent de faire stagner l'économie voire pire", a-t-il averti.

Il a détaillé un scénario où "les déficits importants provoquent une hausse des taux d'intérêt et des paiements d'intérêts toujours plus élevés, qui augmentent à leur tour les déficits".

Aussi, même si l'économie américaine a affiché une performance "solide" en 2004 et une croissance "raisonnablement bonne" depuis le début de l'année, les perspectives "positives" à court terme sont elles obscurcies par "un ensemble de préoccupations sur le budget".

Le problème va devenir crucial à partir de 2008, date à partir de laquelle les générations d'après-guerre commenceront à prendre leur retraite.

"La combinaison du vieillissement de la population et de l'explosion de ses dépenses de santé va sans aucun doute créer une demande énorme sur les ressources du pays", a souligné M. Greenspan.

Au point même que "la croissance économique seule ne suffira pas à éliminer les pressions sur le budget", a-t-il averti.

Cela pose des questions sur la capacité du système à honorer ses engagements.

"Je crains que nous n'ayons déjà promis plus à la génération du baby-boom pour sa retraite que notre économie ne peut réellement donner", a estimé M. Greenspan.

Aussi faut-il selon lui faire des "choix douloureux" et les décider "le plus vite possible". "Nous devons donner aux futurs retraités assez de temps pour ajuster leurs plans de travail, d'épargne et de retraite", a-t-il estimé.

M. Greenspan a de nouveau appelé les parlementaires à restaurer les dispositions favorisant la discipline fiscale, comme celle prévoyant de compenser toute dépense par une rentrée fiscale ou une économie correspondante.

(©AFP / 21 avril 2005 16h41)

Aurait-il acheté de l'or pour se protéger de cette faillite annoncée ?

Décidément, il est complétement tarré ce gars, après avoir tout fait pour détruire l'économie et la monnaie de son pays, il annonce sérieusement qu'il faudrait voir pour prendre des mesures....

La question : Lesquelles ??? moi j'en sais rien.

************************************************************

quelques élements de réflexion ;-) cher lecteur ,


quoi faire? com dab !! surtout on ne change rien .. na !






Bernanke au conseil économique de la maison blanche


http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?news=2552383

place de choix , pour succéder à Greeny le moment venu ....

on n'a pas fini de voir l'hélicoptére inonder le pays de $ ...

http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=10000087&sid=akCuaGpZr1Y8&refer=top_world_news

et :

http://www.reuters.com/newsArticle.jhtml?type=topNews&storyID=8135035

la thérapie est en route ... no soucis ...ça va venir.. même si ça marche pas .. , c'est pas grave ... ça a le mérite d'exister !! pfttttttttttttttttt na !

tant qu'il y a des gogos pour gober ça... , c'est tout bon ... 3ce34fc_a na ! gouter du rouleau à


Pour toutes suggestions / questions /  infos à partager sur nos forums publics: Argent Or
N'hésitez pas à m'en faire part Ici  

   contact.lecteurs

  Staff
 Staff

  avatar

  Inscription :   16/03/2005
  Messages :   303

Revenir en haut Aller en bas
Message...
par contact.lecteurs Mar 31 Mai 2005 - 22:06

Citation :
Bonjour,

En tant que lecteur attentif de votre site et amateur d'or,
je me permets de vous communiquer ce papier récent paru sur
Arab News.

On oublie que le Golfe persique est en train lui aussi de se
doter d'une forme de monnaie unique. Notre ami Ferdinand
Lips leur donne quelques conseils en la matière, et leur
suggère de revenir sur l'or.

Reste à savoir s'il sera écouté...

En espérant contribuer un peu au débat,

Bonne réception,



Voici le lien vers le texte, ainsi que l'article en question
au cas où il ne marcherait plus :

http://www.arabnews.com/?page=6&section=0&article=64538&d=29&m=5&y=2005
*-*-*
GCC Urged to Peg Its Currency to Gold
*-*-*

P.V. Vivekanand, Arab News

SHARJAH, 29 May 2005 - The Gulf Cooperation Council (GCC)
should peg its proposed currency to gold rather than the
American dollar or euro in view of the currency fluctuations
in the international market, says an expert in currency and
gold.

Dr. Ferdinand Lips told a gathering in Dubai that the
history of gold shows that despite its ups and downs the
yellow metal has proved itself to be a "safe and tangible
investment option since the value of an ounce of gold is far
greater than currencies that are being devalued by the day."
Lips was delivering a lecture titled "Oil for gold or oil
for paper? Financial stability, gold and the ongoing rise in
commodity prices" organized by the Gulf Research Center
(GRC). "Being in the midst of a global currency devaluation
scenario, it is worth noting that while oil is the king of
commodities, gold is the king of money," Lips said, noting
that oil is under-priced and that oil producers are not
getting real value by pegging it to the dollar.

The lecture, attended by prominent members of the banking
and finance industry, dealt with how currencies, investments
and every crucial economic factor in the GCC countries are
dependent on the US dollar, which shows increasing signs of
structural weakness. The Gulf countries, Lips said, could
escape potential financial disaster by looking at certain
other investment alternatives.

Lips is the author of "Gold wars: The battle against sound
money as seen from a Swiss perspective," He said the GCC
banks could do well to set aside a certain percentage of
their reserves in gold and to learn from the European
Central Bank's mandatory 15 percent gold reserves rule.
Currently, the UAE and Qatar have sold all their reserves,
while Kuwait has lent gold and Saudi Arabia has low reserves
of some 200 tons. Lips also suggested that a monetary
institute be set up to create greater awareness of money and
emphasize the crucial need to return to "solid money." "Gold
is the insurance policy. When the rest of the world will go
down on the paper money system, invest at least one percent
in gold as insurance," stressed Lips, adding that today's
depreciation limits the purchasing power of paper
currencies, whereas gold is a highly liquid asset.
"Returning to gold as a standard will also put a limit to
what governments can do," he said. ///
_________________________________________________________________________________________________________________________

excellent apport cher lecteur .. bienvenue ! bienvenue !

clap clap clap clap

à mettre en corrélation d'ailleurs avec
le rapport :le role de l'or dans les pays du GCC qui montre s'il en est besoin que ces pays deviennent tres attentifs ( euphémisme ) à la situation particuliére de ce marché et qu'ils comptent bien en tirer profit .. au détriment des bc occidentales ..


ps :
GCC stands for Gulf Cooperation Council.

Its members are Saudi Arabia, Oman, UAE, Bahrain, Qatar and Kuwait. The GCC was founded at the beginning of the 80s as defense cooperation in the light of the Iran-Iraq war and gradually expanded cooperation to economic and cultural issues. This paper will be read, or is being read, by some of the most significant money players in the world. As this work is coming out of the Arab world itself, the financial people in these Arab countries will take its contents very seriously.



http://www.lemetropolecafe.com/img2005/Midas/The%20Role%20of%20Gold%20Digital.pdf

______
ou en résumé :


From: GATAComm@a...
Date: Thu Mar 3, 2005 6:42 am
Subject: Dubai study warns oil producers that Western banks rig gold market





12:35a ET Thursday, March 3, 2005

Dear Friend of GATA and Gold:

A study published by a research foundation in Dubai
has endorsed the Gold Anti-Trust Action Committee's
findings that Western central and commercial banks
have rigged the gold market but have much less gold
than they claim to have and so are vulnerable to
rising demand for gold. The study recommends that the
oil-producing countries of the Middle East diversify
their ever-depreciating U.S. dollar holdings into gold.

The study, "The Role of Gold in the Unified Gulf
Cooperation Council Currency," was written by Eckart
Woertz, vice president of CFC Securities in Dubai, for
the Gulf Research Center. It quotes the work of GATA's
consultants, including Frank Veneroso, and predicts
that the gold price suppression scheme of the Western
banks will fail just as their similar scheme of the
1960s, the so-called London Gold Pool, failed when the
drain on Western gold reserves became too great. Once
the scheme fails, the study says, "it will be highly
difficult and expensive to accumulate a gold reserve.
This is especially true for central banks that have
low gold reserves like those in the Gulf Cooperation
Council countries."

The study concludes: "The paper dollar standard is a
dead man walking. Its debt, accumulated over the
recent decades, is too high to be effectively repaid.
It will either default or be inflated to such an
extent that it will not 'hurt' to pay it back.
Therefore, the accrued imbalances in global finance
and the inherent weakness of worldwide growth models
that rely on a continuance of U.S. deficit spending
are likely to usher in a serious crisis of currency
systems in coming years.

"Gold will be a suitable means of asset protection
and ultimate payment in such a scenario. It will
preserve the wealth of individuals and central banks
alike and will ensure important maneuverability for
the latter."

GATA believes that the study is likely to have a
profound influence on governments, banks, and
investors in the Middle East and may accomplish
there what the similar report by Sprott Asset
Management of Toronto -- "Not Free, Not Fair:
The Long-Term Manipulation of the Gold Price"
-- is accomplishing in the West.

The Middle East's oil-producing countries are
especially obliged to heed the Gulf Research
Center's study because their economies are
based on a wasting asset, oil, whose depletion
will leave them with little more than sand if
the payment they receive is substantially
depreciated or defaulted upon. In exchanging
a real asset for paper assets that represent
only unpayable debts, oil-producing countries
are at imminent risk of massive expropriation.


Pour toutes suggestions / questions /  infos à partager sur nos forums publics: Argent Or
N'hésitez pas à m'en faire part Ici  

   contact.lecteurs

  Staff
 Staff

  avatar

  Inscription :   16/03/2005
  Messages :   303

Revenir en haut Aller en bas
Message...
par contact.lecteurs Mer 22 Juin 2005 - 1:50

.. recherche de broker usa et canada :

Citation :
bonsoir
je trouve votre site précieux.
un regret : il manque à mon sens un sujet expliquant comment
concrètement acheter des actions de mines silver ou gold en ligne.

franchement, j'essaie depuis plusieurs semaines et je ne trouve rien.
aucun organisme français ne propose de tarifs abordables (coût de la
transaction deux à trois fois supérieur au prix des actions en
questions..)
ma banque ne me propose que des tarifs exorbitants pour toute
transaction avec les USA ou le canada.

est-ce la norme ou bien ai-je mal cherché?
voilà, en gros.

quoiqu'il en soit, encore merci de vos conseils!!!


____

peu de mines achetables sur la place de paris en effet , en dehors des unhedges sudaff harmony ( 13910 ) , goldfiels ( 12924 ) et guyanor ( eligible en pea : eur )
on evitera d'acheter durban sur paris au marché libre, et au fixing , compte tenu des volumes anémiques ... ( lui preferer drooy coté aux usa , c'est la même ...)

la plupart d'entre elles sont cotees aux usa au canada...

à partir de cela plusieurs possibilite en fonction de vos centres d'interet et des "contraintes " des broker ..

en gros :
-pour les usa :
- fortuneo tarifs imbattables pour les "petits ordres" avec un forfait mini pas mal du tout
- fimatex boursorama
et surement d'autres .. mais pas votre banque en ligne c'est sur ..

- pour canada et place etrangeres hors usa , ça se complique :

-internaax ( luxembourg ) par le net
- et par tel uniquement , car localises en france
bourse direct
symphonis
etc

- par fax votre banque avec des tarifs en effet tres "variables" .. selon nos infos le credit lyonnais serait le moins mal placé ..
mais pour le trading .. eviter les ordres par fax .. évidemment ...,-)

enfin pour aller + loin sur le sujet ..

http://www.bnains.org/courtage/courtage.htm









.


Pour toutes suggestions / questions /  infos à partager sur nos forums publics: Argent Or
N'hésitez pas à m'en faire part Ici  

   contact.lecteurs

  Staff
 Staff

  avatar

  Inscription :   16/03/2005
  Messages :   303

Revenir en haut Aller en bas
la parole à nos lecteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Forum Or, Argent, Métaux précieux :: l'or et l'argent / débuter-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent