!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->
Hardinvestor HardinvestorTraduire: TraductionSuivre:  Hardinvestor sur TwitterHardinvestor sur FacebookVidéos Hardinvestor DailymotionVidéos Hardinvestor YoutubePartager:  Partager

Hardinvestor- Investir sur l’or et l’argent Hard Investor   |  Silver is King, Go gold!

Pourquoi et comment investir dans l’or et l’argent ? Plus qu’un placement d’opportunité, il s’agit avant tout de sécuriser le pouvoir d’achat de votre épargne contre l’érosion monétaire et les conséquences de la crise systémique mondiale, tout en déjouant les pièges que réserve le marché de l’or et de l’argent, à l’investisseur non averti.


 

 Partagez  |

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
MessageAuteur
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par Imhotep Mer 26 Aoû 2020 - 7:43

mais sinon, quand vous aurez fini de lire tous les livres des "pas réchauffistes", vous pourrez lire AUSSI le rapport du GIEC , y'a même une version française (et c'est pas la télé)
https://www.ipcc.ch/sr15/download/
c'est juste une synthèse du travail de milliers de scientifiques, tous spécialistes de leur domaine, partout dans le monde

mais bon, nulle doute qu'ils font tous partie de la conspiration

et nulle doute que vous ne lirez qu'exclusivement les paragraphes qui vont dans le sens de ce que vous pensez déjà comme les auteurs cités par Erwan : des hommes politiques, mathématiciens, géographes, physicien, médecin, polytechnicien ... tous des spécialistes du climat quoi ! (y'a pas d'énarque je suis surpris)

mais aussi et surtout des bouquins de journalistes, vous savez ceux que vous conspuez du matin au soir en les traitant de journalopes quand ils ne confirment pas vos avis éclairés ...ah oui mais suis-je bête, là c'est pas pareil, ils confirment ...




Allez bonne journée


Si tu es prêt à sacrifier ta liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l'une ni l'autre.
En matière de complots, il y a deux pièges à éviter : le premier, c'est d'en voir nulle part ... et le second c'est d'en voir partout.
A la bourse tu as deux choix : t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement.
J'ai dépensé 90% de mon fric en filles, boissons et bagnoles. Le reste je l'ai gaspillé

   Imhotep

  Chef cuistot
 Chef cuistot

  Imhotep

  Inscription :   26/09/2011
  Messages :   1548

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par g.sandro Mer 26 Aoû 2020 - 8:57

LOL... tiens, ravi de te retrouver ici Poto,  helllo  tu nous as manqué.

Comme quoi un peu de provocation peut ne pas avoir que des inconvénients.

Tu n'as pas tort de rappeler qu'il faut lire ce rapport avant de se faire un avis dessus.

De même, ton ironie mordante rappelle, à bon escient, que les théories les plus fumeuses et fantaisistes ont fait flores, décrédibilisant de facto celles des "pas réchauffistes " ou des "peu réchauffistes"  pourtant sincères et sérieux.

On en a déjà souvent parlé en privé. Je considère ne pas avoir les compétences suffisantes pour avoir un avis tranché et définitif sur ce sujet complexe, ni sur bien d'autres d'ailleurs.

Ceci dit, il faut prendre garde aussi à ne pas tomber dans l'excès inverse, ce n'est pas "conspi" de s’intéresser à des thèses alternatives étayées...

le DOUTE doit rester vivace, puisqu'il est indispensable à la démarche scientifique à laquelle tu es, à juste titre, si attaché...

N'est-ce pas toi qui rappelles souvent, en substance: "une théorie scientifique est (et reste) vraie tant qu'on n'a pas pu la contredire par une thèse alternative qu'on a pu vérifier et, surtout, répliquer" ? 

C'est donc bien parce qu'on doute et qu'on doit douter que la vérité scientifique existe, justement tant qu'elle n'a pas été démentie avec succès. ...de ça aussi, je crois que c'est toi qui m'as convaincu.

Du coup, s'interdire de s'intéresser à une controverse au seul motif qu'un pseudo "consensus" serait prétendument unanime...ce n'est pas scientifique ça... perplexe  .


il ne t'aura pas échappé que des mauvaises langues auraient, selon certains "experts" battu en brèche la dimension prétendument consensuelle de ce rapport sur le "réchauffement"...

Il est même question de différence de traitement par des journalistes qui n'y connaissent pas plus que moi, entre les tenants des 2 camps... Il est également assez documenté que les tenants de thèses un peu iconoclastes auraient soudain rencontré de graves difficultés à trouver des financements pour la poursuite de leurs travaux, ce qui les handicape pour les finaliser ou les publier...et ça n'aide pas à la remise en cause de la "vérité"puisqu'il est malaisé de présenter des théories ou thèses qui malmèneraient son état du moment...cercle vicieux.

A un point tel qu'on a assisté à un glissement sémantique, d'abord graduel, puis univoque et unanime:

il n'est plus politiquement correct non plus, désormais, de parler de "réchauffement"...

on DOIT désormais parler de "changement".

Au fait...POURQUOI donc ?

Changement n'a jamais été synonyme de réchauffement...et inversement.

On nous aurait menti?

Si ce rapport sur le "réchauffement" était si parfait, qui donc aurait eu à cœur de modifier à ce point un postulat dont la pertinence était pourtant ancrée car "unanimement" avérée par le "consensus" scientifique?

La question mérite d'être abordée, de temps en temps, sur un fil de vigilance comme celui-ci, et le fait de contribuer à son alimentation doit être regardé comme une démarche constructive.

On parle encore de "réchauffistes"...on devrait parler de "changistes", du coup...

C'est comme l'expression "climato-sceptique" seraient-ce des gens qui sont sceptiques sur l'existence du climat?

Ou simplement des gens qui ont eu l'audace d'oser émettre des réserves sur un DOGME?

En théorie, si j'ai bien compris ce que tu m'as expliqé, Un scientifique n'a pas d'avis, il se limite à constater, pour comprendre.

La science n'a pas de parti-pris, elle doit évoluer à mesure que des éléments nouveaux alimentent les études...sinon, ça devient un DOGME.

Et après tout, tous les "spécialistes" de l'époque, qui ont fait crever les yeux de Galilée ne constituaient-ils pas, eux aussi, un consensus unanime?

l'ironie est souvent utile, tu m'en sais aussi friand que toi...du coup, tu me passeras cette question:

Au fait, puisque tu parles, à juste titre du fameux rapport du GIEC,.... as tu regardé les courtes et passionnantes vidéos de Loïc Abadie, que j'ai postées juste au dessus?

Ou adoptes-tu le comportement que tu prêtes à ceux qui n'ont pas lu le sacro-saint rapport?
 mdr

Et dans l'affirmative, que t'inspirent-elles ces deux vidéos?

En outre, dans la liste d'ouvrages proposée par Erwan, il y a aussi du Géophysicien... et ça relativise donc un peu ton brûlot  au ton très Imhotepien et pas polémique pour deux sous...

En tout cas, sois le bienREvenu, ça fait plaisir de te retrouver ici poto.
.


Silver is king, Go Gold !

©️ G.Sandro
Forum Argent Or
pas de copier collé: merci de faire un lien vers ce post.
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 2wecua10

   g.sandro

  Captain
 Captain

  g.sandro

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   13124

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageRappel historique pour comprendre les processus à l’œuvre dans ce nouveau concept qu’est le développement durable et le réchauffisme
par Erwan Jeu 27 Aoû 2020 - 14:55

Dès 1968 Le Club de Rome développe ses théories d’épuisement des ressources naturelles. La Conférence de Stockholm décide  de doter l’ONU d’un Programme des Nations Unies pour l’Environnement, dont la présidence est confiée à Maurice Strong. En 1988 le rapport Brundtland inspire le G7 de Toronto où il est décidé de placer le développement durable au cœur des politiques de chaque nation, et de créer le GIEC , dont la mission consiste à étudier la responsabilité humaine dans le changement climatique et de proposer des solutions d’atténuation et d’adaptation. Le Sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992 entérine ces décisions et les Etats signent l’Agenda 21, programme d’actions pour le développement durable du 21ème siècle, qui s’impose alors à eux, et l’ONU met en place la commission du développement durable chargée de suivre sa mise en œuvre au niveau mondial. Parallèlement une certaine « société civile » se constitue, qui ne représente pas l’ensemble des citoyens, mais plutôt des groupements d’intérêts : puissantes ONG et associations en tout genre (WWF, Greenpeace, Les Amis de la Terre, Réseau Action Climat…), agissant en dehors des règles démocratiques classiques. Le pacte de Nicolas Hulot, transmué en Grenelle de l’Environnement, sans consultation du peuple, des députés ou sénateurs, et en présence d'Al Gore, de José Barroso et Nicolas Stern en est l’illustration. Un « document d'orientation préliminaire » sur l'éducation au développement durable, a été rendu par le groupe 22 de travail du Grenelle sur l'éducation au développement durable début janvier 2008. Il propose un cadre sur les questions de la pédagogie, de partenariat, de formation et de financement pour le champ scolaire. L'éducation au développement durable (EDD) y est jugée indispensable pour tous les types d'établissements d'enseignement, à tous les niveaux. Entre temps, le mandant de l’ONU n’a plus rien à voir avec celui que lui confiait la Charte des Nations Unies de 1945. Elle a acquis un pouvoir exorbitant en matière d’expertise. D’une organisation inter-étatique, elle est entrain de devenir une organisation supra-étatique, un organe directif qui tend à limiter la souveraineté des états membres.

   Erwan

  Matelot
 Matelot

  Erwan

  Inscription :   20/08/2020
  Messages :   50

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageRéchauffement climatique et responsabilité humaine
par Erwan Lun 31 Aoû 2020 - 12:52

Dans le domaine scientifique, rappelons que les incertitudes existent, et même qu’elles existent de manière fondamentale. Toute tentative pour les éliminer par voie réglementaire – le GIEC qui déclare « Il n'y a plus de place pour la discussion, le réchauffement est avéré » ou bien tel homme politique qui entend imposer sa vision – sont inacceptables sur le plan scientifique, car cela relève du dogme ou de la religion. L’Académie des Sciences elle-même n’a pas pu trancher en faveur ou non de la responsabilité du CO2 dans le réchauffement car il n’y a pas de consensus entre ses membres. Alors que le climat a 5 milliard d’années, comment vouloir en effet prédire un climat avec 200 ans de mesure (soit 40 milliardième de l’échantillon complet) et autour d’un gaz dont la teneur varie en permanence dans le temps et dans l’espace et qui s’établit autour de 0.034% ?
Le prétendu consensus au sujet du réchauffement et de sa cause anthropique n’existe pas. Des dizaines de milliers de scientifiques réfutent cette thèse (31000 signataires aux USA sous la présidence Obama tel que, McIntyre, Richard Lindzen, Roy Spencer pour les plus célèbres d’entre eux, la totalité de l’Académie des Sciences russe…). En France, je regrette qu’on s’imagine facilement que Claude allègre fasse cavalier seul. On ne saurait ignorer les propos de Vincent Courtillot, directeur de l'Institut de Physique du Globe de Paris, membre de l'Académie des Sciences ainsi que ceux de feu, Marcel Leroux, Professeur émérite de climatologie et directeur du Laboratoire de climatologie, risques et environnement.
Enfin et surtout, le scandale du Climategate, qui jette un doute sur la rigueur des climatologues et des données du réchauffement. Les données piratées sur le site des climatologues britanniques du Climatic Research Unit (CRU) révèlent que l’hypothèse du réchauffement climatique dû à l’homme résulte de trucage des données, voire de fraude généralisée, ainsi que de manœuvres destinées à empêcher la publication d’articles scientifiques non conformes à l’orthodoxie du GIEC et à salir les scientifiques contestataires. Puis des soupçons de conflits d’intérêts portant sur Rajendra Pachauri, président du GIEC de 2020 à 2015, font douter de l’objectivité et de l’indépendance du Groupe d’Experts. Idem pour Al Gore avec son film « Une vérité qui dérange » que la justice britannique a condamné pour mensonges et tromperies. La crédibilité du Groupe est tellement entamée que l’ONU s’est résolue à commander en 2010 une enquête confiée à l’InterAcademy Council .

   Erwan

  Matelot
 Matelot

  Erwan

  Inscription :   20/08/2020
  Messages :   50

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageMesures économiques
par Erwan Lun 31 Aoû 2020 - 13:12

Je ne m’attarderais pas sur l’aspect spéculatif des droits d’émission de carbone qui pourrait très bien déboucher sur une nouvelle bulle économie verte, à effet aussi néfaste que toutes les autres bulles auparavant - où Al Gore Maurice Strong et feu Rajendra Pachauri occupent une place de choix au travers de Generation Investment Management et du Chicago Climate Exchange et sa filiale European Climate Exchange – ni sur la déstabilisation des marchés agricoles par la promotion des agro-carburants. Je me limiterais simplement à l’aspect industriel.
La part du CO2 anthropique français dans l’atmosphère est de : 0.00015%* Nous voulons révolutionner notre mode de vie et mettre une croix sur le progrès pour 1 millionième de l’atmosphère ! La variation ne serait même pas décelable si l’on cessait toute émission de l’activité humaine française. Pourtant, le Paquet Energie Climat a mis fin à l’attribution gratuite de quotas au profit de la mise aux enchères et oblige depuis le 01/01/2013 à une baisse très significative des émissions pour atteindre en 2020 -20%, voir -30% des émissions de 1990 et en obligeant la mise aux enchères de tous les quotas ! Devant ce risque énorme de surenchère du droit d’émission de carbone, les industriels ont menacé de délocalisation - et c'est ce qui est arrivé - (Lemaire peut bien vouloir relocaliser, en faisant mine de ne pas faire le rapprochement avec les quotas carbone) pour rester compétitifs pendant qu’un petit nombre d’entre elles ont su certainement s’adapter à la demande de nouveaux produits, mais pour combien de temps et au grès des subventions publiques, non pérennes par définition (ex : marasme actuel dans le secteur des agro-carburants et des panneaux photovoltaïques). Nos politiques n’attendent que la reprise économique, mais créent des dispositifs anti-croissance, anti-économique favorisant la délocalisation et les importations ! Pire, si l’on s’en tient à l’engagement pris par les pays signataires à Bali en décembre 2007, entre 2013 et 2050, en partant d’une base 100, les 38 pays développés verront baisser leurs émissions de carbone de 53 à 11 (soit -80 %) tandis que les 129 pays en voie de développement verront, avec une hypothèse de croissance de 6%/an, leur émission de carbone passer de 47 à 242. Tandis que les émissions mondiales auront donc augmenté de 152%, la part des pays industrialisés passera à 4% et celle des pays en voie de développement à 96% ! Donc la production des gaz à effet de serre continuera, le CO2 non émis par les pays industrialisés étant produit par les pays en développement et cela provoquera un transfert technologique considérable et une régression énorme de nos entreprises ! N'y sommes nous pas déjà?
Les états Européens seront les plus touchés par le contrôle des esprits et des comportements (contrôle de ce qui sera produit, et de ce qui sera offert à la consommation) et ils seront ceux qui perdront le plus de créativité et qui gâcheront le plus de finances publiques, au nom du refus du progrès scientifique.
La culpabilité écologique est un luxe de pays développé et on voit mal la Chine, l’Inde, et plus généralement les pays émergeant contribuer à la mise en place d’un programme de leur propre politique environnementale. Le monde en développement ignore totalement ces fausses alarmes climatiques, parce que leur priorité est de résorber le plus rapidement possible leur retard économique et industriel. L’Europe, et surtout la France, font cavalier seul, dans un processus qui prévoit des taxes carbone, des paquets énergie climat. Or nous ne sommes qu’une nation de 2nd ordre, bien moins influente que la Chine ou les USA. Nous n’entraînerons donc personne derrière nous alors qu’en adoptant le Paquet énergie climat, l’Union européenne s’inflige un handicape économique de taille et la décroissance et l’appauvrissement pourraient bien en être la rançon.
*
- Contribution du CO2 français vis-à-vis des autres pays : 1.5% (direction générale de l’industrie et des matières premières)
- Part du CO2 français anthropique : 0.37% (25% du premier, ce qui largement sur estimé)
- Part du CO2 français anthropique dans l’atmosphère : 0.00015% (puisqu’il y a en moyenne 0.04% de CO2 dans l’atmosphère)

   Erwan

  Matelot
 Matelot

  Erwan

  Inscription :   20/08/2020
  Messages :   50

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageEn effet...mais pas que.
par g.sandro Lun 31 Aoû 2020 - 14:53

Je suis bien d'accord avec l'essentiel et, notamment, ta définition qui oppose la Science et le Dogme.

J'ai cependant quelques réserves (ou nuances) à faire valoir au débat ...

Le débat mérite d'être poursuivi scientifiquement...donc par les scientifiques; il semble que les thèses alternatives qui ont, à juste titre, pointé des incohérences et de légitimes suspicions dans la théorie officielle, ne soient toutefois pas parvenues à réellement démontrer qu'elle n'avait aucune base et que le climat n'évoluait pas d'une manière préoccupante.

Ce constat ouvre la boîte de Pandore ...

Cette éventuelle évolution négative, est-elle mono-causale?

Et si oui, l'unique cause est-elle bien Anthropique?

Ou est-elle, au contraire, le résultat de facteurs multiples?

perso, je me garderai de me montrer péremptoire, j'assume ne pas avoir la compétence pour émettre un avis tranché, donc je vais me cantonner à une prudence de bon aloi et m'abstenir d'essayer de trancher.

Même en retenant l'approche plurifactorielle, le rôle de la présence massive de l'Humain et de ses activités ne saurait, non plus, sans tomber dans un excès inverse, être totalement et définitivement nié et écarté d'un revers de main dédaigneux...

Les proportions, en revanche, pourront (et devront), en tout état de cause, être discutées, (idéalement sans que ces discussions soient "polluées" par des conflits d'intérêts); oui, je sais, c'est mon côté utopiste.

Même si on ne retient QUE l'approche minimaliste (qui arrange bien à court terme en favorisant un statuquo relativement confortable) et qui consiste à postuler que les activités humaines n'ont qu'un rôle néfaste marginal sur l'avenir de la capacité de la planète à nous héberger, nous hydrater et à nous nourrir, je crains qu'il faille faire preuve de tempérance avant d'en conclure que ces préoccupations ne seraient en fait que de "fausses urgences climatiques"...

Je redoute que cette approche commode soit un rien simpliste et binaire. voire faussée par un biais, certes bien compréhensible, mais pas forcément rationnel .

Mais bon...admettons; puisqu'e,n tout état de cause, il semble bien que la capacité à agir sur les "méfaits" de l'Humain soit le seul levier qu'on ait à notre disposition; Dans ce cas, l'excuse d'être "petit" et plus responsable que les "gros" pas vertueux, bien qu'entendable et arithmétiquement exacte est la meilleure garantie qu'on va foncer dans le mur sans que personne n'envisage de toucher aux freins.

Enfin, je serais tenté de dire que,

malheureusement,  la problématique environnementale et celle de la viabilité de la civilisation humaine, ne sauraient être circonscrites à cette seule question purement climatique.


Bien entendu, on doit raisonner en termes d'Energie, car bcp des autres facteurs en dépendent, mais également en termes d'eau potable, de terres arables (donc d'engrais et de pesticides) , d'irrigation, de ressources halieutiques et aquacoles, de pollution, de biodiversité, de fécondité, de densité de population...Bref, même sans se focaliser sur le climat, on n'a pas le cul sorti des ronces...


Silver is king, Go Gold !

©️ G.Sandro
Forum Argent Or
pas de copier collé: merci de faire un lien vers ce post.
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 2wecua10


Dernière édition par g.sandro le Lun 31 Aoû 2020 - 15:31, édité 2 fois

   g.sandro

  Captain
 Captain

  g.sandro

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   13124

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par Erwan Lun 31 Aoû 2020 - 15:27

Sandro a écrit:
en termes d'eau potable, de terres arables (donc d'engrais et de pesticides)
Malheureusement le bon sens paysan à disparu depuis l'arrivée de la TV dans le foyer de nos campagnes. Rajoute la PAC...


Sandro a écrit:
de pollution

Je t'invite à lire l'une des ressources déjà postées: "L'air de Paris est pur, mais personne ne le sait" de Christian Gérondeau
Sinon la consultation des sites Agence européenne de l'Environnement ou CITEPA, te convaincra que les pollutions des dioxyde de souffre, dioxyde d'azote, Benzène, métaux lourd (Pb, Ni, Cr, Hg), particules fines (de PM10 à PM1) ont grandement baissé depuis les années 90 en France et globalement dans tous les pays industrialisés. L'ozone est stable

Sandro a écrit:
de fécondité, de densité de population
Je n'adhère pas aux thèses mathusianistes. D'ailleurs on pourra sur ce sujet faire le même constat que sur les émissions de CO2: les pays qui en produisent le moins sont ceux qui sont déjà en sous production. Certains historien voient le début du déclin de la civilisation européenne comme conséquence de la destruction de l'équilibre de la pyramide des âges...

   Erwan

  Matelot
 Matelot

  Erwan

  Inscription :   20/08/2020
  Messages :   50

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageRe: Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
par g.sandro Lun 31 Aoû 2020 - 15:45

Malthus n'est pas non plus ma tasse de thé... l'approche purement quantitative, outre qu'elle est cynique et brutale ayant prouvé sa fausseté en n'intégrant pas les progrès techniques et les sauts technologiques qui repoussent l'impossible....

Après...dans un modèle prétendument austéritaire qui s'interdit les dépenses en recherche fondamentale et en sciences appliquées parce qu'"il n'y a pas d'argent magique" ou que "ça coûte un pognon dingue" (tout en alimentant une création monétaire Weimarienne pour diferer l'effondrement); les sauts technologiques, ils risquent fort de vite devenir de plus en plus aléatoires et espacés.

Sur l'approche Malthusienne (ou "Minco-Attalienne"?) et les choix qui en découlent: "qui doit vivre ou mourir?", "qui est légitime à décider"? De quel droit?  etc ...j'ai découvert, sur Netflix, une série Brésilienne récente, originale et assez chiadée:  

3%



Force est d'admettre que ça oblige à méditer ... (Ahmed: 10 thés!)  Wink
Honnêtement, ce n'est pas mal du tout.

http://www.allocine.fr/series/ficheserie-19610/critiques/#


Silver is king, Go Gold !

©️ G.Sandro
Forum Argent Or
pas de copier collé: merci de faire un lien vers ce post.
Suivez Hardinvestor sur Twitter et sur Facebook

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 2wecua10

   g.sandro

  Captain
 Captain

  g.sandro

  Inscription :   04/02/2005
  Messages :   13124

Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes. - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Controverse: réchauffement climatique réalité ou fraude, giec, causes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hardinvestor :: Argent - Or - Monnaie - Géopolitique / Forums publics :: Economie/Monnaie, Géopolitique, Environnement-Santé-

Sauter vers:






cours de l’or en dollar   cours de l’argent en dollar   cours du Hui   cours de l’or en euro   cours de l’argent en euro   ratio or argent