!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

pas de repreneur pour LEH / la FED autorise une scession extraordinaire sur dérivés market

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Messagepas de repreneur pour LEH / la FED autorise une scession extraordinaire sur dérivés market
par marie Lun 15 Sep 2008 - 0:12

c'est un événement complétement exceptionnel ça !!

LEH il n'y aura pas de rachat
et la FED le sait .. qui a ouvert une scession d'urgence sur le marché des dérivés pour permettre aux intervenants de diminuer leur exposition au risque systémique d'une banqueroute de LEH.. marché de 455 $trillions tout de même .. bonjour l'ambiance ..


http://www.reuters.com/article/newsOne/idUSN1444498020080914?virtualBrandChannel=10272&sp=true


ça va chauffer à l'ouverture us demain
Citation :
The special session "is a way to offset the risk between the remaining large banks and insurance companies and fund managers prior to the markets opening in Asia," said Mark Grant, managing director of structured finance at Southwest Securities, based in Dallas.

Grant is expecting a turbulent session when the U.S. markets reopen for business on Monday.

"No one has any idea about the credit quality of the assets in Lehman's portfolio and no one has a handle about the size of the CDS contracts," he said.

"The market is going to be spooked. People will be fearful and no one outside a very small group of people knows what Lehman going into liquidation will mean."

If there is a forced sale or liquidation, "this could set off another round of writedowns globally."



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


Dernière édition par marie le Mar 16 Sep 2008 - 1:52, édité 1 fois

   marie

  Skipper
 Skipper

  marie

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19902

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: pas de repreneur pour LEH / la FED autorise une scession extraordinaire sur dérivés market
par marie Lun 15 Sep 2008 - 6:27

voila.. la messe est dite:
c'est tout ce qu'ils ont trouvé à faire:

http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?&news=5866938


Lehman Brothers : Les banques proposent un plan visant à rassurer

Alors que les perspectives de survie de la banque d'investissement Lehman Brothers apparaissaient faibles dimanche, des banques américaines et étrangères se sont réunies pour concevoir un projet qui protégerait le système financier global de la possible faillite de cet acteur financier, a-t-on appris auprès d'un haut responsable bancaire.

Les banques se consultaient dimanche sur la création d'un pool monétaire d'une valeur de 50 milliards de dollars (34,9 milliards d'euros) susceptible de secourir des établissements financiers en péril, a révélé à Associated Press ce banquier tenu de rester anonyme. Le Trésor américain et la Réserve fédérale devraient dire ensuite qu'elles sont prêtes à faire un effort supplémentaire en prêtant à titre d'urgence aux établissements bancaires en difficulté.

L'annonce de ce plan de sauvetage est intervenue alors que les autorités financières américaines et les banquiers de Wall Street discutaient de solutions à la crise de Lehman Brothers. La valeur des titres de la banque d'affaires a chuté de 95% depuis un an, les marchés redoutant qu'elle ne puisse plus faire face à ses engagements immobiliers.

Ces rencontres n'ont toutefois pas permis de trouver un repreneur pour cet établissement de 158 ans, et la disparition d'une banque de cette importance risquait de perturber les marchés à l'échelle mondiale.

Après le retrait de la banque britannique Barclay's, perçu comme un repreneur sérieux, Bank of America paraissait tenir la corde. Mais l'annonce de son nouvel intérêt pour le concurrent de Lehman Brothers, Merrill Lynch, a clos cette hypothèse.

D'autre part, le secrétaire au Trésor Henry Paulson a précisé que le gouvernement américain n'interviendrait pas dans la recherche d'une solution par la place. AP

xo/v0444


*****************

mieux encore !!

http://www.romandie.com/ats/news/080915025337.ywaszsc5.asp

Citation :
"Les banques pourront apporter en garantie un éventail beaucoup plus large de titres: en fait n'importe quel titre noté "valeur d'investissement", alors qu'auparavant seuls des titres du Trésor ou des titres notés "AAA" (la meilleure note possible) étaient acceptés à l'échange."

super........

je vais aller voir mon banquiier pour un prêt .. et lui expliquer, que si mon patrimoine est zip nada , ma poubelle regorge... déborde même de matos que je veux bien lui donner en garantie ..

et le gag c'est qu'il va accepter ...en se bouchant le nez ...parceke je suis une banque d'affaire...
et que je m'arroge le droit de recycler ( au public, parcequ'il ne faut pas se faire d'illusion ... c'est le public qui recyclera) mes ordures

elle est pas belle la vie?
il est pas beau notre soit disant systéme "libéral"?



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  marie

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19902

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: pas de repreneur pour LEH / la FED autorise une scession extraordinaire sur dérivés market
par GdB Lun 15 Sep 2008 - 13:09

Oui ça débande sec...

On rentre dans une nouvelle phase du scénario AMHA.

Faillites de Lehman Bros et Merrill Lynch, le premier assureur mondial AIG dans une grosse grosse merde, on est indiscutablement passé dans une nouvelle phase de désintégration du système financier US et mondial dans sa forme actuelle.

Ce qui ne veut pas dire encore une fois que les coupables de la chose (qui ont accumulé les milliards de gains pendant la phase de gonflement des bulles) seront les victimes de l'effondrement. Les bénéfices réalisés et empochés le restent pour les plus malins et ceux qui sont aux premières loges de la manipulation des systèmes bancaires et monétaires en place aux US et ailleurs. Des stratégies de chasse coordonnée entre requins ne changent pas la nature des bestioles qui restent des requins, même entre eux, surtout quand les autres proies ont été dévorées et que le cannibalisme commence (rachat de banques entre elles par exemple). On peut être ennemis tout en ayant été très intéressés au fait de coopérer pour tondre les plus fragiles. Plus fragiles qui seront au final le citoyen lambda, et les "pauvres" relatifs qui ont le mérite d'être... nombreux!

Ceux qui seront les vrais gagnants seront ceux qui au delà des crises (et historiquement souvent GRACE A ELLES!) seront les instigateurs des nouvelles règles du jeu qui vont dans les mois qui viennent être mises en place pour instaurer un nouveau système monétaire et bancaire mondial. Il ne faut pas trop se réjouir de voir certains "gros" chuter car sans compréhension large des mécanismes d'illusion monétaire à l'oeuvre derrière cette crise là, les quasi mêmes réinstaureront un système de nouvelle illusion et on repartira. La crainte essentielle étant que quand des surliquidités (bref trop d'argent créé par rapport aux richesses réelles) sont en circulation, créant une baisse de la valeur de ces monnaies par l'inflation généralisée (et donc un appauvrissement relatif des requins) les mêmes requins ne soient tentés de détruire une partie des richesses matérielles pour rééquilibrer la chose. En général ceci se fait par les guerres (civiles ou militaires)...

En attendant, je vous mets ci dessous un bon article de la Chronique Agora du jour...

Citation :

Bill Bonner, co-fondateur de La Chronique Agora, à Londres

*** TOUT LE MONDE LE FAIT

** Les garçons le font. Les filles le font. Les compagnies aériennes le font. Même les villes, les bars et les banques le font.

* On dirait que Lehman Bros. pourrait le faire.

* "Lehman dans la course à l'acheteur", titre le Wall Street Journal. S'il n'en trouve pas un, il devra le faire.

* Mais les Etats-Unis peuvent-ils le faire ?

* Lorsqu'on ne peut pas quémander, emprunter ou voler l'argent pour rembourser ses obligations nécessaires, on fait faillite. Voilà pourquoi les autorités américaines sont intervenues pour prendre le contrôle de Fannie et Freddie. Les prêteurs hypothécaires avaient besoin de cash. Et au taux d'intérêt demandé par les prêteurs privés -- pour se protéger contre la possibilité improbable que Mac et Mae ne puissent jamais les rembourser -- il semblait qu'ils ne pourraient jamais se sortir de leur trou de 100/200 milliards de dollars.

* "Supposons que vous possédiez des reconnaissances de dette émises par une entreprise qui va mal", disait notre collègue, Simone Wapler, dans le dernier éditorial du magazine MoneyWeek. "Vous êtes inquiet car la défaillance de cette entreprise mettrait à mal vos propres affaires. Le patron vient vous trouver et vous dit qu'il n'y a pas de problème : il met la main à la poche pour renflouer sa société. Sachant par ailleurs que ce patron est très endetté, à titre personnel comme à titre professionnel, êtes-vous rassuré ?"

* Dans le cas présent, la Mère de tous les Renflouages est en cours... et la Mère de la Mère de tous les Renflouages n'est d'autre que le plus grand débiteur au monde. En fait, ses dettes et ses obligations sont d'une telle taille qu'il n'y a aucune chance de le voir les rembourser, du moins pas honnêtement -- et tout le monde le sait.

* Les faits sont clairs ; mais au-delà des faits, nous ne trouvons rien d'autre que des suppositions et des points d'interrogation. Tant que les gens font confiance au dollar, il ne devrait pas y avoir de problème, n'est-ce pas ? Mais pendant combien de temps les gens peuvent-ils faire confiance au billet vert, lorsque ses gardiens le dépensent si librement ? Les dépenses du gouvernement américain grimpent en flèche... alors que les recettes déclinent. Les Etats-Unis ont déjà un déficit de 400 milliards de dollars environ. Personne ne sait combien ajoutera le renflouage de Fannie et Freddie, mais cela pourrait se monter à des centaines de milliards.

* Et si le ralentissement se poursuit, nous pourrions voir prochainement un déficit de 1 000 milliards de dollars. Certains analystes -- notamment Albert Edwards, de la Société Générale -- préviennent que les déficits pourraient atteindre jusqu'à 2 000 milliards de dollars. N'y a-t-il pas de limite aux sommes que le gouvernement peut emprunter ? Qu'il peut dépenser ? N'arrivera-t-il pas un moment où le dollar perdra de la valeur... et où les créditeurs prendront peur ?

* La réponse à ces trois questions est : si. Et c'est bien ce qui rendra les prochaines années si distrayantes ; nous allons découvrir jusqu'où les Etats-Unis peuvent s'en tirer avant de faire faillite.

* "Attendez, vous oubliez une chose", nous dit un collègue. "Il y a un ralentissement mondial. Regardez Lehman Brothers. La liquidité disparaît, elle n'augmente pas. Cela signifie que les gens ont besoin de liquidités faciles. Et les liquidités les plus faciles du monde, ce sont les dollars. Regardez ce qui se passe déjà ; le dollar a grimpé de 15% par rapport à l'euro depuis son plancher".

* Il aurait pu ajouter que lorsque la bulle du crédit a commencé à fuir, il y a un an, cela a marqué non seulement la fin de l'expansion du crédit, mais également celle de tout le Système de Bulle.

* Vous vous souvenez comment tout cela fonctionnait, cher lecteur ; nous l'avons décrit à maintes reprises :

* Les Américains ont acheté des choses dont ils n'avaient pas besoin avec de l'argent qu'ils n'avaient pas. Les dollars empruntés sont passés aux mains des fabricants asiatiques (et plus récemment des exportateurs de pétrole). Au lieu de revenir au Trésor US, accompagnés d'une demande de paiement en or, comme cela aurait pu se produire avant 1971, les dollars se sont accumulés à l'étranger. En fait, les gouvernements locaux ont dû imprimer de plus grandes quantités de leurs propres devises pour acheter les dollars. Cela a généré un immense océan de liquidités -- des dollars, des yens, des yuans, des roubles, des livres, des euros -- qui a ensuite fait grimper les prix des actifs partout dans le monde. Les maisons, les actions, les obligations, les diamants, les montres, les tableaux -- tout a grimpé sur cette marée d'argent facile. L'or a dépassé les 1 000 $. Le pétrole a quasiment touché les 150 $ le baril. Et des benêts ont déboursé des millions pour acquérir les oeuvres écervelées de Damien Hirst.

* Mais l'an dernier, quelqu'un a retiré la bonde. Tout à coup, toutes les liquidités du monde ont commencé à se retirer. Le consommateur américain ralentit à contre-coeur. Non pas qu'il n'aimerait pas continuer à dépenser et emprunter au rythme auquel il s'est habitué ; mais ces jours heureux sont terminés. Il aimerait dépenser... mais il est à court d'argent et de crédit.

* Sans ces dépenses imprudentes, l'économie mondiale doit ralentir. Parce que la pompe à liquidités -- le Système de Bulle qui livrait cash et crédit au monde entier -- a été éteinte.

* Du moins... c'est ce qu'il nous semblait ce matin...

** Mais attendez ! Voici le dernier chiffre du déficit commercial américain. Il se montait à 62,2 milliards de dollars le mois dernier. C'est étonnamment profond. On dirait que le Système de Bulle n'a pas complètement pris fin. Les Etats-Unis continuent d'arroser le monde de liquidités. Environ deux milliards de dollars par jour. Combien de temps cela peut-il continuer ? Plus longtemps que nous le pensions... mais pas éternellement.
--

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  GdB

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: pas de repreneur pour LEH / la FED autorise une scession extraordinaire sur dérivés market
par marie Mar 16 Sep 2008 - 1:36

tiens tiens ... elle tombait bien cette scession extraordinaire de dimanche sur otc market Wink
tsunami sur les dérivés .. et notamment de taux.. c'est capital de comprendre l'impact de cela... car toutes ces "braves gens" sont SHORT sur les dérivés de taux ..

vous commencez à comprendre la suite??

si la pression fictive sur les taux disparait ...ils vont REMONTER ... et l'obligataire aller à la cave..
c'est LE signal d'anthologie qu'on attend depuis des années !

pour un Boostage gold et silver d'anthologie !!

attention et pour les courtermistes, c'est pas un signal d'achat certifs et autres dérivés, pour demain matin Bad))

(demain c'est la réunion des taux fed... et yaura intervention, comme à chaque fois .. quelquesoit la décision annoncée -. faut pas perdre les bonnes habitudes )


c'est juste pour vous REDIRE que le compte à rebours est enclenché ...

TIC TAC.


***************************************

Lehman liquidation to pressure capital ratios: analysts

Sept 15 (Reuters) - The liquidation of Lehman Brothers Holdings Inc will force other brokers to mark down their assets and pressure capital ratios, analysts said, with Oppenheimer & Co's Meredith Whitney saying the financial markets will be under unprecedented strain over the next several days.

The immediate impact of Lehman liquidation will be a dramatic credit spread widening and ultimately negative valuation marks for the remaining players, Whitney wrote in a note issued late Sunday.

In a separate research note, Panmure Gordon & Co analyst Sandy Chen said the market's focus will now shift from estimates of write-downs, capital needs and merger and acquisition scenarios, to concerns about counterparty exposures and default risks.

Chen said he expects counterparty default charges to "sweep" through the global financial sector over the next few weeks.

"Unfortunately given their nature... we will only find out after those defaults have occurred," Chen said.

As of May 31, Lehman had $729 billion of notional derivatives contracts and had estimated the fair value of these derivatives contracts at $16.6 billion, Chen said.

Lehman had also disclosed $25.6 billion in assessed fair value of over-the-counter interest rate, currency and credit default swap (CDS) exposures, he wrote in a note to clients.

"We would start building initial loss estimates for counterparty derivatives exposures from this number and noting that derivatives tend to settle much more quickly than other financial assets," Chen said.

The real stress, however, will come from the CDS markets, the analyst said.

Given that the CDS market as a whole had notional contracts roughly four times greater than the underlying debts issued, it is not far-fetched to estimate that there are at least $350 billion in CDS written on Lehman debts, Chen said…

*****************

et pimco va morfler un max
ce qui n'est pas pour me déplaire !

pourkoi croyez vous qu'il a pleuré récemment avec son tsunami ... si ce n'est pour quémander un secours de la fed ...lui qui joue dans le camp des leh et autres, et sur le même type de produits hautement toxiques..

il est bien placé pour savoir ds quelle bourbier, il s'est fourré


http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=20601087&sid=atys50sprMvE&refer=home


*****************

et la cerise sur le gateau, si on peut dire...

1 - qui va rembourser à la fed les sommes faramineuses qu'elle a prété à LEH ?

2- sans compter bien sur, les 29 milliards de $ B stearns sur laquelle elle s'est engagée ds le deal avec JPM

3- et enfin la derniére pas piquée de hannetons !

www.lemetropolecafe.com


Hi Bill
The insanity never ends!

Did you know that the FDIC hired Lehman Bros in July '08 to liquidate IndyMac by October '08 who bought their reverse mortgage bomb from Lehman in May '04 only to lead them into insolvency in July '08 to be taken over by the FDIC who now is trying to sort out their exposure to Lehman Brothers who just failed in September '08 and will likely take the entire financial system down INCLUDING THE FDIC by October '08!


"The FDIC hiring Lehman is an interesting choice considering their history with IndyMac’s reverse mortgage subsidiary Financial Freedom. Lehman purchased the reverse mortgage company in 2001 and sold the company three years later to IndyMac for around $80 million in cash."

http://reversemortgagedaily.com/2008/07/23/fdic-hires-
lehman-brothers-to-sell-indymac-assets/

I swear I couldn't make this up if you paid me!

Atlas is about to SHRUG!
Bix


-4 et la derniére bien gratinée aussi, chez Rubini qui n'a pas la réputation d'etre un illuminé:

Roubini sur jpm et GS
même eux ne seraient pas épargnés par la banqueroute s'ils ne trouvent pas à présent de repreneurs ..


du coup, au moins 20% de baisse supplémentaire sur les indices

http://finance.yahoo.com/tech-ticker/article/56654/Crisis-on-Wall-Street-Roubini-Predicts-Another-20-Percent-Stock-Drop-Sale-of-Goldman-Morgan?tickers=LEH,MER,AIG,GS,MS,WM,XLF



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  marie

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19902

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: pas de repreneur pour LEH / la FED autorise une scession extraordinaire sur dérivés market
par marie Mer 17 Sep 2008 - 3:22

la banqueroute de leh n'efface pas, loin de la ses dettes ( sauf pour elle... c'est là toute l'astuce de la "banqueroute' ou default")

faisons le compte, en dehors des dettes que nous avons évoqué précédemment:

1- 138 milliards de $ prétés par JPM ce week end,cad APRES LA BANQUEROUTE



JPMorgan Gave Lehman $138 Billion After Bankruptcy

Sept. 16 (Bloomberg) -- Lehman Brothers Holdings Inc., the securities firm that filed the biggest bankruptcy in history yesterday, was advanced $138 billion this week by JPMorgan Chase & Co. to settle Lehman trades and keep financial markets stable, according to a court filing.

One advance of $87 billion was made on Sept. 15 after the pre-dawn filing, and another of $51 billion was made the following day, according to a bankruptcy court documents posted today. Both were made to settle securities transactions with customers of Lehman and its clearance parties, the filings said.

The advances were necessary ``to avoid a disruption of the financial markets,' Lehman said in the filing.

The first advance was repaid by the Federal Reserve Bank of New York, Lehman said. The bank didn't say if the second amount was repaid. Both advances were ``guaranteed by Lehman' through collateral of the firm's holding company, the filing said. The advances were made at the request of Lehman and the Federal Reserve, according to the filing.

Lehman disclosed the advances in a motion seeking court permission to give JPMorgan's claims special status in its attempts to recover any advances. Lehman said that if that status isn't granted, JPMorgan may not be able to make future advances needed to clear and settle trades.

``The granting of the relief requested is in the best interests of the estate and its stakeholders and the public markets,' Lehman said, adding the advances would be ``essential to Lehman's customers.'

JPMorgan may make future advances at its sole discretion, all of which would be guaranteed by Lehman under its agreement to pledge collateral, Lehman said.

JPMorgan said in a statement in court documents that it has had a clearing agreement with Lehman since June 2000, and had pledged its collateral under an Aug. 26 guarantee.

JPMorgan lawyer Harold Novikoff and JPMorgan spokesman Brian Marchiony didn't immediately return calls for comment.

The case is In re Lehman Brothers Holdings Inc., 08-13555, U.S. Bankruptcy Court, Southern District of New York (Manhattan).

-END-

- et pour parler de l'implication en europe

BNP : 400 millions d'euros

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_societes.phtml?&symbole=1rPBNP&news=5875791

crédit agricole: 270 millions d'euros
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=5875533

natixis : 99 millions d'euros
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_societes.phtml?&symbole=1rPKN&news=5871963


****************

question .. pour le suivant AIG


est ce que la ligne de crédit que vient de leur ouvrir le trésor pour 85 à 90 milliards de $

le trésor, cad le contribuable ( et pas la fed) , j'espére que vous saisissez la nuance ...

va suffire à votre avis...?. ( à part gagner du temps , pour les contreparties)


http://www.cnbc.com//id/26743248?__source=yahoo%7Cheadline%7Cquote%7Ctext%7C&par=yahoo



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  marie

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19902

Revenir en haut Aller en bas
pas de repreneur pour LEH / la FED autorise une scession extraordinaire sur dérivés market
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Forum Or, Argent, Métaux précieux-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent