!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
MessageAuteur
MessageLa fin d'un temps on y est
par nofear Jeu 26 Nov 2009 - 11:28

les kabalistes mettent ouvertement le turbo pour leur "plan" car ça tourne un peu au vinaigre et le "temps" presse pour empêcher "l'éclosion" de l'homo-spiritus qui doit remplacer l'homo-érectus (dit sapiens) actuel qui ne "sapiens" rien du tout en fait. L'empire arrivera t' il à ses fins ? ou les serpents finiront ils par s'entre dévorer ?

On ne peut pas accuser marketwach de "conspirationiste" et pourtant même eux se rendent à "l'évidence" c'est dire:

Citation :
Goldman's secret moral pathology

15 symptoms of a Wall Street disease destroying democracy and capitalism


http://www.marketwatch.com/story/15-signs-wall-street-pathology-is-spreading-2009-11-24

.

   nofear

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  avatar

  Inscription :   03/10/2009
  Messages :   2397

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
par marie Mer 10 Mar 2010 - 16:35

Jacques André Holbecq commente en français, l'excellent article de Matt Taibbi sur GS, et qui a fait grand bruit, et que vous trouverez ici

excellent article .. qui ne fait malheuresement ( comme je l'avais souligné à l'époque ) aucune référence au rôle de GS dans la manipulation du gold market...
mais on apprend déjà énormémént de choses ..

http://www.prisedeconscience.org/economie/goldman-sachs-analyse-dune-pieuvre-financiere-mondiale-793


**************

et pour GS europe, rajoutons

- Mario Draghi, président actuel de la bc d'italie , ex représentant de GS europe et candidat potentiel à la succession de Trichet

-Petros Christodoulou... ENCORE un ex GS.. + appointant à la banque nationale de Gréce .. VIENT d'être nommé au gouvernement grec, comme responsable de la dette !

http://www.hardinvestor.net/les-hard-investors-f7/gs-fortement-implique-dans-les-bidouillages-de-la-grece-t11160.htm

-



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
par marie Ven 26 Mar 2010 - 14:55

un ex GS, vice gouverneur de la BC chinoise??

le gus semble bien être un gars de la filière chinoise, mise au point par Paulson et dont nous avons déjà parlé ici

http://www.hardinvestor.net/les-hard-investors-f7/chine-reserves-gold-t5454.htm

Quotidien du Peuple :
http://french.people.com.cn/Economie/6931747.html


Un des meilleurs experts financiers de Goldman Sachs, et également un des ses principaux responsables pour la Chine, Fred (Zuliu) Hu, pourrait prendre un poste important à la Banque Centrale de Chine, après avoir quitté de manière formelle la Banque de Wall Street, d'après certaines personnes familières du secteur.

Cette nouvelle arrivée est encore en phase d'examen par les principaux décideurs du pays, et une décision formelle à ce sujet pourrait être prise dans les mois qui viennent, d'après ces sources.

Fred Hu est considéré comme le candidat idéal pour le poste de Vice-gouverneur de la Banque Populaire de Chine. D'après les mêmes sources, sa nomination fait partie des efforts menés par le gouvernement chinois pour faire revenir en Chine les 1000 meilleurs professionnels travaillant pour des sociétés occidentales pour qu'ils prennent des hautes fonctions dans des entreprises publiques ou des services gouvernementaux.

En dehors de la place à la BPC, les responsables chinois envisagent aussi la candidature de Fred Hu à une place très importante dans un des établissements prêteurs d'Etat du pays.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageGoldman Sachs et la Chine
par Invité Lun 29 Mar 2010 - 11:18

J'ai interrogé une amie qui travaille pour un très grand journal économique chinois et est en poste en Europe. Elle me répond ceci :
Regarding the rumor about Fred Hu's central bank position, I believe it is not true. According to our information (we have had close contacts with Mr. Hu), his next move is to establish a PE firm in Tianjin.

The reality of Chinese political system means that it is highly unlikely a private-sector banker takes a policy-making position in the government without a certain period of transition. The only precedent example I could think of is the vice-governor Yi Gang, who became vice Secretary-General of the central bank's monetary policy commission in 1997, then being a professor in Beijing university. But it took seven years for him to become the head of the monetary policy devision.

Another evidence that the government is quite cautious about recruiting economists from outside the bureaucrat rank was that, Mr. Ha Jiming, the chief economist at CICC, a state-owned investment bank, was rumoured last year to be heading the monetary policy devision in the central bank, which hasn't been realized by now. Hope this information helps clarify the confusion.




A vérifier, donc...

   Invité

  Invité
 
  


Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
par marie Mar 26 Oct 2010 - 22:46

Antonio Borges, nommé à la tête du département europe du fmi, et l'un des ex dirigeants de GS europe


le 26/10/2010 à 22:25Un Portugais ancien de Goldman Sachs à la tête du département Europe du FMI :



Logo du FMI au siège de l'organisation à Washington, en avril 2007
AFP/Archives Tim Sloan
Le Fonds monétaire international a annoncé mardi dans un communiqué la nomination à la tête de son département Europe d'un économiste portugais et ancien dirigeant de la banque Goldman Sachs, Antonio Borges.

M. Borges, 62 ans, a été choisi par le directeur général de l'institution, Dominique Strauss-Kahn, pour succéder à Marek Belka qui a pris en juin le poste de gouverneur de la Banque nationale de Pologne.

Il est depuis 2008 le président du Hedge Fund Standards Board, une organisation londonienne qui veille au respect de bonnes pratiques par une cinquantaine de fonds spéculatifs.

Auparavant, il avait été pendant huit ans (2000-2008) l'un des dirigeants de Goldman Sachs International, la filiale européenne de la banque d'affaires américaine implantée dans la City de Londres.

Cette filiale est celle qui, en 2000 et 2001, avait passé un contrat sur des transactions en devises ayant permis à la Grèce d'obtenir des liquidités sans les faire apparaître dans les comptes publics comme un emprunt, en échange de recettes fiscales futures.

La Grèce, dont le déficit budgétaire allait se dégrader fortement dans les années suivantes, s'est vu accorder en mai ce qui pourrait devenir le plus grand prêt jamais versé par le FMI, de quelque 30 milliards d'euros.

Dans son pays, M. Borges fut gouverneur adjoint de la Banque du Portugal entre 1990 et 1993.

Il a suivi également une carrière universitaire. Après un doctorat de Stanford, il a enseigné non seulement dans cette université californienne, mais aussi à Lisbonne et à Porto, à Londres, et à l'INSEAD de Fontainebleau.

"M. Borges apporte une combinaison remarquable d'expériences dans les secteurs public, privé et universitaire, et a prouvé ses compétences stratégiques et d'organisation en tant que dirigeant", s'est félicité M. Strauss-Kahn, cité dans le communiqué.



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
par g.sandro Mar 26 Oct 2010 - 23:16

Citation :

Cette filiale est celle qui, en 2000 et 2001, avait passé un contrat sur des transactions en devises ayant permis à la Grèce d'obtenir des liquidités sans les faire apparaître dans les comptes publics comme un emprunt, en échange de recettes fiscales futures.

La Grèce, dont le déficit budgétaire allait se dégrader fortement dans les années suivantes, s'est vu accorder en mai ce qui pourrait devenir le plus grand prêt jamais versé par le FMI, de quelque 30 milliards d'euros.

C'est tellement surréaliste que ça semble carrément irréel...bon sang , bien sur no comment ! berk crane



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro
En ligne

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12376

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
par marie Mer 15 Déc 2010 - 18:04

Théo Lubkes qui s'occupait de la réforme législation des dérivés à la FED de NY, rejoint GS

ça c'est de la réforme !


http://www.bloomberg.com/news/2010-12-14/new-york-fed-s-theo-lubke-joins-goldman-as-chief-regulatory-reform-officer.html



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
par marie Ven 29 Avr 2011 - 15:26

Mario Draghi, président actuel de la bc d'italie , ex représentant de GS europe et candidat potentiel à la succession de Trichet voit sa candidature à la présidence de la BCE, passer en pôle position

-soutien de Merkel, Juncker ( 1er ministre luxembourgeois et président de l'euro groupe ) et Sarkosy

l'article d'agora vox rappelle le rôle joué par Draghi, lors de la crise de la dette grecque,

http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/un-patron-de-bce-pour-quoi-faire-93032

-soutien de Merkel qui renonce à présenter une candidature allemande après la démission du président de la Buba, Axel Weber

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE73R2C220110428

-et pour le soutien de Juncker et de Sarkosy

PARIS (Dow Jones)--Le Premier ministre luxembourgeois et président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker a déclaré jeudi qu'il était d'accord avec le président de la République française Nicolas Sarkozy pour soutenir la candidature de Mario Draghi à la succession de Jean-Claude Trichet à la présidence de la Banque centrale européenne.
Il s'exprimait à l'issue d'un déjeuner à Paris avec le Premier ministre français François Fillon.
Jean-Claude Juncker a par ailleurs affirmé qu'une restructuration de la dette grecque n'était "pas une option" car elle créerait de nombreux problèmes. "Il ne s'agit pas d'une hypothèse de travail pour nous", a-t-il déclaré.
(END) Dow Jones Newswires
April 28, 2011 09:30 ET (13:30 GMT)

au sujet de la démission d'Axel Weber, qui s'était déclaré hostile, à partir de 2005, à toutes ventes d'or de l'allemagne
voici les raisons invoquées

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2011/02/bce-axel-weber-jette-l%C3%A9ponge.html

***********

dernière minute: le porte parole du gouvernement allemand nie le soutien allemand à la candidature de Draghi ..

voir traduction d'un article en allemand



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageMélenchon (FG) juge "inouï" que Mario Draghi ait été nommé à la BCE :
par g.sandro Dim 26 Juin 2011 - 21:41

Mélenchon (FG) juge "inouï" que Mario Draghi ait été nommé à la BCE :



http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=882abf02483f72580b1461de29c36558
Citation :



Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche à la
présidentielle, juge "inouï" que Mario Draghi ait été nommé président de
la Banque centrale européenne (BCE) alors qu'en tant qu'ancien de la
banque Goldman Sachs, il est "directement lié au système financier
international".
Vendredi, l'actuel gouverneur de la Banque d'Italie Mario
Draghi a été officiellement nommé futur président de la Banque centrale
européenne (BCE).
"C'est une situation totalement inouïe. M. Mario Draghi
est l'ancien représentant pour l'Europe de la banque (américaine, ndlr)
Goldman Sachs qui est celle qui est accusée d'avoir aidée le
gouvernement de droite grec à avoir maquillé les comptes. Cet homme se
retrouve maintenant le directeur de la Banque centrale européenne !", a
déclaré M. Mélenchon, invité dimanche d'Europe 1/Le Parisien-Aujourd'hui
en France.
"J'ai voté contre (au Parlement européen, NDLR) parce que
je trouve ça immoral, quelle que soit l'idée que l'on se fait du rôle
de directeur de la BCE", a-t-il ajouté.
"Si on avait nommé un dirigeant syndical à la tête de la
BCE, tout le monde dirait +il est partie lié aux intérêts des
travailleurs+. Et là on nomme quelqu'un qui a été directement lié au
système financier international et à ses intérêts, et qui commence son
mandat en disant +ce qu'on a fait depuis 15 ans c'est parfait+", selon
lui.
"Or précisément ce qu'on fait depuis 15 ans nous a mené dans l'impasse dans laquelle nous sommes", a regretté M. Mélenchon.



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro
En ligne

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12376

Revenir en haut Aller en bas
MessageMonti: Le "Super Mario" de Cabalas
par g.sandro Dim 13 Nov 2011 - 23:59

Gregory Monaca
L'étau
du mondialisme se resserre pour l'Italie et la Grèce. Mario Monti
devenu 1er ministre italien est le PATRON DE LA TRILATERALE EUROPE
. Il
est aussi ancien commissaire européen, président de l'université Bocconi
de Milan, ancien conseiller de Goldman Sachs, membre du comité
directeur du Bilderberg
. Il a fait ses études à Yale (donc sous
l'autorité des élites américaines). Le 1er ministre grec, Lucas
Papademos, est l'ancien vice-président de la BCE et il est membre de la
Trilatérale Europe. Le nouvel ordre mondial avance ses pions : http://www.trilateral.org/download/file/EU_list_10-11.pdf[/b]

http://www.trilateral.org/download/file/EU_list_10-11.pdf
www.trilateral.org



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro
En ligne

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12376

Revenir en haut Aller en bas
Messagele putsh de GS sur l'europe
par g.sandro Lun 14 Nov 2011 - 23:43




Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro
En ligne

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12376

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
par marie Mer 16 Nov 2011 - 15:24




© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageCheminade: Italie «Gvt technique» ou dictature ?
par g.sandro Sam 19 Nov 2011 - 22:27

http://www.solidariteetprogres.org/Gouvernement-technique-ou-dictature-Il-caso-italiano_08293

un excellent article que j'aurais tout aussi bien pu placer dans la file Nouvel ordre mondial, Pigs, ou UPR, tant la démonstration de la Démocrature de l'€mpire imposée aux peuples d'UErss (que nous ne cessons de faire ici) est renforcée par cette analyse supplémentaire de Jacques Cheminade qui n'a plus à démontrer sa lucidité.

Citation :
« Gouvernement technique » ou dictature ? Il caso italiano


19 novembre 2011 - 11:55



19 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Pour le changement de régime en Libye, il a fallu le feu de l’OTAN, pour la Grèce et l’Italie,
un seul mot suffit : un gouvernement « technique ». C’est quoi ? Eh
bien c’est un gouvernement dont la création et la composition échappent
aux règles démocratiques conventionnelles. Pour quoi faire ? Pour faire
dans l’urgence ce que le peuple n’approuverait pas par les urnes. En
réalité, lorsque l’oligarchie financière en vient à usurper votre
souveraineté non pas par cooptation des dirigeants élus, mais par prise
directe du pouvoir, cela s’appelle « fascisme financier », une menace que l’on dénonce ici depuis longtemps et devenue aujourd’hui bien réelle.


Pour usurper la souveraineté, rien de mieux que de choisir des
personnes que l’on ne peut soupçonner d’être mandatées par le peuple, et
qui ont elles-mêmes abdiqué leur propre souveraineté :


Mario Monti, le nouveau Premier ministre italien,
est un eurocrate qui n’a jamais affronté les urnes. Il a passé sa vie
dans le temple du monétarisme italien, l’Université Bocconi de Milan, en
tant qu’étudiant, puis recteur et enfin président, faisant montre de
son aptitude à respecter les règles du jeu. Entre 1994 et 2004, il a été
en charge du Marché intérieur puis de la Concurrence à la Commission
européenne, avant de devenir conseiller international de la banque
d’affaires américaine Goldman Sachs. A ses heures de loisirs, il est
aussi président de la branche européenne de la Commission trilatérale,
un club huppé pour serviteurs de la mondialisation financière


Imposé par la Commission européenne et les « marchés », le
gouvernement Monti va accélérer le programme d’austérité et mener les
réformes auxquelles se refusait le gouvernement démocratique : relever
l’âge de la retraite à 67 ans et libéraliser le marché du travail.
Voyons donc quelques uns des ministres du nouveau gouvernement :


ministre de l’Economie et des Finances : ben... Mario Monti lui-même ! Logique non ? Prof d’éco et ancien de Goldman Sachs, il doit s’y connaître en crise financière...


ministre du Développement économique : Corrado Passera,
PDG de la banque Intesa-SanPaolo, établissement membre du cartel
international Inter-Alpha. Passera a fait toute sa carrière sous la
protection du milliardaire Carlo de Benedetti, propriétaire du groupe de
presse La Repubblica-L’Espresso et associé de longue date du spéculateur anglophile George Soros.


ministre de la Défense : l’Amiral Gianpaolo Di Paola,
président depuis 2008 du Comité militaire de l’Otan, la plus haute
autorité militaire de l’alliance. Expert en changement de régime
puisqu’à ce poste, Di Paola a supervisé l’ensemble de la guerre
anglo-franco-américaine en Libye, dont il n’a pas manqué de se féliciter
malgré le viol du mandat de l’ONU et les assassinats extra-judiciaires
de la famille Kadhafi. (nb : en règle générale dans les démocraties, on
nomme des civils à ce poste)


ministre du Travail : Elsa Fornero,
économiste et universitaire, vice-présidente du Conseil de surveillance
de... Intesa-SanPaolo, et vice-présidente de la fondation bancaire
Compagnia di Sanpaolo. C’est elle qui sera en charge de la réforme du
marché du travail.


ministre des Affaires européennes, qui fera la navette avec Bruxelles : Enzo Milanesi,
ancien chef de cabinet du commissaire européen... Mario Monti, et
vice-secrétaire général de la Commission européenne sous la présidence
de Romano Prodi puis de Barroso.


Voilà, c’est officiel : comme la Grèce, l’Italie, pays membre du G7,
est devenu un protectorat... Alors pour l’alternative, c’est par là que
ça se passe : www.cheminade2012.fr












Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro
En ligne

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12376

Revenir en haut Aller en bas
Messagebanque mondiale / Robert Zoellick termine son mandat
par marie Mer 15 Fév 2012 - 17:28

un ex GS en chasse un autre?

les 2 têtes de liste pour remplacer cet ex homme de GS à la tête de la Banque Mondiale, sont

-Timothy Geithner,secrétaire au trésor et ex GS

- Hilary Clinton, secrétaire d'état



Banque mondiale : Zoellick quittera ses fonctions le 30 juin



Le président de la Banque mondiale, l'Américain Robert Zoellick, a annoncé mardi qu'il allait quitter ses fonctions à la fin de son mandat le 30 juin.

"Il est temps pour moi de passer à autre chose et de soutenir une nouvelle direction", a indiqué M. Zoellick dans un communiqué.

Le poste de président de la Banque mondiale a été monopolisé par les Etats-Unis depuis la création de l'institution, en vertu d'un accord non écrit qui réserve le poste de directeur général du Fonds monétaire international aux Européens.

M. Zoellick a pris ses fonctions en juillet 2007. Cet ancien représentant américain au Commerce extérieur (USTR) de 2001 à 2005 et secrétaire d'Etat adjoint de 2005 à 2006 était à l'époque dirigeant à la banque d'affaires Goldman Sachs.

Il a succédé à Paul Wolfowitz, qui avait démissionné après un scandale concernant l'avancement de sa compagne au sein de l'institution.

Les Etats-Unis n'ont donné aucune indication selon laquelle ils souhaitaient laisser le poste au ressortissant d'un autre pays. Selon une source proche de la Banque mondiale, le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, ou la secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, sont des candidats possibles.

En mai et juin, l'institution soeur de la Banque mondiale, le FMI, a connu un bref débat sur l'accord non écrit entre Américains et Européens, qui exclut de la direction des deux institutions de Bretton Woods les pays les plus peuplés et les économies les plus dynamiques de la planète.

Mais après la démission du Français Dominique Strauss-Kahn, c'est très vite la Française Christine Lagarde qui s'est imposée comme la candidate la mieux placée, avec le soutien des Etats-Unis.

http://www.boursorama.com/actualites/banque-mondiale-zoellick-quittera-ses-fonctions-le-30-juin-2f2a0646432f87313ccbbf561c92209d



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
par g.sandro Dim 4 Mar 2012 - 0:36

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/espionnage-economique-goldman-111491
Citation :
Espionnage économique : Goldman Sachs prise en flagrant délit par Wikileaks

La plus puissante banque d’affaires du monde, l’américaine Goldman Sachs, voulait utiliser les informations géopolitiques confidentielles de l’agence de renseignements privée américaine Stratfor
pour faire du délit d’initié et spéculer sur les marchés de valeurs et
les Bons du trésor de certains États. C’est la principale information
qui ressort d’une avalanche d’emails de la Stratfor qui ont été
« hackés » le 26 décembre dernier par les « Anonymous », et que Wikileaks vient de publier.
Cinq millions de messages électroniques remontant à la période 2004 –
2011, qui révèlent l’implication de cette société texane dans des
activités illicites d’espionnage d’activistes pour le compte de
l’administration US et de multinationales comme Dow Chemical, Lockheed
Martin, Northrop Grumman, Raytheon, mais aussi de recyclage d’argent
sale, et donc, de spéculation financière.



L’an dernier, après deux années d’incubation, l’ex-haut dirigeant de Goldman Sachs, Shea Morenz, et le fondateur et président de Stratfor, George Friedman (fils d’un Hongrois survivant de l’holocauste), ont mis sur pied un fonds d’investissement dénommé Stratcap. Et c’est ce même Friedman qui explique de quoi il s’agit, dans un email confidentiel du 5 septembre dernier :

« Stratcap utilisera nos informations et nos analyses pour
commercer dans le domaine des instruments géopolitiques, en particulier
des bons du trésor, des devises ou équivalents sur les marchés des Pays
émergents. »


Dans le même email (marquée comme « Réservé à l’usage interne, ne pas diffuser ou mentionner à l’extérieur »),
Friedman explique comment le dirigeant de Goldman Sachs a eu l’idée de
StratCap en y investissant plus de 2 millions de dollars (en plus
d’autres financements directement destinés à Stratfor) et comment Morenz
est entré au Conseil d’administration de cette même Stratfor :

« Nous avons déjà fourni des conseils à d’autres Hedge Funds : désormais, grâce à Morenz, nous en avons un à nous. »

Le fonds StratCap, qui devait être opérationnel sur les marchés
financiers au printemps 2012, vient donc s’ajouter à la liste déjà
longue de scandales et d’activités troubles dans lesquels est impliquée
la super-banque américaine pour laquelle ont travaillé Romano Prodi (ex-Premier ministre italien), Mario Draghi (actuel directeur de la Banque centrale européenne), et Mario Monti (actuel Premier ministre italien).

Enrico Piovesana

Source : http://www.eilmensile.it/2012/02/28/la-spy-economy-di-goldman-sachs

Traduction GV
A lire aussi : Goldman Sachs, le côté obscur de Draghi et Monti



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro
En ligne

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12376

Revenir en haut Aller en bas
MessageGreg Smith : pourquoi je quitte Goldman Sachs
par marie Mer 14 Mar 2012 - 19:59

y'a encore des gens "biens" , ou disons normaux ... y compris chez Goldman Sachs... enfin, non, justement !

lettre ouverte d'un salarié démissionaire de GS, au bout de 12 ans de "bons et loyaux services"

Assez, c'est assez !



http://jessescrossroadscafe.blogspot.com/2012/03/smith-why-i-am-leaving-goldman-sachs.html



traduction en français intelligible par Segolène Zimmen, pour la chronique agora



Paris, Jeudi 15 mars 2012

"Pourquoi je quitte Goldman Sachs"
Greg Smith

Aujourd'hui, c'est mon dernier jour chez Goldman Sachs. Après presque 12 ans dans cette entreprise -- d'abord en tant que stagiaire pendant que j'étais étudiant à Stanford, puis à New York pendant 10 ans, et maintenant à Londres -- je pense y avoir travaillé assez longtemps pour comprendre l'évolution de sa culture, ses membres, et son identité. Et je peux dire honnêtement que l'environnement y est désormais plus toxique et destructeur que jamais.

Pour tout dire de manière la plus simple possible, les intérêts du client continuent d'être mis de côté dans le fonctionnement de l'entreprise. Goldman Sachs est pourtant une des plus grandes et plus importantes banques d'investissements de la planète, et elle est trop fondamentale dans le monde de la finance pour se permettre de continuer ainsi. L'entreprise a tellement changé depuis le jour où je l'ai rejointe après mes études que je ne peux plus aujourd'hui, en bonne conscience, dire que je m'identifie à ce qu'elle représente.

Cela étonnera un public sceptique, mais la culture d'entreprise a toujours été un aspect important du succès de Goldman Sachs. La banque exigeait des principes tels que l'esprit d'équipe, l'intégrité, l'humilité, et surtout de toujours faire ce qui convient au client. Cette culture était le secret qui nous a permis d'obtenir et de garder la confiance de nos clients pendant 143 ans, et qui a fait qu'on aimait y travailler. Il n'était pas seulement question de gagner de l'argent, car s'il n'était question que de cela, l'entreprise n'aurait pas duré aussi longtemps. Je suis triste de dire qu'en regardant autour de moi aujourd'hui je ne vois plus aucune trace de cette culture qui m'avait tant donné envie de travailler pour cette entreprise, pendant tant d'années. Je n'ai plus du tout de fierté, ni de foi.


Cela n'a pas toujours été ainsi. Pendant plus de 10 ans j'ai recruté et encadré des candidats tout au long de notre pénible processus d'entretiens. J'ai été sélectionné parmi 10 personnes (dans une entreprise qui compte plus de 30 000 employés) pour apparaître dans notre vidéo de recrutement, qui tourne dans tous les campus étudiants auxquels nous rendons visite dans le monde entier. En 2006, je gérais le programme des stagiaires d'été en ventes et trading à New York que suivaient les 80 étudiants qui avaient réussi à se démarquer des milliers de postulants


J'ai su qu'il était temps de partir lorsque je me suis rendu compte que je ne pouvais plus regarder ces étudiants dans les yeux et leur dire que Goldman Sachs était un endroit fantastique pour travailler.

Lorsqu'on écrira l'histoire de Goldman Sachs, on notera que l'actuel PDG, Lloyd C. Blankfein, et le président, Gary D. Cohn, ont été responsables de la perte de cette culture. Je crois sincèrement que le déclin de la fibre morale de cette entreprise représente la menace la plus importante pour sa survie à long terme.

Au cours de ma carrière, j'ai eu le privilège de servir de conseil pour le montage de deux des plus gros hedge funds de la planète, pour trois des plus importants fonds souverains du Moyen-Orient et de l'Asie, et pour cinq des plus grands gestionnaires d'actifs aux Etats-Unis. Les actifs sous gestion de mes clients valent plus de mille milliards de dollars. J'ai toujours été très fier de pouvoir conseiller mes clients dans leur propre intérêt, même si cela représentait moins de revenus pour la banque. Ce point de vue est devenu de moins en moins populaire chez Goldman Sachs. Encore une indication qu'il était temps de partir.

Comment en sommes-nous arrivés là ? L'entreprise a changé la façon dont elle perçoit le leadership, la position de dirigeant. Il fut un temps où être un bon leader signifiait avoir des idées, montrer l'exemple et faire ce qui est juste. Aujourd'hui, si vous gagnez assez d'argent pour la banque (sans être un tueur en série), vous serez tout de suite promu à un poste important.



Quelles sont les trois manières de devenir rapidement un leader, désormais ? A) Exécuter son client avec les "haches" de l'entreprise, un terme utilisé chez Goldman Sachs pour dire qu'il faut convaincre les clients d'investir dans des actions ou d'autres produits dont on essaie de se débarrasser car ils ne représentent pas un profit potentiel. B) "Chasser les éléphants". Traduction : convaincre ses clients -- certains sophistiqués, d'autres moins -- de négocier en Bourse ce qui rapportera le plus de profit à Goldman. Vous pouvez me traiter de ringard, mais je n'aime pas vendre à mon client un produit qui ne lui convient pas. C) Dénicher un poste consistant à placer un produit financier illiquide et opaque, résumé par un acronyme à trois lettres.

Aujourd'hui, beaucoup de ces leaders affichent la culture de Goldman Sachs à zéro pourcent. J'assiste aux réunions de ventes de produits dérivés, et pas une minute n'est consacrée à se demander comment aider nos clients. Il s'agit simplement de déterminer comment les utiliser pour gagner un maximum d'argent. Si vous étiez un Martien assistant à l'une de ces réunions, vous penseriez que le succès ou le progrès d'un client n'entre pas du tout en compte dans nos réflexions.


Cela me rend tout simplement malade de voir à quel point les gens peuvent parler sans gêne de voler leurs clients. Sur les 12 derniers mois, j'ai vu cinq directeurs gestionnaires différents traiter leurs clients de "marionnettes", parfois dans des e-mails en interne. Même après les histoires de fraude avec l'intervention de la SEC, l'affaire Fabulous Fab (1), Abacus, "l'oeuvre de Dieu" (2), Goldman Sachs traité de "vampire des abysses" par le magazine Rolling Stone (3) ?... Aucune humilité ? Allons donc. Et de l'intégrité ? Encore moins. Je ne parle pas de fraude ou de comportement illégal, mais quant à forcer les clients à acheter des produits compliqués et lucratifs, alors que ce sont ni les investissements les plus simples ni ceux qui s'accordent avec leurs objectifs ? On le fait tous les jours.

Je trouve stupéfiant de voir à quel point la direction ne comprend pas une vérité toute simple : si le client ne vous fait pas confiance, il ne travaillera plus avec vous, que vous soyez le plus intelligent ou non.


Ces jours-ci, la question la plus fréquemment posée par les analystes juniors au sujet des produits dérivés, c'est "combien d'argent avons-nous gagné sur le dos du client ?" Je suis gêné à chaque fois que je l'entends, car ce comportement reflète ce qu'ils observent chez leurs dirigeants, leurs "leaders". Projetons-nous dans 10 ans : inutile d'être psychologue pour comprendre que ces jeunes analystes, qui entendent à longueur de journée les termes "marionnettes", "arracher les yeux" et "se faire payer" ne vont pas devenir de petits anges.

Moi aussi, lorsque j'étais analyste junior de première année, je ne savais pas où étaient situées les toilettes ni comment faire mon noeud de cravate. On m'a plutôt appris à me préoccuper de savoir ce qu'était un produit dérivé, de comprendre la finance, de connaître nos clients et ce qui les motive, d'apprendre comment ils jaugent le succès et ce qu'on pouvait faire pour les aider à atteindre ce but.

Les grands moments de fierté de ma vie -- recevoir une bourse étudiante pour venir d'Afrique du Sud à Stanford, être sélectionné au niveau national pour la bourse Rhodes, gagner la médaille de bronze en tennis de table lors des Maccabiades -- ont tous été obtenus grâce au travail, sans raccourcis. Goldman Sachs aujourd'hui met en avant la culture du raccourci et non de l'accomplissement. Cela ne me paraît pas moral.


J'espère que ceci sera une sonnette d'alarme pour le conseil d'administration de Goldman Sachs. Remettez le client au coeur de l'activité. Sans clients, vous ne gagnerez rien. D'ailleurs vous n'existerez plus. Expulsez les employés corrompus, peu importe les montants qu'ils rapportent à la société. Revenez à la culture d'entreprise d'origine, afin que les gens viennent travaillent pour les bonnes raisons. Ceux qui se préoccupent uniquement de gagner de l'argent ne maintiendront pas la banque -- ni la confiance des clients -- en vie très longtemps.

© New York Times 2012
Texte traduit de l'anglais par Ségolène Zimmern


NDLR (1) Fabulous Fab, alias Fabrice Tourre. Ce trader français fut au coeur de l'enquête menée par la SEC en 2010. Il fut l'un des concepteurs des produits titrisés subprime Abacus

(2)Lloyd Blankfein, président de GS, déclare en 2009 devant un journaliste que sa banque faisait l'œuvre de Dieu

(3) Dans un article intitulé The Great American Bubble Machine signé de Matt Taibi



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageGreg Smith de GS était directeur exécutif europe pour section dérivés
par marie Jeu 15 Mar 2012 - 20:48

c'est encore plus interessant de relire son courrier, en ayant connaissance de ce cv



http://jessescrossroadscafe.blogspot.com/2012/03/are-american-derivatives-dealers-are.html



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
Messagel'action GS dévisse après la démission de Greg Smith
par marie Ven 16 Mar 2012 - 14:26

3eme plus forte baisse des actions du sp500, après la lettre ouverte de Greg Smith
- 3.4% dans un marché haussier, c'est une jolie contreperformance ...

http://www.bloomberg.com/news/2012-03-15/goldman-stunned-by-op-ed-loses-2-2-billion-for-shareholders.html



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageGS actionnaire d'une boite qui fait de la pub pour la prostitution
par marie Mar 3 Avr 2012 - 0:12

celle là c'est la meilleure





à la suite de questions sur l'actionnariat de Village people media, une boite poursuivie pour faire de la pub sur activités prostitution, GS panique et a commencé à balancer ses actions, déclarant que le restant serait vendu au management de la société en question

Goldman Sachs Frantically Unloads Its Stake In A Company With Ties To Sex Trafficking

Gus Lubin | Apr. 1, 2012, 11:56 AM

NYT's Nicholas Kristof started asking questions about who owned Village Voice Media, a company that has been sued for running sex trafficking ads.

When he found out that Goldman Sachs owned a 16 percent stake, the investment bank panicked:

Goldman Sachs was mortified when I began inquiring last week about its stake in America’s leading Web site for prostitution ads. It began working frantically to unload its shares, and on Friday afternoon it called to say that it had just signed an agreement to sell its stake to management.

Read more:



http://www.businessinsider.com/goldman-sachs-unloads-stake-in-village-voice-media-2012-4#ixzz1qos761JI



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageGS et la vente à découvert à nu : une politique délibérée
par marie Mer 16 Mai 2012 - 18:41

ça n'arrive pas souvent, mais Matt Taibi de Rolling stone a mis la main sur une série d'emails forts compromettants et révélant à quel point le naked short selling ( vente à découvert à nu ) est une politique délibérée ( mais tenue secréte ) de Goldman Sachs



http://www.rollingstone.com/politics/blogs/taibblog/accidentally-released-and-incredibly-embarrassing-documents-show-how-goldman-et-al-engaged-in-naked-short-selling-20120515



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRajat Gupta ex administrateur Gs, condamné pour délit d'initiés
par marie Ven 15 Juin 2012 - 18:43

Rajat Gupta est le patron du hedge fund Galleon et l'affaire a commencé ici



http://www.lefigaro.fr/societes/2011/03/06/04015-20110306ARTFIG00276-le-delit-d-inities-qui-secoue-wall-street.php





Citation :
Rajat Gupta, ex-administrateur de Goldman Sachs et ancienne star de la Bourse, a été jugé coupable de délit d'initié vendredi par un jury de New York, au terme d'un des plus gros scandales financiers des dernières années aux Etats-Unis.
Ce jugement tombe moins de deux jours après le début des délibérations suivant un procès de trois semaines devant un tribunal fédéral de New York.

Il était accusé d'avoir bénéficié d'informations illégales lui ayant permis de réaliser 45 millions de dollars de gains, à travers des investissements dans Hilton ou AMD.


http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/06/15/97002-20120615FILWWW00675-rajat-gupta-coupable-d-un-delit-d-initie.php



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
Messagere / Galléo et Rajat Gupta
par marie Ven 22 Juin 2012 - 23:58

Délit d'initiés : Goldman Sachs aurait proposé des informations au fonds Galleon



Un banquier de Goldman Sachs qui faisait des affaires avec le fonds Galleon de Raj Rajaratnam, condamné l'an dernier pour délit d'initiés et aujourd'hui en prison, lui aurait proposé des "petits bouts" d'information sur Intel et Apple, affirme le Wall Street Journal vendredi.

Les enquêteurs de la police fédérale (Federal Bureau of Investigation, FBI) veulent savoir si trois employés de Goldman Sachs ont partagé des informations confidentielles avec Galleon et M. Rajaratnam, explique le quotidien, citant des sources proches du dossier.

Les trois employés concernés sont David Loeb, un actuel cadre supérieur et qui était un commercial à l'époque des faits, l'analyste technologique Henry King et le banquier d'investissement Matthew Korenberg.

Selon le Wall Street Journal, qui cite des courriels n'ayant jusqu'alors pas été divulgués, M. Loeb aurait envoyé un courriel le 5 août 2008 à M. King en lui demandant s'il y avait du nouveau sur Intel, et M. King lui aurait renvoyé un tableau avec le commentaire: "tu ne vas pas y croire".

Le lendemain matin, M. Loeb aurait écrit un courriel à M. Rajaratnam, lui demandant de le contacter avant l'ouverture du marché à cause de "chiffres particulièrement importants".

De tels échanges ne dénoteraient une fraude que si les informations en question étaient confidentielles et substantielles.

Le quotidien précise aussi que M. Loeb appelait aussi régulièrement M. Rajaratnam "Bid Daddy", tout en signant lui-même ses courriels "CBF" pour "chunky but funky" (costaud mais marrant).

Fin avril, à la suite d'un précédent article du Wall Street Journal sur l'affaire, un porte-parole de Goldman Sachs avait dit que la banque était au courant "depuis plus de deux ans" d'accusations portant sur Matthew Korenberg et coopérait avec les autorités. Il n'a pas répondu vendredi aux demandes de commentaires de l'AFP. Le FBI a décliné tout commentaire.

Le fonds Galleon est au coeur de la plus grosse affaire de délit d'initiés jamais découverte aux Etats-Unis. Son fondateur Raj Rajaratnam, 54 ans, a été condamné le 13 octobre à une peine record de 11 ans de prison.

Un ex-membre du conseil d'administration de Goldman Sachs, Rajat Gupta, vient d'être jugé coupable de délit d'initiés dans le cadre de l'affaire, mais il a prévu de faire appel.



source



© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
par g.sandro Jeu 6 Sep 2012 - 1:18

marie a écrit:
celle là, elle est pas mal aussi !


SCANDALE
Quand Goldman Sachs spécule sur le trafic sexuel

http://www.bastamag.net/article2266.html

et celle là alors?

La Banque centrale européenne est-elle passée sous la coupe de Wall Street ?

http://www.bastamag.net/article1623.html



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro
En ligne

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12376

Revenir en haut Aller en bas
MessageGS : gouvernance mondiale : sur une carte géographique, c'est encore plus clair
par marie Dim 21 Oct 2012 - 19:23

citation Sandro



Citation :

Cette carte d'€urope en dit très long...là, c'est factuel et indéniable

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=326885754023834&set=a.202354699810274.48254.190408911004853&type=1&ref=nf






© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19741

Revenir en haut Aller en bas
MessageENORME: La 2ème chaîne TV allemande ZDF présente à des millions d’allemands la pieuvre Goldman Sachs
par g.sandro Sam 24 Nov 2012 - 3:53


La 2ème chaîne de télévision allemande ZDF présente à des millions d'allemands la pieuvre Goldman Sachs

Publié le 23 novembre 2012

Le savoureux article avec les commentaires qui vont bien, à consulter obligatoirement: c'est un must !

http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europe/zdf-television-pieuvre-goldman-sachs


chinois chinois chinois chappo chappo chappo fffuck pinochio crane no comment ! berk fire mitraillette siffflet aaarf r.ire aaarf



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro
En ligne

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12376

Revenir en haut Aller en bas
Goldman Sachs /collusion et conflits d'intérêt avec le gouvernement Usa et la gouvernance mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent