!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Après le rejet du plan PAULSON...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageAprès le rejet du plan PAULSON...
par GdB Lun 29 Sep 2008 - 20:57

... la situation est telle sur les marchés monétaires que les banques ne se prêtent plus rien les unes les autres car chacun craint que celui qui a emprunté ne soit plus là le lendemain pour rembourser...

Entendu sur une chaine américaine qu'à l'heure actuelle, même l'argent que certaines entreprises doivent normalement emprunter pour payer les salaires (on est en fin de mois...) N'EST PLUS PRETE PAR LES BANQUES!!!!!

Là c'est le début du réveil des salariés,des citoyens, des gens loin de tout cela. C'est un indicateur de la gravité de la situation. Et possiblement de troubles civils sérieux,à mon humble avis, d'ici peu.

Ce qui se passe actuellement est historique...

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Après le rejet du plan PAULSON...
par GdB Lun 29 Sep 2008 - 21:10

Citation :
USA: rejet du plan de sauvetage des banques à la Chambre

Harry Reid, Nancy Pelosi et Christopher Dodd lors d'une conférence de presse le 28 septembre 2008 au Congrès à Washington
© AFP/Getty Images Chip Somodevilla
La Chambre des représentants américains a créé la surprise et secoué encore davantage les marchés en rejetant lundi le plan de sauvetage des banques de 700 milliards de dollars, destiné à stabiliser le système financier américain.

Par 228 voix contre et 205 pour, les représentants ont refusé au secrétaire au Trésor Henry Paulson les moyens qu'il demandait pour renflouer les banques mises à mal par la crise immobilière, à travers la "Loi sur la stabilisation économique d'urgence de 2008".

Cette intervention de l'Etat dans le secteur privé, sans précédent dans l'histoire américaine, visait à racheter les actifs douteux des banques en difficulté du fait de la crise immobilière.

La Bourse de New York chutait après le vote: le Dow Jones perdait 4,75% (soit plus de 500 points), et le Nasdaq 6,90%.

Dans les travées de l'assemblée des représentants, pleine à craquer, certains élus stupéfaits contemplaient les votes négatifs qui s'alignaient contre toute attente sur le tableau lumineux. La procédure du vote est restée ouverte bien après les 15 minutes prévues pour permettre des changements de vote, qui ne sont pas intervenus.

La présidente de la Chambre à majorité démocrate, Nancy Pelosi, avait insisté le matin même sur le fait que l'initiative était "bipartite" et devait recueillir également un vote "bipartite" pour rassurer les marchés.

La suite du processus n'était pas déterminée, les responsables démocrates et républicains pouvant encore tenter de réintroduire un texte modifié devant la Chambre, alors que le Sénat est censé voter mercredi et que mardi le Congrès est fermé pour respecter la fête juive de Roch Hachana.

Le président George W. Bush avait reconnu que le vote serait "difficile" alors que le projet de loi n'est guère populaire auprès des contribuables.


Présentation du projet de plan de sauvetage de la finance américaine
© AFP/Infographie
A la tribune, au cours d'un débat vif, certains républicains et démocrates s'étaient retrouvé pour exprimer leur opposition au plan du secrétaire au Trésor.

"On est tout bonnement en train de sacrer le roi Henry", a estimé le républicain John Culberson du Texas, en référence à Henry Paulson.

"C'est une extension du pouvoir fédéral sans précédent, inacceptable, qu'on ne peut pas se permettre, que nos enfants ne peuvent pas se permettre et que nous n'avons jamais vu dans l'Histoire de ce pays", s'est-il indigné. "Prenons notre temps, le temps d'y penser", a-t-il ajouté.

A la même tribune, son collègue démocrate du Texas, Lloyd Doggett a estimé qu'il y avait "une autre solution que cette dépense massive de l'Etat fédéral". "Il manque tant à cette loi. Wall Street ne paye même pas un centime !", a-t-il lancé.

Au fil des négociations, le dispositif Paulson est devenu de moins en moins populaire auprès des contribuables américains, 63% estimant que le gouvernement risquait d'en faire trop pour venir à la rescousse de Wall Street, selon un sondage Rasmussen Reports.


On dirait que le racket n'a pas fonctionné cette fois. La couleuvre était trop grosse à avaler...

C'est historique. Sans doute lourd de conséquence. Mais c'est clairement une défaite du cartel de banques qui tirent les ficelles. Les jours qui viennent vont être très très chauds....

GdB



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Après le rejet du plan PAULSON...
par du-puel Lun 29 Sep 2008 - 21:33

Ouais, historique, comme la chute de l'URSS et pour les mêmes raisons : guerres, mensonges, dettes ... et en face des gens intelligents.

Les salariés et tous les autres vont devoir faire fonctionner leur cerveau, sinon ils se feront baiser une nouvelle fois.

Que les « Nous le peuple » mettent un place un nouveau système monétaire et le contrôlent !

Sinon, en mars 2007 Bush s'était fait octroyer les pleins pouvoirs potentiels ; une brigade est revenue d'Irak pour épauler la garde nationale US : autrement dit, Bush (Cheney et toute la clique d'excités religieux plutôt) peuvent déclarer l'état d'urgence, « reporter » les élections et tenter un tout pour le tout : c'est ça le véritable danger !

   du-puel

  Chef table à cartes
 Chef table à cartes

  avatar

  Inscription :   18/08/2005
  Messages :   3543

Revenir en haut Aller en bas
Après le rejet du plan PAULSON...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent