!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

les collectivités locales dans la tourmente des préts à tx variable et autres gadgets pourris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
Messageles collectivités locales dans la tourmente des préts à tx variable et autres gadgets pourris
par marie Dim 19 Oct 2008 - 16:23




© Marie Forum Argent Or. reproduction interdite : pas de copier-coller. Faites un lien vers ce post. Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

   marie

  Skipper
 Skipper

  avatar

  Inscription :   05/02/2005
  Messages :   19722

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: les collectivités locales dans la tourmente des préts à tx variable et autres gadgets pourris
par g.sandro Lun 20 Oct 2008 - 1:22

WOOPITAIN...!!!

bon sang , bien sur requin orage fire bonnet d'âne no comment ! crane affraid



Silver is king, Go Gold !
© G.Sandro Forum Argent Or, pas de copier collé, faire un lien vers ce post
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook


   g.sandro

  Captain
 Captain

  avatar

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   12318

Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: les collectivités locales dans la tourmente des préts à tx variable et autres gadgets pourris
par GdB Lun 20 Oct 2008 - 22:04

Ca a pas tardé...

Les andouilles vont commencer à se compter... et ça commence FORT!

Citation :
Avec 96% d'emprunts risqués, la Seine-Saint-Denis surexposée à la crise

La dette de la Seine-Saint-Denis est composée à "plus de 96% d'emprunts toxiques", à taux variables, a révélé lundi Claude Bartolone, président PS du Conseil général, en réclamant à l'Etat "qu'il n'étrangle pas" les collectivités "plus touchées" par la crise financière.

Confirmant des déclarations faites au journal Les Echos dans son édition de lundi, M. Bartolone a dit à l'AFP vouloir assumer "une opération vérité" après avoir reçu les premières conclusions d'un audit financier sur la dette du département (808,26 millions d'euros) "à 96,6% composée d'emprunts toxiques", qui "pourraient dans le pire scénario augmenter de 60% les annuités de remboursement (dette et capital)".

La charge annuelle de la dette, 47,5 millions d'euros en 2007, "pourrait ainsi atteindre 75,7 millions" si les banques révisaient les taux des emprunts sophistiqués, et en apparence plus alléchants, renégociés depuis 2000 par le département, notamment auprès de Dexia.

La Direction générale des collectivités locales (DGCL), "garant de la sincérité budgétaire", n'aurait pas dû autoriser ce type d'emprunts, souligne-t-il en accablant également ses prédécesseurs (communistes jusqu'en 2008 mais qui co-dirigeaient le département avec les socialistes).

"Dans une période de difficultés où les dépenses sociales vont augmenter naturellement, il est important que l'Etat ne nous étrangle pas et dise aux banques qu'il faut maintenant nous aider à nous en sortir", demande M. Bartolone, "mobilisé" pour "revenir à une dette de père de famille, à taux fixe et ne plus jouer à la roulette".

Pour soutenir les collectivités touchées par la crise, le Premier ministre a annoncé lundi une enveloppe de 5 milliards d'euros sous forme de prêts, pour moitié octroyés par la Caisse des dépôts et consignations (CDC), l'autre moitié par les banques.

François Fillon a néanmoins renvoyées à leur "responsabilité" sur les "erreurs passées" les collectivités locales, notamment de gauche, qui se plaignent de voir la charge de leur dette augmenter.


titanic suck baston



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: les collectivités locales dans la tourmente des préts à tx variable et autres gadgets pourris
par GdB Mar 21 Oct 2008 - 22:33

Et on continue... Au tour de Saint Etienne!

http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?&news=6000555

Citation :
Saint-Etienne: le maire en appelle à l'Etat pour sécuriser sa dette



Le maire PS de Saint-Etienne, Maurice Vincent, a sollicité mardi l'intervention de l'Etat pour permettre à la municipalité d'échanger les produits à risques qui composent l'essentiel de la dette de sa ville contre des emprunts traditionnels.

Le premier magistrat de la ville, dont 60% des 401 millions d'euros de dette sont constitués de swaps spéculatifs, bâtis sur des taux dits "structurés", demande, dans un communiqué, l'intervention des ministères concernés "pour qu'une table ronde soit organisée rapidement avec les organismes prêteurs, afin d'obtenir de leur part l'échange de ces produits risqués contre des emprunts traditionnels".

"A défaut, je sollicite la création d'une structure de +défaisance+ permettant à notre ville de désamorcer la véritable bombe à retardement qui pèsera, dès 2011, sur les générations futures", déclare Maurice Vincent, élu en mars dernier.

Après avoir engagé des négociations avec les principaux prêteurs de la ville, dont Dexia auprès de qui a été souscrit 55% de la dette, il déplore que la plupart des banques ne veulent pas reprendre leurs produits à risques.

L'élu souligne qu'"au moment où le gouvernement annonce un plan de soutien aux banques et aux collectivités territoriales fragilisées par la crise financière, la situation de la ville de Saint-Etienne, comme certaines autres, appelle un traitement particulier".

S'appuyant sur un récent audit de la dette de sa ville, Maurice Vincent estime que "la couverture du risque encourue exigerait aujourd'hui une provision de 70 millions d'euros, suite à la crise financière. Soit une augmentation de 60 à 75% des impôts locaux ! Ce qui est à l'évidence inimaginable".

En juin dernier, le maire de Saint-Etienne avait écrit à la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, et à la ministre en charge des Collectivités locales, Michèle Alliot-Marie, pour leur suggérer "la mise en place de garde-fous dans le recours à l'emprunt des collectivités locales"


60 à 70% de hausse des impôts locaux et.... heummm c'est la guerre civile là!

Jolie panade!



et aussi mon autre site
http://linflation.free.fr

 


   GdB

  Piano bar
 Piano bar

  avatar

  Inscription :   03/04/2006
  Messages :   1366

http://lenairu.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
les collectivités locales dans la tourmente des préts à tx variable et autres gadgets pourris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-
Sauter vers:




cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent